21/06/2010

Pourquoi nous sommes au sommet de la pyramide alimentaire…

Pyramide-alimL

 

Vous aimez la science? C'est amusant, la science. Plein de surprises, de trucs fous et on peut même faire péter la planète rien qu'avec ça! Et ce qui est bien avec la Science c'est qu'on peut faire des progrès tout le temps sans jamais atteindre le bout ni même la solution à ce qu'on cherche. Regardez la recherche sur le cancer par exemple! On n'arrête jamais de faire des progrès et les patients, eux, n'arrêtent pas de mourir. Pratique, non?

Là, j'ai un beau sujet d'interrogation scientifique. Pourquoi sommes nous au somment de la pyramide alimentaire? Parce que nous sommes plus malins que les salades et les animaux? Oui, certes. Mais il y a une autre explication. Plus logique et définitive. Vous ne voyez pas? Je vais vous aider.

Vous mangeriez du serpent, des insectes ou des escargots, vous? Enfin, pour les escargots, j'adore ça, alors l'exemple est mal choisi. Mais enfin, il y a des choses que vous ne mangeriez pas, comme de la carbonnade flamande par exemple. Enfin, moi, je pourrais pas en manger. Et c'est pas seulement parce que je goûte déjà à la tout aussi flamande organisation de ma commune que l'on va bientôt sauscissionner…

Non, la vraie raison pour laquelle on est au sommet de la pyramide alimentaire, c'est parce qu'il n'y a personne qui accepterait de nous bouffer! On est trop impropres à la consommation avec toutes les saloperies qu'on mange dans le bas du caddie de la pyramide. Oui, je sais, il y a bien quelques requins et autres espèces qui manquent de discernement et arrivent à nous manger. Mais comment le leur reprocher? C'est qu'ils ne lisent pas les étiquettes. Lisez les étiquettes des produits que vous achetez et vous verrez pourquoi la plupart des animaux n'ont pas envie de surplomber notre position!

Tiens, ça me donne une idée, ça. Parce que ce qui se passe avec la pyramide alimentaire pourrait bien se passer aussi avec la pyramide de l'intelligence… Je veux dire que nous sommes peut-être allés un pas trop loin dans l'Evolution… Voilà pourquoi nous ne sommes pas écologiques et que nous tuons la planète, d'après certains. Du coup je les trouve logiques tiens! Ils ont peut-être raison de vouloir nous renvoyer à l'âge des cavernes et même avant… *;->)

Commentaires

Un proverbe dit plus ou moins ceci: les cannibales sont les seuls humains qui trouvent du goût à leurs congénères...

Écrit par : Tony | 23/06/2010

Frugivore L'homme n'est-il pas frugivore ?
Adam et Eve sont nés dans un verger et non dans un parc animalier ;-)
De plus les scientifiques arrivent à démontrer que notre morphologie n'est pas celle d'un carnivore car notre dentition est prévue pour les produits tendres et non pas pour broyer des os (ou du noir ah ah ah).
Nous avons dix mètres d'intestins pour digérer, un peu comme une vache, mais ne dit-on pas que nous le sommes ?
Nos mains sont douces et prêtes pour la caresse et non pas avec des ongles pour déchiqueter, cela nous pouvons le faire avec la parole.
L'humain pense à la chaîne alimentaire, le prédateur non .... Et si tous les prédateurs s'entre-dévorent ... que reste-t-il ? Rien
Laissons les loups se dévorer entre eux et soyons malins, planquons nous au sommet ... s'il y a un tsunami nous serons peut-être protégés.

Divagation matinale sans queue ni tête ;-)

Écrit par : Mélusine | 23/06/2010

allez zou ,un chti poème Et toi, que manges-tu, grouillant ?
- Je mange le velu qui digère le
pulpeux qui ronge le rampant.
Et toi, rampant, que manges-tu ?
- Je dévore le trottinant qui bâfre
l’ailé qui croque le flottant.
Et toi, flottant, que manges-tu ?
- J’engloutis le vulveux qui suce le
ventru qui mâche le sautillant.
Et toi, sautillant, que manges-tu ?
- Je happe le gazouillant qui gobe le
bigarré qui égorge le galopant.
Est-il bon, chers mangeurs, est-il bon le goût du sang ?
- Doux, doux ! Tu ne sauras jamais comme il est doux…
Herbivore !

de Geo Norge.
Mais d'accord avec Mélusine, c'est un poème comme un eunuque qui s'est fait guillotiner.....sans queue ni tête

Écrit par : Mishima | 23/06/2010

allez zou ,un chti poème Et toi, que manges-tu, grouillant ?
- Je mange le velu qui digère le
pulpeux qui ronge le rampant.
Et toi, rampant, que manges-tu ?
- Je dévore le trottinant qui bâfre
l’ailé qui croque le flottant.
Et toi, flottant, que manges-tu ?
- J’engloutis le vulveux qui suce le
ventru qui mâche le sautillant.
Et toi, sautillant, que manges-tu ?
- Je happe le gazouillant qui gobe le
bigarré qui égorge le galopant.
Est-il bon, chers mangeurs, est-il bon le goût du sang ?
- Doux, doux ! Tu ne sauras jamais comme il est doux…
Herbivore !

de Geo Norge.
Mais d'accord avec Mélusine, c'est un poème comme un eunuque qui s'est fait guillotiner.....sans queue ni tête

Écrit par : Mishima | 23/06/2010

Excellente... ... la notion de "sauscissionner" ! Il fallait la trouver...

Écrit par : CC.RIDER | 24/06/2010

Merci Bernard Pas de mérite! Ils parlent de scission de l'arrondissement administratif pour mieux tordre le cou aux francophones.le mot scission est dans toutes les bouches. Sauscission est venu assez naturellement dans ce contexte.

Écrit par : Amadeus | 25/06/2010

Les commentaires sont fermés.