25/03/2010

Cherchez l'erreur…

 

Cherchez-l'erreurL

 

                 La justice… Vous y croyez vous? Tiens, un exemple au hasard. La sécurité routière. On nous dit que la vitesse est un facteur aggravant. On nous le répète si souvent que plus personne ne pense aux vrais facteurs!  Ceux qui viennent avant que la vitesse "aggrave"… Comme l'état des routes en Belgique, toujours par exemple… C'est pas le sujet?


Le sujet en tout cas c'est que lorsque les autorités font leur travail on atteint des résultats excellents! C'est ainsi qu'en 18 ans on avait divisé le nombre d'accidents mortels par trois alors que le trafic avait augmenté de trois fois! Et puis on est passé au tout répressif, radars en tête contre le "facteur aggravant". Belle manipulation des esprits destinée à faire la fortune des fabricants de radars et celle du ministère des impôts masqués.


J'ai dit souvent que le facteur aggravant dans les accidents d'avion c'est qu'ils volaient trop haut. S'ils volaient plus bas, ils se feraient moins mal en tombant… Ce n'est qu'une demi boutade. Observons par exemple ce qui se passe avec les courses de Formule 1.


"Quinze pilotes sont décédés dans les années 50, douze dans les années 60, dix dans les années 70, quatre dans les années 80 et deux dans les années 90"**. Dont Ayrton Senna en 94. Depuis lors, plus rien! Or, les voitures sont de plus en plus puissantes et vont de plus en plus vite. Et là on parle pas de 120 km/h mais de plus de 300, voire 400 au Mans… Alors, la vitesse facteur désaggravant? Et tous ces pilotes roulent roue dans roue, sans aucune "distance de sécurité". Bien sur il y a encore eu des accidents. Mais non mortels! Comme quoi, avant d'accuser le facteur aggravant, il faudrait s'intéresser aux facteurs désaggravants… comme l'état des routes, la signalisation, les équipements de sécurité… par exemple et au hasard sans suivre mon regard…


La fonction première de la voiture est de vous déplacer le plus vite possible d'un endroit à un autre dans le respect de l'environnement, de la sécurité et du confort. Et l'automobile est vraiment la meilleure élève de la classe: sécurité, réduction de consommation et de pollution, elle a obéi et réussi tout ce qu'on lui a demandé depuis des décades. Alors pour le tout répressif, cherchez l'erreur… Parce que sans voitures, vous verrez à quoi va ressemble l'avenir…*;->)


** Source: Wikipedia

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_accidents_mortels_en_Formule_1


Les USA ont eu le plus grand nombre de tués… Ils venaient du pays qui a imposé des limitations de vitesse épouvantables depuis très longtemps. Cherchez l'erreur…


 

Commentaires

le paradoxe n'en est pas un l'automobiliste est un client captif de l'état.
Pour gagner sa vie, il faut travailler (ou faire de la politique)
Pour travailler il faut se déplacer
Pour se déplacer il faut une voiture puisque depuis trente ans on supprime les transports en commun,les gares et binetôt les trains.
Donc on a un troupeau qui ne peut faire que payer.
Exactement comme les fumeurs qu'on stigmatise mais qui remplissent les caisses de l'état. Ou la prostitution qui est autorisée et moralement réprouvée mais ...dont l'état et les communes taxent les "bars à serveuses". Mon bourgmestre ? proxénète ou maquereau? Non, mais un peu quand même.

Écrit par : Mishima | 25/03/2010

Bonjour Amadeus, tu viens en un article de me ravir cinq années d'arguments régulièrement et patiemment répétés.
Tu n'as pas honte?
;o)
Pour le reste : ça me rappelle une histoire authentique, mais que tu connais sûrement, hélas (car tu connais tout).

Lors d'un salon, Microsoft avait placardé ce texte publicitaire-ci sur son stand : "Si GM avait évolué à la même vitesse que nous, chacune de ses voitures coûterait 2$, roulerait presque à la vitesse de la lumière, et pourrait remplacer votre secrétaire."

Deux heures plus tard, un inconnu avait ajouté ceci au texte : "Si les voitures de GM étaient aussi bonnes que Windows, elles se planteraient deux fois par jour."

Écrit par : l'as | 25/03/2010

C'est si vrai ! Bonjour Amadeus,

C'est tellement vrai, ce que tu dis là. Mais les sommités qui nous "dirigent" le savent aussi ça.
Tiens, il y a quelques années, un entrepreneur, qui travaillait beaucoup avec le MET, m'avait raconté que le gouvernement laissait volontairement nos routes dans l'état où on les trouve à l'heure actuelle, leur argument était, qu'une route en mauvais état allait ralentir la vitesse des voitures ... On constate régulièrement que beaucoup de ces voitures sont définitivement arrêtées, cela vaut, si pas plus, pour les motos ...

La sécurité routière ne devrait jamais être laissée aux mains inexpertes de nos politocards ...

Écrit par : Intimidator | 25/03/2010

Vous avez tout dit. J'ajoute une petite chose: la préoccupation des politiciens, c'est leur carrière. Comme un peu tout le monde, je le concède.
Le travail sérieux ne les interpèle pas parce que ce n'est pas "le sérieux" qui les a menés à la politique... mais l'appât du succès!
Si Daerden, Onckelinx ou Reynders avaient eu un talent artistique, sans l'ombre d'un pli, ils se seraient intéressés au monde du spectacle... de la même manière que si le petit moustachu avait réussi dans l'art, le moyen orient serait aujourd'hui plus serein.
Mais on ne réécrit pas l'histoire!
Tout de même une circonstance atténuante pour les pauvres politiciens que nous fustigeons du soir au matin: Ok, je l'ai dit, ils veulent une carrière juteuse ; vous voulez danser le tango, ils vous jouent du tango. Vous voulez danser la valse, ils vous jouent la valse.
Que veulent les Belges?
Et bien, chers amis, les politiciens font ce qui est populaire.
Oui!
Par simple envie de rester au goût du jour, ils se mettent au diapason.
C'est pourquoi je recommande de ne pas prendre les gens consensuels de front... sinon, ils vont nous faire leur crise d'orgueil, persisteront ou se radicaliseront. Faut leur montrer coolos où sont les problèmes, avec des techniques efficaces de communication. Voyez comme une poignée de petits filous ont fait avaler la pilule réchauffiste. Beaucoup y croient dur comme fer...

Écrit par : Tony | 26/03/2010

Que fais-tu des conducteurs ... Je suis d'accord avec ton argumentation comme quoi les véhicules deviennent de plus en plus sécurisés aussi bien du point de vue des amortisseurs de choc, de la tôle qui n'en est plus, des sièges absorbants, des airbags, des pare-brises feuilletés .... tout cela réduit le nombre de risque de blessés, de morts ....
Lorsque tu cites la Formule 1, j'opine en partie. La formation en conduite des pilotes est excellente comparée à nos conducteurs semainiers ou du dimanche qui se baladent sur nos routes nationales ou autoroutes.
De plus en plus de sociétés investissent dans l'apprentissage de la conduite verte, aussi bien pour réduire les coûts financiers se rapportant à la consommation de carburant ou l'usure du moteur et des pneus que pour apprendre à leur personnel sur route une façon plus offensive de rouler (offensive non pas agressive !). Après un an, il est constaté que le taux d'accidents est diminué d'un tiers, c'est peu me direz-vous mais c'est toujours quelque chose.
Tu parles de l'état des routes ... pitoyable n'est-il pas. Les motards viennent encore de défiler et l'hiver vient de montrer ses dents, principalement le peu de qualité de notre asphalte qui part en plaque et fait ressembler nos routes à un gros gruyère.
Je suis d'accord que le monde politique devrait investir bien plus dans les infrastructures que dans des affiches ou des spots télé. Mais conscientisons aussi les conducteurs qu'ils ne sont pas des Ayrton Senna ou Fangio et qu'avoir un bolide dans ses mains c'est bien mais apprendre à le maîtriser c'est mieux.
Je roule vite, j'ai un moteur puissant, mais j'adapte ma vitesse à l'environnement, en ville, je respecte la réglementation, s'il y a du monde, je respecte les vitesses mais si je suis seule ... alors là à moi la griserie de la vitesse ! ;-)

Écrit par : Mélusine | 04/04/2010

CONDUCTEURS On est bien d'accord. Cela dit, les conducteurs sur circuit, sont roues dans roues, font des queues de poisson, s'infiltrent par la droite dans les virages, etc. Ça vaut bien la conduite calme. Le seul accident grave qui me soit arrivé, j'étais pas au volant (ma femme conduisait), la route était belle sous le soleil mais la petite Citroën Visa que nous allions dépasser s'est endormie au volant (raccourci mais vous aurez compris) avec le chat sur la plage arrière. La Citron Visa était sortie dans les études comme achetée par les "petits, laids, pauvres et cons"… c'est vous dire! Et ils s'ennuyaient tellement au volant, ces malheureux, qu'ils piquaient dans le roupillon spontanément…

Comme vous dites, quand il n'y a personne sur la route et que le Prince Ririlolo n'est pas encore réveillé de sa cuite de la veille, donc pas sur la route, pourquoi se limiter? Je ne vois qu'une raison: le conducteur allemand serait vraiment uber alles, uberman… et nous sommes trop cons! Ou alors il y aurait une question de rentrées fiscales déguisées que ça m'étonnerait pas, tiens…

Faudra que je vous parle de ma vision de la securitate routière. Parce que les chiffres prouvent que la voiture est une moindre cause de mortalité et qui si vous voulez vivre longtemps et en sécurité, montez dans votre voiture et n'arrêtez plus jamais de rouler! Si vous arrêtez, le suicide vous guette et il fait trois fois plus de morts que la route! Il est trois fois plus dangereux de vivre avec soi-même qu'avec une voiture!… Ça relativise, non?

;-)

Écrit par : Amadeus | 04/04/2010

Chiffres Je n'ai pas encore à ce jour étudié les statistiques des accidents routiers ... A faire, lorsque l'hiver pointera son nez et que les nuits seront longues et noires mais là, je vous répondrai que pour réduire le suicide, il faudrait que les gens apprennent à se connaître et à se comprendre ... mais cette tache ne plaît pas à tout le monde et parfois découvrir son moi profond dérange. Peut-être la facilité du suicide est-elle le chemin le plus aisé ? Que l'on ne me bassine pas avec le courage de l'acte, le désespoir ... vivre et lutter est bien plus difficile. Mais bon ce sujet est une autre histoire ;-)

Écrit par : Mélusine | 04/04/2010

A propos… ∞j'ai plus une minute à moi à cause de la reprise d'après-crise… Mais j'ai des textes prêts mais sans illus… Je dois travailler mais quand?… Je vais essayer ce week-end. On est peu de chose…

Écrit par : Amadeus | 09/04/2010

Bonjour Amadeus, allons, allons! La reprise d'après crise? Tu vas fâcher tes lecteurs gauchistes : cette fois, c'est la dernière, pour sûr!
;o)

Et moi qui croyais que tu travaillais à ton livre sur le bonheur automobile!...
Caramba! Encore Rrratè!

Écrit par : l'as | 10/04/2010

Les commentaires sont fermés.