17/04/2010

Pour plus de modestie scientifique!

 

Science-et-modestieL

 

                 Pour un ingénieur tout est clair. On mesure, on calcule et on transforme le monde comme on veut. Evidemment, il faut les bons instruments de mesure qui vont de la règle aux spectographes. Il faut un cerveau apte à apprendre des procédures et des outils pour construire les ponts ou les médicaments sur base des calculs. Je simplifie un peu mais en gros c'est ça.


C'est la Science. Si on n'arrive pas à mesurer dans un domaine ou l'autre c'est qu'on n'a pas encore les bons instruments. Mais dans l'esprit de l'ingénieur ce n'est qu'une question de temps et de moyens. Parce que le processus scientifique est souverain et peut s'appliquer à tous les domaines. Un ingénieur m'a même déclaré un jour que si l'on ne parvenait pas à traiter rationnellement les mésententes hommes-femmes ce n'était qu'une question de temps. Suffit d'avoir les instruments de mesure… Bonne chance!** Surtout avec ma femme, mais c'est pas le sujet.


Oui ben voilà… le problèmes est là! Les instruments tardent à venir. On peut même dire sans se tromper que si la science excelle dans l'étude et la manipulation de la matière jusque dans ses derniers retranchements physiques, elle peine à traiter du vivant et se plante carrément sur les choses de l'esprit! Notre civilisation technicienne a deux cents ans. Elle progresse toujours sur le paradigme scientifique.  En revanche, les médecins avouent que la médecine n'est pas une science exacte et la politique, la justice, la psychologie, la philosophie… patinent toujours et vont même de plus en plus mal. Par  complexe, ces domaines se font appeler "sciences humaines"… mais ça leur va comme un caleçon fleuri au chanteur Carlos.


En d'autres termes, le discours de la méthode scientifique semble bien pauvre face à l'esprit. L'informatique va vite, mais du point de vue comportemental elle est très inférieure au plus débile des singes engagé en politique ou non. Et c'est pas près de s'arranger… 


Tout ça pour dire que la différence entre un ingénieur et moi c'est que lui pense la Science comme La Vérité dont on n'a pas encore rempli toutes les cases et moi je crois que la Science, utile par ailleurs, est un frein au progrès de l'Humanité comme espèce pensante et vivante. Pire, la science jouit d'une image tellement brillante qu'on vénère tous ses dires, fussent-ils plein d'effets pervers… comme souvent! *;->)


**Gageluufda pour les Bruxellois qui parlent encore Tintin…

 

09:30 Écrit par Amadeus dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : ingenieurs, science, philosophie, societe |  Facebook |

Commentaires

Exagération de votre part La Science exacte n'est pas encore démontrée ... elle peut résoudre dans 70% des cas, le reste reste de l'aléatoire.
Et puis pourquoi vouloir tout expliquer ... il est tellement plaisant d'être surpris. Pourquoi vouloir savoir le pourquoi de toute chose, la magie, le féerie font briller les yeux des enfants et les miens aussi.
Une de mes connaissances ne jure que pas l'atomisme logique ... tout émane d'un fait, pfuffff, sa vie est d'une tristesse et pourtant, il n'arrive pas à m'expliquer certaines de ses réactions.
Vive l'ordre désordonné !

Écrit par : Mélusine | 17/04/2010

on a beau dire, on a beau dire c'est quand même la sale science occidentale capitalissse qui nous a permis quelques évolutions depuis le Moyen-Age, ne serait ce que dasn les domaines techniques ou médicaux. Evidemment, elle a tendance à tout envahir, se soucie du politiquement comme d'une guigne et tient parfois un discours réducteur. Mais ce n'est pas si cher payé.
Et puis il ne faut jurer par rien. C'est trop dangereux.

Écrit par : Mishima | 17/04/2010

OUI MAIS… un truc a changé. Quand on a inventé l'observation in vitro et autres élégances exploratoires et intellectuelles, on avait des envies que l'on tentait de réaliser. Les envies précédaient la science. Aujourd'hui, la technologie précède les envies! Et c'est elle qui impose nos modes de vie et surtout la déshumanisation. Autrement dit ce n'est même plus science sans conscience. La conscience a complètement disparu!

Mais ce que je voulais souligner c'est que le paradigme scientifique ayant été probant dans le domaine matériel, beaucoup pensent que la même attitude méthodologique doit s'imposer en toute chose. Or, on voit bien que cela ne marche pas dans les choses de l'esprit ou pour créer du bonheur…

Écrit par : Amadeus | 17/04/2010

Coeur s'il te faut une machine pour savoir ce que doit te dicter ton coeur, pauvre de toi, n'aurais-tu plus d'âme, de conscience, de réfléchi.
La différence entre l'humain et l'ordinateur, c'est que l'humain a des sentiments. Oui cela va sans doute à l'encontre du réfléchi et de la science mais heureusement que nous avons cela.
Pourquoi vouloir être soutenu pour tout ? Limite toi à ce que tu sais, tu peux devenir aussi analogique qu'une machine en mettant tout à plat, une colonne pour le positif une colonne pour le négatif, une colonne pour les envies, une colonne pour les dégoûts et il te reste à sommer et soustraire.
Simple pour un ingénieur non ? ;-)

Écrit par : Mélusine | 17/04/2010

je ne pense pas que la technologie précède l'envie. Que l'argent mène le monde, ça oui. Et qu'on nous vende un téléphone qui cire les souliers et bat les blancs d'oeufs en neige ,en faisant appareil photo, d'accord.
Mais nous l'achetons. Enfin un tas de ges l'achètent. D'après un récent article lu je ne sais plus où, il y a en Inde, plus de gens qui ont un téléphone portable que de gens qui ont l'eau courante. Ne me dis pas que cela ne correspond pas à une envie.

Écrit par : Mishima | 17/04/2010

la mode est une envie ... comment se formaliser, ben en faisant comme tout le monde.
Je suis d'accord avec ta phrase que la technologie précède l'envie. Mais les besoins de guerre précède la technologie et la font avancer.
L'occupation de l'espace aérien, le cosmos et le pouvoir de "le posséder" font que l'homme cherche et avance. Que viendrait faire la technologie alors dans le coeur et le bonheur puisqu'elle est conçue à la base pour la dominance.

Écrit par : Mélusine | 17/04/2010

Je ne vois… …pas du tout ça comme ça.

la technologie précède l'envie. Vinci rêvait de voler et concevait l'halico. Mais la technologie a mis 400 ans à rejoindre son rêve. Quand il a fallu faire la bombe A ou aller sur la lune, en quatre ans pour la bombe et dix ans pour la lune c'était fait. Quand le laser a été conçu aux Bell Labs on se demandait ce qu'on allait en faire… Aujourd'hui les techniques sont là et on trouve des applics.

Et les applications échappent autant à Mélusine qu'aux autres! Plus question de choix quand on appelle Belgacom par exemple: tapez un, tapez deux… déshumanisation! En France, j'ai essayé d'appeler France Telecom parce que nous recevions des rappels de paiement automatiques par téléphone (enregistrements) alors que nous n'avions pas reçu de factures!… Ils ne répondent plus aux lettres recommandées! Même ça! Les gens s'y suicident… et bientôt les clients!

Et comment échapper aux parcmètres, aux radars, à la disparition du Kodachrome, aux téléphones équipés de transfos qui chauffent? Aujourd'hui, tout se met à fonctionner comme le logiciel! Il faut avoir la dernière version, sinon on n'est plus "compatible" avec les autres! Bientôt on devra changer de voiture comme d'ordinateur si on veut bénéficier des derniers développements écologiques des moteurs ou des routes!

C'est bien pire qu'un problème de mode! On doit marcher à la baguette! Achetez! Jetez! Sinon… on vous coupe la compatibilité! Les vieilles personnes ne s'en sortent plus! Ma mère de 85 ans, pas idiote du tout, doit changer son système de télévision. Pas le choix! Et quand il faut changer les canaux… elle est perdue!

Mais tout ça n'était pas le thème du texte ;-)

Écrit par : Amadeus | 17/04/2010

La déshumanisation déjà évoquée dans "Les Temps Modernes" n'est pas nouvelle M, seul l'artiste rêve et, s'il est mathématicien, il calcule, il expérimente (ou il fait en sorte d'obtenir les fonds pour expérimenter) et puis il réalise son rêve.

C'est l'artiste Einstein qui à commencer par rêver de la relativité avant de la démontrer, c'est le scientifique Werner VB qui a rêvé de la fusée, ce sont les pouvoyeurs de fonds qui ont fait de tout ça une bombe A. Ce n'est pas la science qui est à bannir, c'est l'usage qu'on en fait et ça, ça s'appelle l'éthique sauf erreur.

Des discours de la méthode (scientifique ou non) à la critique de la raison pure, quel chemin y a-t-il ?

Écrit par : Martine | 18/04/2010

La tyrannie, Amadeus, la tyrannie! S'il y a un système qui ne doit plus prouver son efficacité à personne, c'est la tyrannie.
La question juste/pas juste, démocratie/dictature, droits/abus ne se pose pas, ici; Tout ce qui est recherché, c'est le résultat.
Alors, ton "résultat", tu l'imposes.
Ta femme veut pas faire ce que tu lui dis? File-lui une grande baffe dans la tronche!
Confisque-lui ses clés de voiture, sa carte de crédit, son maquillage, son gsm et surtout ses bouquins, résilie son abonnement à "Femme d'aujourd'hui", décommande les rdv chez la coiffeuse le samedi... code parental à la télé... descends dans la buanderie, prends le tablier de la servante (j'aime bien ce mot-là!) et formule tes volontés en te tambourinant le torse, façon King Kong.
Comme t'es pas habitué, je z'esplic: Spaghetti alla bolognese pour midi... al dente!!! Si elle ose sortir de l'Emmenthal, tu le jetes en l'air et exige qu'elle rape le Grana Padano.... puis, qu'elle ramasse l'Emmenthal!
Pizza le soir et gare si elle est trop cuite! Puis, pendant que tu regardes la télé, repassage, nettoyage du sol (lève tout de même les pieds).
Tu verras, plus besoin de parler le polonais ni le portugais...
^^
Je sais, c'est ignoble!
;-)

Écrit par : Tony | 19/04/2010

Hi, hi, pauvre Tony, que de nostalgie !

Qui peut me dire s'il est rassurant pour l'ego de toujours avoir "un petit poi(d)s" chez soi ?

:)

Écrit par : Martine | 19/04/2010

Pas ignoble, humain ...

Et quoique femme, j'ai bien ri ! ;-)

Écrit par : Mélusine | 19/04/2010

ce n'est plus de la nostalgie c'est carrément du passé sublimé.
Leproblème si on suit cette ligne de conduite c'est qu'on devient dépendant de sa femme (pour la lessive,la nourriture, etc)
Et donc, comme en général elles ont oublié d'être idiotes , elles finissent par se servir de cette dépendance pour nous diriger.
L'émancipation de l'homme commence par la cuisine. Qu'on se le dise.

Écrit par : Mishima | 19/04/2010

Cuisine mon chou pendant que je tricote dans le salon ... Sois libre de prendre ton plaisir entre les casseroles et les poëles (à défaut de poils) ... Je ne viendrai pas t'encombrer, te gêner, te déranger, du moment que tu me serves un plat chaud et dans un timing raisonnable.
Oui émancipe toi, je t'apprendrai ensuite d'autres choses, comme le maniement de l'aspirateur, celui du fer à repasser, .....

J'adore l'émancipation de l'homme .... et la libération de la femme. ;-)

Écrit par : Mélusine | 19/04/2010

oui oui ricanez, belle Mélusine
Celle qui fera la loi chez moi n'est pas encore née ;-)

Écrit par : Mishima | 20/04/2010

Embouteillage de commentaires! c'est bien!
;-)

Écrit par : Tony | 21/04/2010

Les commentaires sont fermés.