04/07/2010

Des nouvelles de Drosophile Chimanot

ShimanoL

 

 

Vous vous souvenez de Drosophile Chimanot? Phil, pour les amis. Un gars sympa. Certes, il n'est pas dans le peloton de tête, de cerveau je veux dire. Il le porte au-dessus de son crâne, d'ailleurs. Ça ressemble, comment vous dire, à des intestins que vous porteriez sur le haut du crâne. Oui, c'est spécial, mais ça, plus le costume lycra et les chaussures en béton rouge, plus la gourde, ça le fait. Vous pouvez entrer tout droit au Panthéon des militants écolos. Et arrêtez un peu de rigoler, on ne s'entend plus ici. D'ailleurs c'est pas bien de se moquer.


Drosophile Chimanot est en train de préparer ses vacances. Il est plus motivé que d'habitude parce qu'il s'est acheté une nouvelle pompe à vélo grâce à son treizième mois, cette année. Et il a reçu un T-shirt avec une publicité pour une machine à renifler du café espresso.


Fier, qu'il est! Faut dire qu'il n'a pas toujours eu de la chance ni l'occasion d'être fier. Déjà, il a perdu son père quand il avait trois ans. Père qui travaillait dans l'administration pénitencière et qui est mort accidentellement en tentant de réparer la guillotine dont la lame coulissait mal à cause de l'humidité. Il a voulu essayer la parafine et ça a trop coulissé. Ça arrive. Pas souvent. Mais parfois, on va dire. 


Cet été, Drosophile a prévu de prendre le train avec son vélo pour aller jusqu'à Blankenberg, à la mer du nord. Là, il participera au Tour des Brasseurs, course qui rassemble jusqu'à 300 cyclistes motivés. Et richement dotée. 100 euros en tickets restaurants si vous gagnez, plus une coupe en forme de chope sur un socle de marbre en résine et une caisse de Jupiler. Oui, vous pouvez gloser mais après une course en été, vous seriez bien content de choper de la Jupiler. Je voudrais vous y voir, moi. 


Mais l'essentiel est peut-être ailleurs. C'est que vous courez avec des policiers qui vous ouvrent toutes les routes, les gens applaudissent et vous encouragent comme si vous étiez la Reine d'Angleterre en lycra. Ça change du chef de bureau qui vous crie dessus aussi mais pour des raisons contraires.


J'espère qu'il nous tiendra au courant de ses vacances bien méritées. Je ne manquerai pas de vous le rapporter.  *;->)))

 

Commentaires

à ne pas manquer ce dimanche : le passage du tour de France qui finira par rattraper les rêves de conquêtes de Napoléon.

Ceux que tu décrits n'ont rien d'écolos, ils ont plus le profil des "spinneurs", une autre "race" pas triste non plus.

Par contre, le profil type du cycliste écolo est l'air un peu hagard, le regard vague, la veste fluo jaune du GRACQ, l'absence de casque, le vélo "hollandais" des années 60 et les Teva aux pieds. Si, si ... je te jure.

Écrit par : Martine | 04/07/2010

Cher Amadeus,
La drosophile n'a que quatre paires de chromosomes, je crois.
Pour caser celle de l'écologie, Dieu a dû lui en retire une.
Zut, c'est tombé sur celle du cerveau!
Au fait, pour le tour des brasseurs, où se trouveront les trois spectateurs? A l'arrivée? Où seront-ils répartis sur le parcours de 200 mètres?
Amitiés.

Écrit par : Armand | 04/07/2010

Bah! Pourquoi pédaler quand on peut tourner la manette des gaz???
Faut vivre avec son temps, Droso!
;-)

Écrit par : Tony | 04/07/2010

Bonjour Amadeus,
A ta façon d'écrire sur un Skynetblog, je me demande si tu n'es pas de la famille de Henry, l'ami de Ubu...
Amitiés
P.S. Henry et Ubu étaient des types "bien" et je regrette leur absence sur la bloggosphère!

Écrit par : Armand | 04/07/2010

CHER ARMAND… …merci pour ton gentil commentaire. Mais non… je ne suis ni UBU ni membre de famille blogosphérique. J'écris avec ma propre mauvaise foi et ma folie toute personnelle. Je connais bien un Henri très sympa mais il n'a rien à voir là-dedans. Et puis tu sais, on choisit ses amis mais pas sa famille! ;-)

Disons que j'ai une affection particulière pour Phil Chimanot. Il cumule toutes les bêtises collectives de notre temps. Mais il n'y peut rien: il lit la presse, regarde la télé, écoute les écolos et autres petits zoms verts, bref, il est à jour de la connerie humaine! Au top!

Bonne fin de WE. Je rentre en Belgique ce soir en espérant que le pays existe toujours. Que ferait-on sans la Belgique pour avoir un étalon repère du degré zéro de l'intelligence? ;-)

Nous sommes les meilleurs! Dans le peloton de tête… Dans le style tête à queue.

Amadeus

Écrit par : Amadeus | 04/07/2010

Cher Amadeus,
Le Henri que je connaissais (allias Xian aussi...), je le placerai donc dans les souvenirs du temps jadis, à côté des vieux trams (vicinaux et autres) de Bruxelles.
Amitiés.
P.S. Tu es en "RSS" à partir d'aujourd'hui...

Écrit par : Armand | 04/07/2010

Les commentaires sont fermés.