14/05/2010

Porcelaine limogée

 

Porcelaine-limogéeL

 

La pub la plus obscène n'est pas celle que vous croyez. Elle n'éjacule pas du sexe dans tous les sens pour que vous baviez sur une barre chocolatée entre des cuisses promotionnelles. Non, c'est une pub pour la vaisselle!


On entend des coups de feu. Un tireur fou répond à sa femme désespérée qui lui demande pourquoi il massacre la vaisselle au tir aux claies, que cette vaisselle a 10 ans et que ça suffit! Il faut en changer! Dans un autre spot radio, un enfant culpabilise sa mère en demandant si Mamy mangeait déjà dans cette vaisselle quand elle n'était pas morte… 


Jusqu'à présent on essayait de vous faire acheter plus. C'est la loi du genre. Mais là, ça ne suffit plus. On vous pub donc pour que vous fassiez de la place avant d'obéir aux injonctions d'achat suivantes. Jetez! Achetez! Jetez! Achetez! Baissez la tête et tendez bien le cul vers l'arrière. Le marketing atteint l'obscénité.


Bientôt vous devrez rapporter vos souvenirs de famille. Vieux meubles échangeables contre un repas surgelé suédois chez Ikéa, Vieux tableaux familiaux pour une remise de 5% sur un DVD, etc. Stade suivant: rapportez vos vieux à l'institut du don d'organes et vous recevrez un bon d'achat de 15% sur vos prochains achats de pâté et boudins. Joli, non? Eh bien non, c'est très en-dessous de la pub pour la vaisselle. Cette fois, on ne vous propose même pas de la reprendre: vous tirez dessus pour la massacrer ou vous la jetez pour échapper à la malédiction de la vieille. 


Récapitulons. D'un côté il y a les fous de la régression et de la déconsommation qui veulent vous ramener dans les cavernes. De l'autre il y a les tireurs aux claies qui vous suggèrent qu'il faut balancer la vaisselle de Mamy qui est morte plutôt que se goinfrer dedans avec nostalgie. 


Mais je suppose que l'emballage de la nouvelle vaisselle indique en long et en grand que la société productrice de la vaisselle respecte la nature avec des emballages recyclables. Et sur le côté de la boîte: Made in China. Exotique la vaisselle! Ça vous a quand même une autre gueule que "Porcelaine de Limoges", non?  Notez… limogé, ça vient bien de Limoges aussi, non? Ils l'auraient un peu cherché finalement… *:->0


 

Commentaires

Encore un coup du lobby chinois! Tu sais que les chintocs sont allés jusqu'à copier le jambon de Parme et le fromage parmesan!!!
Évidemment, ils ont eu les Italiens sur le paletot qui ont hurlé que l'appellation "Parme" était réservée à ce qui était produit à Parme... Logique, non?
Et bien, les Chinois ont baptisé une ville "Parma" et voilà, le tour est joué...
Mais y a tout de même écrit "Parma - China"...
Probablement qu'une de leur ville va s'appeler "Limoges-China"...

Écrit par : Tony | 14/05/2010

Le problème Elle n'est pas lavable en machine ... Je parle de la vieille vaisselle de Limoges, pas les nouvelles assiettes. Tu nous vois les laver une à une dans un bac d'eau chaude avec un produit que nous n'avons plus ?
Nous risquerions d'abîmer nos mains et la vaisselle aussi. Et puis essuyer ... Pfuffff.
Nous n'avons pas toujours de boniche portugaises ou polonaises pour faire cela. Donc les utiliser, puis les donner à tirer, cela ne consomme pas l'eau, ne la pollue, fait de la place dans les armoires et permet ainsi aux pays asiatiques dit pauvres de vivre par le rachat de nouveaux matos.
Autant utiliser une vaisselle qui se mange, tu fais d'une pierre deux coups et les tireurs devront ranger leurs armes.
Amadeus, nous ne sommes plus à l'époque du vieux, quelque chose qui a 5 ans est dépassé. Tout fout le camp, les valeurs des meubles patinés, des tableaux anciens, cela est dépassé.
Je le constate avec les enfants, ils pensent déjà comme cela : un ordi de 2 ans ... un gsm de 3 ans, mais ce sont des antiquités pour eux.
Les musées sont plein de vieilleries, c'est là qu'il faut aller voir, dixit eux.
Et heureusement que nous ne conservons pas tout, sinon nos maisons ne seraient pas assez grandes.
Mais pour en revenir à la vaisselle, il ne faut pas non plus oublier que celles-ci ont été fait avec certains matériaux nocifs à la santé : plomb, teintures, ...
Donc, à part la valeur sentimentale que l'on y attache, ou encore la joliesse de l'objet, autant le confier à un musée, ou à un chasseur pour faire plaisir.

Écrit par : Mélusine | 14/05/2010

le juste milieu n'existe plus ! Bonjour Amadeus !

Ben oui, tout fout le camp ! mais n'existe-t-il pas une autre voie que la régression écolo ou la surconsommation capitaliste ? Je vais sûrement enfoncer une porte ouverte en disant cela, mais je constate de plus en plus que les produits actuels sont de plus en plus fragiles et de moins en moins fiables ! Prenons un exemple. Un produit devenu maintenant basique : le gsm ! il y a une petite dizaine d'année, on se procurait un Nokia 3310 pour disons 90€ et on pouvait facilement le garder 5 ans sans rencontrer le moindre problème, à condition de ne pas le jeter sur le premier pont venu ! A l'heure d'aujourd'hui, garder un gsm de la même marque pendant 2 ans sans ennuis est devenu un véritable exploit ! les écrans sont de plus en plus fragiles, l'appareil tombe une fois ou deux et on peut être sûr que c'en est déjà fini ! Nous sommes rentrés dans l'ère de la surconsommation organisée.

Écrit par : Intimidator | 14/05/2010

Tout dépend du Chinois ! C'est que je ne refuserai pas du Ming pour le prix du Limoges, encore moins le prix d'un Minc si on me limogeait.

Écrit par : Martine | 14/05/2010

Minc ... Alain Minc ?? Je pensais que tu parlais de lui .... ou alors une floche dans les frappes.
Car Alain a proposé une solution pour réformer le système de santé français en faisant payer plus les plus vieux ... Vieux, vieilles vaisselles, le lien me semblait logique. ;-)

Un vase Yuan a été vendu à 2 millions de $ mais il est vrai que tu sembles connaisseuse car le vase Ming est parti à 10,9 millions de $, de quoi en faire rêver plus d'un ou une.

Donc laissons le Limoges aux chasseurs et misons sur Ming ou Minc, le vieux est à la mode, vive nous !!!!

Écrit par : Mélusine | 15/05/2010

C'était bien Ming et Minc .... sans floche mais sans penser aux vieux, seulement à "la valeur marchande" de l'un et de l'autre.

Écrit par : Martine | 15/05/2010

COPIE… Bref, Tony, les Chinois n'ont pas seulement copié le nom de Parme, ils ont aussi copié le savoir-faire italien en matière d'entourloupe! Parce que l'Italie n'est pas mal non plus dans le registre du faux. Je me suis toujours demandé pourquoi d'ailleurs, parce que leur talent n'a pas besoin de se nourrir de copie!

Si c'était que ça, Intimidator…

Écrit par : Amadeus | 15/05/2010

Bonjour Amadeus, le propre du durable, c'est d'être éphémère. C'est du moins ce que voudraient nous faire croire les clowns qui nous "dirigent".

Écrit par : l'as | 16/05/2010

aaaarrrggghhhhh une éphémère pour ferrer le poisson, il n'y a pas mieux !

Écrit par : Martine | 17/05/2010

Les commentaires sont fermés.