26/03/2008

Chassés du paradis céleste

Chassés-paradis-celesteL

 
                Vous vous souvenez des tableaux de Seurat, les jolies dames en robes longues et chapeaux traversant de beaux espace d’été? Ou les belles héroïnes façon Anouck Aimée avec chevaliers servants dans les jardins à la française et robes à froufrous? La claaasse.
Hier, j’assistais à un grand mariage. Un ami de mon fils. Un site merveilleux du Brabant Wallon. Champagne, robes longues ondoyant paresseusement sur la pelouse, serveurs stylés, petits anges de compagnie, lâcher de colombes blanches... nous étions dans une autre époque. Tout fleurait bon les jeunes filles en fleurs... Ah, les cerceaux des demoiselles de nos passés historiques... Nous étions projetés dans un temps différent, un monde désenglouti qui revivait quelques heures dans la magie d’un décor, des révérences et des baise-mains. Encore que, si je me suis fendu de quelques baise-mains, ma femme refusait obstinément de faire la révérence à qui que ce soit: ‘c’est pas la Reine d’Angleterre quand même!’. Mais ma femme est Française républicaine et nous sommes des roturiers!

Quoique... tout a une fin et nous dûmes bien la tirer cette révérence pour quitter cette enceinte hors du temps, traverser le porche nos étoiles dans les yeux... et nous fracasser brutalement sur ce cri:
‘Ta gueule Charlotte!’

Comme on m’appelle rarement Charlotte et que ce n’est pas non plus le nom de ma femme, je regarde par côté et découvre une jeune fille de 15 ans qui rosit légèrement en voyant mon étonnement. Je regarde le gars, un jeune du coin, 15 ou 16 ans le GSM rivé sur l’oreille... qui croit utile de se justifier: ‘ben oui, je suis au téléphone, quoi, merde!’.

Subitement, j’étais chassé du Paradis céleste. J’étais recraché sur cette terre, ce bas monde, plus vite que prévu, avant même d’avoir pu me défaire de mon nœud de cravate. Les colombes venaient d’être flinguées en vol, les étoiles dans les yeux explosaient sous la pression terroriste de ce mutant et les révérences avaient pris un solide coup de pied au cul qui ricochait sur les baise-mains comme dans un film passé à l’envers. Je me demande si ce garçon sera un jour capable de faire le tour de sa voiture pour ouvrir une portière à Charlotte... Et si l’idée d’un baise-main lui vient ce sera sans doute avec la définition qu’en donnait cet humoriste: il y a un début à tout!...

Alors, je me tourne à nouveau vers Charlotte et lui dis, l’air très distingué: ‘ben oui, ta gueule Charlotte! Tu vois pas qu’il est au téléphone, merde!’...

Si bien que je me demande encore si je préfère le ridicule de la révérence aux injonctions choisies de notre galanterie contemporaine ou le contraire. J’arrive pas à choisir, là... *:->))

18:15 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : humour, education, jeunes, macrame |  Facebook |

16/03/2008

Fondue Ikéa

 Fondue-IkéaL2
 
 
                        Nous étions invités chez un ami et sa compagne flambant neuve, l’autre jour. C’est le cas de le dire... flambant neuve, vous allez voir. Ils avaient prévu une fondue bourguignonne. Comme c’est un couple recomposé, ils n’ont que du mobilier neuf dont une jolie table en pin IKEA qu’ils ont montée avec leurs petites mains et leur enthousiasme amoureux. Et des chéri par-çi et des chérie par là, une vraie vie de tourterelles. Ouais... Comme je vous le dis! Un vrai catalogue IKEA du bonheur.

L’ensemble à fondue est assez design mais pas trop fashion victim quand même et aussi neuf que la table et la nappe. La base chauffante est à résistance électrique. Nous nous mettons à table et la maîtresse de maison pousse la température au max pour chauffer l’huile pendant que nous parlotons.
Un fumet commence à se répandre autour de l’engin et une délicieuse odeur de plastique fondu vient nous titiller les narines. Je dis chouette, on va manger de la viande faite à base de pétrole, celle-là au moins elle ne risque pas d’être atteinte par le prion! C’est vrai, avec ces boeufs fous qui se prennent pour Napoléon au lieu de s’identifier au chateaubriand... c’est pas bon. J’avais à peine fini ma phrase qu’une odeur de bois exotique s’ajoute à l’odeur du plastique. Là, je deviens dubitatif. Dubita quoi? Je t’expliquerai. C’est pas le moment.
En fait, la brave dame, troublée sans doute par le design du réchaud, avait posé l’élément de chauffe avec la résistance vers... la table et pas vers le haut! La nappe a donc cramé, puis c’était au tour de la table et si on avait attendu encore un peu, c’eut été le syndrome chinois: le truc passait à travers la table, puis du tapis, puis du béton, puis de l’étage du dessous, etc. pour se retrouver en Australie après un voyage hyperforant! En revanche, l’huile, elle, était toujours aussi placidement froide. On aurait pu ajouter des tomates et de la salade et sauter le plat de viande... Fondue salade. Innovant, non?

J’ai finalement suggéré d’attendre que la table soit suffisamment cramée afin qu’elle fasse de la braise pour passer de la fondue au barbecue... Vous me connaissez, j’ai toujours des bonnes idées!

Je n’ose pas imaginer les dégâts que cette brave fille peut faire avec un fer à repasser, un fer à gaufre, un frigo, un stérilet, un GSM ou une automobile... Vous avez le week-end pour y penser et vous marrer gratuitement sans devoir me lire, anymore... Vous voyez que je pense à vous!

Décomposés les tourtereaux. Je me demande si il a bien recomposé son couple celui-là...

Et on se demande où je vais trouver tout ça... Pas besoin de chercher! Le monde est fou!  J’arrête pas de vous le dire. Personnellement, je suis un type sans imagination.  *;->)

01:16 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : humour, couple recompose |  Facebook |

14/03/2008

Attention, cette fois je vais vous péter les neurones!

 Péter-les-neuronesL
 
 
                    (Avertissement: ne pas lire si vous avez une petite fatigue neuronale en ce moment. Ça risque de passer la barrière hémato-encéphalique et de faire des dégâts).

Je pensais à la très jolie histoire que me racontait une amie très attachante (mais que je vois plus pcq on s’aime trop ou pas assez, je sais pas...) qui avait une grande et une petite soeur. Elles étaient donc deux grandes ou deux petites selon les moments, le tout ne faisant que trois quand la mère disait “les deux grandes font la vaisselle et puis les deux petites iront au lit”.

En tant que puînée la moyenne était de toutes les revues! Vous suivez, non? Allez, relisez plus lentement.

Jésus s’est trouvé dans la même situation: ils étaient trois mais on n’en a jamais vu qu’un. Décidément, les trinités sont difficiles à vivre.

Imaginez qu’elles eussent été engagées pour composer un trio de chanteuses. Comment auraient-elles fait au moment où le maître des Choeurs eut dit: les deux grandes chantent la partition Alto et les deux petites la soprano... Dur dur! Ou, à l’occasion d’une punition: les deux grandes sont punies et les deux petites peuvent aller jouer. Il y a de quoi tourner schizophrène pour celle du milieu.
Peut-être est ce comme ça que les quatre mousquetaires n’étaient que trois, ou le contraire, je ne sais plus mais quelque part leur père a dû dire “les trois grands deviendront mousquetaires alors que les trois petits seront moustachus...” Ce sont des coups à vous brouiller avec l’arithmétique pour le restant de vos jours.

On peut se trouver broyé entre le 3 et le 1, comme dans la physique quantique où les particules se trouvent à la fois là-bas et ici! Ce doit être un calvaire pour les parents! Déjà que mes gosses étaient partout à la fois mais alors, les particules quantiques, je vous raconte pas. Y a de quoi devenir atones pour les parents qui s’égosillent à les appeler.

Les deux grosses sont à droite mais les deux maigres sont à gauche tout en étant aussi à droite au-dessus et en-dessous comme le sucre dans le lait chaud.  Cela dit, elle avait une carrière toute trouvée dans les mains d’un magicien: “je fais disparaître les deux grandes et je fais apparaître les deux petites”. Comme les gens s’étonneraient de ce qu’il n’y a pas de différence entre l’une des petites et l’une des grandes, il s’écrierait:” c’est là qu’est le tour de magie!”. Evidemment, les gens auraient tôt fait de soupçonner une soeur jumelle! Eh  bien non, pas de soeur jumelle: la moyenne est sa propre jumelle dans ta trinité. Or, une jumelle qui n’en comporte pas deux s’appelle... Une longue vue! Eh oui, il en faut parfois.
*;->)

22:16 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : jumeaux |  Facebook |

05/03/2008

Des pieds et des mains…

Pieds-et-mains-L

 
                    Vous êtes fétichiste? Ben ça arrive aux meilleurs. Déjà, vous pouvez décomplexer. Et puis de toute façon ça s'explique pas. On naît comme ça ou on n'est pas comme ça. Voilà.

Cela dit, il est un fétichisme difficile à vivre: le fétichisme des pieds. Paraîtrait que les hommes préfèrent les pieds après les seins chez une femme. Moi j'aime aussi les yeux… mais bon, je suis un peu spécial. Je vous zesplic.

Par exemple, vous soupez aux chandelles, agréablement avec une dame au commerce agréable. Vers la fin du repas, quand les chandelles commencent à vaciller, vous mettez sa main sur la sienne en lui disant "tu as de beaux pieds, tu sais" et vous ramassez une baffe à faire vaciller la chandelle. La vôtre aussi, d'ailleurs. Mais c'est pas le sujet.

En revanche, vous dites "tu as de beaux yeux, tu sais" et tout se passe bien. C'est elle qui souffle la chandelle. Pourtant, le pied et l'œil sont associés dans le même élan laudatif quand on dit "il a bon pied bon œil". Allez comprendre. A la limite vous pouvez dire "tu as des fesses superbes" si vous êtes un rien intimes et ça passe très bien. Tous les abats peuvent être romantiques: "Tu as de jolies jambes, j'adore ton nez, tu as de belles mains, j'adore ton cou, tes oreilles me rendent fou, j'adooore tes chevilles fines… etc". Tout ça passe très bien. Mais pas les pieds. D'où vient ce mépris pour les pieds dont tous les podologues vous vanteront la sophistication technique? Ils fourmillent de petits capteurs, ils vous portent, assurent votre équilibre plus sûrement que le cerveau qui des politiciens aux concepteurs de modes d'emploi alignent les désastres! D'ailleurs, quand on parle d'un déséquilibré, c'est pas les pieds qu'on accuse mais le cerveau! Notez, je ne me vois pas dire "j'adore ton cerveau". Ça fait un rien obstétricien occipital, ça. Comme quoi, cerveau et pieds … D'ailleurs ne dit-on pas "il pense avec ses pieds?". Cette proximité suggère quelque chose, non? Et que signifie vraiment "faire un pied de nez" alors que prendre quelqu'un au pied de la lettre est signe d'un excès…

Vous l'aurez compris, le pied est ambigu. Tantôt génial, tantôt idiot, hypertechnique mais insulte par ailleurs, objet de fantasme mais inavouable. Or, ne dit-on pas pour quelqu'un qui se marie qu'il a trouvé chaussure à son pied? Et que dans la… foulée, il le prend! Comme Raymond Devos quand il les écrivait en… alexandrins! Allez comprendre… *;->)

18:46 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : fetichisme, pieds |  Facebook |

28/02/2008

Canabis bio

                 Canabis-bioL
 
                                    Une dame de mes connaissances, très équilibrée, intelligente, bien mise, responsable dans ses fonctions, qui a de l’esprit, quelqu’un de très très bien m’a un jour avoué un peu consternée que son fils prenait du canabis. ‘Mais, a-t-elle ajouté, il m’assure que c’est du canabis bio! C’est toujours ça’.

Ah…

Jusqu’où peut aller l’indulgence d’une mère! Ça donne des idées: ‘Oui on a brûlé des gens mais à feu vif pour qu’ils ne souffrent pas longtemps’. ‘Oui, je me saoule au volant mais je roule sur les trottoirs pour éviter les accidents’ ou "oui, je l'ai descendu de trois coups de revolver mais c'était pour son bien".  "Oui, je me saoule la g… tous les jours mais c'est bon pour le commerce et c'est uniquement avec de l'alcool intra-communautaire"…

Pourquoi je vous raconte ça? Parce qu’on me demande toujours où je vais chercher mes sujets. Mais, bon dieu, c’est la question inverse qu’il faudrait poser! Comment ne pas voir tout ça? Je suis ébahi devant la folie du monde. Mais notre esprit est habitué à corriger, rectifier, lisser, absoudre, ne pas relever, comme si on avait un essuie-glace devant le pare-brise de notre vision du monde. Vous voyez une énormité mais hop! un coup d'essuie-glace et tout va bien.... Et c’est comme ça qu’on se fait cuire... à petit feu cette fois ci!

Quand je m'insurge et que je dis "mais enfin… c'est intolérable!" on m'oppose que je suis un excité, que ça ne sert à rien de s'en faire et qu'il faut être philosophe. Quand je dis que les dirigeants de nos états ou de nos banques sont plus fous de les pires des fous, on me renvoie le compliment. Pourtant, périodiquement, on voit que les gouvernants détruisent des pays, que des patrons de banque laissent faire des énormités qui conduisent à des désastres financiers, que des patrons s'arrosent de stock options -dommage que ça flambe pas…- que des informaticiens achètent jour après jour des technologies dépassées parce qu'ils sont eux mêmes dépassés et frileux…etc. Moi, mon problème, c'est que j'ai beau actionner les essuie-glaces, j'arrive plus à effacer le pare-brise… Et je trouve le monde de plus en plus fou! C'est hallucinatoire!

Bon, c'est pas tout ça, mais pour le canabis, bio ou pas, je vous recommande vraiment pas d’en prendre! Je préfère me shooter à l’humour  *;->)

22:51 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Brouilly d’idées…

                      Brouilly-d'ideesL
                               
                                Je constate que vous aimez les sujets religieux. Je vous jette pas la pierre sur laquelle je bâtirais ma chapelle. Moi-même, j’aime ça aussi. Enfin, c’est pas que j’aime, c’est que je cherche! Parce que là, comme ça, en étant rien que Spinozien, il manque quand même quelque chose. Une croyance. Croire. C’est pourquoi j’ai adoré le dernier Peste-Achats avec son comparatif des religions. Enfin des critères de choix objectifs.

Disons le tout de suite, ils ont eu du mal à trouver un Maître à chats. Normal, les promesses ne sont pas vérifiables et là, c’est quand même le Bouddhisme qui sort mieux que les autres puisqu’on ne doit pas attendre grand chose après.
Côté rigueur et Mode d’Emploi, le Coran paraît très contraignant mais son côté Code Civil Belge avec plein de lois fait qu’on peut toujours en trouver une pour contredire la précédente. Pratique.
Pour ce qui est de la garantie, le Catholicisme a un accessoire intéressant qui permet d’effacer l’ardoise à péchés. Il y a des officines spécialisées qui, moyennant quelques légères remontrances vous carwashent vos excès. Le carême catho est aussi plus léger que celui des Musulmans. Moins contraignant, à nouveau. Intéressant.

Les sous-marques, si souvent intéressantes normalement, font piètre figure dans le cas des religions: les Témoins de Jeovah, par exemple, ne prouvent rien de plus que les autres et vous êtes tributaire de vos qualités de vendeur pour aller au Paradis. Tout le monde n’est pas bon représentant… Vaudou et autres religions exotiques sont assez mal cotées. Finalement, les Socialistes s’en sortent pas mal. Les promesses sont vérifiables bien que rarement tenues, c’est le défaut. Peu de services après vente aussi… Les écolos reçoivent une très bonne cote pour leur ardeur et la qualité de la promesse mais une note rédhibitoire du fait de la réimplantation d’ours, de radars et autres cornichonneries dans le paysage. En plus, leurs promesses sont tellement inaccessibles qu’elles ne sont pas réalistes. Quant aux produits blancs style sectes, il y a à boire et à recracher. Parce que certaines vous demandent carrément un suicide collectif.

Pas facile de trouver une bonne religion. Finalement, je garde la mienne: le couple Saint-Amour Saint-Emilion!
*;->)

20:06 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/02/2008

Lagadou… lagadoue…

 lagadouL
 
 
                                Les Anglais ont inventé le spray qui crache de la boue. Ah! Je vois que je vous intéresse, là. Vous vous dites «ma foi, quand j’aurai de la peau d’orange, ça va être pratique! Plus besoin de se tremper, y suffira d’un coup de spray Elnette Çateint Boue et le tour est joué! Géniaaaal! Sont bons ces Anglais quand même!» Pragmatiques comme toujours’. (Je vous tape sur l’épaule: houhou): vous emballez pas... c’est pas exactement ça. Enfin, ça sert pas à ça... ‘Mais à quoi ça peut bien servir alors? Aaah, je vois! C’est pour faire des blagues! Très drôôôle!’ Ben non, pas non plus pour les blagues. ‘Euh ‘tendez... ce serait pas pour ... dépister les maris qui rentrent trop tard et qui seraient sortis par derrière qui... ou alors, c’est la dernière trouvaille maquillage des pipettes après le jeans qui laisse voir la culotte...?’. Non, rien de tout ça, raclez-vous pas les fonds de cerveau, vous trouverez pas! Vous donnez votre mauvaise langue au rat? Bon, je vous mets sur la piste...

Personne vous avait dit que le pétrole allait augmenter parce que les Chinois voulaient aussi partir en week-end. Sinon vous n’auriez pas acheté ce rutilant 4X4 qui pollue, encombre, vous rend grossiers au volant par esprit de supériorité et vous arrache le porte-feuille à la pompe avec l’aide du gouvernement qui vous fait la peau en taxes diverses. Vous étiez quelqu’un de poli, bien élevé, et voilà que depuis que vous avez ce fichu 4X4 vous avez appris des mots grossiers, des comportements méprisants et tout cela dans le mode d’emploi, je suppose! Notez, je vous en veux pas d'avoir un quat'quat. Avec les casse-vitesses et la trouille qu'on nous colle sur l'insécurité routière, les gens achèteraient des chars d'assaut s'ils pouvaient!

Mais comme vous avez un emploi de bureau, vous n’avez pas le temps d’aller salir votre 4X4 pour vous donner un air d’Indiana Jones en Week End. Alors, il y a les sprays de boue anglais pour quand vous allez à Knokke par beau temps, que vous arrivez sur la place m’as-tu vu ou devant la superboîte de nuit avec votre quat’ quatre. Ça fait plouc de l’avoir propre comme un sou neuf! Alors, hop, un petit coup de boue par ci par là et vous avez l’air de sortir du bois d’Indiana Jones en chantant lagadoulagadoue... C’est ce qui s’appelle être terre à terre... Notez, les baisers d’aujourd’hui s’appellent bien des pelles!

Prochaine étape: les vers de terre dans la voiture. Déjà, chez un grand couturier à New York, j’avais vu des vestes trouées et usées artificiellement, chapeau et godasses idem. Eh bien là, pareil! La boue, y a que ça de vrai. Notez qu'une marque de chaussures pour enfants fait pas mal non plus: ils vendent des chaussures avec des taches de sang comme si vous veniez d’écraser votre adversaire à coups de tatanes...

Et pendant ce temps là... les Chinois travaillent à nous vendre toutes ces conneries. Mais c’est eux qui vont s’enrichir! *;->

20:22 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

24/02/2008

Le sushi qu’a râté…

Kelkechose-karatéL
Kelkechose-karatéL
 
 
                J’ai gardé une âme d’enfant. J’aime m’endormir en suçant mon pouce et en pensant à une jolie histoire avec un grand méchant loup, une Blanche-Neige ou un ogre. Il y a en a une dans le style ogre et princesse que j’aime particulièrement bien. Elle est très forte. Y a qu’un défaut: elle est vraie… Je vous raconte.

Vous aimez les Sushis? Moi oui. C’est bon, ça fond dans le bouche avec des goûts marrants et c’est très diététique. Il était une fois un Japonais à Paris qui les aimait beaucoup. Surtout les sushis de morue. Et pas n’importe quelle morue: une blonde hollandaise, jeune et jolie, nourrie au bon beurre et gouda jeune dans la campagne à moulins à vent. Vous commencez à voir? Oui, c’était sa blonde petite amie qu’il aimait tellement qu’il a décidé de se la boulotter. Sitôt dit sitoshi. Il l’a découpée en petits cubes, un peu de riz, une petite feuille d’algue, le string pour attacher le tout et hop, bon appétit en japonais.

Les Français, qui n’aiment pas trop qu’on mange autre chose que français, n’ont pas aimé l’idée. Les voisins ont vu les restes et appelé la maréchaussée. Ils ont traité le Japonais d’assassin mais comme il avait mangé de la Hollandaise bleu blanc beurre et que les Français ont horreur de la cuisine hollandaise, ils l’ont plutôt traité de fou et ont déchiré le dossier judiciaire puisqu’il tombait dans la catégorie fou! Pas chou… fou!

Normal. Puis, ils ont appelé le Japon en précisant qu’ils pouvaient se le garder, eux, plutôt que la France, qu’il n’y avait pas de raison de l’entretenir en Gaule et hop, retour JAL vers le Japon. Dès que l’avion a atterri sur le tatami de Tokyo, les flics sont venus l’accueillir, l’ont bouclé et ont demandé où était le dossier de police. Les Français ont répondu qu’il n’y en avait pas vu qu’il était fou! Il fallait donc l’enfermer avec les psys. Pas du tout, a répondu le Japon, chez nous, il faut un dossier de police, sinon on peut pas l’enfermer, même pas dans un asile. Sushi ou pas sushi. Point beurre! Les Français insistent: faites pas Sushire… Mais le Japon ne veut rien entendre et le relâche!

Mettez-vous à la place de ce garçon. Libéré, pas de job. Un avenir incertain, beaucoup d’appétit, il devait bien s’occuper pour gagner sa vie. Normal. Or, les Japonais ont un grand sens de l’à propos. Vous leur montrez une seule petite fois comment faire un fusil et quelque temps après ils vous aplatissent Pearl Harbour, par exemple. Vous leur montrez comment faire une mobilette et quelques années après ils sont premier constructeur de Toyotas du monde. Eh bien, lui, il a trouvé un chouette métier bien dans ses cordes: il est devenu… critique gastronomique!  
Bon, ben je peux remettre mon pouce en bouche et me rendormir sur cette belle histoire qui allie romantisme et gastrobonhommie…
Par contre, quand je pense aux parents hollandais, mes cheveux se dressent sur la tête… Parce qu’eux ils continuent à s’en faire des sushis. L’histoire date d’ une vingtaine d’années. Elle est vraie… Et me glace toujours autant d'effroi!  *;->)

18:38 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

22/02/2008

J'ai la preuve de l'existence de Dieu!

Fiat-LuxL

 
                J'ai la preuve de l'existence de Dieu! Je pense qu'on ne vous a pas tout expliqué sur la Création du monde et de l'univers. Après le fameux "fiat lux", qui n'a rien à voir avec une bagnole italienne onéreuse, mais tout avec "la lumière fut", vous en étiez resté où? Oui, au dernier jour de travail de la semaine, le samedi où Dieu a créé l'Homme, sans doute.

La création de l'Homme n'est pas ce qu'il a fait de mieux: mal poilu, peu apte à la course, sachant pas voler ni vraiment bien nager, avec un système sexuel compliqué par son psychisme, on peut pas dire que c'était une réussite. Il fatiguait là. Il s'est donc reposé le dimanche. Mais faut bien s'occuper les jours de repos. Alors il a bricolé un peu.Pour tenter d'améliorer sa dernière création issue de la fatigue du samedi, d'ailleurs vous aurez noté que le samedi, nous, on se repose.

Et qu'est ce qu'il a bricolé? D'abord, Dieu a créé l'électricité pour faire tourner les lave-vaisselle, les machines à laver et deux ou trois autres trucs pas toujours utiles mais amusants. Puis il a créé les ondes hertziennes pour que tout le monde ait le WiFi et puisse regarder la Starac.

Ensuite, il a fait le pétrole pour que nous puissions faire des bagnoles et des avions pour nous déplacer. Et nous chauffer vu qu'on n'a pas de pelage digne de ce nom. On l'oublie trop souvent à cause des écologistes mais le pétrole est un produit de la nature! C'est même la preuve de l'Existence de Dieu parce que pourquoi voulez vous que la nature fit une telle saloperie sans utilité?! Personne ne peut s'en servir sauf nous! Et il y a tout le nécessaire pour l'automobile dans le pétrole: essence, plastiques, colorants, huiles de vidange, même le goudron pour les routes! Si ça c'était pas téléphoné pour qu'on crée la voiture… CQFD ! Pour ceux qui doutaient encore que Dieu existe, voilà. Et si vous êtes écologistes méfiez vous parce qu'en condamnant le pétrole vous allez à l'encontre de la volonté divine! Vous irez tout droit en enfer! Réfléchissez désormais avant de vous peindre en vert et d'ennuyer les autres poireaux avec votre pomme réjouie.

C'est fou tout ce que vous apprenez en me lisant, non? Je suggère qu'on prie tous ensemble ce soir pour remercier Dieu d'avoir bricolé le pétrole au-delà de ses trente-cinq heures. Et surtout, s'il pouvait faire baisser un peu le prix, ça m'arrangerait.  *;->)

00:15 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

18/02/2008

Ame d'hippo…

 HippoL
 
                Je voudrais vous parler des hippopotames. Pas de ricanements, s’il vous plaît. D’ailleurs, vous me connaissez, je bouffe de l’écoloromantique plus sûrement qu’un étudiant de l’ULB se fait les curés. Mais c’est pas le sujet. Revenons aux hippopotames.

Un jour, à la télé, aux informations, une jolie donzelle gazelle du style qui vit encore chez ses parents, venait boire au bord de la rivière quand un crocodile surgit pour lui exploser le museau et la tirer vers le fond. La malheureuse se débattait tant et plus mais la gueule du crocodile était implacable… Plus loin, un hippopotame sort la tête de l’eau, son œil s’anime et le voilà qui arrive au galop dans la rivière pour venir piétiner le croco qui a bien dû lâcher sa proie. Ensuite, la grosse bête a poussé délicatement la gazelle avec son gros museau hors de l’eau…

J’étais impressionné. Cette solidarité inter-mammifères m’a conforté dans l’idée qu’on avait bien fait de classer les espèces selon qu’elles sont susceptibles d’être clientes chez Wonderbra ou non.

Voilà qu’un autre jour, on voyait à la télé des Zébus traverser la rivière dans des conditions assez difficiles. La sélection naturelle avait raison des plus faibles qui n’arrivaient pas à sortir de l’eau pour remonter sur la terre ferme. Il y avait là près de cent cadavres de ces malheureux zébus qui flottaient sur l’eau. Ça faisait désordre… Les crocodiles arrivaient, suivis des charognards terrestres ou marins… Et voilà nos hippopotames en train de regrouper les cadavres en un seul endroit de la rivière où ça gênait pas! Bon, je parle pas hippopotame et je ne saurai jamais si ils font ça pour Médecins sans Frontières ou par instinct, allez savoir… Mais ça m’a impressionné à nouveau! Ces animaux dont la mythologie avait déjà révélé l’intérêt, me paraissent être bien civilisés! Ils sont peut-être lourdauds  avec des airs de cochons mal lunés, et d’ailleurs on dit qu’ils ne sont pas amènes avec l’Homme… peu importe! Ces animaux là me sont sympathiques.

Pourquoi alors sont-ils peu amènes avec l’Homme? Ben… je vois ça comme un signe supplémentaire d’intelligence! Pensez: leur population a été réduite de trente mille à huit cents en dix ans grâce aux bons soins de nos braconniers… Vous voudriez quand même pas qu’ils nous aident à échapper aux crocodiles, nous!…

*;->(   

Mille excuses à nos amis français mais Charles Pasqua me fait vraiment penser à un hippo!

22:38 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

14/02/2008

Ça laisse rêveur!

Ça-laisse-L…

 
                Mon libraire et mon chien ont ceci de commun: ils m’inspirent! Faut dire qu’ils sont tous deux plein de ressources. Aujourd’hui je vous reparle de mon chien. Chienne plutôt.

Les gens qui m’aiment pas –oh oui, il y en a, et même quelques-uns, ce dont je suis fier!– regardent la laisse de 30 cm de mon chien et disent: t’es un facho! Pauvre bête, une laisse de 30 cm. C’est ta conception de la liberté?

Ils réfléchissent pas plus loin que le bout de leur truffe. Parce que les laisses de cinq mères de long ont deux défauts: d’abord, elles perdent leur efficacité puisque le chien peut traverser la rue et vous y entraîner si une voiture l’attrape à ce moment là! Et vous êtes le seul à avoir un sentiment de liberté, parce que le chien, qu’il tire à cinq mètres de vous ou à côté de vous… c’est kifkif Kiki! Donc, j’ai fait mon choix: mon chien n’est jamais en laisse, seulement quand il doit l’être il ne doit pas se promener à cinq mètres de moi. Il est très très rare qu’il soit en laisse. J’ai  traversé des villes comme Strasbourg et d’autres en marchant avec mon chien en liberté près de moi. Parfois, quand il ne suit pas, je l’appelle et c’est reparti. Sa laisse est accrochée au collier. Je dis «prends ta laisse» et cette brave bête la ramasse et se prend en main! En gueule, enfin, qu’importe. Elle est bien en laisse, mais c’est elle qui la tient! Les gens sourient et tout va bien.

Vous imaginez que ça n’a pas plu à un flic zélé qui n’a pas manqué de m’arrêter un jour, et je l’attendais de patte ferme celui-là:

- votre chien doit être en laisse.
- Eh bien, il l’est! dis-je ingénument!
- Oui mais vous devez la tenir!
- Vous avez vu ça où? Le règlement dit que le chien doit être en laisse! Il ne précise pas qui doit tenir la laisse! Ni sa profession, ni son sexe, ni son groupe sanguin ni son niveau d’éducation ni son certificat de bonne vie et mœurs, permis de conduire, casier judiciaire, ni quoi que ce soit.
- Oui mais c’est forcément une personne!
- Et si j'attache la laisse de mon chien à un piquet, ça va?
- Oui…
- Pourtant, le piquet est plus con que le chien! Et à lui, vous feriez confiance!
- Allez, reprenez la laisse et circulez.
- Circuler je veux bien mais pas reprendre la laisse! Parce que je suis pour le respect des libertés individuelles, l’auto-responsabilisation et la confiance…
- Papiers!

Et voilà! C’est ça la démocratie chez nous: on vous tient en laisse et si vous voulez décider vous-même en responsable de ce que vous faites, on vous la cloue! Dans le temps c’était à coups de catéchisme, aujourd’hui c’est avec des radars, des casse-vitesse et autres bêtises. Et après on s’étonne que les gens écrasent tout avec des quatre fois quatre! Et bientôt, il faudra mettre les gosses en laisse, vous verrez!  En attendant ils ont vraiment lâché les flics…
*;->)

10:59 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

11/02/2008

Election de Miss pièces détachées...

Election-de-Miss-piècesAL

 
C'est un peu la suite du texte précédent, si vous voulez… Il y a quelque temps, l’élection de Miss France revêtait un caractère exceptionnel (seule chose vétue d’ailleurs) de par la présence symbolique de celui qui la présidait: le Docteur Cabrol, son grand âge et son sourire aux lèvres et sa gentillesse naturelle...

Mais que fichait-il là? Je n’ose imaginer qu’il reluquait les pièces détachées... parce que rappelez-vous que le Professeur Cabrol est le grand militant du... don d’organes!

Des jambes sublimes, des fesses qu’on ne trouve qu’en option coûteuses au catalogue, des poitrines mythologiques, des bouches de chez pulpe et joaillerie, des ventres subtils, des chevilles à rendre un badeau plus ivre que Rimbaud, des jambes oiseaux, des mains comme des formules magiques pour fées, des cheveux en soie naturelle de Thaïlande, des yeux en amandes envoûtants, bref, que de la pièce de première main pas encore détachée.

Cabrol, lui, il en avait l’air, détaché, mais les mains, il te les aurait bien mises là où ses gestes chirurgicaux l’auraient mené pour ses échanges standards. Il avait un sourire épanoui, le Cabri... Même à son âge il t’aurait fait le triple sot pour récupérer quelques pièces à assembler.

Notez, je le comprends. Quand vous rencontrez une belle, il arrive de se dire: «elle est vraiment jolie. Dommage qu’elle ait les pieds un peu lourds». Un autre vous dira: «non, les pieds ça va, mais j’aime pas sa bouche» ou «elle a des fesses de Charolaise». Tous les goûts sont dans la nature. Et comme disait Jules Renard "je n'ai pas très bon goût mais j'ai le dégoût très sur!".

Pour Cabrol, pas de problème! Il te les assemble en pièces détachées et il te fait la nana idéale sur place. Deux coups de chirurgie vous font passer un modèle standard du bistouri à la bistouquette du premier séduit. Super métier non? Le Meccano appliqué à l’amour.
Comme quoi, du don d’organe au don d’orgasme, y a pas loin...

Le prochain qui me demande encore où je vais chercher tout ça, je l’envoie chez l’oculiste! Suffit de regarder pour s'étonner! Vous auriez invité le spécialiste du don d’organe à la soirée Miss France, vous? Et pourquoi pas la sponsorisation par un charcutier spécialisé dans les côtes à l’os, tant qu’on y est? La vache folle fait déjà rage mais personne s'en rend compte!
*;->)

20:22 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

09/02/2008

Connus pour être célèbre…

Connus-p-célèbresL

 
      Andy Warhol disait que désormais, avec la télévision, tout le monde serait célèbre un jour ou l'autre pendant quelques minutes. Eh oui, avec la puissance de ce média, la célébrité n'est plus fonction de ce que vous êtes ou avez réalisé mais du fait d'être médiatisé. A vous d'inventer la vie qui va avec comme on dirait chez Renault. Loana, de la "starac", est d'abord devenue célèbre, puis elle a ramé pour justifier ce statut! "Connue pour être célèbre", comme disent les mauvaises langues à propos de Paris Hilton…

Dans le temps, quelqu'un qui passait à la télé était forcément intéressant. Son nom s'affichait avec son titre: Alfred du Têdeuf, professeur à l'université, Docteur en répression…, Victor de Montehaut, Ministre de la recherche scientifique et du ramassage des immondices… etc. L'ennui c'est qu'aujourd'hui il n'y a plus assez de célébrités pour alimenter la télé, qu'elles ne passionnent plus et en plus comme tout le monde y passe un jour ou l'autre, il faut bien trouver des qualificatifs pour les citoyens lambda. Mireille Renfort, hôtesse de caisse…

Tout a commencé avec Jean Bidul, témoin, qui avait vu la scène présentée aux informations. Que le type fut vétérinaire ou jardinier, n' importait plus. Il était qualifié par son rôle à cet instant précis. Il était témoin. Ce glissement de la qualité réelle d'un individu à sa fonctionnalité dans l'instant où il parle s'est généralisé, ce qui a eu de curieux effets. Je vous donne quelques exemples…

Dominique Laxident, victime. Que ce soit d'un viol, d'un vol, d'un croche-pied ou de l'échauffement subit de la batterie de son portable… Victime! Puis, dans les talk-show on a vu apparaître Marcel Decheval, convalescent. Comme un statut social. Dans une émission sur la santé, on a vu apparaître Arthur Luthe, éjaculateur précoce. Vous aimeriez avoir votre nom affiché à la télé suivi de "éjaculateur précoce", vous, pour vous situer aux yeux du monde? Vous imaginez ce titre inscrit sur la porte de votre bureau?

Oui mais voilà, les gens veulent bien être qualifiés de quoi que ce soit pourvu qu'ils passent à la télé! Jamais vous ne raconteriez vos éventuels problèmes d'éjaculation précoce pour "étonner vos amis" comme on disait chez Pif Gadget. Mais là, à la télé, vous êtes dans les limbes. Tout est possible. Et tant qu'à passer le mur de la célébrité, les gens sont prêts à tout accepter, quitte à ce que ce soit leurs plus intimes faiblesses. Ils défilent notamment dans les émissions de JL Delarue à la télé…

Et vous verrez qu'un de ces jours on trouvera un: Antoine Bruti, con.

Il l'aura pas volé, tiens!  Enfin, pour le moment on les montre, on le pense, mais on l'écrit pas encore… *;->)

Amadeus, Malotru

00:20 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

07/02/2008

Barack et baraka sont-ils dans le même bateau?…

Barack-et-BarakaL

Bouclez votre ceinture. Non, je vous dis ça parce que ça va décoiffer un peu les idées, aujourd'hui. Mais les idées sont faites pour les essayer. D'où le terme essai chez les philosophes! Je vous rappelle d'ailleurs que je ne suis pas toujours d'accord avec mes propres idées que je catapulte mais je ne vais quand même pas me coller des procès à moi-même, quoique ici… je me tâte. Vous me direz.

Il y a 2008 ans, un troublion nommé Jésus a secoué le cocotier romain. Il voulait changer le monde et a fait un fan club assez étendu. Soit. Les Romains ne l'aimaient pas et l'ont un peu massacré. C'est pas bien mais c'était une autre époque aussi. Or, 306 ans après on voit arriver Constantin 1er, premier empereur romain chrétien! Bon.
Maintenant, faisons un peu de calcul mental. Rome est fondée en -700, le Christ arrive en 0 et le premier empereur chrétien arrive en 306. Mettez ça dans un coin de votre tête.

Par ailleurs, l'Empire Etasunien a été fondé il y a un peu plus de 200 ans (1787). En 2001 arrive Ben Laden et ses baptêmes de l'air dans les tours. Il fait des adeptes religieux. Je me dis comme ça que si il a fallu un petit trois cents ans après sept cents ans d'Empire Romain pour voir les troublions chrétiens arriver au pouvoir de l'Empire, peut-être qu'il ne faudra pas plus d'une petite centaine d'années pour que les USA soient dirigés par… un musulman! Simple règle de trois. Bon, me faites pas dire ce que je ne dis pas. Ben Laden est loin d'être le Christ mais il se prend quand même pour un prophète qui veut changer le monde avec une religion… Et mettez-vous à la place des Romains. Leur Ben Laden à eux c'était Jésus, les attentats en moins.  De toute façon, ni les tours jumelles ni les explosifs n'existaient en l'an zéro. Même pas les avions! Ils faisaient avec ce qu'ils avaient, soyez pas de mauvaise foi des fois.

Et là, qu'est ce que je vois-je? Les USA s'apprêtent à élire Barack Obama qui a été élevé dans la religion musulmane… Il est pas religieux lui-même, dit-il, mais avouez que c'est quand même une première étape vers ma comparaison! Premier président d'origine musulmane de l'Empire? Marcus Julius Philippus, en 244 fut aussi un premier pas…

Notez, j'ai rien contre des gens intégrés, intelligents et qui ne pourraient de toute façon pas être pires que Bush père et encore moins fils! Cela dit, s'il est élu, ce que je souhaite, je serai inquiet pour lui. Il ne serait pas le premier après Lincoln, Martin Luther King ou Kennedy a être un peu refroidi par cette belle expérience aux USA, grand pays démocratique du revolver…  L'a intérêt à avoir la baraka, Barack Oubama! Cul-klux-clan pas mort…*;->)

PS Message à l'intention de ceux qui n'ont pas le haut débit: c'est à prendre au troisième degré, hein!

11:50 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

06/02/2008

Pif Gadget aux commandes…

PifGadget-LL

 

Je suis un enquiquineur. Mais si vous croyez que c’est facile à vivre de l’intérieur! Cela dit, j’arrive pas à me laisser faire par tous ces escrocs des idées qui nous pourrissent le monde. Allons, on va rire un peu ensemble mais vous pouvez pleurer à la fin. Voilà, vous connaissez le maire de Paris? Bertrande Lanoé. Non non, y a pas d’erreur. D’ailleurs il sera l’heureux organisateur des jeux olympiques homosexuels. Oui, les catégories sportives c’est plus le sexe, la nationalité, l’haltérophilie ou la course à pied. C’est les pratiques sexuelles, allez comprendre… Ils veulent l’assimilation et la différence à la fois.

Eh bien, Bertrande Lanoé est un bon Maire festif. Il a créé Paris Plage pour que les SDF ne soient plus sur le pavé. Ben oui… Paris plage avec des pavés ça faisait pas estival. Attendez, on me dit que c’est pas pour les SDF. Ah, pardon… Sans Difficultés Financières alors? Ah bon, oui je me disais aussi que quelque chose avait été caviardé, sans mauvais jeu de mot, hein…

Ensuite, il voulait créer des jeux olympiques Ecologiques, Ethiques et Solidaires. Ecologiques ça veut dire que les sportifs avaient pas eu le droit de trop respirer pour pas faire du CO2. Ethiques c’est qu’ils devaient pas pratiquer des sports qui incitent à la vitesse ni se droguer et Solidaires, que les grands doivent laisser gagner les petits. Tout ça je l'interprète parce qu'on m'a pas dit ce que ça signifiait en clair… Je fais ce que je peux…

Après, il a créé la Collecte de Sang événementielle. Authentique, hein! Comme dit Sophie Coignard qui a écrit le livre «Le Marchand de Sable» sur Bertrande Lanoé, pourquoi pas le don d’organes festif? Après, il y a encore la Journée Mondiale de l’Eau avec distribution de Carafes (génial), les Fenêtres et Balcons Fleuris (mais que fichent les snipers?), la Fête de l’Arbre (et des glands?), la Nuit Blanche, la Fête de la Musique (ce qui revient au même que la nuit blanche, j'en ai fait l'expérience à Bordeaux…), le Pique Nique Citoyen (Aux armes Camembert), la Journée de la Respiration, la Fête des Bénévoles Sportifs (t’as pas cent balles pour rentrer?), la Semaine de la Mobilité (ce qui veut dire que t’as pas le droit de circuler), la GayPride (peintures de guerre et plumes dans le c…), la Fête des Voisins (écoute coco, ça va être ta fête si tu continues ton vacarme), le tout dans une atmosphère Festive, Evénementielle et Citoyenne dans des Espaces Civilisés*. Ouf! Et j’en oublie! Surtout, il est parvenu à mettre Paris dans une bouteille! Enfin, embouteillé en permanence je veux dire.

Bref, il s’agit d’éduquer le peuple à coups de fêtes de jardin d’enfants et à se donner l’image d’un bon gentil organisateur, Maire Porteuse de grands projets Pif Gadgets… Si vous votez à Paris prochainement… A bon entendeur…
Montaigne, au secours…  *;->)

*Toutes les appellations avec majuscules sont authentiquement du cru de Lanoë!

 

14:36 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

30/01/2008

Mon libraire m’en fait voir de toutes les couleuvres…

Libraire-2L


                     J’adore mon libraire. Mais je vous garantis qu’il n’a jamais ouvert un seul des livres qu’il vend... Son langage est un vrai labyrinque, jugez-en plutôt. Voici notre conversation de samedi...

- Comment ça va?
- Oh, je ne sais pas si ça va mieux ou moins mal. J’ai un l’homme bago à cause de mon Boldy Building.
- Mes sincères convalescences, dis-je...
- Merci... Et puis je travaille trop et Brigitte en compatit. Ça fait deux ans que je sors ensemble avec elle mais je crois que j’en ai sa claque. L’autre jours je suis rentré jusqu’à trois heures du matin et elle m’a sorti hors de moi. Elle va pas durer ça longtemps d'ailleurs. Pourtant moi je ne fais qu’un peu de bac minton avec les copains mais ça lui déplaît. J’en ai vu de toutes les couleuvres avec elle et je ne veux pas me laisser mener par le bout de la baguette. Je ne suis pas le genre à foncer les yeux baissés mais là je vais pas résigner sur les moyens si ça continue à durer.
- Oui, dis-je mais ça va s’arranger...
- Vous savez, qui aime bien chatouille bien. Je me souviens avoir été frappé par les baffes que recevait mon frère dans le temps. Mais ça portait ses fruits! Brigitte croit qu’elle va avoir le dernier mot pour rire avec moi... mais ça... D’ailleurs, j’ai vu un gars qui lui tourne autour et je me demande... Parce qu’il ne la laisse pas insignifiante, je crois. Un type que je ne connais pas qui vit sur un grand train de pied. Je crois bien qu’il vit d’expéditifs mais il dépense... Il me dévisage toujours de la tête aux pieds... Jamais un mot plus bas que l’autre mais incapable de dire quelque chose à bon essieu.
- Et que dit Brigitte?
- Je lui en ai parlé pour lui montrer que je me doutais... mais à aucun moment elle n’a perdu les pieds. J’ai fait des yeux et des mains pour essayer de savoir parce que je veux pas d’un troisième larron à la charrette. Elle me dit que ce ne sont que des qu’en dira-t-on mais moi je vois ça assez sceptique. Ça suffit plus qu’assez. Elle me trouve trop casernier, je crois.
- Bah, Brigitte est mignonne et vous êtes un peu jaloux, non? Il ne faut pas voir le mal partout, c’est qu’elle vous aime!
- Ah oui? Un jour, je l’ai trouvée à la maison, le mec. Il picolait dans les plats, riait à gorge d’employé comme s’il avait bu de la portion magique et avait envie à mes frites du souper. Je lui ai dit que ça durait trop de temps, cette histoire et croyez moi, il est parti sur les rouleaux de chapeau jusqu’au moment où j’ai dit que cette affaire ne me plaisait pas. Mais Brigitte c’est comme la chèvre de Monsieur Fugain. Elle rêve que d’aller voir ailleurs si j’y suis pas. Vous croyez que j’exagère?
- Non, je crois simplement que vous vous aimez tous les deux et c’est ce qui vous rend un peu jaloux, non?
- Ah, je ne sais pas, mais c’est toujours intéressant d’entendre une fois une autre cloche...

Et allez, je bouffais de rire à nouveau! Bon, j'ai un peu regroupé toutes les expressions qu'il m'a sorties depuis des mois, mais il parle vraiment comme ça!  Etonnant!   *;->)

23:45 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : libraire, culture, humour |  Facebook |

25/01/2008

La Une à la Tête…

Une à la tête

Vous descendez en négatif de cent cinquante euros sur votre contanbanque et la banque se sent menacée, le gérant fait une grossesse nerveuse et tout et tout. Vous vous sentez culpabilisé, irresponsable, ayant gravement échoué dans la vie et vous craignez de voir votre Une affichée en tête des journaux…

Et puis vous apprenez qu'un blanc bec de 30 ans a fait déraper la banque de cinq millions d'euros! Rien que ça! Donc vous vous demandez comment c'est possible avec notre QI qu'on a qui est largement dépassé, là… et ça tombe bien, sur Europe1 le présentateur annonce qu'après la pub on vous expliquera tout sur la crise de la Générale, que vous pourrez poser toutes les questions et que des spécialistes répondront dans les moindres détails à tout ce que vous voulez savoir! Vous vous dites "chouette, là je vais apprendre quelque chose!". Mouais…

Le premier auditeur qui téléphone: "moi je m'en f…, j'ai pas mes comptes dans cette banque mais je me dis que ça doit être difficile pour un gars comme ça et pour sa famille d'avoir sa une à la tête des grands journaux… (Il voulait dire le contraire, mais c'est trop drôle!)".
Répondre quoi?.… Pub. Nouvelle annonce du présentateur: ce matin on vous dit tout sur la crise que traverse actuellement la Générale. N'hésitez pas, posez-nous vos questions, nous tenterons de vous expliquer cet événement un peu technique (tu parles! Personne comprend rien mais c'est qu'un peu technique!). Arrive la deuxième question: "quand donc est ce qu'on va en finir avec le grand capital qui ruine les travailleurs et les masses laborieuses?". On vous répond après la pub, Sébastien. Repub. Et que voulez-vous répondre à cette fine analyse des raisons de la crise de la Générale? Arrive le troisième auditeur: "Est-ce que ce trader n'était pas trop jeune?". Ah, question intéressante, dit le présentateur, on nous demande si… réponse après la re-re-pub…

Bref, j'ai rien appris, j'ai été entarté de repub à la crème fraîche et je suis assez déprimé ce matin. Ainsi donc les banques se mettent à danser la rumba sur les tables pendant que le journalisme coule titanic grave et que les gens sont atteints du syndrome de la vache folle. On est pas dans la mouise, tiens.

Au secours! Je veux descendre!   *;->0

11:08 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : humour, banque, vache folle |  Facebook |

24/01/2008

Bon débarras!

Bon débarrasY a un truc que j'adorais faire quand j'étais gosse c'était téléphoner aux gens pour leur demander s'ils s'appelaient bien Connard; téléphoner à un boucher pour lui demander s'il connaissait Monsieur Sanzot et aux flics pour leur demander s'ils vendaient du poulet. Vous pensez peut-être que ça m'est passé. Oui, ça oui, mais pas le principe… Je vous zesplic.


Voilà, je vais vous apprendre un jeu très amusant. Nous avons tous fait des petites ou grosses bêtises un jour ou l'autre. Et qui n'a pas été tenté par le "pas vu pas pris"?… Pas convaincu? Bon, je vous donne un exemple: vous surprenez votre enfant en train de se soulager dans le verre de bière d'un flic, vous allez insister? Vous dénoncer? Non, vous l'emmenez jouer plus loin et, à la limite, l'idée que le le flic le boive ne vous est pas franchement désagréable depuis votre dernière contravention… Je me trompe? Pas bien méchant en plus puisqu'on recommande même aux navigateurs déshydratés de ne pas hésiter… Mais il y a des gens qui ont fait de bien plus grosses bêtises et qui se taisent depuis longtemps. C'est là qu'on va s'amuser.

Voilà, vous prenez votre meilleur stylo et un beau papier blanc sur lequel vous écrivez simplement "tout est découvert, fuyez" ou "on sait que c'est toi, on va te faire la peau…" ou "la police termine son enquête à votre propos. Elle sait tout, partez vite, elle va bientôt débarquer". Vous mettez chaque lettre sous enveloppe anonyme dans chaque boîte aux lettres de notable du coin. Quelques jours plus tard vous vous apercevez qu'il y en a quelques uns qui ont disparu avec beaucoup d'adresse mais sans en laisser… En général 8%. Ben oui, ils s'en vont vite et loin après avoir vidé leurs comptes. Eux savent pourquoi… Comique, non? Mais ça donne des idées. Pour se débarrasser des politiciens de temps en temps, par exemple!

C'est combien de pourcents qui vont disparaître à votre avis? Vous imaginez le Parlement le lendemain? Vide… Ça risque! Et les socialistes wallons? Vous imaginez? Tous partis du jour au lendemain! Ça m'étonnerait qu'à moitié… Zou, disparus les pères-la-misère! Bon débarras!
On me demande si ça marche aussi avec les belles-mères. Bonne question. Je vous dirais qu'en principe ça devrait marcher, mais comme elles ne se sentent jamais coupables de leurs méfaits, elles restent… Et en plus, la vôtre aurait tôt fait de savoir d'où vient le coup…Ben oui, je suis désolé pour vous.  
*;->)
PS: le magazine Actuel a fait ça dans les années 80 dans la ville de Tours et quelques notables ont disparu définitivement sans laisser de traces! Bah… bon débarras! C'est qu'ils le méritaient!

10:55 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

20/01/2008

Mariage corrida à l'insu de son plein gré…

Mariage corridaDésolé… va falloir faire un effort de compréhantise. C'est pas simple mais c'est drôle, je vous zesplic.

Mon neveu espagnol de 25 ans est journaliste. Jusque ici, journaliste et 25 ans c'est facile à comprendre. Espagnol c'est parce que mon frère a épousé une Tolédane et qu'ils vivent là-bas. C'est la suite qui se complique. Il a la beauté espagnole de l'hidalgo et quand il danse les mains sur ventre et dans le dos, les filles s'effondrent comme des serpillières du Prado (tiens, ça rime. C'est bien la seule chose qui rime dans cette histoire, mais soit).  Mâle, doux, souriant… Un vrai scandale de la séduction. Et pas une once de prétention. Charmant. Il est en Belgique pour quelques mois de stage.

C'est là que ça coince. Parce que son employeur a découvert qu'il était… marié. Déjà, cette information est un scoop difficile à accepter pour la famille qui aurait préféré être prévenue! Le cachottier! Marié sans rien dire! Mais c'est pas tout, attendez. Un peu de patience, gardez votre calme, ça vaut la peine…

Il est marié à… un homme! Hombre, en langue charter des vacances. Avec un médecin! Là, la famille tombe dans les pommes ou plutôt dans les agrumes espagnols. Mais le plus surpris… c'est lui! Parce qu'il vient d'apprendre qu'il était marié avec son beau-frère, oui le mari de sa propre sœur!  Non, j'ai pas abusé de la sangria.Tirez pas trop vite des conclujionnes.

Oui, me direz-vous, mais tout ça n'est qu'une cornichonnerie de l'administration espagnole qui s'est un peu emmêlé les banderillas et les registres administratifs de mariscos à cause des prénoms. Facile à corriger. Il lui suffirait de montrer qu'il est un homme et que son conjoint ne peut donc en être un autre, tapas de dios! Ben non parce qu'en Espagne, le pays des machos, ceux-ci peuvent se marier entre eux comme en Belgique! Et donc c'est plus une preuve… Y a pas à tortillas! Il va donc devoir faire un gros travail d'explication parce que sinon il ne va pas pouvoir épouser sa fiancée! Si le mariage homo est homologay en Espagne, la polygamie au sens de la gamme ne l'est pas. Vous suivez? Imaginez la difficulté administrative pour la paëlla de fonctionnaires espagnols qui n'en sort plus. Et pour le moment, la fréquentation de sa Conchita fait de lui un type qui trompe son mari en plus!

Si la famille est à moitié rassurée, lui n' est pas sorti de l'auberge espagnole, ni de celle des Grecs plus exactement… Parce qu'au train où vont les choses, si les Espagnols corrigent leurs registres, c'est ma nièce qui risque de se retrouver divorcée d'avec son médecin de mari!
On vit une époque formidable, non?   *;->)

N'oubliez pas de voter, juste pour signaler votre passage. Merci! 

19:14 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

18/01/2008

Tchador, j’t’adore!…

TchadorTexLElles veulent mettre les voiles? Qu’elles les mettent, dites-vous? Attendez d’avoir regardé en-dessous.

Je vous raconte. L’autre jour c’était les soldes. Je me dis, tiens, je vais essayer d’en profiter aussi cette année, vu que je paie toujours les trucs plein prix… ou au prix du plein, enfin je veux dire plus cher que plein pot le pétrole.
 
Je passe en voiture devant chez Gucci et je vois une longue file qui cache le magasin d’à côté où je voulais acheter des chaussures. Je me gare dans les marolles... pcq tous les parkings étaient bourrés et là... miracle, c’est pas payant et il y a un très joli ascenseur qui vous emmène directement devant le Palais de Justice. Enfin, justice... mais c’est pour une autre fois, ce sujet là. Je passe devant Gucci et... surprise, la file n’est composée que de dames noires et voilées ou d’africaines en mal de produits de luxe! Je me dis... tiens, Gucci fait rêver! Et du coup, moi aussi j’ai rêvé!

Il m’est revenu que j’avais été amoureux d’une femme pleine de charme mais très secrète, toujours timide et habillée de noir, du long manteau aux jupes longues jusque sur les talons. Tout cela laissait néanmoins percevoir un physique des plus féminins. Un jour, ne me demandez plus comment parce que ça c’est mon jardin secret, nous nous sommes retrouvés devant un lit... et là, lorsque cette femme aimée s’est déshabillée, elle n’était que couleurs: des pois de couleur sur le slip, des couleurs vives sur le soutien gorge, les ongles rouges, couleur, je vous dis! Surprise! un vrai plateau de fruits de Provence. Et les couleurs ne se sont pas arrêtées là puisque nous avons vécu une passion, fruit d’amour que je vous raconterai pas vu qu'ici vous payez pas. C’est les soldes mais quand même!

Du coup, je vois toutes ces femmes bâchées de noir autrement! Je les imagine en technicolor en-dessous du tchador! C’est les mille et une nuits! L’or noir coule à flot et fait chanter les couleurs! Bracelets dorés, ceintures de perles autour de la taille, bijoux pendentifs, soutien gorge en dentelles multicolores, slips entrouverts sur les portes de l’Orient et porte-jarretelles mille et une cuites, le grand jeu, quoi! Et tout Gucci! Sont pas contre, en fait! Y doivent pas s’embêter les mecs quand ils font pas péter des avions ou des stations de métro! Et on comprend qu’ils rendent grâce à dieu à plat ventre si souvent dans la journée! C'est pas nous qui avons inventé les mille et une nuits ni la danse du ventre, hein! *:->)

17:53 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

16/01/2008

La famille de ce bon Monsieur Anquetil…

AnquetilL

 
 
            Révélations. Les stars ont une chance: plutôt que d’aller voir un psy quand elles ont des problèmes, elles écrivent un bouquin où elles règlent leurs comptes avec Œdipe et hop elles sont guéries et elles ont du pognon en plus... Pas mal, non?

Par exemple, ce bon monsieur Anquetil était le maître du sprint, le roi du contre la montre et ... un solide grimpeur. J’en veux pour preuve qu’il a gravi plus que ravi la femme de son médecin et ami, et que celle-ci ne pouvant lui donner d’enfants, elle lui a offert selle de ses enfants, en l’occurence sa fille pour qu’elle les fasse pour elle (vous suivez?) avec lui...

... ce qui a amené quelques problèmes de couple, mais du couple, plus il y en a plus l’effort sur la pédale propulse le coureur ... Et coureur, il l’était plus que pédale... J’en veux pour preuve cette fois que, non content de grimper les cols du Tourmalet, de l’Aspin et de l’Aubisque, il attaquait aussi ceux... des uterus. Celui de sa femme (qui était l’ex de son médecin, vous êtes toujours dans ma roue?), la grande boucle, de sa fille et... et... celui de la femme du fils de sa femme, enfin, le frère de celle avec qui il a eu sa fille. Appelons la petite reine dont il attaquait les pelotons....

Bien, là je vous ai lâché, non? Je sens que vous peinez en côte. Et de sa côte, précisément, est encore sorti un enfant. Bon, là vous déraillez... Normal. Ces affaires de famille en chaîne vous font perdre les pédales....

Avec un scénario pareil, vous pouvez faire un malheur dans l’édition. Pas comme fiction, c’est trop invraisemblable. Mais comme histoire vraie, c’est de l’or. Seulement, il faut savoir deux ou trois choses. Si vous racontez ça comme on crache dans la soupe, vous vous faites lyncher pour avoir sali la mémoire d’un déraillé qui avait pété un câble de frein et qui mettait pas son nez que dans le guidon. Si vous voyez ce que je veux dire!

Mais si vous prétendez que c’est la plus merveilleuse histoire d’amour du siècle, si vous parvenez à présenter l’affaire comme un torrent d’amour qui a déferlé sur toutes les femmes qui entouraient ce grimpeur hors père... paire... pair ? alors là, c’est bingo. Tout le monde vous adore pour la souffrance et l’amour que tout cela a représenté pour vous et vous devenez riche et célèbre en même temps que vous êtes guéri! Vous sucez toujours ma roue ou vous buvez mes paraboles?

En tout cas, je vous donne des bons trucs, non? pour devenir célèbre!

Bon, reste à exhumer Anquetil, lui sonder les boyaux pour savoir si tout ça est vrai... Montand, Mitterrand, Anquetil... va falloir en re-déterrer pas mal pour les tests ADN... (Adultère, Dysfonctionnements, Népotismes divers...)
*;->)

17:24 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : humour, sport, anquetil |  Facebook |

12/01/2008

Les cadeaux hollandais…

Cadeaux-Hol-L
J’ai un copain hollandais. Oui, bon, c’est un des hasards bizarres de l’existence mais c’est comme ça. C’est arrivé à l’insu de mon plein gré. Mais maintenant je l’ai, alors je m’habitue. Il faut faire contre infortune bon cœur. Infortune, c’est le mot. Vous allez voir.

Je le revois aujourd’hui et il a pas vraiment eu le temps de me parler parce que ce début janvier, il a enfin le droit d’aller chercher ses cadeaux de Noël. Il est tout émoustillé. On peut comprendre. Et son système de cadeaux hollandais est génial parce qu’il a deux fois le plaisir de recevoir ses  cadeaux. Je vous zesplic.

A Noël, sur le sapin, il y avait plein de paquets. Mais dans les paquets, que des bons à valoir pour les cadeaux à partir du jour des soldes. Vous commencez à voir? Comme ça vous avez la bonne surprise du cadeau qu’on veut vous faire, puis celle du soulagement de voir qu’il en reste encore, puis le plaisir de partir avec le vôtre. Pour celui qui offre, pas besoin de faire les magasins, ce qui est fatigant, et plein de bonnes surprises après… coût si je peux dire.

Y a pas à dire, on a beaucoup à apprendre des Zotlandais (je signale pour ceux qui ne sont pas abonnés au gaz que zot signifie sot en flamand et que landais n’a rien à voir avec les Basques, lâchez les moi d’ailleurs).

Tout ça m’a donné des idées. Par exemple, si vous attendez le début des soldes pour aller chercher votre cadeau et que, en plus, vous choisissez le modèle de l’an passé de tel bidule électronique, non seulement vous avez la diminution de prix mais ils vous donnent une prime pour l’emporter! Donc, le libellé du cadeau hollandais  «bon pour…»… serait: «…un téléphone portable de marque machin, modèle TC-665 DE L’AN PASSÉ», avec un nota bene: «prière de rapporter la prime».

Avec un truc comme ça, vous vous faites des fouilles en or. Plein d’argent économisé. Oui, je sais, vous auriez aimé le savoir plus tôt mais bon… je n’ai appris tout ça, moi-même, qu’aujourd’hui! Et je vous l’ai soldé tout de suite!   *;->)

23:14 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

31/12/2007

Choisir son agenda pour 2008

Morbide
Ce midi à la télé: «Le motocycliste espagnol qui avait fait une chute mortelle jeudi est décédé ce lundi matin». Ah...

Intéressant, comme concept. Mourez aujourd’hui, décédez demain... J’ai déjà vu ça quelque part: achetez aujourd’hui, payez dans trois mois sans intérêt et encore plus content que comptant...
Notez qu’avec le «payez vos obsèques en trois fois et recevez gratuitement un agenda électronique 120 fonctions à la con...» que je reçois régulièrement on pouvait déjà se douter de quelque chose... Cette fois, ça y est! A moto, on peut chuter joyeusement pre-mortem et post-poser les effets à plus tard post-decedarum. Ça laisse le temps de faire ses papiers, d’encore programmer l’enregistrement de l’émission de Fogiel et de vider le lave-vaisselle pour ne pas laisser tout ça aux enfants. Pas à dire, ça donne des idées. Réveillonnez cette nuit, vomissez fin janvier seulement. Profitez pleinement de vos vacances:  visitez le pays de la banane aujourd’hui, faites votre tourista dans l’avion...
Ou naissez aujourd’hui et vivez dans cent ans. Baisez ce soir, jouissez durant vos vieux jours. Orgasme en différé. D’habitude c’est le contraire: t’es bien vivant avec un bon déjeuner et tu te retrouves mort avant même d’avoir pu réaliser... Dans le temps on disait «rassurez-vous, Madame la veuve, il a eu le temps de se mettre en accord avec Dieu». Aujourd’hui c’est plutôt: «rassurez-vous, il a pas eu le temps de se rendre compte!»... Signe des temps: aujourd’hui on meurt speedé.

Un de mes amis qui avait pris la promotion obsèques a bien reçu l’agenda électronique, merci. Il vient de vivre une expérience peu commune. Son agenda électronique est tombé raide mort avant lui, emportant dans sa chute toute la liste d’adresses nécessaire à l’envoi de faire-parts s’il venait à mourir, lui... Sale blague.

Un autre, mort léger dans un accident pourtant pas grave, avait un agenda électronique suffisamment obscur pour que personne n’arrive jamais à consulter ses listes. Prudent, le mec. Enfin, un décès c’est toujours un grand vide qui s’en va, vous corrigez mes fautes de syntaxe, hein. Mais plus question de faire-part non plus...

Une autre de mes relations a eu un accident grave en voiture dont il est sorti amnésique. Heureusement, il avait un agenda papier et sa famille a pu reconstituer la liste de toutes ses... copines... Pratique pour prévenir... Et impossible de lui faire part des motifs du mécontentement familial. Notez, je me demande parfois si il est vraiment amnésique ou s’il fait l’idiot parce qu’il se souvient quand même bien du bar pas électronique quand je vais le voir.

Ouais, faites attention à l'agenda que vous choisirez pour 2008… En attendant, joyeux réveillon à tous!   *;->)

12:18 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

27/12/2007

L’avenir de l’homme c’est pas la femme c’est le calamar!

Avenir-calamarL
Les dinosaures ont vécu 160 millions d’années, puis ça a été notre tour, les mammifères (ça m’a toujours laissé perplexe cette différenciation par les mamelles plus que par le cerveau mais bon, je sais qu’il y a pas mal d’obsédés... Enfin, c’est pas le sujet). Mais maintenant, sans pétrole, il va y avoir une élévation du prix du poisson (trop cher à aller chercher...), on va plus aller à la mer: chute du petit commerce. On va plus se chauffer: retour de la tuberculose aggravée de la grippe aviaire par les migrateurs qui, eux, n’ont pas besoin de pétrole pour voyager (d’ailleurs, emmazoutés, ils voyagent plus! Le contraire de nous, dis donc!). Bref, tout va s’effondrer.

Mais c’est pas grave parce que nous, après 60 millions d’années, on a fichu un bordel pas possible sur la planète, surtout depuis une centaine d’années, et c’est pas fini!  Donc, on n’en a plus pour longtemps. Ceux qui disaient que la Femme est l’avenir de l’Homme se sont gourés! L’avenir de l’Homme, le seul qui résistera à l’attaque nucléaire des irresponsables et qui a un gros cerveau prêt à prendre la relève c’est... désolé pour ceux qui en ont mangé en Espagne cet été... c’est... le calamar au fond de l ‘eau! Pas la Femme, comme le croyait Aragon, mais le calamar! La Femme résiste pas mieux aux bombes A que les mecs! Prouvé! Avec toutes ses pattes où la main gauche doit savoir ce que fait la droite du dessus, celle du dessous et les autres derrière, pire que les politiciens qui vous font les poches... le calamar est obligé d’avoir un gros cerveau. Et il est très affectueux aussi, même après des années de mariage. Mais avec le nombre de pattes, je vous raconte pas sa vie sexuelle! Etonnante!  Donc, la relève est assurée, soyez sans crainte. Alors, dorénavant, protégez les. Cessez d’en manger.

Mais que manger alors? Simple! Des écologistes! Mangez en un chaque jour! Ces gens là se nourrissent sainement de trucs bio, leur viande est propre à la consommation et ils trient ce qu’ils achètent, ce que vous n’avez pas le temps de faire. En plus ils ne se déplacent qu’à vélo, donc vous les attraperez facilement. Vous en débarrasserez la planète et vous rendrez service à ceux qui doivent prendre la relève!

C’est pas une bonne idée, ça? Ah, je me sens déjà mieux, rien que d’y penser, tiens, à mon souper de ce soir!
*;->)

17:27 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

19/12/2007

Darfour et bonobos…

Singe photographebbc
Darfour, au Soudan. Ces malheureux sont en train de disparaître, tués, affamés par le gouvernement, la politique globale et… par notre indifférence générale. Nous avons bien quelques programmes d'aide au développement mais cela est largement compensé par les profits que nous tirons des programmes de coopération… En revanche, pas d'aide militaire au Darfour pour aider les malheureux qui crèvent dans l'indifférence quasi générale. De toute façon, il n'y a rien à "tirer" de cette région… les Chinois s'en occupent déjà…

Vous me connaissez, j'ai quelques bonnes idées et je ne suis jamais avare de solutions pour résoudre les problèmes du Monde! Voici ma suggestion pour le Darfour.
Plutôt que de lutter inutilement contre le racisme, ils auraient tout intérêt à accepter qu'on les traite de singes et demander un statut équivalent au Bonobo ou au gorille.

Là, les problèmes disparaîtraient d'un seul coup. Quelques explorateurs partiraient là-bas avec des plans d'études, on ferait des films sur leur alimentation, leur reproduction et leur langage serait étudié de près par nos scientifiques. Des programmes d'aide pour empêcher leur disparition seraient largement financés par la CE et nombre d'organisations internationales. Nous pourrions intervenir militairement contre le pouvoir soudanais sans que personne d'autre ne s'en soucie puisque ça n'aurait pas d'implication politique stratégique. A terme, la population darfourienne serait sauvée, protégée, nourrie avant ré-implantation en milieu naturel. Et on apprendrait beaucoup sur leur société pour en tirer nombre d'enseignements pour gérer nos singes des banlieues autrement qu'au Karsher.

C'est pas une bonne idée, ça? Plus besoin de Kouchner ou de la Croix Rouge. La solution est toute trouvée et les moyens ne manquent pas. Vous pensez que je me moque? Pas du tout! Regardez un noir qui se met le doigt dans le nez et vous trouvez que c'est un sauvage… Regardez un singe se mettre le doigt dans son céans et tout le monde de s'attendrir.

Y a pas à dire mais je me demande pourquoi on n'adopte pas toutes mes bonnes idées que j'ai… Je devrais peut-être demander le statut de bonobo. Je crois que je me sentirais mieux que parmi les humains, de temps en temps… Quand je vois le Darfour par exemple… *;->)

Cher lecteur, je me transporte dans les Pyrénées pour les fêtes de Noël. Laissez moi le temps d'y arriver avant de reprendre mes textes d'ici trois ou quatre jours…

23:28 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

08/12/2007

Progrès, fuyons!

Progrès
Vous aimez rire, moi aussi. Alors allons-y ensemble. Un jour que j'avais organisé une conférence dans le centre de formation d'une grande entreprise américaine, je découvris le portrait du fondateur de l'entreprise suivi d'une de ces citations bien senties comme seuls les gens devenus très riches peuvent en proférer loin de toute réalité:

"Ce que la politique et la philosophie n'ont pas réussi, le commerce international le réussira", sous-entendu… la paix!

Oui… sauf que quand les Chinois nous pomperont tout le pétrole en même temps que tous nos emplois et que le gaz russe ne passera plus par l'Ukraine… eh bien vous verrez les canons se dresser et la merveilleuse organisation du commerce mondial capoter. On veut bien être romantiques sur la beauté du commerce mais faudra pas exagérer. D'ailleurs, voyez la guerre d'Irak qui n'a pas été lancée pour fermer la gueule de canons de destruction massive inexistants mais pour s'emparer de la région et surtout du pétrole irakien avec un bon prétexte. Et nous, Européens, qui avons tant d'idées à défaut de pétrole, eh bien on n'a pas eu l'idée non plus de nous faire une défense digne de ce nom… Ben oui, on est romantique ou on l'est pas… Donc, je ne crois pas que le bel acte de foi du fondateur précité fût à ce point vérité universelle.

Pourtant, on nous refait le coup! Mais avec le progrès électronique cette fois. Et dans le sens contraire… Chez mon pharmacien je demandais un médicament ce matin. "50 ou 20 mg?". Je ne savais plus. Il a tout de suite retrouvé mon dossier avec un large sourire tout fier. Moi je souriais jaune. Certains observateurs des caméras, radars et autres surveillances "pour notre bien" commencent à penser que ce que les dictatures n'ont pas réussi, le capitalisme électronique est en train de le réaliser! Tous fichés, tous traçabilisés, tous surveillés. Prétexte: ce que vous demandez tous, à savoir la sécurité absolue! Normal, si dieu n'existe plus, le paradis c'est Hic et Nunc! Donc, la sécurité devient notre seule obsession…

Vous rêviez de progrès? Oui, sauf qu'il est en train de nous pourrir tellement l'existence que les écologistes on peut-être raison de vouloir nous renvoyer à l'âge des cavernes…  *;->)

17:24 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/12/2007

Humour chinois…

Cible chinoise
J’aime les chinois. Je sais pas pourquoi. C’est un peuple qui m’est sympathique. Et j’adore leur façon de faire des copies de pendules dorées en style Marie-Antoinette mais… en bleu pétrole et doré 6 carats plutôt qu’en cuivre, marbre ou nacre et 24 carats. Effet Hollywoodien garanti. Je suppose qu’on trouvera bientôt des loupiotes qui flasheront. Cette adéquation profonde entre le bon goût chinois et les salons flamands m’impressionne toujours. Mais c’est pas le sujet.

En fait, le boom économique chinois s’est ajouté une plume au chapeau. Il vendent des organes. Oh, vous savez, que la rate soit jaune ou rose, une fois qu’elle est à l’intérieur, moi, perso, je m’en tape. Faut pas pousser la coquetterie trop loin. Alors, les étrangers se pressent pour acheter.
45.000 zorros pour une pièce en moyenne, avec la main d’œuvre. Oui, y faut démonter et remonter, refermer… c’est du boulot.

Les Chinois n’ont pas de problème d’approvisionnement. Je vous zesplic.
Faut vous dire qu’en Chine, ils ont conservé la vieille tradition de la peine de mort pour les condamnés. C’est moins cher pour l’Etat et ça rapporte alors que nous, on est là à ergoter. Mais dites moi, un foie par exemple, autant le donner à quelqu’un qui mérite de vivre avec plutôt que le laisser à un méchant délinquant qui fait rien qu’à embêter la Société en demandant toujours plus de liberté! Ben tiens! Et voilà pourquoi les Chinois revendent les pièces aux Occidentaux qui en manquent parce qu’ils ont aboli la peine de mort sans réfléchir.

Pour de la bonne pièce détachée, il faut faire attention quand on descend le condamné. Oui, parce que ça se fait au revolver. Donc, coco, tu orientes le revolver selon un angle de 18 degrés et tu tires sans abîmer les pièces, hein! Et il tire… Jusqu’ici c’est pas drôle et je ne vous imagine pas en train de vous tordre de rire sur votre tabouret. Mais ça vient.

Les Chinois ont beaucoup d’humour! Je dis ça parce que j’entends dire par ci par là qu’ils en sont dépourvus. Rien de plus faux. Le Chinois est enjoué et a un humour très fin. La preuve: un ami chinois, hihihi, m’a signalé que, hihihi, en Chine, quand on avait flingué un condamné, on envoyait, hihihi, la facture de la balle à la famille, hohoho…! Ben oui, y a pas de petit profit! Et à jeter l’argent pas les fenêtres on irait pas très loin!
En ce qui me concerne, je crois qu’il reste du chemin à faire pour les droits du lomme en Chine… C’est là que vous pouvez vous marrer. Quoi, ça vous fait pas rire?…  *;->)

11:58 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : chine, humour, organes |  Facebook |

14/11/2007

Greffe de seconde main…

Greffe-seconde-mainL

 

Si je dis des bêtises, je n’arrive quand même jamais à la hauteur et à l’intensité des réalités qui m’inspirent, question bêtise! Moi, je dis des conneries mais je les invente pas! On me les apporte et je brode! Je ne suis qu’un petit amplificateur de sens… ou de non sens.  Allez, je vous donne un exemple: qu’est ce que j’entends-je ce soir? Qu’un mec qui n’a pas à se plaindre d’un rejet de sa greffe s’est quand même mis d’accord avec sa femme pour dégreffer ce qu’on lui avait greffé suite à une catastrophe subite, qui la lui avait enlevé celle du même nom…. Oui, là… Vous avez compris.

Déjà, je me marre! L’Amadeus qui ne sommeille jamais en moi s’émoit! S’émeut si vous préférez. Ainsi donc, il y a un connard qui s’est fait arracher ou écraser son machin, ce qui est déjà drôle en soi—même si c’est douloureux— et qui est allé en chercher un de deuxième main! Enfin, deuxième main, je ne veux rien insinuer ici, il s’en servait sans doute avec parcimonie même si sa femme s'appelait autrement, mais peu importe pour le développement de mon explication. Vous avez compris. Déjà, faut le faire!

Eh bien c’est pas tout. Je comprends mieux que ça lui pose des problèmes philosophiques ou psychologiques ou les deux. Parce que la suite de l’information dit qu’il a été greffé avec une pièce d’origine— oui c’est mieux que les imitations— chinoise! Connaissant leurs talents d’imitateurs, je me serais méfié de l’origine, mais passons là-dessus aussi. Soyons pas mauvaise langue. Oui, une pièce chinoise! Je comprends mieux les réticences de la dame! Allez savoir où ça a traîné avant de devenir pièce montée sur son mari. Quels fantasmes a-t-elle assouvi (la pièce, pas l’épouse)? Qui l’a cunilinguée? Dans quoi est-elle aller se fourrer pour être abandonnée comme ça? Et, mieux, pourquoi le propriétaire s’en est-il débarrassé? Vice caché? Vice, sans doute, mais caché? A ça, on répond: mort cérébrale! Je veux bien, mais qu’est ce que la cérébralité a à voir avec … Enfin, vous me direz, le repreneur—oui, je ne vois pas d’autre mot— a lui aussi des problèmes cérébraux, maintenant. Et je doute qu’en tant que second propriétaire il puisse encore s’en débarrasser à un bon prix. Pfff. Le monde est compliqué, quand même!

Eh bien voilà, vous voyez que la réalité dépasse toujours mes fictions! Parce que tout ça est authentique!

*;->)

10:11 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : zizi, greffe |  Facebook |