14/07/2010

Mensonge et progrès

 

Mensonge-progrèsL

 

 

Vous est-il déjà arrivé d'entendre qu'une idée parfaitement logique et de bon sens pouvait être contredite de trois façons différentes par quelques intellectuels ou politiques qui tordent le cou aux raisonnements? Pire, leurs arguments sont solides! On se pince pour y croire. Bref, tous les points de vue sont toujours défendus par quelqu'un pourvu qu'ils soient possibles. C'est à peu près aussi décourageant que la mauvaise foi dans une dispute conjugale.


Du coup, vous comprenez le "nul n'est prophète…". Toute idée, même la meilleure, se fracassera toujours comme un oiseau sur une vitre qu'il n'a pas vue. Seule la fatigue des opposants, le refroidissement du thème et de ses enjeux et le temps, auront raison des arguments malins qui ont été opposés. L'idée en soi ne suffira jamais à convaincre par sa beauté et sa justesse lorsqu'elle est neuve. Voilà pourquoi le monde progresse si lentement sur le plan humain par rapport aux progrès galopants des téléphones portables par exemple!


Il existe cependant une façon de faire progresser votre idée. C'est de la porter comme un mensonge. Tant que vous croirez en la justesse de votre idée, vous la défendrez honnêtement, vous équilibrerez vos raisonnements et vous agirez de façon responsable. En d'autres termes, vous serez faible. En revanche, si vous ne croyez plus en votre idée, vous allez envisager des arguments auxquels vous n'aviez pas pensé, vos arguments seront plus forts, incisifs et perforants. Ils auront la puissance de la dispute conjugale! Vous les ferez progresser.


Ceci nous éclaire: voilà pourquoi les bonnes idées ne progressent pas spontanément ou par leurs créateurs mais par les politiques. Ceux-ci savent comment argumenter en toute mauvaise foi puisque pour eux, la fin justifie tous les moyens.


Moralité, si vous voulez faire aboutir vos idées honnêtes, mentez!


C'est pas un bon conseil, ça? Merci…, merci qui? On donne la belle main et on cesse de mettre ses doigts dans son nez!   *;->)

 

09:00 Écrit par Amadeus dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Cher Amadeus,
Je profite de ta semaine de vérité mensongère pour te suggérer d'examiner le fonctionnement du "RSS".
Le dernier proposé chez toi est "la cerise sur la conscience".
...merci qui? On donne la belle main et on cesse de mettre ses doigts dans son nez! *;->)
Amitiés

Écrit par : Armand | 15/07/2010

CHERS AMIS,
c'était trop beau! Il a fallu que Belgacom vienne massacrer les blogs sous prétexte d'amélioration (????). Et la préposée aux blogs, cette chère Julie, de nous expliquer que choisir c'est renoncer! Choisir? Nous n'avons rien choisi! Renoncer, ça oui… Donc, si toute cette pitrerie n'est pas réglée quand je reviens de vacances, je migrerai vers un autre fournisseur d'accès internet et un autre opérateur de blogs et de téléphone portable.
J'avais naïvement espréré que les choses allaient se régler… Mais c'est nous qui devrions être réglés pour compenser les bêtises de Belgacom. Un comble! Attendez vous donc à ce que nous quittions ce lieu vers la fin août. A suivre…
Amicalement,
Amadeus

Écrit par : Amadeus | 15/07/2010

Les commentaires sont fermés.