13/06/2010

Pour solde de tout compte!

 

Solde-compteL

 

 

Je voudrais ici corriger un point de vue fortement répandu et qui me paraît inexact. Il s'agit des zoms qui vont voir les prostituées.


L'idée généralement en cours sur les raisons c'est que les zoms ressentent de temps en temps le besoin de se dégager les muqueuses. Oui, je sais, les muqueuses c'est pas là mais c'est pour la bonne tenue de cette chronique que j'utilise cette image métaforte. Que ceux qui n'ont pas compris me laissent un message et je les renseignerai dans la mesure de mes moyens.


Cette idée n'est certes pas dénuée de fondement. Oui je sais, le fondement c'est pas là non plus, mais au risque de me répéter, c'est pour la bonne tenue de cette chronique, et d'ailleurs c'est pas loin de là.


De leur côté, les expertes qui s'exercent dans cette branche, enfin branche, c'est encore de la prétention machiste, mais disons dans ce secteur, ne font pas ça que pour l'argent comme beaucoup le pensent. Mais alors, de quoi s'agit-il?


La véritable raison de cette activité est un peu sexuelle mais surtout, elle contient une clause précieuse si l'on considère le nombre de divorces qui nous indique combien les hommes et les femmes sont peut faits pour vivre ensemble. La clause c'est  que cela se pratique avec un paiement "pour solde de tout compte". Pas question, comme dans la nature, que Madame se mette à vous poursuivre pour ranger vos chaussures, ouvrir le lit le matin, limiter votre consommation de bonnes choses, vous priver de télé, vous asséner ses maux de tête et vous encombrer avec des gosses, si adorables soient-ils. 


Idem pour les dames. Avec ce solde de tout compte, elles sont sures de ne pas devoir passer leur vie à vous corriger, redresser, améliorer, etc. Vous pouvez vous occuper de votre ordinateur et de votre bagnole et elles des religions ésotériques et des crèmes miracles pour la peau. 


C'est pour cette raison que la prostitution est appelée à se généraliser dans les années qui viennent. Pour la paix des ménages par KO du mariage en quelque sorte! Je vais encore me faire pas que des amis… Tiens, ce serait pas mal ça comme titre de ma chronique à la place de "macramé en environnement hostile".  *;->)


 

09:00 Écrit par Amadeus dans Amour | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : amour, couples, mariage, prostitution, societe |  Facebook |

Commentaires

Si je résumé ? Il vaut mieux se payer une bonne pute pour tirer son coup que d'avoir une emmerdeuse à la maison ? Et qui plus est n'est peut-être pas un cadeau au lit ? Ah ah ah
Mais qui te préparera ton petit déjeuner, pliera tes chemises et les rangera dans l'armoire, te donnera un cachet d'aspirine ou autre lorsque tu souffres le martyr, t'ouvrira ses bras lorsque tu seras malheureux ?
Soit tu es nabab et tu peux t'offrir cela en payant rubis sur ongle mais alors l'amour de l'argent l'emporte sur ta personne ou tu choisis l'amour de deux êtres qui ne demandent rien à l'autre que le simple fait d'exister ?
Dans un cas tu es redevable financièrement, de l'autre c'est donner sans attendre en retour.
Plaisir d'un moment ou plaisir toujours ...
Je positive Amadeus, tu négativises la relation .. pourquoi ?
Puises-tu dans ton vécu ?
Le couple est un combat de chaque jour, il faut séduire la dame chaque matin au réveil et ne jamais baisser les bras .... ohhhh en fait tu baisses les bras pour puiser les piécettes au fond de tes poches afin de rentabiliser la péripatéticienne.
De toute façon comme dit Coluche : la raison du plumard est toujours la meilleure. ;-)

Écrit par : Mélusine | 13/06/2010

moi je dirais que la relation de la prostituée et du client (ou du prostitué et de la cliente,suis pas sexiste) a au moins le mérite d'être saine. Il y a prestation, tarification et payement. Et surtout aucune arrière-pensée, ce qui nous change bigrement de la vie de tous les jours où il faut démêler les "oui" qui veulent dire "oui" et les "oui qui veulent dire "non". Sans compter q'entre le moment où il est prononcé et celui où il est entendu un "oui" peut devenir "non". Le tout réciproquement.

Écrit par : Mishima | 13/06/2010

Le ni oui ni non Mais n'est-ce pas là ce que vous recherchez sans cesse, ce plaisir du conflit tendre, de pouvoir donner et refuser pour le plaisir. Le oui qui devient non est un cap de la relation qui démontre une fêlure ou une cassure dans le fait de partager et donner. Un signe à analyser et déchiffrer.
Je n'ai pour l'instant jamais du payer pour avoir un homme ... ils se donnent encore gratuitement (tant mieux pour ma bourse).

Écrit par : Mélusine | 13/06/2010

nous ? on cherche surtout la paix. Dix ans de guérilla pour la couleur des rideaux (sont-ils abricot tendre ou saumon fumé) ca nous épuise.
Oui, c'est oui,non c'est non.
T'as mal à la tête ? non ! alors on baise !

Écrit par : Mishima | 13/06/2010

Paix dans les ménages oui Mishima, tu as raison.
La paix dans les ménages, ne l'avons-nous pas trouvé, nous ? Oh honorable divorcée que je suis et toi dont je ne sais rien ?
Plaisir de décider seule de la couleur orangé ou abricotée de mes rideaux ....
Finalement et à y penser, ne vaut-il pas mieux se prendre un copain gay qui avec sa totale part de féminité arrivera à parler le même langage que nous les femmes.

Écrit par : Mélusine | 15/06/2010

ce peut être aussi la paix des grands cimetières sous la lune chers à Bernanos.
Je me vois mal avec une copine lesbienne pour partager sapart de masculinité.
Mais je critique pas, hein, chacun ses goûts. :-)

Écrit par : Mishima | 15/06/2010

Tous les goûts sont dans la nature un retour au côté Adam et Eve, une feuille non pas de papier pour écrire ses mémoires mais qui une fois roulée et remplie de riz cuits donne un délicieux plat méditerranéen.
Eve fut la première feuille à donner son corps .. pour quoi ? Une cote, une pomme, les yeux d'un serpent ou la découverte d'Adam ou de l'eden ? Pas de foulard donc diantre .... comme attacher la donzelle pour qu'elle reste tranquille ? ;-))

Écrit par : Mélusine | 16/06/2010

espérer qu'une donzelle reste tranquille est souvent peine perdue. Sauf à se montrer très attachant. Il est plus facile de l'empêcher de dire trop de bêtises en lui rappelant qu'on ne parle pas la bouche pleine.

Écrit par : Mishima | 16/06/2010

de noblesse? Il en faut un pour ecrire ici ? Je lis le texte et je me pose une question : faut-il le prendre au premier degré ou on peut le laisser là où il est (a la gare du Nord?). Tout est une question (encore) de qualite, non? De meme qu'on peut acheter chez Yakakea, on peut acheter chez Boche en Bois. On peut se payer la dame en vitrine ou decider d'acheter du solide qui durera toute la vie. Le seul vrai probleme, ce n'est pas le Meuble de Chez Boche en voie(de disparition), c'est qu'on en a marre de le voir tous les jours. Enfin, je ne sais pas, je ne suis peut être pas dans la cible... (c'est ce qu'on me disait quand je ne comprenais pas les pubs soi-disant géniales a la télé).

Écrit par : cathy liegeois | 17/06/2010

Les commentaires sont fermés.