27/06/2010

Modes d'emploi…

 

Mode-emploiL

 

je suis ennuyé parce que j'ai acheté un piano d'occasion en parfait état de marche et tout et tout suite au Reine Elisabeth qui m'a donné envie de m'y mettre mais comme il est d'occase, je n'ai pas reçu le mode d'emploi. Et il paraît qu'il n'y a pas non plus de télécommande. Même neuf, hein! Il n'y en avait pas. Alors ce piano trône dans mon salon mais impossible de l'utiliser. Oui, on peut bien faire quelques sons mais rien de plus. Il y a des livres de notes mais pas ce foutu mode d'emploi. Les pédales ne produisent aucun démarrage de quoi que ce soit. Ça doit pourtant pas être très compliqué parce qu'il y a peu de commandes. Beaucoup de touches mais il n'y a que deux modèles qui se répètent de gauche à droite. Et pas d'écran. Trois pédales et basta, démerde toi. Encore une arnaque. A mon avis ça doit encore être un vieux modèle à main.


C'est ce qui me tue aujourd'hui. Tous ces trucs ont l'air neuf mais il suffit que ce soit un modèle d'il y a deux ans pour qu'il ne soit plus compatible. J'ai une imprimante comme ça. On ne trouve plus ni les cartouches ni le logiciel pilote. J'en fais quoi? Je la revends à un écologiste? Et le piano? Je revends en pièces détachées? 


Un copain me dit que ce truc est facile à comprendre, raison pour laquelle il n'y a pas de mode d'emploi, mais difficile à utiliser! Le contraire d'un truc actuel facile à utiliser mais incompréhensible. Et ça me conduit à un doute… Je vous zesplic.


Si les bidules deviennent de plus en plus faciles à utiliser mais de plus en plus difficiles à comprendre c'est peut-être qu'on essaie de nous rendre de plus en plus cons! Parce que si pour se servir d'un truc facile à comprendre mais difficile à utiliser il faut devenir de plus en plus intelligent, le contraire doit être vrai aussi! C'est ce qui m'inquiète.


Tout à l'air de fonctionner comme ça désormais. Même pire! Tiens, voter par exemple, c'est facile à utiliser: tu remplis quelques cases et hop! Mais de là à comprendre… On a beau pousser sur les pédales et taper sur les touches blanches ou noires, on ramasse tout le temps la même cacophonie. Et c'est même pas une question d'accordeur avec diapason. Non non, on ramasse le couvercle du clavier sur les doigts et basta! Ça vient juste d'arriver encore, tiens! Pas plus tard que maintenant!  *:->(

 

24/06/2010

Emmazoutés contre pétroleurs…

MondialisationLL

 

Dans notre grande série du retour à la nature, je voudrais vous parler aujourd'hui de ces animaux emmazoutés par notre civilisation, restaurés et renvoyés dans la nature.

Il y a évidemment les plus intelligents, comme ce phoque qui, rendu à la mer, est bien vite revenu sur la digue et ne voulut plus quitter le premier humain rencontré! Plus phoque que louf, le phoque! Il avait goûté au poisson gratuit servi sur un plateau, aux caresses derrière les oreilles et à l'absence de prédateurs. Chauffé, nourri, blanchi. Enfin, démazouté.

Et puis il y a les autres qui, rendus à la mère nature, n'ont plus survécu une semaine! Bouffés ou affamés, incapables de se réinsérer dans leur société. Un peu comme le SDF que vous nourrissez, lavez, soignez et rejetez hypocritement dans la rue…
Eh bien tout ça est en train de nous arriver. Je vous zesplic.

Un jour, dans un grand élan altruiste nos pays dits riches (vous avez remarqué que plus un pays est riche, plus il est pauvre? Enfin, plus il est riche plus il est endetté et ruiné: Californie…, USA, France, Allemagne, Belgique… et personne pour effacer la dette! Je vous laisse réfléchir là-dessus), dans un grand élan altruiste, disais-je, on a inventé la mondialisation. Disparition des frontières économiques. Libre-échangisme. Pour les pays dits émergents ce fut une belle aubaine! Un peu comme lâcher une famille de lions affamés dans un troupeau de gazelles prospères. Nous voilà comme relâchés dans la nature subitement sans plus de protections!

Comment voulez-vous que nos pays obèses d'avantages sociaux coûteux se battent contre les prédateurs sveltes et affamés? Comment voulez-vous que nos socialistes wallons brutalement rejetés dans la concurrence sauvage des Chinois et autres Indiens qui se contentent d'un bol de riz puissent survivre? Impossible! Et essayez de leur expliquer que c'est pour leur bien, qu'ils sont maintenant dans un environnement équitable, que chacun doit pouvoir travailler concurrentiellement!  Bonne chance pour l'explication!… En plus, les mondiaux pètent du carbone à tout va, ce qui nous oblige nous à immoler nos voitures écologiques sur l'autel de la régression bienpensante.

Et voilà pourquoi nous allons disparaître avant même d'essayer de pouvoir nous adapter! Trop emmazoutés… pendant que les autres pétrolent à fond!  *;->)

09:00 Écrit par Amadeus dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : mondialisation |  Facebook |

21/06/2010

Pourquoi nous sommes au sommet de la pyramide alimentaire…

Pyramide-alimL

 

Vous aimez la science? C'est amusant, la science. Plein de surprises, de trucs fous et on peut même faire péter la planète rien qu'avec ça! Et ce qui est bien avec la Science c'est qu'on peut faire des progrès tout le temps sans jamais atteindre le bout ni même la solution à ce qu'on cherche. Regardez la recherche sur le cancer par exemple! On n'arrête jamais de faire des progrès et les patients, eux, n'arrêtent pas de mourir. Pratique, non?

Là, j'ai un beau sujet d'interrogation scientifique. Pourquoi sommes nous au somment de la pyramide alimentaire? Parce que nous sommes plus malins que les salades et les animaux? Oui, certes. Mais il y a une autre explication. Plus logique et définitive. Vous ne voyez pas? Je vais vous aider.

Vous mangeriez du serpent, des insectes ou des escargots, vous? Enfin, pour les escargots, j'adore ça, alors l'exemple est mal choisi. Mais enfin, il y a des choses que vous ne mangeriez pas, comme de la carbonnade flamande par exemple. Enfin, moi, je pourrais pas en manger. Et c'est pas seulement parce que je goûte déjà à la tout aussi flamande organisation de ma commune que l'on va bientôt sauscissionner…

Non, la vraie raison pour laquelle on est au sommet de la pyramide alimentaire, c'est parce qu'il n'y a personne qui accepterait de nous bouffer! On est trop impropres à la consommation avec toutes les saloperies qu'on mange dans le bas du caddie de la pyramide. Oui, je sais, il y a bien quelques requins et autres espèces qui manquent de discernement et arrivent à nous manger. Mais comment le leur reprocher? C'est qu'ils ne lisent pas les étiquettes. Lisez les étiquettes des produits que vous achetez et vous verrez pourquoi la plupart des animaux n'ont pas envie de surplomber notre position!

Tiens, ça me donne une idée, ça. Parce que ce qui se passe avec la pyramide alimentaire pourrait bien se passer aussi avec la pyramide de l'intelligence… Je veux dire que nous sommes peut-être allés un pas trop loin dans l'Evolution… Voilà pourquoi nous ne sommes pas écologiques et que nous tuons la planète, d'après certains. Du coup je les trouve logiques tiens! Ils ont peut-être raison de vouloir nous renvoyer à l'âge des cavernes et même avant… *;->)

19/06/2010

Libre, absolument libre!

Libre…L

 

Ça commence bien. Le type s'appelle Philippe comme tout le monde et … petit en plus… Mais ce gars là est l'être le plus grand de la planète actuellement en vie.

D'abord, c'est un merveilleux magicien de rue et puis… un équilibriste sans filet. Ses exploits? Il a tendu un fil entre les deux tours de Notre Dame de Paris et a traversé. Allez hop, au poste! Puis, il est allé à New York, a forcé deux portes et a installé un fil entre les deux tours (elles étaient encore debout). Le lendemain, il a passé quarante cinq minutes à virevolter sur son fil devant les flics médusés… Il a fait huit fois la traversée! Il s'est couché sur le fil à 400M de haut et a salué le public! Avec le sourire! Tout ça pour ça…

Quand les flics l'ont cueilli, il a vraiment risqué sa vie! Emmené manu militari, il a été jeté dans la cage d'escalier et emmené au poste puis en hopital psy où on lui a demandé quand il avait bu de l'alcool pour la dernière fois! Il a répondu "vous êtes fou! Vous croyez qu'on boit avant de se promener à 400M de haut entre deux tours sur un fil?". On lui a demandé mille fois "pourquoi vous avez fait ça?". Il a répondu: "il n'y a pas de pourquoi! Je n'ai pas pu résister tout simplement!". Comme devant l'Everest: pourquoi grimper? Parce qu'il était là devant moi répondit Herzog… Que voulez-vous… les êtres libres et qui font des choses pour la beauté de les faire dérangent!

Finalement, les psy l'ont considéré comme normal et l'ont remis aux flics… qui n'avaient rien d'autre à lui reprocher que d'être un homme libre et d'avoir forcé deux portes!  Finalement, comme il jonglait avec une casquette de flic sur le bout de son nez au poste de police, on l'a relâché en échange d'une prestation de jonglerie pour les enfants!

Comparé à cet homme là, je me sens être un rampant, pire, un ver de terre même pas luisant. Cette grandeur de risquer sa vie pour la liberté de saluer le ciel là où il est… Ça vous dérange pas dans vos choix de vie, vous? Allez voir la vidéo que je vous pointe ci-dessous et puis achetez son livre, merveilleusement édité chez Acte Sud, parce qu'en plus d'être équilibriste et jongleur, il y fait l'apologie du pickpocket avec une poésie et un art qu'on ne trouve plus chez les honnêtes gens…  Chapeau l'artiste; Je m'endors en pensant à lui. Et je rêve en grand… Enfin un peu fier de faire partie des humains…
*;->)

L'Art du pickpocket préface de H. Buten, Actes Sud, 2006
Vidéo:
http://www.dailymotion.com/video/x80d6s_philippe-petit-tr...

09:45 Écrit par Amadeus dans Art | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : philippe petit, picpocket, sans fil, sans filiste |  Facebook |

16/06/2010

La montée des supermarches…

Montée-marchesL

 

De notre envoyé spécial. C'est Jeanine Ferdoume qui monte les marches avec son très joli tablier. C'est elle qui remporte le premier prix des caissières féminines dans les seconds rôles pour l'ensemble de son œuvre. Rappelons que Jeanine est une immense caissière qui a excellé dans tout ce qu'elle a entrepris: son mariage, l'éducation de ses enfants, l'honnêteté à la caisse et tous les rôles qu'elle a été capable de tenir dans les situations les plus extrêmes, Elle est bouleversante dans son rôle de remplaçante de sa collègue Truut Beulemans dont tout le monde se souvient encore. On l'écoute.

Je suis très émue. Il n'y a pas de mots. Cette fonction de caissière m'a permis de vivre ma féminité jusqu'au bout, de révéler ma beauté intérieure et de pleinement m'épanouir au service des autres. Grâce à lui j'ai pu découvrir tout l'amour que j'avais pour mon mari et mes enfants. Je tiens d'ailleurs à les remercier ici pour la patience qu'ils ont eue quand je rentrais tard et que je sentais le poisson ou les pommes de terre. Je voudrais également remercier mes parents sans lesquels j'aurais fait des études qui ne m'auraient pas permis de travailler chez Carrefour pour un salaire de misère. Misère qui a su toucher mon âme et me faire comprendre l'essentiel de l'Existence et qui, en plus, me permet de ne pas gâter mes enfants pour en faire des gens sans intérêt.

Je voudrais également remercier les producteurs des produits alimentaires pour la clarté de leurs emballages ainsi que Fons Vande putte qui m'aide beaucoup en collant les codes barres et les prix sur les emballages des produits frais.

Le rôle de caissière qui m'a été donné par la vie est une grande chance. C'est pourquoi, mes pensées vont aujourd'hui aux malheureuses des pays émergents qui ne disposent pas de scanners et codes barres.

Enfin, je voudrais aussi évoquer ici toutes mes collègues caissières qui n'ont pas toujours connu la grâce et le bonheur d'avoir des patrons qui ne nous battent pas, la menace de se faire virer pour une pécadille suffisant à nous éduquer.

Ah… le festival de Cannes…

13/06/2010

Pour solde de tout compte!

 

Solde-compteL

 

 

Je voudrais ici corriger un point de vue fortement répandu et qui me paraît inexact. Il s'agit des zoms qui vont voir les prostituées.


L'idée généralement en cours sur les raisons c'est que les zoms ressentent de temps en temps le besoin de se dégager les muqueuses. Oui, je sais, les muqueuses c'est pas là mais c'est pour la bonne tenue de cette chronique que j'utilise cette image métaforte. Que ceux qui n'ont pas compris me laissent un message et je les renseignerai dans la mesure de mes moyens.


Cette idée n'est certes pas dénuée de fondement. Oui je sais, le fondement c'est pas là non plus, mais au risque de me répéter, c'est pour la bonne tenue de cette chronique, et d'ailleurs c'est pas loin de là.


De leur côté, les expertes qui s'exercent dans cette branche, enfin branche, c'est encore de la prétention machiste, mais disons dans ce secteur, ne font pas ça que pour l'argent comme beaucoup le pensent. Mais alors, de quoi s'agit-il?


La véritable raison de cette activité est un peu sexuelle mais surtout, elle contient une clause précieuse si l'on considère le nombre de divorces qui nous indique combien les hommes et les femmes sont peut faits pour vivre ensemble. La clause c'est  que cela se pratique avec un paiement "pour solde de tout compte". Pas question, comme dans la nature, que Madame se mette à vous poursuivre pour ranger vos chaussures, ouvrir le lit le matin, limiter votre consommation de bonnes choses, vous priver de télé, vous asséner ses maux de tête et vous encombrer avec des gosses, si adorables soient-ils. 


Idem pour les dames. Avec ce solde de tout compte, elles sont sures de ne pas devoir passer leur vie à vous corriger, redresser, améliorer, etc. Vous pouvez vous occuper de votre ordinateur et de votre bagnole et elles des religions ésotériques et des crèmes miracles pour la peau. 


C'est pour cette raison que la prostitution est appelée à se généraliser dans les années qui viennent. Pour la paix des ménages par KO du mariage en quelque sorte! Je vais encore me faire pas que des amis… Tiens, ce serait pas mal ça comme titre de ma chronique à la place de "macramé en environnement hostile".  *;->)


 

09:00 Écrit par Amadeus dans Amour | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : amour, couples, mariage, prostitution, societe |  Facebook |

10/06/2010

J'ai fait un rêve…

 

RêveL

 

 

J'ai rêvé que je me réveillais avec une douleur au pied et une allergie due à un temps appelé printemps. Je me levais, il faisait froid, gris et il pleuvait des gouttes avec un bruit sinistre. C'est là que j'ai été pris d'un besoin et j'ai réalisé que j'avais un égout dans le bas du dos par lequel sortaient des matières peu ragoûtantes. 


Je me suis orienté vers une salle d'eau et j'ai réalisé qu'il fallait que je me lave. En fait, j'accumulais de la saleté, même sans rien faire. Une sorte de suintement que l'on appelait sueur. Etrange. Mes ongles avaient poussé durant la nuit.


J'ai allumé la radio. un truc appelé gouvernement venait de tomber. Le pays allait éclater et des gens avec un accent bizarre et des mots lourds plein la bouche voulaient étrangler la communauté à laquelle j'appartenais. Des politiciens (?) nous pourrissaient la vie avec des menaces contre lesquelles ils avaient toujours les mêmes "solutions": lois, surveillance, sanctions, racket… 


Pour manger, j'ai eu besoin d'argent. Il fallait travailler. J'étais pas forcément contre mais il n'y avait pas de travail. Et les produits que l'on voulait me vendre étaient malades, pollués, industrialisés, insipides ou trop agressivement goûteux. Les artistes étaient devenus fous mais un système financier épouvantable nous suggérait que c'était nous qui ne comprenions rien. Et beaucoup faisaient des efforts pour essayer de comprendre en vain…


Sur la route, les caméras et radars m'empêchaient d'utiliser mon automobile. J'étais perplexe. D'autant que les routes étaient défoncées et que des affreux sauveurs du Peuple avaient dilapidé l'argent en promesses fallacieuses… 


Revenu à la maison, j'ai réalisé que du poil vert sortait du sol et envahissait tout. J'ai allumé la télé. Il y avait un documentaire sur ce qui entoure la terre. C'était très très grand. Et nous tournions comme des fous autour d'une étoile brûlante dont seule une mince atmosphère nous protégeait. Plus loin, ce genre d'étoiles existait par milliards. Pire, des cailloux épouvantables menaçaient de nous réduire en bouillie… cela s'était déjà produit plusieurs fois dans l'histoire de la terre. 


J'ai commencé à être pris de tremblements. Je suis affolé. Je ne sais où me réfugier. Quelqu'un pourrait-il me réveiller, s'il vous plaît? C'est urgent!


*;->0

 

10:36 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : drole de vie, nihilisme, absurde |  Facebook |

04/06/2010

Cruauté envers les animaux…

 

CruautéL

 

 

Le monde est dual. Les bons et les méchants, les beaux et les laids, les grands et les petits, etc. Pour les gens c'est la même chose. 


Il y a deux types de gens: ceux qui voient la bouteille à moitié vide et ceux qui la voient taxée aux trois quarts. Qui est le plus réaliste? Et je ne parle pas de ceux qui la voient à moitié pleine parce qu'il est urgent de les faire souffler dans le petit ballon. Mais là aussi, il y a le flic optimiste qui le voit à moitié saoul et l'autre qui le voit déjà condamné. Bref, vous connaissez tous ces trucs plus ou moins symétriques. Mais c'est comme ça. Le monde est dual. 


En France, j'en ai encore eu une démonstration avec des passages protégés en rue. Vous voyez le scénario. Une jeune-femme habillée avec des restes de mode et un petit chien limite peluche au bout d'une laisse. Manifestement, il ne lui appartient pas. C'est le chien de sa tante et le pauvre qui ne sort jamais est trop heureux de mettre la truffe dehors. Et il le dit avec la queue. Pour traverser, la jeune femme suit le chien qui sautille en tirant sur sa laisse. Comme dit l'autre: c'est pas le chien qui secoue la queue, c'est la queue qui secoue le chien. Dans le cas de cette femme, le chien sert à vérifier si elle peut traverser. Si le chien fait splatch avec une tache rouge sur la route au passage d'une berline, la jeune-femme s'abstient de traverser.


Par ailleurs, une autre femme, style fashion victim dont l'âge réel a été lifté et les rides passées au Tippex (vous vous souvenez du Tippex?). Petit chien calme coiffé chez Dessange et nourri pâtés Fido (et dans le mot fido il y a l'origine du mot fidélité), materné comme un amour imaginaire, qui se laisse un peu tirer plutôt que de précéder. Là, c'est tout le contraire. La femme regarde à gauche et à droite et si le passage est libre, elle dit au chien: "ça va, tu peux traverser". 


Dans un cas, le chien sert de cobaye, dans l'autre il sert de leurre affectif. Je me demande parfois ce qui est le plus cruel pour l'animal…


*;->)


 

09:30 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : animaux, chiens, cruaute animale |  Facebook |

02/06/2010

Je m'occupe de votre pension…

PensionsL

 

Faut que je vous parle d'un truc. Urgent. Les pensions. On en parle beaucoup en ce moment. A la télé, on voyait par exemple un ministre, un opposant sociaclique et un économisse. Tous ces gens débattaient autour de trois solutions possibles: puisque la pyramide des âges nous montre que le toutankamon boom exigera de plus en plus d'argent et qu'il n'y aura plus assez de cotisants… on peut 1/ diminuer les pensions… ce qui sera fait mais qu'on n'ose pas dire encore, 2/ augmenter les impôts mais ça commence à bien faire…, 3/ allonger le temps de travail, encore faut-il qu'il y en ait… sinon on va payer pour un chômeur ce qu'on ne paiera pas pour un retraité. Kifkif…

Oui mais dites… ils oublient une solution! La principale! C'est que si il n'y a plus assez de cotisants d'après la pyramide, on pourrait peut-être en refabriquer! Et je suis volontaire! Bien sur, je ne suffirais pas. Et je ne plais pas à toutes les femmes qui rêvent peut-être de quelqu'un de moins loufoque et plus intelligent. Plus beau aussi. Ben oui! Les femmes ont des goûts variés. Certaines vont même jusqu'à épouser des politiciens!

Alors, vous me connaissez un peu maintenant, vous savez que je ne suis jamais à court de bonnes idées. Et j'en ai eu une. Géniale.

Voilà, les gens adorent jouer au lotto. Ça les attire. Ils dépensent des paquets de pognon là-dedans. Ils ont bien moins de chances que de gagner un cancer auquel ils ne croient pas mais c'est au lotto qu'ils jouent! Et pas au cancer! Pourtant, celui-là, ils se l'attrapent en général sans se fatiguer. Allez comprendre!

Bon, donc, il suffirait de vendre les boites de pilules au lotto, en librairie. Mais 1% des boîtes serait bidon. Une chance au grattage, une chance au tirage … paf, enceinte! Et 1%, mais en jouant souvent, ça fait pas peur de tomber enceinte et en même temps ça repeuplerait solidement avec 12 boites achetées par an! En cas de bingosse, le couple toucherait un abonnement viagra à vie en plus. Vous imaginez les prénoms? Dans le temps, le petit dernier qu'on n'attendait plus on l'appelait benjamin et celui qu'on avait voulu on l'appelait désiré pour bien montrer que c'était pas du hasard. Là, on verrait apparaître des petits Bingo-Star, des Subito-Benito, des Euromilien, Jaquepotte-Edouard, etc.

Quand je vous dis que j'ai que des bonnes idées!  *:->)

09:15 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : pensions, escroquerie |  Facebook |