17/03/2010

Ezcuse, j'ai pas pensé…

 

EscuzeL

 

                  Célibataire calcifiée, ma belle soeur socialiste métastasée est entrée au carmel mou socialiste vers 1917 après 1968. Son taux de stalinoses gama est si élevé dans le sang qu'elle traite de "particularité"  les 80 millions de morts du communisme. Elle pourrait donner la main à Lepen. Elle a été Maire, porteuse d'un grand projet dans son village.


Altruiste au sens communiste du terme, gentille et bien intentionnée, comme tous les idéalistes candides, ma belle soeur-métastasée-socialiste a été prof toute sa vie, une déraison pour laquelle… non, une DES raisons pour lesquelles elle parle comme on dicte un texte avec emphase sur toutes les syllables et même les lettres qu'on ne prononce pas. Tout ça, l'index pointé vers le haut ou vers vous. Une arme, cet index.


Très cultivée, d'une mémoire étonnante sous son béret du Che honoré dans les faubourgs ou plutôt de chez Faubourg Saint-Honoré, elle est d'une distraction foudroyante. Je ne vous donne pas d'exemples, vous ne me croiriez pas. Trop c'est trop. En revanche, elle est un guide souvent précieux. En route par exemple, si elle vous certifie qu'il faut aller tout droit c'est qu'il faut faire demi-tour. Elle vous lâche alors: "ezcuse, j'ai pas pensé…". Eh non. Mémoriser oui, penser, non! Parce que son intelligence qui est réelle s'arrête nette là où commence son dogme réactionnaire métastasé. 


J'ai toujours été fasciné par son aptitude à penser le contraire symétrique de ce qui est juste. On dirait que deux fils ont été inversés au montage. Notez, suffit de le savoir et ça redevient pratique. Comme quoi, il y a quand même quelque chose qui pense, mais dans le mauvais sens. Une boussole qui vous indique le sud. L 'anti-matière de la pensée. La contrepèterie version raisonnement. Fascinant! 


Je la teste de temps en temps. Par exemple en lui demandant si elle connaît le taux de change entre l'euro belge et l'euro français: "je ne sais pas, j'ai pas regardé". Puis, quand on lui fait remarquer que…  "ah… ezcuse j'avais pas pensé"… Mais sans penser — de son propre aveux—, elle a des avis péremptoires sur toute chose en ce vaste monde depuis son village et en lisant Point de Vue et Images du Monde, magazine des glands de ce monde et des têtes couillonnées… 


Enfin, à part sa distraction hors normes et son dogmatisme, on l'aime bien notre lady baba à nous qu'on a!   *;->)

 

Commentaires

Tu es dur! Elle est de bonne compagnie, cette dame.
Elle était étonnée en parcourant les rues de Seraing, pendant que tu photographiais les sites industriels désaffectés, elle m'a demandé: "comment ça se fait que c'est à l'abandon".
Je lui ai répondu qu'en Wallonie, le travail c'est pas notre métier. Elle m'a regardé dubitative puis elle a trouvé ma phrase bizarre...
Remets-lui nos salutations.

Écrit par : Tony | 17/03/2010

DE BONNE… …compagnie, oui, mais c'est comme les flaments roses et les crevettes. Ils deviennent roses à force d'en manger. Tu parles une heure avec elle et tu t'inscris au parti communiste!…

Écrit par : Amadeus | 17/03/2010

Bonsoir Amadeus, je te trouve bien chanceux. Moi, je n'ai pas la bonne fortune d'avoir des belles-soeurs comme la tienne. Pourtant, j'en ai reçu trois en cadeau, d'un seul coup, en épousant leur soeur, sans qu'on me demandât si j'en voulais, ou si une seule ne m'aurait pas suffit.

J'en ai une qui ne dit pas un mot (elle a tourné flamande par vocation et conviction personnelles), sauf pour faire remarquer, lorsqu'on lui demande pourquoi elle n'appelle jamais, que le téléphone est hors de prix de nos jours. Une autre, célibataire endurcie, qui cultive les chats comme certaines font pousser des tulipes. D'ailleurs, elle a acheté une maison contigüe à la sienne rien que pour y loger les ribambelles de chats de gouttière qui sont toute sa vie. La troisième, fumeuse invétérée aux doigts jaunis par le goudron, qui passe ses journées à discuter des programmes télé avec ses collègues de bureau.

Et le pire : aucune ne s'excuse de ne pas penser. Fondamentalement, je te trouve verni.

Écrit par : l'as | 18/03/2010

Une photo svp ? Bonsoir Ama,

Oui, moi aussi je te trouve très dur avec cette douce créature ...

Tu n'aurais pas une photo qu'on puisse se faire une idée plus précise ... ???

Écrit par : Intimidator | 18/03/2010

AH… Désolé, Intimidator, mais la photo du Che sur la Joconde c'est assez ressemblant, sauf que le béret est violet… Creature n'est pas le mot qui convient parce qu'elle est toujours aussi vierge qu'une patate douce.

Vu comme ça cher AS, effectivement… C'est pas psy, cette fascination pour les chats? Quant à la flamande par vocation conviction, j'ai une cousine comme ça. Très brillante avocate par ailleurs qui a fini haut magistrat avant de tourner encore plus mal et complètement folle après être passée de l'extrême gauche à l'extrême droite… pas vraiment l'idée que je me fais de la neutralité ni de l'équilibre d'un juge… puisqu'elle l'a été aussi.

Ah las histoires de famille…

Écrit par : Amadeus | 18/03/2010

Coïncidence! En Italie, j'ai 5 belles sœurs qui toutes les 5 ont épousé 5 de mes beau-frères!!!
Incroyable, non?
;-)

Écrit par : Tony | 18/03/2010

Les commentaires sont fermés.