18/11/2008

Chasse et cour…

Chasse-à-courL

 

                On m'ennuie de nouveau. J'aimerais parfois vous dire que j'ai rien trouvé de stupide et que mon imagination n'a rien à se mettre sous la dent. Mais c'est difficile. Par exemple, aujourd'hui j'apprends que mercredi ça va être… la journée des toilettes. Non non, pas les robes en crinoline. Les toilettes! Mais non, va pas falloir vous savonner deux fois, on vous parle des, DES toilettes! Celles que vous fermez de l'intérieur. Celles dans lesquelles vous consommez le papier en rouleau de printemps, là où vous allez à pied en tant que roi, là où vous, enfin, faites un effort, quoi! Les toilettes, que diable! Vous voyez toujours pas?

En France ils ont importé les turques. C'est un exercice de haute voltige qui consiste à sortir avec des chaussures propres et un pantalon sec. Ça vous dit rien? Allez… Mais vous êtes vraiment coincés aujourd'hui! j'ai pas de bol avec des lecteurs comme ça. Pas de pot? Ah oui, merci pour ce jeu d'esprit. Pour ça vous êtes forts, tiens!

Si je vous dis que vous y avez acquis le plus gros de votre culture en lisant Gala, bien assis? Ah… je sens que ça vient, là! Pas encore? Bon, vous y avez consommé plus de pages que dans n'importe quel roman… Vous avez noirci plus de papier que dans toutes vos études. Vous y avez appris à fumer! En cachette… enfin c'est ce que vous croyiez… parce que NicolasHulot vous a repéré avec les trous que vous avez faits dans la couche d'ozone… Oh y avait pas que la cigarette! Je sens que vous peinez. Faut pas pousser, enfin quand même un peu, vous allez comprendre. Si je vous dis que c'est là que vous avez vomi la politique belge directement du tout au gosier au tout à l'égout… que c'est la seule cour dans laquelle vous ayez tiré à la chasse. Non, ça c'est mal exprimé, vous me remettez ça dans le bon sens.

Bon, ben ça va, cette fois, vous y êtes? Eh bien c'est pas trop tôt. Eh bien, il y a des mecs qui ont eu l'idée de faire une journée mondiale des toilettes. Et ça tombe pas un premier avril. C'est le 19 novembre. Tout ça parce qu'il paraît que 40% des humains n'ont pas accès aux toilettes. On parle pas de ceux qui pourraient en trouver mais qui, vu l'urgence, ne les atteignent pas. Non non, on parle de gens qui ont éventuellement un GSM, une télé mais pas de toilettes! Notez, si on se met à faire une journée sur tout ce qui manque aux gens, on va voir arriver la journée des brosse à dents, la journée du million de dollars, la journée des culottes de soie, on n'a pas fini d'en faire la liste hein! Non mais, sans blague… *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : toilettes, journee des toilettes |  Facebook |

12/11/2008

La SMART trop courte dans le mauvais sens…

SMART-L

 

                        C'est pas pour dire mais je crois que la SMART est une erreur. Je vous zesplic.

Cette boîte à roulettes ne facilite qu'un problème: le parking. La voiture étant plus courte, vous augmentez vos chances de trouver une place.  Pour ce petit avantage, parce qu'il n'est quand même pas absolu…, vous vous promenez dans une voiture qui a presque tous les inconvénients d'une grande pour la plupart des inconvénients d'une petite… Vous y êtes à l'étroit mais vous ne pouvez pas vous faufiler entre deux voitures classiques! En cas de frontal… ce sont vos jambes qui servent de parechoc. Tant d'efforts pour si peu de résultat…

L'erreur a été de tronquer la voiture dans le mauvais sens! Si on l'avait coupée en largeur plutôt qu'en longueur, non seulement on la garerait plus facilement, mais en plus on pourrait mettre deux fois plus de véhicules sur une route!… Le passager serait derrière le conducteur et pas à côté de lui. Il existe déjà des espèces de Vespa qui disposent de deux roues à l'avant pour une meilleure tenue de route et de freinage. Mais ce sont encore des motos à enjamber et pas encore des voitures.

Je rêve d'une voiture mince pour dégager les villes. Deux places ou un adulte et deux enfants. (un peu comme la Messerchmitt dans les années 50). Elle devrait être bon marché et serait essentiellement utilisée en ville. Elle fonctionnerait à l'électricité mais disposerait d'un petit moteur d'appoint.

Evidemment, il y a des moments où vous avez besoin d'une vraie voiture. On pourrait spécifier: les routes larges seraient utilisées pour les vraies voitures et les camions de livraison et les rues pour les autres. Ainsi, vous devriez probablement abandonner votre véhicule une rue ou deux plus loin. Mais quand vous prenez les transports en commun vous devez aussi marcher un peu.  En Californie, il existe des bandes réservées aux gens qui voyagent à plusieurs et les autres n'y ont pas accès…

De plus, disposer d'une voiture mince et d'une voiture pour les longues routes, ça ferait tourner le commerce! M'est avis qu'il va falloir réfléchir à tout ça dans le futur…*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voiture future, humour, smart, circulation, ville |  Facebook |

05/11/2008

Déjà douze heures…

Deja-douzeLL

 

                            …que Barak Obama a été élu et il est toujours vivant. Pas encore assassinated ni murdered. Les Américains ne sont plus ce qu'ils étaient, dirait-on. Les voilà avec un président nwâr, à moitié musulle -man, marié à une black en plus et toujours pas shot down…

Parce que voilà un type qui va redonner de l'espoir aux peuples pauvres et opprimés au lieu de leur envoyer des canons et des missiles pour créer de l'emploi et l'industrie de l'armement laisse faire. 
Les pauvres qui ont perdu leurs maisons? Il veut les aider! Et taxer les riches pour les aider. Il n'y a plus de vraies valeurs américaines, dirait-on. Si ça se trouve il va aider le Kenya avec de l'argent américain!

Quand on pense qu'un type aussi beau et maigre est une insulte à l'image de la joyeuse obésité et que MadCo ne dit rien. Pas un mot! Pas une protestation… Tsss…

En plus, il envisage de créer une sécurité sociale santé. Comme ça, juste pour éviter des drames sociaux. Et il ne se trouve pas un tueur pour le descendre? Moi j'arrive plus à comprendre…

Et Dieu là-dedans? Il a renvoyé son pasteur prédicateur, il a transformé le rêve de Martin Lutyer King en cauchemar des mangeurs de hamburgers. Il n'est même pas contre l'avortement ni capable de voir que le monde autour des USA est plein de terroristes et de terreur, comme Bush. Il ne voit rien! Il a même pas peur et il n'essaie même pas de terroriser son peuple avec le sentiment d'insécurité! Vous arrivez à comprendre vous?

Si en plus il se met à imposer la bonne cuisine, à s'entendre avec les autres pays et à cesser de faire payer la dette américaine par les autres pays du monde, il va tout foutre part terre!

Vous angoissez pas, vous? Où va l'Amérique! je crois que vous ne percevez pas bien le drame que tout ça représente pour tout le monde. Tiens, Hollywood par exemple. Qu'est ce qu'ils vont faire? Des scénarios altruistes et généreux? Ça vend pas! Ça vaut rien. Pour de bons scénarios il faut du sang, des noirs qui shootent des blancs et qui vont en prison, des avions qui se crashent sur des tours, des présidents assassinés, etc. Qu'est ce qu'on risque de s'ennuyer, dites donc… *;->)

18:15 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : barak, president, shot, assassine, menace |  Facebook |

15/09/2008

Le Pape et les droits du passager

Pape-passagerL

 

                    Le pape est pour moi un sujet de bonheur permanent! Imaginez-vous que ce brave homme a eu un problème. Il devait rentrer en Italie. Mais… Je vous zesplic…

Rome c'est en Italie et en Italie il y a Burlesquoni. C'est pas une nouvelle pâte mais le nouveau GO du pays. Et Alitalia vient de faire faillite, donc son ticket ne vaut plus rien! Imaginez le dans le hall de l'aéroport avec son ticket d'ascension en panne… Sur le tableau d'affichage: Flight to paradis: delayed…  Pauvre Pape avec ses valises, sa mitre de compétition dans un grand carton à chapeau, sa crosse démontée en petits segments dans un étui à canne à pêche, ses babouches en soie naturelle et perles d'or dans sa mallette parce qu'il ne voulait pas laisser ça dans la soute. Et pas d'autre information. Sarkozy qui l'a laissé devant la porte de l'aéroport lui a fait la bise et basta! Il est reparti. Benoît 16 largué… Il prie pour Alitalia mais aucun miracoli en perspective! Faut dire aussi que s'il n'avait pas eu des commentaires désagréables pour les divorcés, Sarko et Carla l'auraient mieux soigné. Il a fallu qu'il la ramène avec ça… Et aller déclarer qu'il regrettait la prédominance de l'avoir, du pouvoir et même su savoir dans notre Société, c'était pas très diplomate…

Il signe quelques autographes, se fait photographier avec un couple de Flamands qui reviennent de Lourdes encore encoup-de-soleillés par la balade à dos d'âne à Gavarnie, va se brûler les doigts avec un café dans une tasse en plastique et tourne en rond. Il achète un journal et découvre la faillite d'une grande banque américaine. Ça s'améliore pas. Il s'agenouille sur un siège baquet en plastique et manque de faire basculer tout le rang des passagers assis en attente. Saloperie de Philippe Starck!

Il trempe son ticket dans le flacon d'eau bénite qu'il a acheté à Lourdes et s'en va voir les possibilités d'assomptions turbotractées. Mais rien à faire, le ticket vaut plus rien. Il a finalement trouvé chez Air France mais a dû faire chauffer sa carte American Express. Et c'est comme ça qu'il a pu prendre un vol retour vers Rome avec escale à Genève où des physiciens étudient Dieu en latin: Diev, oui en latin le U s'écrit V. Ils prétendent que Vide est l'anagramme de Dieu, ces enfoirés! On lui a confisqué sa statue de la vierge flacon d'eau bénite en le soupçonnant de transporter de l'explosif liquide et il a dû laisser sa crosse dans la soute. Enfin, tout ça c'est du passé, maintenant. Il a fini par rentrer chez lui et a pu remettre ses babouches et regarder Rex, Chien Policier à la télé. Si si, il le fait! Il l'a dit! Pas facile d'être Pape, hein!   Va plus retourner chez la fille aînée de l'église de sitôt çui-là. *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : pape, alitalia, passsager |  Facebook |

05/09/2008

Grandes idées récentes

GRANDES-IDEES-L

 

                Avoir de bons sentiments c'est bien. Comme disait Charlie Brown: "faire pipi dans sa culotte n'aide pas à résoudre le problème mais ça donne une douce impression de chaleur dans un premier temps…". C'est ce qu'on fait avec Poutine, par exemple. Alors qu'il y a tant d'actions efficaces à mener… Tiens, voici des exemples passés ou récents et bien réels!
- Lâcher de ballons contre la maladie d’Alzheimer. Plein de gens ont guéri grâce à ça!
- La fête de la musique...  Ça occupe les insomniaques, ça en crée de nouveaux et pendant ce temps là vos gosses brûlent pas des voitures!
- Touche pas à mon pote… Ça a fait beaucoup pour relancer Lepen! Si si… c'est le président de SOS racisme qui l'a dit… quelques années plus tard!
- Kermesse aux boudins pour la fête des donneurs de sang… ben oui, joindre l'utile à l'agréable, quoi.
- Journée sans voitures au profit des chauffards cyclistes. Ça je l'ai inventé, mais…

Tout ça donne des idées, non? Tiens, on pourrait encore proposer:
- Speed Dating au profit du don d’organes...
- Tour du Monde à patins à roulette contre le cancer
- Grande fête de la danse du canard contre la tourista
- Couscous anti raciste à Neuilly
- Offrande d’un politicien aux dieux par immolation sur la Grand Place
- Danses pour l'avenir de la Belgique…

Je me demande si Churchill, Degaulle, Spaak, Kant, Voltaire et bien d’autres ne sont pas en train de se retourner dans leurs tombes comme des poulets à la  broche, tiens! Bon, là-dessus je m'en vais chanter pour conjurer la connerie universelle…

*;->)

31/08/2008

Tableau noir…

Carte-noire-USAL

 

                        Ça vous a jamais frappé, vous, les titres des ministères? Bon, tant qu'il s'agit d'un ministère de la santé, du sport et de la jeunesse, c'est cohérent, on discute pas. En France, ça a commencé à grincer un peu avec l'identité nationale et l'immigration… Plus incongru était ce ministère de la Recherche et de la Propreté publique, entendez, le ramassage des immondices… On a évité jusqu'ici un ministère de la jeunesse et de la chnouff… Pourtant… Enfin, c'est pas mes affaires!

Aux Etats-Unis on pourrait bien voir arriver un ministère de l'éducation nationale et des armes à feu. Je vous zesplic.

Depuis quelques années, on assiste de temps en temps à des tueries universitaires où des forcenés étudiants viennent descendre leurs camarades d'amphi. Ils tirent à vue dans toutes les directions. Rappelez vous le film de Moore "Bowling for Colombine". La conclusion qui s'imposait était qu'il fallait limiter la vente des armes à feu aux USA et mieux la contrôler. Ce n'est pas ce qui s'est passé.

Lors de la dernière tuerie d'étudiants à la Virginia Tech, les mêmes tristes faits se sont répétés. Et voilà 30 étudiants tués comme ça, pour le délire d'un fou furieux. Cette fois, me direz-vous, on va légiférer contre la trop puissante et tristement célèbre National Rifle Association… (NRA) qui promeut intensément la possession d'armes à feu.

Eh bien non! Au contraire, la solution évoquée pour empêcher les massacres serait d'autoriser chaque étudiant et chaque professeur à venir en classe armé… afin de pouvoir se défendre en cas de tuerie!
Ne vous pincez pas, vous avez bien lu! Vous imaginez le tableau? Noir! Ça ça fait pas de doute! Vous imaginez les étudiants en train de comparer leurs flingues pendant le cours? Ou organiser des tirs pour s'amuser pendant les récréations?

Vous imaginez les profs flingués ou contraints de changer les résultats des cancres sous la menace du canon? Vous imaginez les cartons sur les proviseurs? Ils vont bien rigoler aux Etats-Unis dans les universités! Il existe même un magazine "Woman and guns". Et c'est pas des grivoiseries… Et n'allez pas conclure qu'avec de telles pensées, les USA soient devenus une société malade…

*;->)

20:04 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : usa, armes, ecoles, enfants |  Facebook |

10/08/2008

La météo est-elle détraquée?

MétéofolieL

 

                    En 2003 il a fait chaud. Titres de la presse: le climat est-il détraqué?
L'an passé il a fait beau. Titre de la presse: le climat est-il détraqué?
Cette année il fait mauvais. Titre de la presse: le climat est-il détraqué.

Oui, bon, vous haussez les épaules et vous continuer à récurer votre évier. D'accord. Mais ça c'est parce que vous n'y avez pas réfléchi. En fait, ça pointe deux choses:

- d'abord, on peut se demander si c'est pas la presse qui est détraquée parce qu'entre leurs marronniers (les sujets qui reviennent aussi sûrement tous les ans que le film "les seins de glace" avec Mireille Darc à la télé) et les inquiétudes sur n'importe quoi…

- ensuite, le climat est détraqué depuis que la terre existe et même le pôle nord magnétique est en train de se faire la malle vers le sud et ça, c'est quand même pas moi qui l'ai fait en appuyant sur l'accélérateur de ma voiture ou en jetant mes sacs plastiques de chez Balhaize. On a connu des glaciations, des canicules, etc. et les volcans qui éclatent, les forêts qui brûlent accidentellement ou non représentent quand même 60% de la pollution à effet de serre de la planète!

Ce que ce titre de presse récurrent signifie c'est que nous ne pouvons plus accepter que quelque chose ne soit pas de qualité constante. Quand on achète une pomme elle doit être calibrée. Pourquoi? On n'en sait rien, mais bien que payant au kilo, si il y en a une plus grosse ou plus petite, on se méfie! Il faut 24 biscuits dans un emballage et pas un de moins. Ma voiture doit faire 150 chevaux et pas un de moins! Etc.

Mais il y a des domaines qui résistent. La météo… Elle fait ce qu'elle veut! Elle fait la pluie et le beau temps… ben oui! Mais on aimerait qu'elle soit ISO 9000, de qualité constante. Bientôt des grèves? Mais attention, parce que si l'organisation mondiale de la météo y arrive, elle pourrait décider que tous les étés soient pluvieux pour le blé et le maïs quand même plus important que votre bronzage nocif estampillé mélanome!

Non, plus sérieusement, je vous conseille d'assurer vos vacances contre les risques de pluie… Voyez votre assureur! Il va aimer!

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : meteo, iso9000, absolutisme |  Facebook |

09/08/2008

Pauvre Grèce…

Pauvre-GrèceL

 

Ces derniers temps, les accessoires humains ont tendance à se multiplier et il va falloir visualiser ci-dessous. Je vous zesplic.

Personnellement, j’ai une conception grecque du corps humain. Ils ont été les premiers à ne plus s’asseoir à terre mais à vivre complètement debout ou assis. Ils ont été fascinés par la beauté du corps dont ils ont établi les canons: proportions, majesté, prestance, élégance du geste, etc. En dehors d’un bracelet ou collier, ils ne connaissaient pas encore nos merveilles…

Bien plus tard, est apparue la montre. Elégante, discrète, pratique comme si notre poignet avait toujours été là à l’attendre. Une réussite! Mais il n’y en eut pas d’autre à l’exception du dentier et encore, tant qu’il reste à sa place*! Or, il devient urgent de trouver d’autres endroits pour accrocher tout ce dont nous avons besoin! Les hyper-téléphones d’aujourd’hui… où les mettre pour ne plus voir les dames plonger dans leur sac et atteindre l’objet après la dernière sonnerie? Ou les hommes qui se flagellent pour trouver la bonne poche. Et le GPS portable arrive. Pratique, mais où le mettre ce bidule? L’autre poignet? On va tout doucement commencer à ressembler à des extra-terrestres. Vous imaginez le tableau? Je vous le décris:

D’abord, les cheveux ostensiblement colorés blonds façon popstar. Des lunettes pare-brise solaire très noires, qu’on voit plus jamais les yeux. Manquent plus que les essuie-glaces mais ça viendra! Après, le masque contre la grippe aviaire! Ben oui! Sortez couvert! Le masque, lui, il vous empêche d’attraper la grippe et les mauvaises odeurs de vos contemporains. Puis vous avez un iPod sur les oreilles pour pas attraper des relations avec les autres et masquer les mauvaises ondes de l’environnement. Mais où le mettre, celui-là aussi? Et votre réanimateur cardiaque pour le cas où?
Non, vraiment, on va plus s’en sortir. Or, tout ça est indispensable à notre bonheur, n’est ce pas? Seulement, vous voyez le tableau? Et j’oubliais les clés ou la monnaie… mais là, en principe, les poches suffisent. Et puis les si élégantes chaussures de sport qui vous filent un air extra-terrestre et qui sont au pied ce que le hamburger est à la diététique.

J’avais bien l’une ou l’autre idée. Le Holster, vous savez le machin des espions pour un revolver accroché sous la veste? On pourrait en créer un pour tous nos accessoires. Viril… Les dames pourraient y mettre une panoplie de maquillage en plus. Ou alors… s’accrocher tout ça autour de la ceinture mais ça fait tribal. Je vois plus qu’une solution: les traîner derrière soi comme des casseroles… Celles que traîne notre époque! Pauvre Grèce…
*:->)

20:01 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : culture, corps, elegance |  Facebook |

03/08/2008

L'usage qu'on en fait…

L'usageL

 

                            Quand Einstein a écrit à Truman pour lui suggérer que si ses calculs étaient exacts, l'énergie nucléaire pourrait conduire les Nazis à disposer d'une bombe ultra-puissante, les physiciens nucléaires ont joué les Ponce Pilate… C'est pas notre travail qui est mauvais mais l'utilisation qu'on en fait… Et tout le monde les a cru… Les USA ont développé la bombe…

Je suppose que la même chose a du se passer avec l'invention de la poudre à canon… Idem pour la chimie. C'est pas l'invention de la chimie mais l'usage qu'on en fait… Et la pêche: c'est pas les filets dérivants qui tuent les espèces mais l'usage qu'on en fait… C'est pas la TV qui est mauvaise mais l'usage qu'on en fait…remarquez au passage que pour la voiture ça s'est inversé: c'est pas l'usage qu'on en fait qui est dangereux mais la voiture quelle que soit sa vitesse… Rentrées d'argent obligent… C'est pas le capitalisme qui est mauvais mais l'usage… C'est pas le socialisme qui est mauvais mais l'usage qu'en font les Wallons, etc. etc. etc. …

Aujourd'hui, c'est le tour de l'informatique… Elle envahit jusqu'à nos fours à micro-ondes. Mais… c'est pas l'informatique qui est mauvaise, c'est l'usage qu'on en fait qui va nous amener BigBrother!

Eh bien moi j'en ai marre de la ritournelle des usages qu'on en fait parce que, sachant que toute découverte est bonne mais que c'est l'usage qu'on en fait qui est mauvais et que de toute façon nous faisons mauvais usage de tout… eh bien… il n'y a qu'à s'abstenir avant l'usage! Ou alors légiférer sur les mauvais usages! Et bien étudier les effets secondaires en toute chose avant de commencer, comme pour les médicaments! Parce que c'est plus sournois que vous pensez…

Tiens, les informaticiens qui sont si fiers d'être des petits génies, qui se mesurent aux sommets de l'intelligence déterministe, ne se sentent absolument pas coupables de nous entraîner tout droit dans l'univers de BigBrother… Ils ne se rendent pas compte que leurs procédures omniprésentes, que leurs indispensables codes d'accès et de sécurité (ah… la sécurité…), que leurs radars, caméras, contrôles en tout genre nous mènent tout droit dans le panneau de BigBrother. Mais ils sont tellement cons -et je pèse mes mots- qu'ils ne le voient même pas! C'est comme les chiens à qui vous demandez de s'essuyer les pattes sur une carpette! Peuvent pas comprendre, ça! Ça leur échappe! C'est au-delà de leur humanisme et de leur vision… Ou alors ce sont les pires cyniques qui soient.
 
Pardon, je m'énerve, mais vous réalisez ce qui est en train de se passer, oui? Moi, en tout cas, les informaticiens, je les flingue à vue désormais! Et c'est pas l'usage qu'on en fait… C'est leur existence même qui est en cause! Mortelle de Berthe… Si seulement ils connaissaient ou pouvaient comprendre la portée de ce que disait Mac Luhan: le media EST le message… Trop complexe pour eux, ça…

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : technologie, science, dangers |  Facebook |

28/06/2008

De l’enfermement pédagochic…

NataschaL


 
                        Tout à l’heure je traverse un centre commercial, j’évite une gamine entrain de se mettre du chocolat glacé sur le pif, la robe, les mains et le reste sur moi quand elle s’est retournée sans faire gaffe… La mère me lance un regard noir: «peut pas faire attention, çui-là?»

Puis, je continue ma course et un ado à casquette de 16 ans en pousse un autre violemment: je ramasse ses deux coudes dans mes côtes… Le mot excuse ne faisait pas partie de son vocabulaire, il a simplement dit «shit»… C’est plus court…

A ma droite, des moutards étaient en train de s’échanger des crottes de nez et de rendre leur mère folle parce qu’en plus elle devait s’occuper de la petite dernière qui voulait pas lâcher le lot de dix barres chocolatées… La poussette m’a roulé sur le pied. La mère non plus n’avait pas une conception fort élaborée du mot excuse: "pu…  "!

Un vigile était en train de récupérer des GSM des poches de rapeur d’un ado à la grosse voix, gros boutons et gueule de thon… n’ayons pas peur des mots. L’ennui c’est que son copain était en train de me piquer mon billet de 50 zorros dans la poche de ma chemise. Je l’ai compris quand j’ai voulu payer plus loin…

Bon, j’ai eu de la chance de faire mes gosses à une époque où ils ne poignardaient pas encore le prof de dessin et où l’audace consistait à aller à l’école avec des Sebago plutôt que les souliers vernis. Les bottes gothiques d’aujourd’hui, vendues avec l’assortiment de boucles d’oreille pour la langue et la teinture verte pour les cheveux n’étaient pas encore d’application. Mais ça change… Ça a bien changé…

Je marchais, pensif, quand subitement mon regard fut attiré par un visage frais, empreint de pureté avec un regard clair et profond qui me rappelait l’espoir mystique de Sainte Thérèse de ses yeux… sur la couverture de Paris Match à la devanture du libraire. Ah… Y aurait-il encore des jeunes de 18 ans pleins de tant de beauté intérieure? Oui! J’ai cherché son nom, elle s’appelait Natascha Kampusch. Mais, dites moi, c’est pas la petite autrichienne qui a été enlevée et  recluse pendant près de dix ans sous la domination d’un détraqué? Mais si! C’est elle, je me souviens de son nom maintenant! Ah ben ça alors…

Je dois pas être dans le bon à mon avis… mais ça me suggère d’enfermer les gosses pour les éduquer au jour d'aujourd'hui! Jean-jacques Rousseau avait-il donc raison? Les gens naissent bons et c’est la société qui…   On dirait… J’sais pas… Bon, je vous laisse, j’ai des trucs sur le feu… C'est peut-être moi qu'il faut enfermer…
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : jj rousseau, education, enfants |  Facebook |

11/06/2008

Eloge de la crotte...

ElogeL

 
                            Je suis philosophiquement contre les boîtes à crottes, les espaces crottes, les sanctions crottes et cela pour une raison simple: un monde sans chien est un monde qui perd son humanité. Le chien, cet être merveilleux et bien plus beau que nous, singes nus prétentieux, a su accompagner l’Homme depuis 15.000 ans et s’adapter à tous ses modes de vie avec modestie. De la caverne à la caravane, de l’herbe aux canapés à petits coussins de couleurs, le chien s’est adapté. Il a su nous aider dans nos travaux avec la chasse, la garde, les troupeaux et aujourd’hui il nous aide encore à trouver la drogue, les explosifs, les assassins. Il ramène même la télécommande de la télé.

Quand on a vécu avec un chien on mesure tout ce que l’on perd quand il n’y en a pas. Ils nous comprennent mieux que nous ne les comprenons! Ils savent interpréter nos mouvements, comprennent avant tout appel que nous allons partir en vacances et observent tous nos signes. Ils comprennent beaucoup de nos mots alors que nous ne comprenons rien et ne faisons aucun effort pour comprendre leur extraordinaire expressivité des oreilles à la queue!

Tout est communication chez eux. Ce sont aussi des drogués sociaux qui ne peuvent se passer de compagnie, pas plus que les vielles dames qui les adorent. Ils sont de toutes les amitiés, de toutes les compassions, ils pardonnent tout notre mépris, nos erreurs, nos bassesses dont ils n’ont que f... Ils nous aiment et c’est tout. Sans nous juger.

Vouloir supprimer leurs crottes c’est témoigner du fait que nous ne leur avons plus laissé de place parmi nous. C’est déjà les pousser vers la sortie. C’est refuser l’animalité. Vouloir que les crottes soient déposées dans des boîtes,
orienter les chiens vers des espaces réservés aux crottes c’est oublier que les crottes biodégradables ne sont rien par rapport aux sacs plastiques, aux canettes de bière, aux mille saloperies résistantes au temps que l’Homme répand derrière lui et qu’il retrouve devant salissant son futur.

Et, n’est ce pas merveilleux de voir ma chienne un petit matin, dans le parc de cette petite ville de la Loire (Beaugency), contrainte par moi d’aller faire ses besoins dans un espace réservé à cet effet... prendre un air triste et accablé, et sauter au-dessus de la clôture pour aller faire son besoin dans un tas de feuilles mortes si bien assorties à son pelage royal, avec délectation!

Ce refus de l’espace programmé par un fonctionnaire pour qui le caca n’est qu’une autre crotte de son savoir faire et qui doit être, à ce titre classée et rangée, est d’une très grande dignité de l’animalité sur notre misérable condition de chieurs sans objectif!
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : humour, chien, crottes |  Facebook |

31/05/2008

Nique pas ton commerce…

Nique-pasL

 
Je vous livre sans attendre les paroles de la chanson telles que je m’en souviens grosso-modo (passez en mode séquentiel rap pour le rythme):

Nique ta mère, nique ta meuf, meuf meuf
Et le flics tu les encules, cule cule
Les gens c’est des cochons, naf naf
Les politiciens tu les emmerdes, merde merde
Alors tu vas vers la défonce, fonce fonce…
Le fric tu te le braques, Crac Crac

Bon, voilà une belle affirmation d’idées pour un monde meilleur dans laquelle les répétions lancinantes expriment bien la souffrance et l’idéalisme de pratiques sociales plus, comment dire… moins… enfin, c’est vrai que… Oui, c’est pas faux mais… Bref, c’est vous qui voyez.

Ce jeune-homme bien intégré dans notre monde puisqu’il a fait un disque qui distille ses idées chez nos enfants, était invité ce matin sur une grande chaîne française. Il se plaignait du… piratage des disques! Cherchez l’erreur. Les auditeurs appelaient pour poser des questions, notamment:

«Voilà-euh, j’aime bien tes chansons-euh, au début je t’ai connu grâce-euh à une cassette piratée-euh et je voudrais savoir-euh, pourquoi alors qu’ euh tu parles de braquer le fric-euh, t’es pas d’accord qu’on pirate tes disques-euh».

Réponse du chanteur: «Il faut savoirrr que derrièrrr le disque il y a des gens qui ont travaillé et que la Culturrr a un prix, quwa…».

Intéressant, non? Pourquoi? Parce que nous apprenons deux choses d’un coup sec:

D’abord, que l’incitation à niquer, enculer, merder, droguer et braquer c’est de la Culture… Ça m’aide de comprendre ça! Je comprends mieux le monde dans lequel je vis…
Ensuite parce que dorénavant la propagande anarchiste n’est plus une activité idéologique mais commerciale, et là on rigole plus! Par ici la monnaie!

On en apprend des choses à la radio!  *;->)

20:10 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : humour, ados, majors |  Facebook |

27/05/2008

A bas les vélos!

A-bas-le-véloL

     
                            Plus je connais les hommes plus j'aime mon chien. Mais plus je connais les femmes, plus je me méfie de ma chienne… disait Desproges. Moi, c'est avec mon vélo. Je l'aimais bien mon vélo jusqu'à pas longtemps. J'aimais prendre ma bécane et aller respirer dans les chemins pour me faire du bien au corps et à l'esprit. Mais depuis quelque temps, j'ai pris le vélo en grippe! Je vous zesplic.

Le vélo est devenu vertueux. Comme toute chose vertueuse, plus elle se sent avoir raison, plus elle fait n'importe quoi sans plus se poser de questions.

Le vélo est devenu tellement vertueux qu'il a attiré la convoitise des lobbyistes qui ont tenté de rendre le port du casque obligatoire. Je n'en veux pas! J'ai pas envie de me sentir contraint de cette façon quand je prends mon vélo-liberté… Ils ont quand même réussi à déguiser les gens en poissons exotiques des mers du sud jaune fluo avec des casques de Quasimodo.

Le vélo a attiré tous les vertueux écologistes (les pires idéologues qui soient après les Talibans, mais ces derniers ont une capacité de nuisance plus circonscrite) qui sont parvenus à réserver des pistes cyclables qui réduisent la fluidité du trafic, créent les embouteillages là où il n'y en avait pas, et installent des pistes au milieu de la rue en sens contraire au sens interdit ! Comme disait l'autre: aux familles des cyclistes nous présentons nos condoléances… Grâce à toutes ces nouvelles pistes on voit de temps en temps un cycliste (peu, mais il y en a) idéologue venir se remplir les poumons de monoxydes de carbone et autres, quand tous les pneumologues disent haut et fort: si vous faites du sport, ne fumez pas! Vu que vous ouvrez plus grand les alvéoles de vos poumons, vous inhalez plus fort la pollution! Eh… Logique!

Et puis, il y a les cyclistes… qui font n'importe quoi vu que désormais les voitures ont toujours tort… par définition! En plus, les cyclistes belges sont les plus bourrés de la planète d'après une étude récente! Va falloir les faire souffler pas que dans les chambres à air… (j'attrape un mauvais français à écrire sur ce blog!). Les jours "sans voitures", les flics de Bruxelles ont les cheveux dressés sur la tête! Ils n'en sortent plus! Comme quoi, dans l'esprit des gens, le vélo c'est bien la liberté!…

Alors, le vélo, j'en peux plus. Il est devenu symbole du politiquement correct et de toutes les contraintes anti-liberté. Je m'oriente vers la Leffe et la Trappiste. Faut pas de pistes pas de chef et pas de casque!  Pauvre petite reine …
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : humour, velo, ecolo |  Facebook |

26/05/2008

Escroquer une assurance, est-ce une escroquerie?

Escroquer-assuranceL

 
                                    C’est pas moi qui pose la question mais un brave animateur de radio, en toute candeur… Comme je sens que vous n’avez rien de mieux à faire, je vous propose d’explorer la question.

D’abord, disons le tout net, escroquer c’est escroquer, dans tous les sens du terme. Si on escroque un escroc, on l’escroque quand même et on devient un escroc soi-même. Ben oui! On va quand même pas jouer sur les mots et la moralité a ceci d’intéressant c’est qu’elle est binaire: ou on l’est, moral, ou on l’est pas. Capito?

Cela étant, je me souviens d’un voisin qui était parti en vacances. Court circuit dans sa maison et… avec la chaleur, toute la maison s’est consumée sans flamme! Les armoires de salle de bain en plastique comme des draps pendants! Les meubles Louis quinze consumé mais pas déformés! Du charbon! Et tout comme ça. Ils avaient tout perdu. Heureusement, les pompiers alertés par les voisins qui avaient perçu une odeur, sont arrivés, ont donné un coup de pioche dans la porte ce qui a provoqué un appel d’air et une flamme. Commentaire de l’assurance: s’il n’y avait pas eu de flamme… pas d’incendie et donc pas d’indemnisation… Gonflés les mecs!

Une autre fois, je buvais tranquillement un coca pendant que ma femme conduisait sur la route Bordeaux Tours, quand un supporter du PSG parisien à casquette (vous avez remarqué combien la casquette diminue la faculté de conduire…?) s’est endormi, s’est réveillé en sursaut, a donné un grand coup de volant… ma femme l’a évité mais est allée percuter le rail central, du coup. Bagnole retournée à l’état sauvage inutilisable… Moi avec une côte cassée et perte de l’usage de mon petit doigt gauche pour toujours… Heureusement, les enfants attachés, n’ont rien eu. Eh bien, pour l’assurance, on a fait notre accident tout seuls! On est seuls responsables! Gonflés les mecs…

Bon, mais comme on est moral, on dit, c’est à la justice de trancher. Oui… sauf que la justice, à tous les coups, c’est votre tête qu’elle tranche… et celle là vous pouvez même pas l’escroquer! J’ai un ami avocat qui a carrément changé de métier, dégoûté!

Alors, pratiquons la morale comme un des beaux-arts: inutile comme le cirque mais c’est comme faire pipi dans son lange: ça vous donne au moins le sentiment d’être assis au chaud, disait Charlie Brown… ! En attendant, c’est pas avec des exemples comme ça que les assureurs vont se faire respecter par nos enfants, hein!
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : humour, assurances, escroquerie |  Facebook |

21/05/2008

Bach et boulimie

Bach-boulimieL

 
                    Après le Big Mac, voici le Bach Mix. Vous ne connaissez pas? Je vous zesplic.

Le hamburger, qui est la forme la plus canine de l'alimentation humaine, s'est trouvé à la croisée du pragmatisme américain, de la nécessité de se nourrir sans savoir cuisiner et du manque de temps et d'argent. Jusque là rien à dire. Mais l'impact de la culture promotionnelle américaine qui est quantitative et non qualitative, a suscité une culture de la boulimie et de la satiété par la quantité. C'est vrai: nous, quand nous allons au restaurant, nous mangeons lentement, ce qui donne au corps le temps de se faire une opinion sur la satiété bien vécue. Tous les nutritionnistes vous le diront: mangez lentement! La satiété viendra, même avec peu de chose.

Pour l'Américain, la satiété vient quand l'estomac vous oblige à défaire la ceinture et que vous vous entendez roter à faire un trou dans la couche d'ozone. Notez, le Cloacacola aide beaucoup. Comme si tout cela ne suffisait pas et comme un malheur n'arrive jamais seul, il y eut surenchérissement. C'est ainsi qu'on est passé du Mad au BigMad… Deux fois plus de satiété pour passer des obèses aux Big-Obèses bientôt. Chouette, non?

Jusqu'ici vous vous dites que vous êtes bien heureux d'être européen de culture culinaire française et d'un milieu social qui vous protège encore des atteintes de Mad Conald… Oui mais… Oui mais… la culture de la satiété par la boulimie est en train de vous rattraper. Vous allez voir…

On a vu apparaître pour l'année Mozart des coffrets de CD "tout Mozart" pour 100 dollars qui s'apparentaient plus aux boîtes de friandises Mozartkugeln qu'aux partitions… Et c'était la copine du producteur qui avait assuré pour les sonates… Comme il s'en est vendu des tonnes, les voilà qui récidivent avec le big Bach mix! Tout Bach à écouter un coca à la main et un BigMad dans l'autre. Ça vous cultive un homme en moins de deux mesures. Ça fait de vous un obèse de la culture, la quantité se substituant au raffinement du plaisir des interprétations et des lectures sensibles des œuvres.

Comme disait l'autre: "t'as pas un bon Montaigne à me prêter?"…

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : bach, humour, boulimie, culture |  Facebook |

17/05/2008

Napoléon défait par Batman…

 NaopléonL
 
                    Napoléon a été battu à Waterloo par les Anglais. Il ignorait encore qu'il serait défait une seconde fois par Batman… Je vous zesplic.

Depuis que j'ai emmené mon petit fils de presque quatre ans voir une reconstitution de la bataille, il parle beaucoup de Waterloo et de Napoléon. L'autre jour, ma fille dit "on a perdu un biberon dans la bataille"… et mon petit fils bondit: "quelle bataille, maman? Napoléon?"…

Ce matin, en avance à un rendez-vous à Waterloo, je pousse une tête dans la boutique de la butte. Rénovée! Jolie. Et je cherche des petits soldats en plastique. De Napoléon… point! Un Prince charmant, une Cendrillon Disney,… Je finis par trouver deux petits soldats… Ensuite, j'essaie de trouver un chapeau de Napoléon avec lequel il pourra se déguiser… et je ne trouve que des casquettes américaines avec les initiales de Waterloo façon all blacks… Des T-Shirts "I love Napoléon" mais pas d'épaulettes ou de panoplie de soldat napoléonien! Et puis quelques nounours qui n'ont rien à voir avec Blusher! Déception…

Je pouvais déguiser mon petit-fils en Batman américain aux initiales de Napoléon mais pas en Napoléon lui-même! Je m'en vais à la caisse et demande un chapeau… "Oh, il y en a un qui ressemble, là…" me dit la vendeuse. Tu parles, le chapeau en question était celui de Mozart, pas de Napoléon, avec des peluches blanches en corolle! On ne respecte plus rien!

Vous imaginez les boutiques de Lourdes ou de Fatima? Avec des T-Shirts Madona… De l'eau bénite dans des flasques à Whisky… Des auréoles en néon? Des godes en bougie? Des faux seins version silicone valley qui clignotent miraculeusement?

Notez, il y a quelques années, avec des amis qui étaient entrés dans une boutique d'objets aux couleurs de l'Europe dans le centre de Bruxelles, j'avais trouvé un rien étrange que la vendeuse fut… asiatique! Vous me direz que tous ces gadgets sont fabriqués à Taïwan, mais fallait-il qu'ils envoient aussi la vendeuse?

Pauvre petit-fils, on lui prépare un monde… Mais pourqauoi donc voudriez vous que je me drogue? le monde est bien assez hallucinogène comme le thon: au naturel…

*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : humour, union europeenne, napoleon |  Facebook |

15/05/2008

Singes et suffragettes!

singe1L

 
                    Je cherche pas, je trouve, disait Picasso. Moi c'est pire… je cherche pas mes sujets, on me les apporte tous les jours! Aujourd'hui, la radio m'en a apporté un magnifique. Je salive! Je jubile! Je me pré…jouis! Je vous zesplic.

Info du jour: (AFP) - Les singes mâles semblent plus attirés vers les jouets considérés comme [jouets] "de garçons" (petites voitures, benne à ordures...) que par des poupées ou des peluches, rapportent  des chercheurs américains sur le site de la revue New Scientist.

En voilà une information! Encore, les guenons qui jouent à la poupée, on peut comprendre. Une poupée c'est un peu comme un leurre pour un poisson. C'est identifiable. Mais les bagnoles, ça n'évoque rien pour un singe et encore moins pour une guenon. Eh bien, les mâles sont intéressés par les roues! Cette fois nous la tenons, notre preuve! Et toc pour ceux qui veulent condamner les bagnoles! La bagnole ne fait que combler une attente naturelle pour les mâles! Ils aiment les trucs à roulettes! Et là, pas de conditionnement culturel ou publicitaire! C'est dans les chromosomes!

Et toc pour les féministes! Non mais vous vous rendez compte? C'est la plus grande découverte du siècle! J'ai pas fini d'en profiter, moi de cette étude! Et ma filleule féministe pour qui tout est conditionnement sexiste… Toc! Je sors mon étude! Elle va cesser de me les gonfler avec ses théories. Dans un couple les applications concrètes sont immédiates! Tu veux un bébé? Le plus beau possible! Bon, mais moi je veux une Porsche! Donnant donnant!… Ça correspond à un besoin personnel naturel et profond!

Ils me sont de plus en plus sympas ces singes! Et intelligents! Génial tout ça. Cette fois, elles sont mal les suffragettes. Et le foot? Ils s'intéresseraient pas au foot, les singes mâles? Le bistrot ne les tente pas? La canne à pêche? Le modélisme, tant de choses à sonder pour nous conforter dans notre masculinité!…
Vous savez quoi? Faudrait refaire l'étude aussi avec les tâches ménagères, non? Je suis même prêt à la financer cette étude là! … C'est vrai, on va pas s'arrêter là quand même!… Bon, je file au zoo. Si ça se trouve, vous me remercierez, les mecs!
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : humour, singes, humains |  Facebook |

07/05/2008

Et zut pour cet enfoiré de Bachelard!

Construire-todayL

 
                            Ce qu'on peut être naïf quand même. Pour nous, la maison c'est toujours des caves, des lieux de vie, de sommeil et un grenier sous un toit. Et cela depuis assez longtemps depuis qu'on a quitté les grottes. On a bien amélioré un peu la salle de bain, ajouté un garage, et remplacé l'armoire bachelardienne par une boîte Yakakéa suédoise, mais soit… Et puis plus rien! Tout le monde fonctionne sur le même mode. Oui, il y a plus de chambres dans certaines maisons, un bureau, une pièce de jeu pour les enfants parfois, mais tout ça ne varie pas beaucoup d'une maison à l'autre.

Or, de la même façon que nos maisons sont assez différentes de celles des Romains d'Asterix, il serait temps que nous révisions nos conceptions du tout au tout. Parce que la vie a changé. J'ai donc pensé à vous alerter et à vous faire part des nouveautés que vous devriez prendre en considération si vous construisez une nouvelle maison.

Voilà. Il faut commencer par mettre les pièces de séjour dans les caves. Elles vous serviront à survivre par grand froid quand le pétrole n'existera plus. Elles se refroidiront moins vite que le haut de la maison. J'ai déjà vu ça dans le Minnesota. Eliminez le garage et mettez-y les chambres, elles seront plus au chaud. Les voitures seront bientôt interdites de toute façon.  il va falloir mettre les caves ajouter une pièce pour les consoles de jeux, le multimedia, le home cinéma et un espace de gymnastique pour la console Wii. C'est là que vous jouerez au tennis, au foot ou tout simplement à vous maintenir en forme ou passer vos vacances. Si vous en avez les moyens, séparez tout ça en autant de pièces spécifiques. De toute façon vous pourrez réduire fortement la dimension de la cuisine. Espace perdu depuis que vous n'avez plus le temps de cuisiner sans générer des germes dont seules des maisons comme Spizza ou MacDo peuvent vous protéger. Il sera d'ailleurs bientôt interdit de cuisiner vous-mêmes pour la protection de vos enfants.

Ce qui était à la cave, mettez le au grenier. Mais surtout, surtout, au rez de chaussée, prévoyez une grande salle pour ranger tous les emballages carton des ordinateurs, machines à laver, amplis, téléphones, écrans plats et autres tant qu'ils sont sous garantie à conserver pour les renvois éventuels vers les services techniques. Ensuite, prévoyez une bibliothèque assez grande pour contenir tous les modes d'emploi. Evitez de jeter les versions portugaises, coréennes et serbocroates qui pourraient vous aider à comprendre mieux qu'en français, parfois.

Si vous suivez mes conseils, vous aurez une bien jolie maison! Et bien adaptée à votre temps! Et zut pour cet enfoiré de Bachelard! Qu'est ce qu'on dit? Merci qui?  *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : humour, bachelard, maison, mode de vie |  Facebook |

27/04/2008

Sans douleurs…

Sans-douleursL

 
                On a inventé l'accouchement sans douleurs. Super. Aujourd'hui on passe à la vitesse supérieure: l'accouchement sans être prévenu. Vous savez, comme on arrachait les dents: vous accrochiez un fil à la dent et à une porte et vous attendiez que quelqu'un l'ouvre. C'est un peu violent mais vous n'avez pas le temps de vous rendre compte que… paf! votre molaire est partie.

Attendez, ce qui m'a donné l'idée c'est que l'on a essayé l'enseignement sans douleur mais ça résiste un peu. On a bien essayé de nier l'apprentissage de la lecture avec la méthode globale, englué l'esprit des gosses avec des "ensembles", rien n'y fait, ça reste un peu douloureux ou on apprend rien. Restait la méthode du fil à la dent en plus soft, je vous zesplic.

Ce matin, j'entends qu'un prof a trouvé une méthode géniale pour enseigner la géométrie. Authentique. Le prof dit à un élève: prends ta latte de 30 cm en main. Et hop, dit le type, il a appris la droite de 30 cm. Ah là, l'élève peut se débattre, faire de la résistance, paf, il est enseigné à l'insu de son plein gré! Il n'y échappe pas! Et s'il répond bien, il peut aller chercher un préservatif gratuit au distributeur officiel de l'école. Quand même mieux que les bons points d'antan qui fondaient dans la poche, pas dans la main si je peux m'étaphoriser ainsi…!

Moi, ça m'étonne plein d'idées. Par exemple on pourrait demander à un élève de choisir, entre L'Express et Playboy, celui qui contient le plus de rondeurs et hop! on a appris l'arc de cercle sans s'en rendre compte. Puis, vous dites "chez les paras…", là le jeune tend l'oreille, vous ajoutez: "chez les paras… l'aile c'est le parachute". Il est passionné et hop! il a appris le mot parallèle sans s'en rendre compte dis donc! Solide, non? Ça c'est de l'enseignement! On a déjà la musculation sans effort et le "consommez aujourd'hui, payez demain sans douleur…", ils disent sans intérêt, mais c'est la même chose! Bref une vie sans rugosité pour une vie sans existence.

Il y a un domaine qui résiste: la politique sans douleurs c'est pas pour demain la veille… et chaque fois qu'ils tirent sur la ficelle vous vous retrouvez avec des dents en moins! Surtout celles en or!

Bref, la maladie de la vache folle fait déjà rage mais qui s'en rend compte?
 *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : humour, enseignement, sans douleur |  Facebook |

24/04/2008

Le jugement de Salomon enfin résolu!

GémellitéL

 
                Ah les divorces… Dans le temps c'était un accident mortel de l'amour  mais maintenant c'est devenu contractuel ou presque. On se mariera bientôt avec une date de péremption sur la fraîcheur. Rappelez-vous cette jeune femme dont le père suggérait qu'enceinte jusqu'aux oreilles, une robe de mariage blanche ne convenait pas et qui répondit "mais papa, c'est important un premier mariage"…

Enfin, tout ça est bon pour le bâtiment et quand le bâtiment va tout va.  Oui, parce que les divorcés ont besoin de deux logements au lieu d'un. Reste toujours l'épineux problème des enfants. Ou le père paie une part et les voit un week-end sur deux ou les gosses portables et sans fil ont deux vies alternées: un coup chez le père, un coup chez la mère. Pas satisfaisant. Au fait, s'agit-il de s'assurer que les enfants connaîtront leurs deux parents où s'agit-il de faire supporter la charge équitablement entre les deux parents? A moins que les pères d'aujourd'hui veuillent avoir leurs enfants près d'eux. Vous savez, actuellement, les pères sont devenus très modernes!

Alors, je me suis dit comme ça qu'il faudrait trouver une solution. Et j'ai trouvé. Je vous zesplic.

La solution c'est les jumeaux! Là, plus de problème. En cas de divorce on en donne un à chaque parent et tout va bien! En plus, les jumeaux maintiennent des liens très proches et prennent souvent des trajectoires semblables. Ils recollent donc un peu les morceaux. Et puis ça permet aussi de voir qui élève le mieux le sien! La comparaison est possible à tout moment. Pratique pour les juges qui s'arrachent les cheveux devant des bagarres de mauvaise foi. Là, plus de problème, c'est la perfection du jugement imparfait de Salomon!

Tout ça n'est pas très compliqué à faire: on procédera à la gémellité systématique par intervention génétique. En plus, un jumeau c'est une garantie de trouver un donneur de greffe en cas d'accident. Que des avantages. Et si vous voulez quand même que chaque jumeau puisse voir alternativement son père et sa mère, eh bien vous inversez. Pour les parents c'est la continuité. Plus besoin de transporter des vêtements. Tout est compatible. Pour une fois qu'on trouve un truc compatible, vous n'allez pas protester quand même.

Voilà, simple et efficace, comme toutes mes solutions que j'ai. Suffit d'appliquer. Tout chaud tout frais!  Merci qui? *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : humour, gemellite, divorce |  Facebook |

22/04/2008

Plus c’est sécurisé, plus j’ai peur…

Plus-c'est-sécuriséL

                            Je suis un type candide... Ce matin, ma femme m’a laissé un pot de confiture ...
Sur l’emballage: «Confiture préparée à la main»... ah, y en a qui sont faites avec les pieds? Savais pas... «Avec du vrai sucre»... Tiens... «et des vrais fruits cueillis sur l’arbre»... Ah, il en existe donc de faux, cueillis sur des champs de pétrole?... "cuisiné en bassine ouverte”.

Ah bon? Fallait que la bassine soit ouverte? Y a des escrocs de la bassine fermée? Savais pas.  L’ennui c’est que chaque fois qu’on m’annonce une nouvelle chose naturelle, cela induit chez moi des idées de méfiance que je n’avais pas jusque là! Cela nous laisse imaginer que toutes les autres confitures sont faites avec des carcasses de mouton recyclées, des casseroles en uranium appauvri et des pelleteuses pour touiller dans la confiture...
Stade suivant du discours marketing: “fait avec de l’huile de coude et des mains encore terreuses en casserole avec des poignées en cuivre et des vrais fruits qui ont poussé sur des vraies branches en bois sur un arbre élevé sans acide chlorydrique dans un terre faite de terre sans Dioxine et sans lisier”. Stade ultime: «cuisiné avec amour sincère certifié aux normes CEE...». Comme disait l'épouse d'un ami lecteur très cher à propos du Coca-Lite sans caféine ni sucre: "il n'y a rien… c'est juste de l'eau sale"! Perspicace, elle!

Vous imaginez? ! Y a de quoi tourner terrorisé, non? Surtout quand vous lisez que vous mangez cette confiture à vos risques et périls et qu’aucun recours devant le tribunal de Nuremberg ne sera accepté... En chambre d’hôtes en Italie, notre adorable hôtesse nous a offert un merveilleux petit déjeuner avec SON gâteau cuisiné avec ses jolies mains, SES traditions et SA confiture faite avec le souci de bien faire et SES valeurs familiales. Mais elle ajoute: ça j’ai pas le droit de vous le donner. Légalement, je ne peux vous proposer que ceci: petits pots alu avec languette collée, pains mous sous emballage plastoc. Règlement X201874Y4k3nn2Z...

Un jour à Los Angelès, j’achète un bidule électronique dans un magasin. Je donne ma carte de crédit et le gars me dit: “regardez, je prends un document devant vous, je passe votre carte devant vous, je détruis le papier carbone devant vous pour qu’on ne puisse pas l’utiliser pour vous voler de l’argent derrière vous, ... etc”. J’étais terrorisé! Du coup, je me demandais ce qui allait encore m’arriver... Il venait de m’apprendre des trucs auxquels je n’avais jamais pensé et du coup j’en craignais mille autres que ma modeste imagination ne pouvait pas même envisager!

Mais là où je suis resté vraiment perplexe, c’est devant cet emballage de préservatifs vu à Hossegor: “Préservatifs testés électroniquement”... Ah... Avec une gégène? Comme au bon vieux temps? La caissière -qui n’avait pas participé au test- n’a pas pu me dire ce qu’ils avaient testé ni comment.
Putain! ... On va tous finir vaches folles!
*;->(

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : humour, normes, ce, securite |  Facebook |

17/04/2008

Coaching de rigologie…

RigologieL

 
                                Attendez, y a un truc grave qui arrive, là. Faut que je vous en parle tout de suite parce que c'est gravos. Et pas qu'un peu. Je vous zesplic.

Depuis quelque temps déjà, on voyait apparaître des livres: je sais cuisiner, j'apprends le savoir-vivre, j'apprends l'anglais, et autres Marabout Flash pour s'améliorer ou s'initier à des domaines qu'on ne connaissait pas. Bon. Soit.
Puis on a vu arriver des livres qui en faisaient un peu trop: j'éduque mon chien, Je m'entends avec ma belle-mère, je développe ma volonté. Mais jusque là, ça allait encore. C'est après que ça a mal tourné.

D'abord les éditeurs ont réalisé que les gens étaient nuls! Ils ont donc créé des livres qui prétendaient tenir compte du niveau sous-doué. Ils pourraient d'ailleurs titrer "pour les nuls par des nuls" vu que leurs bouquins sont encore plus nuls que les autres. Parce que paradoxalement, expliquer quelque chose à des nuls est ce qui demande le plus de compétences!
Parallèlement, on a vu se développer des bouquins pour élever son enfant, par exemple. Mais comme la lecture se perdait et que l'analphabétisme croissait, on a eu l'idée de faire des séminaires et autres coachoning. Le temps de s'organiser et les gens avaient pratiquement tout perdu! Ainsi, aujourd'hui, il faut leur réapprendre à élever un enfant, à s'alimenter sainement, à faire de l'exercice, à se brosser les dents, tellement ils sont dénaturés! Vous me direz que dans le même temps, les choses ayant évolué, on peut comprendre qu'il faille éduquer les gens à la nouvelle façon de se brosser les dents ou de s'alimenter. Bon bon, jusque là je peux vous suivre. Mais attendez…

Le dernier grand truc à la mode c'est la rigologie! Eh oui, on s'est aperçu que manger cinq fruits et légumes par jour, plus rigoler un quart d'heure, plus marcher sur les mains pendant dix minutes, plus caresser un chat cinq minutes et avoir des pensées positives, eh bien tout ça ça protège du cancer. Oui, mais si manger cinq fruits et légumes c'est facile à trouver, comment faites-vous pour rigoler? Avec le temps qu'il fait, les cons sur la route, les radars, les écologistes, le racket de la TVA sur le prix de l'essence, la tête de Pascal Vrebos, celle de Leterme? Eh bien, il y a maintenant la rigologie! Notez, on commence à parler de coaches sexuels… Même ça y sauront plus faire?

Bientôt faudra apprendre aux gens à respirer, à pisser, à faire des gosses et même à déglutir. Y a pas à dire mais les coaches ont de beaux jours devant nous, eux… Mais je peux vous dire que nous on les a derrière nous et je vous dis pas où! Je parle à la fois des beaux jours et des coaches… *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : humour, rire, caoching |  Facebook |

12/04/2008

Devinette morbide…

Récup-tempsL

 
 
                    Je ne suis pas Mexicain mais en tant que mec si… Bref, j'adore rire de la mort. Une forme d'exorcisme sans doute. C'est pourquoj ne résiste pas au plaisir de vous marrer ou renarrer ce que j'entendus à la radio ce matin.

Une famille dans la douleur de la perte d'une vieille maman, était donc en situation au bord du trou de pompes plus funèbres que prévu. En fait, lorsqu'on tenta de déposer le cercueil dans le trou ainsi nommé parce qu'il est fait dans le sol, on s'apercevit qu'il ne rentrait point. Consternation. Mais, les employés funèbres des pompes du même nom décidèrent d'essayer de le faire entrer quand même avec les leurs de pompes dans le cercueil! Quelques bons coups de taloches et la mémé serait casée… Mais elle résistait… Comme ça ne marchit pas bien, ils décidèrent de limer un peu les côtés du cercueil avant de le taper dans le trou en sautant dessus. Cela leur fit perdre du temps…

La famille, un peu contrite et marie de la situation essayât néanmoins d'embrayer sur les prières alors que leur éternel cercueil avait déjà pris quelques coups dans la carrosserie qualifiés de dégâts mineurs. On n'allait pas faire un constat à l'amiable en ces circonstances. C'était quand même pas un drame de la route et d'excès de vitesse. Quoique… Quoique… comme dirait ou aurait dit Raymond Devos dont les funérailles furent également entâchées de quelques obscénités familiales autour de l'héritage alors que ce cher Raymond rentrait au chausse pied dans sa boîte définitive. Mais c'est pas le sujet… Je me fourvoie…

Donc, la famille disait ses prières, quand les employés commencèrent à jeter de la terre sur le packaging mortuaire… La famille fit observer que les prières n'étaient pas terminées et qu'il n'y avait pas de raison de pelleter ventre à… terre! "Oui, dirent les croque morts, mais on a été retardé par le trou et comme on est aux trente-cinq heures"… Bref, ils n'avaient pas que ça à faire, les croquignolesques. Le Pastis les attendait! Et voilà comment la pauvre femme fut inhumée dans le stress et la récupération du temps de travail.

Pour ma belle soeur socialiste tout cela est bien compréhensible puisque, me dit-elle, ces gens sont mal payés. Et voilà comment une militante de gauche opposée au culte de l'argent, en vint à justifier que le valeurs morales pussent s'effacer devant la noble et première raison que si l'on est mal payé, les valeurs humaines n'ont plus cours! Devinette: Qui est plus perverti par l'argent à votre avis?  *;->)
 
Histoire vraie…  Je le dis pour ceux qui pourraient penser que j'ai de l'imagination et que ça nous joue des tours…

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : humour, enterrement, 35 heures |  Facebook |

10/04/2008

Pourquoi les flics seront bientôt remplacés par des robots…

Flics-et-robotsL

 
                        Ah, va falloir suivre le raisonnement, mais vous le regretterez pas, promis. D'abord, quelles sont les tâches humaines que l'on peut remplacer par des robots? Eh bien les trucs répétitifs et pas trop intelligents à faire. Logique.

Ce matin, je me gare près d'un marché. Je fais une course à la librairie et je reviens vers ma voiture. Devant moi un flic déguisé en flic: vêtements de fonction faciles à nettoyer, radio crachotante, matraque pendouillante, godasses militantes, marquages qui disent flics sur le dos pour qu'on se rende compte. Oui, parce que dans notre esprit l'autorité est forcément intelligente et peut pas avoir l'air aussi nul. Mais là, non. Pourquoi?

Eh bien parce qu'ils engagent plus que des mecs dont la Société ne saurait que faire. S'ils réussissent leur examen d'urine haut la main, c'est bon. Niveau suffisant. Enfin, niveau… Pourvu qu'ils sachent dire "papiers", c'est excellent. Impossible de leur faire faire autre chose. Dans le temps, le garde champêtre conscient de son autorité avait du bon sens et connaissait son métier. Il était capable de hausser la voix ou d'être magnanime. Mais ceux d'aujourd'hui sont tellement nuls qu'on peut plus rien leur faire faire qui nécessite de l'initiative. En plus, les lois sont devenues tellement complexes que le malheureux ne saurait plus quoi invoquer. On leur file donc des radars, quelques instructions du type: "si pas papier parcmètre en règle, alors attaquer. Attaquer égal écrire numéro de plaque et heures sur papier. Si propriétaire pas content, au dessus de 90 décibels de réclamations, matraque et au poste". Rien de plus.

Comment voulez vous discuter avec un mec pareil? Impossible! Vous feriez péter le fusible central du cerveau. Une légère surtension argumentaire et vous grillez une grosse partie des neurones. Et comme vous n'êtes pas cruel, vous renoncez à toute discussion.

Mais en même temps c'est génial! Pour l'administration, c'est la garantie que le gars appliquera la procédure et ne se fera pas embobiner. Son bobinage ne supporterait pas. Ensuite pour l'Etat c'est une véritable aubaine, parce qu'à ce niveau de bêtise, vous pouvez remplacer ce type par un robot assez facilement. Il passe devant votre voiture, regarde la plaque, imprime un PV. Suffit d'un petit bras pour soulever l'essuie glace et mettre le PV en place. Fastoche. Donc, je fais le pari que les premiers robots à remplacer les humains en rue seront des robots-flics. Ben quoi, on a déjà les radars, ça fait pas rire, hein! Vous verrez. Et au moins, les robots vont pas au bistrot en fin de journée! *;->(

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : humour, flics, robots |  Facebook |

06/04/2008

Tragédie grecque et sécurité sociale…

TragédieL

 
                    Il y a un truc qui me chipote. Je vous zesplic.

Depuis que l'Homme est Homme et qu'il a quitté le statut de singe (enfin pas tous, mais quand même), il se demande comment il est possible que le mal existe. Le mal est-il moral se demande le philosophe. La réponse est évidemment non, le mal n'est souvent que notre vision d'événements croisés qui sont aveugles et indépendants les uns des autres. Par exemple, les Américains qui parachutaient des vivres et médicaments aux Kurdes de Saddam réfugiés dans la montagne, ne pouvaient pas savoir que le vent détournerait les caisses parachutées vers les tentes où les Kurdes avaient groupé leurs enfants… Ça les a tué. Voilà bien un exemple de bonnes intentions détournées par l'absurdité de l'Univers qui n'a rien de moral. L'Univers s'en fout. On parle alors de la méchanceté des choses…

Les Hommes ont de tout temps exprimé ces incongruités dans des contes ou récits mythologiques. Le déluge, la tour de Babel, par exemple qui sont des phénomènes récurrents en ce bas monde. On voit bien d'ailleurs que l'informatique est en train de faire revivre l'allégorie de la Tour de Babel qui divise les Hommes par l'incommunicabilité… Là, ce sont les ordinateurs qui, à peine nés, ont des difficultés de communication et sont renvoyés vers les grandes malédictions si bien exprimées dans la mythologie…

Homère, Racine ou Shekespeare ont donné ses titres de noblesse au genre en créant des tragédies qui réfléchissent et mettent en scène des situations humaines universelles . Ils explorent les profondeurs des pièges dans lesquels les humains tombent depuis qu'ils sont humains.… Ils méditent sur les contradictions ou interrogations profondes.

Mais quand on observe ce que notre Société produit comme œuvres littéraires et théâtrales, force est de constater que les sujets ne sont plus aussi profonds et que l'on ne se préoccupe plus tellement des grandes questions de la terrible condition humaine dans un Univers fou. Les séries télé Desparate Housewives ou Les Experts n'ajoutent rien à la méditation sur notre condition humaine.

Alors la question que je me pose est la suivante: est-ce que les Grecs et les autres auraient écrit leurs belles œuvres s'ils avaient eu la sécurité sociale et connu la ceinture de sécurité?… That's the question… Ça a l'air con comme question, mais réfléchissez…

18:30 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : tragedie, humour, securite sociale |  Facebook |

05/04/2008

Overdose

OverdoseLN

 
                     Je suis comme ça: quand on me parle de quelqu'un qui décède, ça m'inspire un sentiment de compassion directement lié à des souvenirs de tristesse.

Je reçois un message de CNN: Anna Nicole Smith est décédée d'une overdose…
Je me dis que la pauvre a été victime d'une mauvaise manie… mais qui est Anna Nicole Smith? Je ne la connais pas… Je clique donc sur l'info et cela m'ouvre une page CNN titrée en grand: "Entertainment". Je croyais pas si bien lire…

Toujours dans la tristesse j'apprends qu'elle est morte à 39 ans aujourd'hui même… puis qu'elle était une star du reality show… Bon… tout le monde peut pas être sœur Emmanuelle… Ah… elle a été playmate chez Playboy… Oui, bon, tout le monde doit gagner sa vie… mais c'est quand même triste de mourir si jeune. Ensuite j'apprends qu'elle avait épousé un pétrolier milliardaire texan de… 89 ans il y a deux ans… Là je me dis qu'elle devait quand même aimer l'argent cette pauvre fille mais l'argent ça aide à supporter la misère… mais le milliardaire est mort un an après et depuis lors, elle est en procès avec les héritiers pour avoir sa part du gâteau… Bon tout le monde peut pas être moral, mais quand même, 89 ans… ça sentait à la fois le pognon et le sapin! Elle avait du nez! D'ailleurs, l'article dit bien qu'elle n'a pas pris de substances illicites! Elle se droguait donc avec des bons médicaments et un nez très sur!

A partir de là, je me suis dit que, bof, la disparition de cette star n'était pas une perte majeure pour l'Humanité et que CNN ne faisait que son boulot, à savoir la diffusion de l'information. Il ne leur appartient pas de juger de la vie de la veuve joyeuse.

C'est alors que je découvre un troisième article sur la question: "partagez vos pensées sur l'autopsie de Anna Nicole Smith"… Là vous voyez, je suis devenu très perplexe. Parce que CNN aussi veut sa part du gâteau! Un forum pour parler de l'autopsie… Oui, je sais, il n'y a pas de sot métier et tout est possible mais enfin je préfère ne pas imaginer tous les commentaires sur cette autopsie! Et ce que cette mousse, que dis-je, cette crème d'information va rapporter à CNN…

Décidément, je ne suis plus de ce monde… Je vais bientôt faire une overdose de dégoût, je crois…

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pipole, morale, humour |  Facebook |

04/04/2008

Les affreuds

Les-affreudsL

 
                Vous connaissez Freud? Le grand inventeur de la psychanalyse autrichien ? Je voulais dire le grand inventeur autrichien de la psychanalyse! Zut, ça commence mal. A peine deux lignes et déjà un acte manqué lapsutiel. Vu que la population de psys est sur-représentée sur internet, je vais pas tarder à être sous injections de bave de crapaud…
 
Eh bien, moi, je vais devenir aussi célèbre que Freud parce que j’ai inventé un truc qui manquait dans la panoplie après le JE, le MOI, le SUR-MOI, l’EGO… bref tous des Vous que vous êtes et moi aussi. Mais moi c’est moi, et vous c’est vous comme moi mais vu de l’intérieur. Bon, ça va, si on peut plus s’amuser un peu!…

Après le moi et le sur-moi, voici le PERSONNE ET SUR-PERSONNE. Je vous… (tous en choeur:) zesssplic!

Eh bien voilà, vous êtes quelqu’un de très bien, 60% social, 80% écolo, 90% bien pensant, 30% SPA, 57% végétarien et contre le gavage des oies, contre le racisme mais pour les immigrés chez eux là-bas et pas ici,  et vous pensez qu’avec 317% de bons ingrédients politiquement corrects comme ça vous êtes quelqu’un de bien, forcément! Y en a même qui donnent pour le Tsunami, les Sahéliens, l’Ethiopie (pas le Darfour, tout le monde s’en fout, pas assez médiatoc). Bon, on est tous bien! D’accord?

Mais alors ils sont où les sales cons qui déboîtent les charrettes de supermarché, qui salissent les toilettes comme des gorets, qui claquent les portes sur les nez des gens qui vous suivent, qui vous écrasent les pieds, qui vous roulent à la première occasion, qui vous prennent la place de parking sous le nez, qui vous font même pas un remerciement quand vous cédez votre place ou le passage en voiture, qui méprisent les caissières, qui essuient leur mayonnaise sur votre manteau qui dépasse, qui raflent les sacs aspirateurs des boîtes voisines pour acheter le leur avec plein de sacs…, qui enfilent les bacs de bière pleins… dans le machin à rembourser les vidanges…, qui vous adressent pas la parole même pas pour dire bonsoir ou au revoir entre New York et Bruxelles assis à côté de vous, qui abandonnent leurs vieux parents, qui vous explosent la tête avec leur bruit, bref, tous ceux qui ne pensent qu’à eux mais qui pleurent sur les bébés phoques qui habitent loin…

Alors qui? Personne? Absolument personne?…

Eh bien c’est le problème du SUR-PERSONNE avec leurs grands pieds. Pas vus ni connus, pas pris. Leur sous-moi devient sur-personne! Et là, après moi le déluge… Non assistance à personnes en danger ou non généralisée! Mais ce qui est le plus en danger sans assistance c’est… la civilisation… *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : affreux, surmoi, grossiers, opportunistes, humour, rire |  Facebook |

29/03/2008

Signez la pétition pour mon euthanasie

EuthanasieL

 
                        J'allais dire "j'ai bien réfléchi", mais comme je doute de la qualité de mes réflexions, j'ai pas voulu commencer comme ça. Je préfère entrer tout de suite dans le vif. C'est ça le problème: le vif… parce que je voudrais être euthanasié. Oh, ça ne regarde que moi, mais si vous voulez quelques justifications avant de signer… je vous les livre. Sans façon, je peux comprendre.

Voilà, j'ai appris que l'on pouvait être euthanasié en Belgique. Hugo Claus vient de profiter de l'offre dont n'a malheureusement pas pu bénéficier une pauvre femme en France. Alors, pourquoi moi qui suis apparemment en bonne santé? Au moins physique.  Je pourrais encore servir. Mais c'est ça l'ennui, je sers à rien. Pire, je suis nuisible. Il m'a fallu du courage pour comprendre tout ça, mais je suis arrivé aux conclusions qui s'imposent d'elles mêmes.

Je suis un peu comme Philippe Starck qui déclarait hier qu'il arrêtait le design parce que ça ne sert à rien. Courageux et honnête! Je suis arrivé aux mêmes conclusions. Je travaille dans le domaine de l'innovation. Je ne sers qu'à inventer des trucs dont jamais un papou n'a eu besoin! Faux besoins donc. Mais ce qui est pire c'est que je suis un type carrément nuisible. Pas seulement parce que j'écris un texte par jour pour me moquer du monde mais aussi parce que j'aime les bagnoles qui roulent bien, ce qui est dangereux pour mes concitoyens et polluant pour la planète. Et j'ai plus le moyen de me payer le luxe des radars et de l'essence à la fois.

Pire encore… je ne parle pas flamand. Ah, je sens que cette fois je vous ai ému… On approche de votre signature! En plus, j'aime le poisson, ce qui détruit les espèces et je fais pleurer les femmes. Je suis négligent dans le tri de mes déchets ménagers et je mélange allègrement les sacs jaunes avec les bleus. Je laisse couler le robinet quand je me brosse les dents… J'utilise du savon de vaisselle non bio… Je prends une douche tous les jours au plus grand mépris de la planète et de ses réserves d'eau. Je n'attache pas ma ceinture de sécurité, j'adore le bon vin, je me fous de mon cholestérol ce qui prouve que je suis un mauvais citoyen parce que je n'ai aucune considération pour mon coût social en cas d'accident vasculaire. J'aime le cassoulet ce qui détruit la couche d'ozone (on vous expliquera…). Je suis donc arrivé à la conclusion qu'il fallait m'euthanasier pour votre bien à tous que vous êtes. Je suis honnête. Persiste et signe. Alors si vous pouviez signer la pétition, ça m'arrangerait… Merci d'avance pour votre empathique compréhension. *;->)

01:17 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : humour, mort, euthanasie |  Facebook |

24/03/2008

Ah, elle est belle la résurrection!

RésurrectionL
 
 
                Longtemps j'ai découché dans le bonheur. Parfois, à peine bougé de l'étreinte, mes yeux lisaient le temps pour me dire: dehors! Je ne pouvais alors que désespérer le cœur de mon amie qui, entre sommeil et bien être, sombrait dans un désespoir que d'aucuns eussent qualifié de feint mais que je recevais à la fois comme un signe de reconnaissance et une profonde culpabilité recto-verso de mes sentiments. Recto pour elle, verso pour ma délaissée légitime. Recto pour la merveille de l'amour, verso pour ce qu'il charriait de trahison…

Je la priais alors de me laisser partir et je humais une dernière fois au travers de ses cheveux la chaleur des draps chauds encore de notre amour autant que les parfums de son corps. Si elle faisait mine de saisir une robe de chambre dont émergeraient ses cheveux graffitis et ses petons gracieux, je tentais de l'en dissuader en prétextant que je connaissais le chemin et que je prendrais garde de fermer la porte aussi soigneusement qu' on le ferait d'un précieux coffret: celui de notre amour qui ne se vivait que dans l'émotion et les élans de chaleur parfumée et dont le couvercle rond et sensuel retiendrait sous sa voûte les orgasmes désormais sacrés.

Je remontais alors dans ma berline dont les deux cents chevaux allaient me ramener du paradis terrestre à la fange du quotidien tout en écoutant Radio Combray sur 104.8 FM. J'avais une demi heure pour préparer mon cœur à la vulgarité retrouvée, aidé en cela par les chansons de Claude François ou d'un autre fabricant de temps perdu, pour le coup!…

Bon, bon, ça va, je voulais juste écrire un peu mieux pour une fois, parce que c'est Pâques. Mais je suppose que je perds mon temps, là.  Je suis à la recherche de choses passées, de jeunesse florale et d'un style plus relié aux entrelacs des mots croisés qu'au sudoku. Enfin, sudoku, c'était un peu le propos, si on veut… Et vous, vous ne pensez qu'à vous marrer! C'est pas demain la veille qu'on va écrire  des jolies choses à nouveau! Notez, je vous comprends, il neige à pierre qui pisse alors qu'on a passé Pâques et qu'on est au mois du printemps depuis trois jours déjà. Ah elle est belle la résurrection du cruciverbiste! Surtout côté météo. Mais faut bien s'occuper! Et je me disais comme ça… Bon, ben vous connaîtrez pas la suite!
*;->)
 
ps: n'allez quand même pas trop vite chercher des conclusions romanesques, hein! Toute ressemblance avec… etc. fortuite!  

17:46 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : roman, proust, double vie, humour |  Facebook |

22/03/2008

In espressione

In-espressioneL

 

                     C'est chaque fois la même chose, on ne me dit rien. J'étais à peine sorti des réveillons de Noël An qu'on m'annonce hier soir que c'était Pâques demain. Déjà! J'ai pas eu l'impression qu'il y avait eu une année éculée depuis le précédent. Paraît que ça a à voir avec la position de la terre par rapport à l'équidistance du soleil et les congés du bâtiment. Je me demande comment ils font avec les treizièmes mois pour le calcul. Et on va revoir le vieux type avec sa bombe glacée sur la tête, accroché à son bâton avec une crolle* au-dessus faire son malin dans toutes les langues pour commander un café espresso: in espressione tedeschi… in espressione francese…, in espressione promotionale: deux pour le prix d'un… Là, je vous zesplic.

A Noël ma femme avait trouvé une promotion: trois dindes pour le prix d'une. On s'est empifrés mais il en restait une, on l'a surgelée et on va la manger demain in espressione goinfrata avec de la sauce pour les moules parce que c'est plus la saison et on a encore pas mal de pots de chez Bolruyt** qu'on avait achetés par douze pour les moules. Pour le dessert on mangera des framboises surgelées. C'est bon les framboises. Et c'est amusant de les manger avec un casse-noix.

Le matin, il va falloir amuser les gosses mais comme le pétrole a augmenté et que le chocolat actuel est largement composé de ses dérivés, nous faisons attention et nous préférons offrir des loukoums aux enfants. En plus, c'est plus multiculturel. Pour Pâques ils les jettent depuis le minaret de la mosquée du côté du Parc du Cinquantenaire à Bruxelles. C'est plus réaliste que les cloches. Et d'ailleurs un loukoum qui tombe ne se fait pas mal alors qu'un œuf… Idem si vous le prenez sur la tronche. C'est un ami très sympa qui vient de se convertir à l'Islam pour pouvoir épouser une jolie marocaine*** qui m'a dit ça. Il est pas encore terroriste mais si elle le lui demande, pourquoi pas? Ah l'amour… On a bien vu une Carolo terroriste! Enfin ceux là le sont à l'état du thon naturel, à l'insu de leur plein 'cré socialisme. Nous, comme on n'est plus croyants d'aucune sorte depuis les dernières élections, on va égorger un lapin pour la tradition. Ça profitera aux cultures. C'est ravageurs ces bêtes là.

En plus, ça tombe bien qu'il neige, ça colle mieux avec la dinde et je vais pouvoir ressortir ma guirlande et la luge. Et puis ça tuera les bourgeons qui autrement vont réveiller les allergies de mon petit fils. Yapas à dire mais le réchauffement ça nous aide à réconcilier les dates, hein. Allez, joyeux Noël Pascal! Je me demande quand même si nous avons encore bien toutes nos idées dans les bonnes cases, moi… *;->)

*Pour les Français: une crolle est une forme en boucle, en wallon. Ici ça accentue le caractère ridicule…

** chaîne de magasins discount.

 ***Authentique! Mais il a refusé la circonsision, ce qui est dommage.

15:09 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paques, cloches, humour, ecrire |  Facebook |