20/07/2010

L'invention du siècle!

 

MoutonL

 

Vous savez pas ce qu'on vient d'inventer? Non, vous n'avez pas l'air de savoir. Va falloir que je vous le dise mais pour ça je voudrais préparer votre niveau de perception et d'intégration de cette grande nouvelle. Sinon, vous risquez de passer à côté sans vraiment réaliser.


Vous vous souvenez de l'invention de la roue? Non, vous n'étiez pas là. Soit. Mais vous imaginez à quel point cette invention a révolutionné l'avenir du monde humain! Pareil pour la maîtrise du feu! Les choses n'ont plus jamais été comme avant. Il y a des moments dans l'histoire humaine, où une invention change tout. Et durablement comme diraient les écolochrists. Gistes, pardon. 


Bien. Mettez ceci dans une case de votre cerveau, nous allons y revenir. Mais il me faut d'abord rappeler que les rigologistes vont nous renvoyer à l'âge des cavernes. C'est là que je voulais en venir parce que la dernière invention va "dans le bon sens" comme disent les faibles qui ne peuvent rien conduire mais seulement constater…ce qui est mon cas face aux mélologistes.


Alors, sans plus attendre, j'écarte le grand rideau rouge d'un coup, d'un seul pour vous présenter la plus grande invention du 21eme, celle qui va révolutionner les temps futurs: l'invention du mouton!


Non, partez pas, attendez, je suis pas devenu maradan,  je vous zesplic. Dans le sud de la France on vient de découvrir que si il mettait huit jours au lieu d'une heure pour tondre une pelouse, le mouton le faisait sans polluer, sans fatiguer le pousseur de tondeuse et , cerise qui sort du gâteau, qu'il nourrissait la terre ! Du coup, plein de gens les réservent pour leur pelouse. Suffit d'appeler. Ah, c'est pas donné… Produit de luxe! Il faut débourser entre 500 et 1.500 zorros mais les gogologistes sont enchantés. 


Vous vous rendez compte? Il n'aura fallu que 80.000 ans environ pour arriver à inventer le mouton pour la TONTE des pelouses. Ben oui, fallait d'abord inventer la pelouse, puis la tondeuse, puis réaliser que le mouton… etc.


On n'arrête pas le progrès! Vous êtes pas impressionné? *;->)

 

09:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/07/2010

Mensonge et progrès

 

Mensonge-progrèsL

 

 

Vous est-il déjà arrivé d'entendre qu'une idée parfaitement logique et de bon sens pouvait être contredite de trois façons différentes par quelques intellectuels ou politiques qui tordent le cou aux raisonnements? Pire, leurs arguments sont solides! On se pince pour y croire. Bref, tous les points de vue sont toujours défendus par quelqu'un pourvu qu'ils soient possibles. C'est à peu près aussi décourageant que la mauvaise foi dans une dispute conjugale.


Du coup, vous comprenez le "nul n'est prophète…". Toute idée, même la meilleure, se fracassera toujours comme un oiseau sur une vitre qu'il n'a pas vue. Seule la fatigue des opposants, le refroidissement du thème et de ses enjeux et le temps, auront raison des arguments malins qui ont été opposés. L'idée en soi ne suffira jamais à convaincre par sa beauté et sa justesse lorsqu'elle est neuve. Voilà pourquoi le monde progresse si lentement sur le plan humain par rapport aux progrès galopants des téléphones portables par exemple!


Il existe cependant une façon de faire progresser votre idée. C'est de la porter comme un mensonge. Tant que vous croirez en la justesse de votre idée, vous la défendrez honnêtement, vous équilibrerez vos raisonnements et vous agirez de façon responsable. En d'autres termes, vous serez faible. En revanche, si vous ne croyez plus en votre idée, vous allez envisager des arguments auxquels vous n'aviez pas pensé, vos arguments seront plus forts, incisifs et perforants. Ils auront la puissance de la dispute conjugale! Vous les ferez progresser.


Ceci nous éclaire: voilà pourquoi les bonnes idées ne progressent pas spontanément ou par leurs créateurs mais par les politiques. Ceux-ci savent comment argumenter en toute mauvaise foi puisque pour eux, la fin justifie tous les moyens.


Moralité, si vous voulez faire aboutir vos idées honnêtes, mentez!


C'est pas un bon conseil, ça? Merci…, merci qui? On donne la belle main et on cesse de mettre ses doigts dans son nez!   *;->)

 

09:00 Écrit par Amadeus dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

07/07/2010

La cerise sur la conscience…

 

Cerise-conscienceL

 

 

Hier, je me rasais, et qu'est ce que j'aperçoive dans le miroir qui racontait le feuillage de mon cerisier? Un merle en tongues qui se mettait une lampée de mes cerises façon goinfre. Un coup de bec dans la plus rouge, un coup de bec dans celle de droite, un coup de bec pour papa… bref, il les niquait toutes et se marrait. Quand je me suis approché de la fenêtre en battant des ailes, il m'a regardé avec l'air de dire "même pas peur". De toute façon, j'aurais pas pu passer la journée à battre des ailes dans ma salle de bain.


Moi, j'aime les oiseaux. Déjà parce qu'ils volent sans carte d'embarquement ni besoin de relever sa tablette ni zotesse de l'air qui fait le singe pour vous montrer des instructions de sécurité dont personne n'est jamais revenu en cas d'accident, mais soit, c'est pas le sujet. Cela dit, mon amour des oiseaux a tendance à peiner en côte quand il s'agit de mes cerises. J'ai pas planté cet arbre il y a 33 ans pour que ces ptérodactyles low cost viennent me piquer mes cerises.


Et me voilà donc rasé, je saute sur mon Mac et hop, google rayon prédateurs, aigles, rapaces en tout genre. J'attrape quelques images, les agrandis, les noircis, imprime et colle tout ça sur mes vitres. Là, les bouffeurs de cerise ailés font un grand détour. Ils paniquent rien qu'à la vision d'un profil de rapace. Un peu comme vous quand vous voyez le ministre du budget ou un steward de mes deux parcmètres , on va dire. Capito?


Toutes ces bestioles ne touchent plus mon cerisier qui peut développer ses cerises à l'aise. Oui mais voilà, j'ai un problème. Je culpabilise. Quand je pense au courage de ces bidizoiseaux pour nourrir leurs petits, quand je pense aux prédateurs comme les chats, quand je les revois en hiver le plumage gonflé dans le froid pendant que je me chauffe au gazprom sibérien, quand je vois tout ça je me dis que j'ai pas le droit d'être aussi égoïste, que je dois partager. Je vois l'œil de Nicolas Hulot qui me regarde au fond du puits. Je me sens vilain. Pourquoi rien n'est-il jamais simple?


D'un autre côté, si je retire mes prédateurs de sur la vitre, le ministre des finances va-t-il retirer ses formulaires rapaces? J'en doute!

Je me suis encore une fois mis dans de beaux draps avec ce cerisier et ma culpabilisation congénitale. Dire qu'il y a des gens heureux qui font des poires williams sous verre et qui n'ont pas tous ces problèmes!   *;->)

 

04/07/2010

Des nouvelles de Drosophile Chimanot

ShimanoL

 

 

Vous vous souvenez de Drosophile Chimanot? Phil, pour les amis. Un gars sympa. Certes, il n'est pas dans le peloton de tête, de cerveau je veux dire. Il le porte au-dessus de son crâne, d'ailleurs. Ça ressemble, comment vous dire, à des intestins que vous porteriez sur le haut du crâne. Oui, c'est spécial, mais ça, plus le costume lycra et les chaussures en béton rouge, plus la gourde, ça le fait. Vous pouvez entrer tout droit au Panthéon des militants écolos. Et arrêtez un peu de rigoler, on ne s'entend plus ici. D'ailleurs c'est pas bien de se moquer.


Drosophile Chimanot est en train de préparer ses vacances. Il est plus motivé que d'habitude parce qu'il s'est acheté une nouvelle pompe à vélo grâce à son treizième mois, cette année. Et il a reçu un T-shirt avec une publicité pour une machine à renifler du café espresso.


Fier, qu'il est! Faut dire qu'il n'a pas toujours eu de la chance ni l'occasion d'être fier. Déjà, il a perdu son père quand il avait trois ans. Père qui travaillait dans l'administration pénitencière et qui est mort accidentellement en tentant de réparer la guillotine dont la lame coulissait mal à cause de l'humidité. Il a voulu essayer la parafine et ça a trop coulissé. Ça arrive. Pas souvent. Mais parfois, on va dire. 


Cet été, Drosophile a prévu de prendre le train avec son vélo pour aller jusqu'à Blankenberg, à la mer du nord. Là, il participera au Tour des Brasseurs, course qui rassemble jusqu'à 300 cyclistes motivés. Et richement dotée. 100 euros en tickets restaurants si vous gagnez, plus une coupe en forme de chope sur un socle de marbre en résine et une caisse de Jupiler. Oui, vous pouvez gloser mais après une course en été, vous seriez bien content de choper de la Jupiler. Je voudrais vous y voir, moi. 


Mais l'essentiel est peut-être ailleurs. C'est que vous courez avec des policiers qui vous ouvrent toutes les routes, les gens applaudissent et vous encouragent comme si vous étiez la Reine d'Angleterre en lycra. Ça change du chef de bureau qui vous crie dessus aussi mais pour des raisons contraires.


J'espère qu'il nous tiendra au courant de ses vacances bien méritées. Je ne manquerai pas de vous le rapporter.  *;->)))

 

01/07/2010

On n'est pas là pour chanter!

 

Dopage-mécanL

 

 

Vous t'avez vu ça? Un Suisse, le pays où tu peux pas attraper des maladies mais seulement des médicaments, disait Coluche, le pays où c'est qu'il y a du bon chocolat, des organisations humanitaires, des coucous de précision, des montres plus exactes que le mouvement de la terre autour du soleil, le pays des organisations internationales pour la Paix, le pays des gens fiables… et paf! Un coureur cycliste aurait gagné une course avec du dopage… mécanique! Ben oui, on peut quand même pas faire pisser le vélo dans une fiole! Génial! C'est le vélo qui était dopé: une batterie dans le cadre, un moteur électrique invisible dans le pédalier et hop… 55 km/h en côte! J'arrête plus de rigoler! Tiens, pour le coup, notre ami Drosophile Chimanot pourrait prendre de la graine!


Moi, ça me donne des idées tout ça. Vous imaginez les jeux olympiques avec un rien de créativité? Les perchistes avec des ressorts dans la perche… Et les escrimeurs. Ils ont un fil dans le dos. Branché sur du 220, ça vous envoie l'adversaire hors jeu par pétage de plomb! Et les jeux de pétanque ou de foot avec ballon magnétisé! Ah! Il irait droit dans le but à tous les coups dès qu'on actionnerait l'aimant caché dans le cadre du goal! Et la course à pied… ou les obstacles, avec des coureurs dopés au cassoulet. Un pet à réaction devant chaque obstacle pour le franchir plus facilement. Indécelable au dopage! C'est pas beau ça? Et des nageurs avec des oreilles palmées, enfin grandes et motorisées, je veux dire. Il y a des gens qui peuvent bouger leurs oreilles! Suffit qu'elles soient grandes et de leur apprendre la nage papillon!  Et les raquettes de tennis qui calculent l'angle et la force de la balle au moment du coup et envoient la bonne impulsion dans le bras du joueur! Et l'haltérophilie avec de l'hélium? Et les équilibristes avec un gyroscope dans le slip? Que de merveilles!


Tout ça me rappelle le journaliste qui trouvait que la nageuse Est-allemande avait quand même beaucoup de poils et une bien grosse voix! Et alors, dit l'entraîneur? Elle est là pour nager, pas pour chanter! Pas faux… Bonne réponse, non?


En tout cas, moi, je sens que je vais me passionner de plus en plus pour le sport dans ces conditions. Ça va devenir vraiment amusant!   *;->)

 

08:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : sport, dopage, cyclisme, triche |  Facebook |