29/04/2010

Dirigeable à digérer… air cruise

 

DirigeablesL

 

                Les avions c'est polluant et ça bouffe un maximum de crème noire précieuse de désert. En plus ça tombe quand on s'y attend pas et même sans terroriste à bord parfois.


Alors, on a repensé à un vieux truc qui n'était pas si bête: le dirigeable. A l'époque il avait une tendance à brûler en quelques secondes vu qu'il était rempli avec le même carburant que le soleil: l'hydrogène. Mais là, on le remplit à l'helium et on l'équipe comme un bon vieux paquebot avec des cabines et tout et tout. Le contraire du Concorde. Il traversera l'Atlantique en seulement quatre jours et tout ce qu'il risque c'est de pas arriver à atterrir. Ben oui, son état naturel c'est de monter! pas de tomber comme ces idiots d'avions. Pas con, hein! Ouaip. Comme je vous le dis.


Et puis ça donne plein d'idées. Par exemple, les ampoules électriques qu'on allume et qui s'allument tout de suite! Fini! Maintenant on en a qui durent très longtemps et qui mettent cinq minutes à s'allumer. Comme ça vous apprenez à revivre à l'âge des cavernes. C'est un processus psychologique pour vous habituer sans rouspéter. 


Et les voitures? Dans un premier temps on les ralentit et après ça ce sera plus économique et pas plus lent de pédaler pour les faire avancer! Ils sont quand même habiles, non? 

Bref, on avance. Et puis ça va vous faire économiser plein d'argent de plus acheter du chanel N°5 du désert sans plomb. Tout ça 100% écologique pur jus.


Et qu'est ce que vous allez faire avec tout cet argent économisé? Eh bien vous allez pouvoir acheter des lave-vaisselle jetables, des téléphones portables kleenex, des ordinateurs pas réparables, des imprimantes qui marchent encore mais dont on trouve plus les cartouches, des appareils de photo démodés le mois prochain, des télévisions futur-ready à condition de pas y arriver dans le futur, tous produits emballés avec des rembourrages recyclables et des publicités qui vous disent que ça protège la planète… L'emballage peut-être, mais ce qu'il contient… ça…


On avance, non?   *;->)


 

27/04/2010

Sauscission belge…

 

Dauscission-L

 

Quand un pays se retrouve dans l'état, enfin EN l'état du nôtre, apparaît un militaire galonné providentiel qui en tombe. Du ciel, je veux dire. Il fait le plein des chars, occupe les jolis quartiers et calme l'ardeur des démocrates. Simple, efficace, clair. Oui, je sais, il y a toujours quelques agités qu'il faut aller larguer en mer d'une hauteur suffisante pour qu'ils apprennent la politesse, voire à exprimer leur devoir de réserve vis à vis des généraux ou colonels. Y a pas de raison que les généraux puissent pas s'exprimer, non plus… 


Mais allez savoir pourquoi, peut-être une question d'équipement, nos militaires sont "particulièrement inoffensifs" selon l'expression de Béatrice Delvaux, rédactrice en chef du Soir, hier soir sur la cinq dans C à dire… Eh oui… particulièrement inoffensifs! Les Français souriaient ironiquement mais ils devraient pas parce que le Charles Degaulle fait toujours des ronds dans l'eau avec ses hélices pour jeu de plage et son pont trop court.


Bref, comme nos militaires sont inoffensifs*, on doit trouver autre chose. Les pompiers, peut-être? Pour éteindre l'incendie? Ça vous aurait une gueule les discours depuis la grande échelle… Et les brancardiers? Ils ont l'habitude de ramasser les morceaux, ceux-là! Or des morceaux de Belgique scindés ou en voie de sauscission, il y en a partout! Ça ferait une belle équipe pour sauver le pays. Peut-être sont-ils trop peu démocrates? L'habitude de passer au rouge avec la sirène…


J'ai peut-être trouvé mieux. On va encore me traiter de poujadiste mais je m'en tape. Pourquoi ne ferions-nous pas appel à un quarteron, pas de généraux, mais d'éboueurs nettoyeurs des égouts?  En voilà une idée qu'elle est bonne! Des gens simples, travailleurs, qui ont l'habitude de charrier des choses peu ragoûtantes… Tout ce qu'il nous faut en ce moment pour déménager ces cinglés qui torpillent le pays pour des raisons électorales en pratiquant la surenchère nazie raciste… avec un roi otage auquel on dit "signe ici" en lui tapant un coup sur la couronne pour qu'il se souvienne qu'il doit obéir ou faire des enfants avec des copines mais pas embêter les primates de notre pays de singes… 


Avec d'aussi bonnes idées je me demande toujours pourquoi je ne suis pas encore chef d'Etat…  *;->)


*Actuellement, nos militaires sont probablement les gens qui maintiennent le mieux les valeurs que ce pays a développées pendant son histoire. Ce sont des gens qui respectent la démocratie avec philosophie et intelligence. On est loin de la caricature du passé des militaires vrais et faucons.

 

12:25 Écrit par Amadeus | Lien permanent | Commentaires (28) | Tags : bhv, belgique, crise belge, scission bhv |  Facebook |

26/04/2010

Auto-flagellation…

 

AutoflagellationL

 

                        On vous l'avait dit mais vous vous en tapez parce que vous êtes comme ça: irresponsables! Vous ne croyez pas que conduire vos enfants avec une voiture à l'école troue la couche d'ozone. Et pas non plus qu'aller travailler ou partir en vacances avec votre pète-carbone à quatre roues vous fait de l'effet de cerf (oui c'est pour voir si vous suivez) pire que les Hollandais pour faire pousser des bloemen (fleurs en zotlandais. Et zot = con en flamand, tout ceci pour nos amis français. Enfin, amis, ça dépend lesquels mais c'est pas le sujet). Le sujet c'est votre irresponsabilité. Quand on vous dit que votre tue-planète à volant va éteindre l'espèce et les autres, vous vous en tapez le coquillart. Vous continuez!


Le résultat c'est l'état dans lequel vous avez encore mis notre mère terre à terre. Vous avez vu tous ces tremblements en Haïti, en Californie, en Indonésie? C'est pas un hasard. C'est vous avec votre boîte à pollution. Le lien n'a pas encore été démontré de façon formelle mais une armée de scientifiques y travaille et d'ici quelques semaines les liens de cause à effet seront mis au clair. D'ailleurs, Nicolas Hulot va même créer un parfum qui s'appellera "autotremblement voluptaire".


Seulement, pendant ce temps là, on risque d'autres tremblements de terre. Par principe de précaution il serait urgent que les Pouvoirs Publics réduisent la vitesse sur autoroute à 30 km/h et à 120 devant les écoles pour empêcher tous ces futurs pollueurs d'arriver à maturité comme les poireaux. Les mixoupes seront aussi interdits parce qu'il y a une suspicion sur les ailettes coupantes en mouvement. Ça pourrait être une des causes des tornades.


Ah, on me dit qu'il ne serait pas impossible que la vitesse et la consommation de liquide lave-glace qui s'évapore dans l'atmosphère perturbent la reproduction des papillons. Or l'effet papillon peut être terrifiant! Ceux ci, en copulant frénétiquement plutôt qu'amoureusement et poétiquement, détériorent les pôles magnétiques terrestres. L'inversion a commencé (authentique) et l'inclinaison de la terre déplacée d'un mètre a désormais une influence sur le soleil qui risque de s'éteindre plus tôt que prévu. Et tout ça à cause de quoi? Vous et votre irresponsabilité congénitale, vos désirs de progrès, de consommation et autres tue-planète!  *;->)


ps: pour ceux qui n'auraient pas la couleur, je signale que le soleil a un comportement inhabituel, que les pôles magnétiques sont en train de s'inverser et que ces trucs là on ne les a pas fait avec des voitures! Tout cela change les Nino qui changent les climats, tornades, échanges calorifiques, etc. Quant au GulfStream dont on nous disait qu'il disparaissais, il revient! Le méthane du fond des mers allait nous envahir mais on s'est trompé… Bref, rien ne tient la route. Même plus nous… avec les radars!

 

23/04/2010

Le Soir, nouveau charbonnage…

 

LeSoirL

 

               Faites un détour, achetez un journal qui vous encombre dans le métro ou vous interdit de conduire, pour vous dispenser une information déjà dépassée, et largement par la radio et internet…, en vous salissant les doigts et en vous empestant d'une mauvaise odeur. Et en plus c'est payant! Alors que sur internet l'info date d'il y a cinq minutes à peine, est facile à zapper et gratuite! Même les titres de toute la grande presse! Le seul avantage restant de votre journal est de l'utiliser pour allumer le feu ou emballer vos épluchures de pommes de terre… ce que vous ne pouvez pas faire avec un article d'internet! Je caricature mais…


Oui, le journal se meurt. Le Soir vient de mettre cinq agences de pub en compétition pour trouver un futur à la vente d'information papier! Comme si des publicitaires pouvaient quelque chose*! On n'appelle pas le jardinier quand la maison s'effondre! Tous les quotidiens vous vendent des encyclopédies, des squelettes et autres pour subsister! Et s'il faut passer au tout numérique, ils cherchent désespérément un "nouveau modèle économique". Comme les aciéries devant l'Inde! Ils arriveront à ralentir la chute comme Les Echos qui envisagent d'offrir un iPad avec abonnement de trois ans mais ne l'éviteront pas! Le journal papier c'est fini à terme. Ma fille qui vit à Paris me disait: "si tu ne vivais pas dans une ville de province (Bruxelles…;-) mais à Paris, tu réaliserais qu'on ne peut plus lire le journal dans le métro que sur un iPod!".


La presse quotidienne est le prochain charbonnage à subsidier… Oui, mais alors comment payer les grands reporters? Comment…? C'est l'Amérique qui le fera. Elle seule peut subsidier des gratuits et payer les reporters par son économie ouverte et sa masse critique économique. Au détriment de la liberté de penser et de la pluralité. C'est elle qui empêchera les modèles payants. La gratuité fera entrer tout le monde dans le rang de la pensée unique américaine de Google ou d'autres. Du pain, des jeux, des journaux gratuits… Et qu'on ne vienne pas me chanter l'air de l'indépendance de la presse avec les journalistes avides de scoops idiots, d'information tronquée et d'approximations indignes d'une profession qui se revendique comme telle. Nous sommes en grand danger. Internet ne fait qu'entériner les faiblesses d'une profession qui a joué l'émotion, la cupidité et la facilité tout en se drapant dans les alibis éthiques comme les politiques. A de rares exceptions près comme Jean Quatremer, journaliste de Libération,  sur son blog, par exemple ou quelques autres qui, eux, ne sont pas lus par le grand public.


Bon vent, Le Soir (qui devrait s'appeler désormais Le Crépuscule!)…  *;->(


Sur les derniers chiffres d'audience de la presse belge:

http://www.pereubu.be/?p=1217

 

20/04/2010

Prenez le metro

 

MetroH

 

                      On voit un embouteillage, on entend des voitures qui klaxonnent. Ça n'avance pas. Un type plante sa voiture là et s'en va… Voix off: vous en avez marre des embouteillages et des parkings introuvables? Prenez le métro.


Oui, c'est la pub pour le métro qui passe sur RTL. A l'ouverture du sommet de Copenhague, ça semble très joli. Mais je vais vous faire une piqûre de rappel pour les anticorps. Je pense que ce genre de message devrait être dénoncé à l'organisme de surveillance de publicité comme publicité mensongère. Bon, reprenons le spot du métro.


"Vous en avez marre des embouteillages? Eh bien estimez vous heureux de ne pas être en train d'attendre le métro un jour de grève… Estimez-vous heureux de ne pas vous faire piquer votre portefeuille pendant que votre voisin postillonne dans son iPhone en se trémoussant avec ses pieds sur les vôtres. Estimez vous heureux de ne pas avoir à courir comme un rat dans les couloirs puants. Estimez-vous heureux de ne pas avoir à subir l'obscénité de rappeurs qui se masturbent devant vous en vous regardant droit dans les yeux si vous êtes une jeune-femme. Estimez vous heureux d'être assis quand d'autres sont serrés et debout dans le métro. Estimez-vous heureux si trois types ne viennent pas vous bousculer pour vous piquer de l'argent dans la poche de votre chemise… Estimez-vous heureux que deux types en difficulté d'intégration (suivant mon regard…) ne vous envoient pas un coup de poing dans la g… parce qu'ils se sentent visés lorsque vous regardez et fixez le plan du métro au-dessus de lui! Et estimez-vous heureux que les vigiles que vous appelez quand le métro s'arrête vous séparent en refusant de savoir qui est agresseur et agressé! Quand le copain de mon fils a rouspété il s'est entendu dire: mais Monsieur, apprenez à vous défendre! Et estimez-vous heureux si on ne vous traite pas de raciste…". Alors, heureux?


Battez-vous pour conserver votre voiture, la plus noble conquête de l'Homme bien supérieure au cheval". Et nettement plus sure! Croyez-moi! Et c'est pas la dernière mode de l'écologie après celles du houla Hop, des scoubidous, de la CB et des pantalons qui traînent sur les fesses qui va me faire changer d'avis! Le carbone va peut-être devenir un luxe mais au moins, on survivra mieux dans une voiture que dans le métro!…  *;->)


 

17/04/2010

Pour plus de modestie scientifique!

 

Science-et-modestieL

 

                 Pour un ingénieur tout est clair. On mesure, on calcule et on transforme le monde comme on veut. Evidemment, il faut les bons instruments de mesure qui vont de la règle aux spectographes. Il faut un cerveau apte à apprendre des procédures et des outils pour construire les ponts ou les médicaments sur base des calculs. Je simplifie un peu mais en gros c'est ça.


C'est la Science. Si on n'arrive pas à mesurer dans un domaine ou l'autre c'est qu'on n'a pas encore les bons instruments. Mais dans l'esprit de l'ingénieur ce n'est qu'une question de temps et de moyens. Parce que le processus scientifique est souverain et peut s'appliquer à tous les domaines. Un ingénieur m'a même déclaré un jour que si l'on ne parvenait pas à traiter rationnellement les mésententes hommes-femmes ce n'était qu'une question de temps. Suffit d'avoir les instruments de mesure… Bonne chance!** Surtout avec ma femme, mais c'est pas le sujet.


Oui ben voilà… le problèmes est là! Les instruments tardent à venir. On peut même dire sans se tromper que si la science excelle dans l'étude et la manipulation de la matière jusque dans ses derniers retranchements physiques, elle peine à traiter du vivant et se plante carrément sur les choses de l'esprit! Notre civilisation technicienne a deux cents ans. Elle progresse toujours sur le paradigme scientifique.  En revanche, les médecins avouent que la médecine n'est pas une science exacte et la politique, la justice, la psychologie, la philosophie… patinent toujours et vont même de plus en plus mal. Par  complexe, ces domaines se font appeler "sciences humaines"… mais ça leur va comme un caleçon fleuri au chanteur Carlos.


En d'autres termes, le discours de la méthode scientifique semble bien pauvre face à l'esprit. L'informatique va vite, mais du point de vue comportemental elle est très inférieure au plus débile des singes engagé en politique ou non. Et c'est pas près de s'arranger… 


Tout ça pour dire que la différence entre un ingénieur et moi c'est que lui pense la Science comme La Vérité dont on n'a pas encore rempli toutes les cases et moi je crois que la Science, utile par ailleurs, est un frein au progrès de l'Humanité comme espèce pensante et vivante. Pire, la science jouit d'une image tellement brillante qu'on vénère tous ses dires, fussent-ils plein d'effets pervers… comme souvent! *;->)


**Gageluufda pour les Bruxellois qui parlent encore Tintin…

 

09:30 Écrit par Amadeus dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : ingenieurs, science, philosophie, societe |  Facebook |

15/04/2010

Y-a-t-il quelqu'un qui parle polonais dans la salle?

 

PolonaiseL

 

                   Ça devient urgent. Je vous zesplic. La dame qui faisait le ménage chez nous vient de prendre sa retraite. Bonne belge aux qualités de cheval brabançon, puissance et ardeur au travail, elle a travaillé chez nous métronomiquement deux fois par semaine pendant 24 ans. Oui, ben c'est fini! Terminé. Fini sa discrétion, son honnêteté, ses compétences, sa gentillesse que nous avons dûment rémunérées et agrémentées de vacances, etc. On s'est donc mis en quête d'une remplaçante. Oui mais voilà. Les Flamandes veulent plus travailler chez les francophones, les Wallons peuvent pas arriver jusqu'ici vu l'état des routes, etc. Reste la délocalisation vers les pays émergents. En l'occurrence les Polonais.


Très organisés, les Polonais. On appelle une société spécialisée et hop, on reçoit une ou deux ménagères blondes et un plombier en promo pour trois polonaises. Enfin presque. Mais vous savez, qui trop étreint s'y met. Oui, dans le pétrin! … Vous suivez ou vous rêvez au printemps, là?


Et les Polonaises défilent. L' une pendue à son GSM pour les devoirs de ses gosses, l'autre a des migraines brutales, la troisième est à aller chercher et reconduire à mi chemin entre Cracovie et Louvain et toutes ont des absences. Bref on jongle pour avoir toujours deux présences par semaine. Y doit plus en rester en Pologne pour les zotsèques du président… Celle d'aujourdhui est arrivée à l'improviste en l'absence de ma femme. Au lieu de s'attaquer au scherzo ménager habituel, elle s'est mise à nettoyer les choses les plus précieuses avec l'énergie des chars russes à Varsovie mais comme elle était pendue au GSM il n'y avait pas moyen de lui parler pour l'arrêter. J'ai fini par faire barrage de mon corps quand elle allait attaquer un objet de famille très ancien et fragile avec l'ardeur d'un carwash là où il nous fallait une douce nocturne chopinienne. Elle approchait dangereusement des haut-parleurs de mes enceintes avce un Monsieur Propre en Pschit et une éponge qui gratte avec son dos… Mais c'est pas le pire. 


Le pire c'est que toutes ces courageuses jeunes femmes ne parlent que le heavy polonais et l'anglais lite de chez lite. C'est pourquoi, si vous pouviez me traduire "cuvette de WC" en polonais, ça m'aiderait parce que ça commence à devenir urgent. J'ai essayé en anglais mais elle m'a envoyé une baffe évitée de justesse. Si quelqu'un d'entre vous dans la salle parle polonais… merci d'avance.  *;->0

 

17:15 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : femme de menage, polonaise |  Facebook |

14/04/2010

Singeries…

 

SingeriesL

 

                    L'intelligence. Vaste sujet.  Je viens de voir une émission qui parlait de l'intelligence des oiseaux. Depuis peu d'années on découvre qu'avoir une cervelle d'oiseau serait plutôt un compliment. Parce qu'on a découvert qu'à l'inverse de ce que croyaient les scientifiques depuis le 19eme siècle où l'on mesurait l'intelligence d'après les circuits de transfert de l'information d'une partie à l'autre du cerveau, les oiseaux ont développé une méthode bien à eux et qui est très efficace. On en connaît qui sont capables de fabriquer un outil pour fabriquer un autre outil pour atteindre leur but! Mieux que les primates! Si proches de nous! L'aptitude à planifier un projet! Bigre!


Evidemment on peut avoir deux conceptions des choses: soit chercher la preuve absolue de ce qui fait la différence entre les animaux et nous… mais on n'arrive pas à trouver… Soit se dire que peut-être, nous sommes seulement dans un prolongement d'intelligence sans limite bien précise. Ce qui rend plus modeste et nous emmène vers plus de respect du monde animal. C'est là que je me situe.


Parce que chaque fois que l'on croit avoir trouvé une limite bien tranchée entre animal et humain, bardaf… tout s'écroule! On trouve un animal capable de langage, de fabrication d'outil, de reconnaissance de son image dans un miroir, d'affection, voire même d'humour… La seule différence qui nous resterait serait l'Art mais comme on a viré l'Art à la poubelle depuis les années 90…


Tiens, ça m'inspire, ça! Et si plutôt que de s'efforcer à trouver sans résultat tangible une différence nette chez l'animal, on faisait le contraire? Et si nous recherchions chez les humains des individus dont on ne peut vraiment pas dire qu'ils sont apparentés au monde animal? Ah! Là ça devient encore beaucoup pus difficile mais beaucoup plus clair, aussi! Combien d'humains connaissez vous capables de rivaliser avec des oranoutangs ou des chimpanzés? Répondez sincèrement… Beaucoup, non? Mais capables de rivaliser avec d' autres humains? Peu, non?


Eh oui, voilà… CQFD! Nous sommes très proches, voire inférieurs, du règne animal tel qu'on l'a imaginé longtemps… Consommateurs de hamburgers, d'Ikéa, de pensée unique politique, d'achat de subitos, de sécurité routière et d'écologie primaire… 

Bref, moins j'admire les politiciens, plus j'admire les animaux…  *;->)

 

09:30 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : intelligence animale |  Facebook |

12/04/2010

Surtaxe!

 

SurtaxeL

 

               Un peu de sérieux s'il vous plaît. Il y a des sujets qui demandent du respect. Ou alors tout fout le camp… On ne respecte plus rien.


En Gironde, un malheureux a perdu la vie après son hospitalisation. J'ai pas dit à cause, j'ai dit après. Ne me faites pas dire ce que je pense. Et là, vous savez comment ça va, on emballe le partant, on le met dans une boîte avec des dorures et zouh! Direction le four à CO2. Oui, je sais que c'est mieux de recycler mais c'est plus long.


Donc voilà notre ex-homme glissé dans le four autonettoyant. Mais ce que vous ignorez, c'est que ça passe d'abord sur une balance. Et que le poids du mouru plus le poids du cercueil dépassait de 15 kilos la charge utile autorisée de 160. Et donc, tout naturellement, la famille a reçu un complément de facture pour la surcharge de bagage pour le voyage dans l'au-delà. "Y a un peu plus. On vous l'met quand même?".


Quand ça vous arrive à Zaventem vous faites quoi, à l'embarquement? Vous retirez une paire de godasses que vous glissez dans votre sac photo et le tour est joué. Mais là… Cercueil boulonné… Encore, les boulons ça va, mais comment enlever l'excédent? Un foie ça pèse combien? Je peux vous dire que le mien y doit pas peser rien. Mais enfin, s'il avait donné ses organes pour les accidentés des trous les routes wallonnes, on aurait pu enlever le foie, le pancréas et l'une ou l'autre chose encore qui servent plus. Mais là, sans autorisation? Les dents? Ça fait pas lourd. Enlever discrètement une jambe? Ça fait carnage comme prélèvement. 


Mais la société qui pompe funèbre n'en démordait pas. D'autant plus que plus à brûler c'est plus de carburant donc plus de CO2. Pourtant on aurait pu l'achever au micro-ondes ou à l'acide, je sais pas moi. Non non, fallait payer un supplément. Un peu comme en avion quand votre stature ou la contrebasse que vous ne vouliez pas confier à la soute vous oblige à payer deux places.


Enfin, bref, la famille a payé et le partant a pu prendre son ticket pour l'au-delà. Pourquoi je vous raconte tout ça? Ben… des fois que vous penseriez que nous avons du cœur, de la Civilisation et du discernement… *;->)

 

18:51 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : cremation, cupidite |  Facebook |