14/04/2010

Singeries…

 

SingeriesL

 

                    L'intelligence. Vaste sujet.  Je viens de voir une émission qui parlait de l'intelligence des oiseaux. Depuis peu d'années on découvre qu'avoir une cervelle d'oiseau serait plutôt un compliment. Parce qu'on a découvert qu'à l'inverse de ce que croyaient les scientifiques depuis le 19eme siècle où l'on mesurait l'intelligence d'après les circuits de transfert de l'information d'une partie à l'autre du cerveau, les oiseaux ont développé une méthode bien à eux et qui est très efficace. On en connaît qui sont capables de fabriquer un outil pour fabriquer un autre outil pour atteindre leur but! Mieux que les primates! Si proches de nous! L'aptitude à planifier un projet! Bigre!


Evidemment on peut avoir deux conceptions des choses: soit chercher la preuve absolue de ce qui fait la différence entre les animaux et nous… mais on n'arrive pas à trouver… Soit se dire que peut-être, nous sommes seulement dans un prolongement d'intelligence sans limite bien précise. Ce qui rend plus modeste et nous emmène vers plus de respect du monde animal. C'est là que je me situe.


Parce que chaque fois que l'on croit avoir trouvé une limite bien tranchée entre animal et humain, bardaf… tout s'écroule! On trouve un animal capable de langage, de fabrication d'outil, de reconnaissance de son image dans un miroir, d'affection, voire même d'humour… La seule différence qui nous resterait serait l'Art mais comme on a viré l'Art à la poubelle depuis les années 90…


Tiens, ça m'inspire, ça! Et si plutôt que de s'efforcer à trouver sans résultat tangible une différence nette chez l'animal, on faisait le contraire? Et si nous recherchions chez les humains des individus dont on ne peut vraiment pas dire qu'ils sont apparentés au monde animal? Ah! Là ça devient encore beaucoup pus difficile mais beaucoup plus clair, aussi! Combien d'humains connaissez vous capables de rivaliser avec des oranoutangs ou des chimpanzés? Répondez sincèrement… Beaucoup, non? Mais capables de rivaliser avec d' autres humains? Peu, non?


Eh oui, voilà… CQFD! Nous sommes très proches, voire inférieurs, du règne animal tel qu'on l'a imaginé longtemps… Consommateurs de hamburgers, d'Ikéa, de pensée unique politique, d'achat de subitos, de sécurité routière et d'écologie primaire… 

Bref, moins j'admire les politiciens, plus j'admire les animaux…  *;->)

 

09:30 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : intelligence animale |  Facebook |

12/04/2010

Surtaxe!

 

SurtaxeL

 

               Un peu de sérieux s'il vous plaît. Il y a des sujets qui demandent du respect. Ou alors tout fout le camp… On ne respecte plus rien.


En Gironde, un malheureux a perdu la vie après son hospitalisation. J'ai pas dit à cause, j'ai dit après. Ne me faites pas dire ce que je pense. Et là, vous savez comment ça va, on emballe le partant, on le met dans une boîte avec des dorures et zouh! Direction le four à CO2. Oui, je sais que c'est mieux de recycler mais c'est plus long.


Donc voilà notre ex-homme glissé dans le four autonettoyant. Mais ce que vous ignorez, c'est que ça passe d'abord sur une balance. Et que le poids du mouru plus le poids du cercueil dépassait de 15 kilos la charge utile autorisée de 160. Et donc, tout naturellement, la famille a reçu un complément de facture pour la surcharge de bagage pour le voyage dans l'au-delà. "Y a un peu plus. On vous l'met quand même?".


Quand ça vous arrive à Zaventem vous faites quoi, à l'embarquement? Vous retirez une paire de godasses que vous glissez dans votre sac photo et le tour est joué. Mais là… Cercueil boulonné… Encore, les boulons ça va, mais comment enlever l'excédent? Un foie ça pèse combien? Je peux vous dire que le mien y doit pas peser rien. Mais enfin, s'il avait donné ses organes pour les accidentés des trous les routes wallonnes, on aurait pu enlever le foie, le pancréas et l'une ou l'autre chose encore qui servent plus. Mais là, sans autorisation? Les dents? Ça fait pas lourd. Enlever discrètement une jambe? Ça fait carnage comme prélèvement. 


Mais la société qui pompe funèbre n'en démordait pas. D'autant plus que plus à brûler c'est plus de carburant donc plus de CO2. Pourtant on aurait pu l'achever au micro-ondes ou à l'acide, je sais pas moi. Non non, fallait payer un supplément. Un peu comme en avion quand votre stature ou la contrebasse que vous ne vouliez pas confier à la soute vous oblige à payer deux places.


Enfin, bref, la famille a payé et le partant a pu prendre son ticket pour l'au-delà. Pourquoi je vous raconte tout ça? Ben… des fois que vous penseriez que nous avons du cœur, de la Civilisation et du discernement… *;->)

 

18:51 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : cremation, cupidite |  Facebook |

25/03/2010

Cherchez l'erreur…

 

Cherchez-l'erreurL

 

                 La justice… Vous y croyez vous? Tiens, un exemple au hasard. La sécurité routière. On nous dit que la vitesse est un facteur aggravant. On nous le répète si souvent que plus personne ne pense aux vrais facteurs!  Ceux qui viennent avant que la vitesse "aggrave"… Comme l'état des routes en Belgique, toujours par exemple… C'est pas le sujet?


Le sujet en tout cas c'est que lorsque les autorités font leur travail on atteint des résultats excellents! C'est ainsi qu'en 18 ans on avait divisé le nombre d'accidents mortels par trois alors que le trafic avait augmenté de trois fois! Et puis on est passé au tout répressif, radars en tête contre le "facteur aggravant". Belle manipulation des esprits destinée à faire la fortune des fabricants de radars et celle du ministère des impôts masqués.


J'ai dit souvent que le facteur aggravant dans les accidents d'avion c'est qu'ils volaient trop haut. S'ils volaient plus bas, ils se feraient moins mal en tombant… Ce n'est qu'une demi boutade. Observons par exemple ce qui se passe avec les courses de Formule 1.


"Quinze pilotes sont décédés dans les années 50, douze dans les années 60, dix dans les années 70, quatre dans les années 80 et deux dans les années 90"**. Dont Ayrton Senna en 94. Depuis lors, plus rien! Or, les voitures sont de plus en plus puissantes et vont de plus en plus vite. Et là on parle pas de 120 km/h mais de plus de 300, voire 400 au Mans… Alors, la vitesse facteur désaggravant? Et tous ces pilotes roulent roue dans roue, sans aucune "distance de sécurité". Bien sur il y a encore eu des accidents. Mais non mortels! Comme quoi, avant d'accuser le facteur aggravant, il faudrait s'intéresser aux facteurs désaggravants… comme l'état des routes, la signalisation, les équipements de sécurité… par exemple et au hasard sans suivre mon regard…


La fonction première de la voiture est de vous déplacer le plus vite possible d'un endroit à un autre dans le respect de l'environnement, de la sécurité et du confort. Et l'automobile est vraiment la meilleure élève de la classe: sécurité, réduction de consommation et de pollution, elle a obéi et réussi tout ce qu'on lui a demandé depuis des décades. Alors pour le tout répressif, cherchez l'erreur… Parce que sans voitures, vous verrez à quoi va ressemble l'avenir…*;->)


** Source: Wikipedia

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_accidents_mortels_en_Formule_1


Les USA ont eu le plus grand nombre de tués… Ils venaient du pays qui a imposé des limitations de vitesse épouvantables depuis très longtemps. Cherchez l'erreur…


 

22/03/2010

Divine erreur…

 

Divine-erreurL

 

          Dans la production de médicaments, les emballages de produits différents ne peuvent pas être imprimés simultanément. Pour éviter tout risque d'erreur. C'est vite arrivé, vous savez. Et les conséquences peuvent être terribles. La numérotation permet de réduire ce risque mais il n'est jamais nul. Le code barre est plus fiable… à condition de ne pas se tromper, etc.


C'est exactement une erreur de ce type qui est arrivée quand le Créateur a fait la distribution des espèces sur les planètes. Il a du se gourer quelque part et nous a donné les femmes que nous connaissons et qui étaient manifestement destinées à une autre planète. Et comme sexuellement ça correspondait il n'a pas vu que le reste ne correspondait pas du tout au modèle d'homme qu'il avait distribué sur la planète terre. Elles en profitent! Et elles font rien qu'à nous exciter contre notre gré à l'insu. Pire, on ne parle que des violences fêtes aux femmes.  Nous on les aime les fêtes, non?


Si vous avez déjà fait de la mécanique, vous savez que deux pièces d'apparence identique peuvent n'être pas compatible du tout. Et voilà. 

Mais où et chez qui les rapporter, nos femmes qu'on a reçues, ces divines erreurs?


Parce que, franchement, si vous avez déjà essayé de parler avec une femme vous aurez remarqué que si les mots sont les mêmes ils n'ont absolument pas la même signification! C'est trompeur comme truc. Rien de pire que les faux-amis quand on apprend l'anglais. Degaulle en fait la cruelle expérience quand il a dit que les Anglais entreraient éventuellement dans la CEE.  Pour les Anglais, eventually introduisait la certitude que ça se passerait alors que pour nous c'était douteux!


J'ai ce problème tout le temps avec ma femme. Pas seulement sur quelques mots comme avec les Anglais mais sur tous les mots! Et quand vous voyez combien quelques mots peuvent pourrir les relations franco-britaniques, vous imaginez ce que ça peut donner chez moi! Et pas un dictionnaire pour comprendre… Il se pourrait que ça implique plus de subtilités incompréhensibles.


Vous ne me croyez pas? Vous pensez que j'exagère? Pourtant la preuve existe: c'est que les femmes pensent exactement la même chose de nous! Mais où nous rapporter?  Au bistrot du coin peut-être ou à la casa nostra de Tony?… *;->)

 

20/03/2010

Vous y croyez encore, vous, au progrès?

 

ProgrèsL

 

 

                   L'idée de progrès a été d'abord de se protéger de la nature par le feu, par exemple, puis de démultiplier vos forces par l'invention des pièges et des arcs à flèches ou de la roue. Puis on a aboli les distances avec le téléphone, l'avion, etc. Un beau jour on est passé des forces (le vent, l'eau, le bœuf,…) à l'énergie. (La différence c'est que l'énergie est une force convertible et transportable). Puis on a inventé le bouton et, point culminant, la télécommande qui vous permet de ne plus même sortir de votre fauteuil. Puis j'ai inventé le dressage de mon chien pour me ramener la télécommande! La boucle était bouclée!


Oui mais maintenant le progrès est parti dans l'autre sens! On a inventé le self-service. Avec le supermarché on a pu se faire le service soi-même. Avec les automates on a pu se taper la pompe à essence! Avec le bricocenter, non seulement on doit aller se chercher les conseils et les produits mais en plus il faut se faire tout soi-même. Quand sont apparus les PC, on a viré la moitié de ma secrétaire et j'ai pu me taper mon courrier. Aujourd'hui ça s'accélère: je dois m'imprimer mes photos, réparer mon ordinateur et dans les supermarchés on doit se scanner les produits! Je trie mes poubelles, je dois gérer ma banque sur internet et c'est pas tout! Avec les Tapez un tapez deux tapez trois, on peut se farcir le boulot de la réceptionniste qu'ils ne veulent plus payer!


Et vous savez quoi? Non seulement j'ai acquis les compétences du garçon de salle, de l'épicier, du plombier, du menuisier, de l'électricien, du pompiste, de l'informaticien, du photographe, de l'éboueur, de l'employé de banque, de la réceptionniste et que sais-je encore… mais tout est devenu plus coûteux. Et avec toutes ces compétences on ne trouve plus de boulot! Cherchez l'erreur!


Et c'est pas fini! Les écologistes vous feront pédaler dans votre voiture pour avancer, vous devrez bientôt planter vos salades, élever des poulets (clic), réparer vos dents à domicile avec des produits bio,  flasher vos propres excès de vitesse et vous dénoncer. Tout ça pour votre bien et pour le progrès. Déjà, Degas reçu par Mallarmé qui venait d'acquérir le téléphone lui demanda en le voyant courir à la première sonnerie: alors c'est ça le téléphone? On vous sonne et vous courez?…


Dites, vous y croyez encore, vous, au progrès? *;->(

 

09:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : do-it yourself, progres, brico |  Facebook |

18/03/2010

Tout est de ma faute!

 

Ma-fauteL

 

           Vous savez que je suis un être méchant, non? Tous les jours. Mais comme il est difficile de tenir un secret pour soi tout seul, je vais passer aux aveux. Normal. Il n'y a pas de criminel qui puisse garder un secret dans son for intérieur. Un jour, il faut parler. Et comme je suis un grand bavard…


Vous aurez sans doute ne pas ignoré que l'hiver fut imprévisible et froid. Vous n'êtes pas sans le savoir plus que l'ignorer. Votre ignorance n'a pas loupé non plus le constat que la neige est apparue et disparue en zig-zag pendant des mois… Vous n'êtes pas non plus sans ignorer du chef que la neige a entraîné de la boue et que la boue a détruit les routes de Monsieur Daerden pendant son sommeil éthylico-comptable? Jusqu'à faire de grands trous qui ont failli interrompre gravement cette chronique le jour où ma voiture est partie en qu(en)ouille sur une descente d'autoroute pire qu'un fromage à trous… Vous n'êtes pas non plus sans bétifier pire qu'un écologiste sur le fait que tout ça crache des saloperies sur vos voitures…


Vous avez du changer vos essuie-glaces, votre paillasson, faire re-toiletter le chien, récurer votre trottoir, repolir vos roulements à billes, etc. Pendant que moi je me marrais de vous voir faire. Je me promène d'un air désinvolte au volant de ma voiture et je me marre. Mais maintenant, je peux vous l'avouer, tout ça c'est ma faute. Je suis le seul coupable. Vous pouvez me tester génétiquement et comparer avec les cristaux des flocons. C'est mon code sans gêne éthique.


Non non, je suis pas prétentieux. Je ne délire pas. Je suis responsable de tout. Comment? Eh bien, chaque fois qu'un rayon de soleil apparaissait, je courais faire nettoyer ma voiture au carwash. Effet garanti!… Et méfiez-vous parce que je viens d'y repasser. Et j'ai pris le nettoyage le plus cher en plus! Bas de caisse, wax, nonowax, tapis de sol et tout et tout. 


Je vous raconte pas ce qui va vous tomber dessus dans les jours qui viennent! Enfin… faute avouée est à moitié pardonnée, non?


*;->)

 

09:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : carwash, routes wallonnes, meteo, aveux |  Facebook |

17/03/2010

Ezcuse, j'ai pas pensé…

 

EscuzeL

 

                  Célibataire calcifiée, ma belle soeur socialiste métastasée est entrée au carmel mou socialiste vers 1917 après 1968. Son taux de stalinoses gama est si élevé dans le sang qu'elle traite de "particularité"  les 80 millions de morts du communisme. Elle pourrait donner la main à Lepen. Elle a été Maire, porteuse d'un grand projet dans son village.


Altruiste au sens communiste du terme, gentille et bien intentionnée, comme tous les idéalistes candides, ma belle soeur-métastasée-socialiste a été prof toute sa vie, une déraison pour laquelle… non, une DES raisons pour lesquelles elle parle comme on dicte un texte avec emphase sur toutes les syllables et même les lettres qu'on ne prononce pas. Tout ça, l'index pointé vers le haut ou vers vous. Une arme, cet index.


Très cultivée, d'une mémoire étonnante sous son béret du Che honoré dans les faubourgs ou plutôt de chez Faubourg Saint-Honoré, elle est d'une distraction foudroyante. Je ne vous donne pas d'exemples, vous ne me croiriez pas. Trop c'est trop. En revanche, elle est un guide souvent précieux. En route par exemple, si elle vous certifie qu'il faut aller tout droit c'est qu'il faut faire demi-tour. Elle vous lâche alors: "ezcuse, j'ai pas pensé…". Eh non. Mémoriser oui, penser, non! Parce que son intelligence qui est réelle s'arrête nette là où commence son dogme réactionnaire métastasé. 


J'ai toujours été fasciné par son aptitude à penser le contraire symétrique de ce qui est juste. On dirait que deux fils ont été inversés au montage. Notez, suffit de le savoir et ça redevient pratique. Comme quoi, il y a quand même quelque chose qui pense, mais dans le mauvais sens. Une boussole qui vous indique le sud. L 'anti-matière de la pensée. La contrepèterie version raisonnement. Fascinant! 


Je la teste de temps en temps. Par exemple en lui demandant si elle connaît le taux de change entre l'euro belge et l'euro français: "je ne sais pas, j'ai pas regardé". Puis, quand on lui fait remarquer que…  "ah… ezcuse j'avais pas pensé"… Mais sans penser — de son propre aveux—, elle a des avis péremptoires sur toute chose en ce vaste monde depuis son village et en lisant Point de Vue et Images du Monde, magazine des glands de ce monde et des têtes couillonnées… 


Enfin, à part sa distraction hors normes et son dogmatisme, on l'aime bien notre lady baba à nous qu'on a!   *;->)

 

14/03/2010

Qualités et défauts…

 

Qualités-défautsL

 

                         J'ai un ami qui a des problèmes. L'homme est brillant. Très brillant, d'une intelligence très supérieure. De plus, c'est quelqu'un de bien avec des valeurs éthiques parfaites et un altruisme étonnant dans l'absolu et encore plus pour un patron d'entreprise d'aujourd'hui. Faut dire que son entreprise fait quinze personnes. Mais il a aussi les défauts de ses qualités. Et comme ses qualités sont immenses… cela l'empêche de réussir à la hauteur de ce qu'il mérite.


Mon cas est très différent. Moi, j'ai les qualités de mes défauts, je dirais. Et comme mes défauts sont immenses… j'espère que les qualités… mais j'en suis pas sur quand même.


Oui, c'est ça l'existence… Et tout ça m'interpelle… Et si les qualités ne conduisaient qu'à des défauts. Et les défauts à des qualités? Parce qu'enfin, on n'entend jamais dire que quelqu'un à les qualités de ses qualités ni les défauts de ses défauts? Eh oui, pour avoir des qualités, il faut des défauts! Parce que les qualités ne conduisent qu'à l'inverse. CQFD.


Dans le fond, je suis peut-être un type bien ou intéressant malgré moi! Du coup, tout ceci me suggère de cultiver mes défauts plus que mes qualités. Ce que je ne manque pas de faire, d'ailleurs…


L'ennui c'est que tout ça fonctionne comme la physique quantique. Quand vous exprimez vos noirceurs, personne ne pense à vos qualités! Pourtant… ce serait mieux et plus logique. En revanche, dès que quelqu'un dit de vous que vous avez des qualités, il se trouvera toujours un autre pour minimiser vos talents… Là aussi, voilà bien la preuve qu'il vaut mieux exprimer vos défauts parce que là il y aura toujours quelqu'un pour essayer de vous relever: "il n'est pas tout noir, je le connais, il a aussi des qualités". C'est comme ça que ça se passe, non?


Bon, donc, concluons parce que nous n'avons pas que ça à faire: dorénavant, je vous suggère de bien choisir vos défauts et de les vivre pleinement. Non seulement vous développerez des qualités mais en plus on vous trouvera très humainement sympathique.

Quand je vous dis que j'ai que des bonnes idées! Merci qui?  *;->)

 

09:15 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : qualites, defauts |  Facebook |

11/03/2010

Veuillez agréer gna gna gna…

 

Veuillez-agréerL

 

                    Veuillez agréer, Messieurs, mes salutations distinguées.


Déjà, la moitié des gens au moins ne sait pas ce que ça veut dire "agréer" à moins qu'ils aient une licence de quelque chose. Et encore… Quant aux salutations, tout le monde comprend plus ou moins mais "distinguées" laisse penser aux gens qu'il s'agit de quelque chose de prétentieux. Or, distingué est utilisé ici pour dire que ce ne sont pas des salutations pour n'importe qui mais bien distinctement pour vous!


Nombreux sont ceux qui n'osent évidemment pas utiliser cette formule de politesse. Trop formule et trop politesse, chose que beaucoup de gens considèrent comme de l'hypocrisie. Or, rappelons que la politesse est simplement un lubrifiant des relations humaines au quotidien. Et comme on ne peut pas faire des vraies déclarations d'amour à tout le monde,… ma foi… c'est pratique la politesse.


Au Congo, un brave homme qui avait travaillé dans une brasserie avait noté qu'il était mentionné au bas de chaque lettre: "la maison ne reprend pas les vidanges" (=>"consignes" en France). Il utilisait donc ça comme formule de politesse au bas de sa correspondance privée… 


Avec internet, les choses sont plus simples: Bonjour Monsieur machin… Ou, BàT… Quant aux formules de politesse elle sont carrément devenues incongrues sur un mail! On en a fait du chemin depuis les formules du style "que Dieu vous garde". 


Du temps des rois de France, les médecins ne parlaient que "d'humeurs" et croyaient voir dans les selles les signes de l'état de santé des gens. Observer ses selles était devenu une pratique importante… Si importante qu'ils s'enquéraient de celle des gens qu'ils rencontraient. C'est ainsi que naquit l'expression: "comment allez-vous"? Ce qui signifiait "comment allez vous… à selles?"… Les Américains ont remplacé ça par: "salut, combien gagnez-vous?"… Chez nous, ça va rapidement devenir: "combien de CO2 émettez-vous?"…


Bon, allez, il se fait tard et je vous dispense d'agréer quoi que ce soit venant de ma part!   *;->)

 

09:15 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : politesse, savoir-vivre |  Facebook |

08/03/2010

Plaidoyer pour la burka

 

Plaidoyer-BurkaL

 

                           C'est la journée de la Femme et comme je suis un être bon et sensible à la misère de notre condition humaine, je voudrais prendre position ici pour aider les femmes en cette journée éponyme. De la Femme, quoi. Je précise pour éviter que l'on me demande si éponyme colle avec un seul ou deux composants. Tsss… Notez, avec la journée de la Femme je reste collé au plafond aussi mais pour d'autres raisons. 


Personnellement, je préférais la journée des droits de l'Homme mais certains en ont dévoyé le sens vers quelque chose de moins galant et plus politique. Bon, c'est pas le sujet.  Le sujet c'est la journée de la Femme.


Et là, je voudrais plaider pour la burka qui couvre le tout avec une petite grille au-dessus du nez et le niqab qui ne laisse voir que les yeux. Non, je ne me suis pas converti témoin de muslima mais il faut voir un peu plus loin que le bout de son nez.


Vous vous souvenez de cette phrase un peu macho qui disait: celle-là, oui, mais avec un oreiller sur la tête… Et combien de fois n'avez-vous pas été séduit par la silhouette verso extraordinaire d'une jolie femme jusqu'à ce qu'elle se retourne recto? Vous avez passé votre chemin, non? Mais surtout, que dire de toutes ces femmes qui n'ont pas été gâtées par la nature ou qui, en vieillissant, ont perdu quelque chose… Eh oui, le visage intervient trop dans notre sélectivité.


Voilà pourquoi le niqab ou la burka sont si intéressants pour tout le monde! Grâce à ça, vous pourriez très bien partager vos hormones avec beaucoup plus de femmes! Celles qui sont injustement délaissées retrouveraient facilement des amants. Toutes vous attireraient par leur mystère plus que par leur physique sublime ou tristounet… Voilà pourquoi niqab et burka sont finalement de bien belles inventions. C'est plus humain, plus coquin, plus juste, plus égalitaire pour tous.


J'exagère? Oui, bien sur. Mais je voulais juste vous démontrer qu'on peut prouver 'importe quoi avec un peu de mauvaise foi et d'excellents arguments qui sonnent bien… Egalité, droit de chacun, etc. C'est ce que font nos politiques tous les jours, écolos en tête. Après, quand nous sommes convaincus, il ne leur reste plus qu'à passer au tiroir caisse pour nous vider les poches!  *;->)

 

PS: je ne parviens plus à accéder à cette page pour poster de nouveaux textes. Je viens d'y arriver… par hasard! Mais demain?… On perd un temps fou. Merci Skynet… 

 

12:31 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : burka, mauvaise foi |  Facebook |

01/03/2010

Du biphénol A

 

BIPHENOL-L

 

                      Dans la vie, tout est une question de choix… Par exemple, entre le cru et le cuit entre mer et montagne, entre le rouge et le vert, bref. Eh bien, pour la mort c'est la même chose. Il faut choisir. 


Tiens, on vous dit qu'il faut porter un préservatif pour éviter les maladies et surtout le terrible sida qui tue plus sûrement le couple que la vie en commun. Encore plus vite, je veux dire. Vous risquez de mourir de faim sexuelle comme l'âne de Buridan.


Mais qu'est ce qu'on apprend maintenant? Que les préservatifs contiennent du biphénol A, une émanation des produits qu'on met dans le caoutchouc et le plastique pour les rendre agréables… Et le biphénol A est cancerigène. Alors, à nouveau, il faut choisir mais entre le sida et le cancer cette fois. Pas facile comme choix. Mais j'ai peut-être trouvé une solution, je vous zesplic.


Du biphénol A on en trouve partout actuellement: dans les bouteilles en plastique qui contiennent l'eau avec laquelle vous é-li-mi-nez ou dans les bouilloire électrique qui lâchent leur biphénol à chaque coup de chaleur… Et dans plein d'autres produits. L'ennui c'est que non seulement ça vous fiche le cancer mais qu'en plus ça inhibe les traitements CONTRE le cancer Bref, on n'est pas dans la mouise.


Les premières directives pour mettre fin à ces méfaits, concernent les biberons. Eh oui, on s'est rendu compte que ces foutus biphénols avaient une incidence négative sur les mécanismes sexuels masculins et féminins… Ils sont donc désormais interdits dans les tétines et biberons et je vois dans vos yeux brillants que vous avez compris!


Il suffit de remplacer votre marque de préservatifs habituels par des tétines. Une petite goutte de colle au bout pour l'étanchéité et le tour est joué. Hop! Et c'est pas tout: nouvelles sensations garanties. En plus, la tétine est quand même plus romantique que le préservatif qui n'est vraiment pas appétissant… notamment dans les travaux pratiques succionnels. Quant au biberon, on peut l'utiliser AVEC sa tétine comme sextoy. Suffit de revisser l'embout et ça le fait. Et même plus besoin de cacher distraitement l'objet anodin.


Ya pas à dire mais j'ai que des bonnes idées, quand même. Qu'est ce qu'on dit? Merci qui?   *;->)

 

26/02/2010

Des gars des eaux… des gars des téléphones…

 

Degats-des-eauxL

 

           J'ai toujours eu le plus grand respect pour les artisans et ouvriers d'antan. Antan s'est arrêté dans les années 90. Aujourd'hui on engage des singes, formés avec TF1 et Nique Ta Mère depuis leur plus jeune âge, on leur apprend à marcher sur les membres inférieurs et on les lâche dans la nature avec un tournevis et une camionnette.


J'en ai deux comme ça chez moi pour le moment. Avec des grosses bottines plein de boue. Ils ont salopé les escaliers et tapis et ouvert tout ce qu'ils pouvaient ouvrir comme boîtiers de téléphone pour décréter que ce que l'ingénieur technicien de la semaine passée avait fait ne valait rien… puis ils ont décidé qu'ils allaient téléphoner à leur entreprise… "mais monchieur, faut attendre hein parce qu'ils décrochent pas vite hein… tu connaissez, hein… "… On se demande comment internet et toute cette hi-tech peut fonctionner avec de pareils chimpanzés.

 

Donc, voilà deux types qui vont attendre deux fois une heure dans leur camionnette pour parler à leur propre bureau! Puis ils vont massacrer le travail du technicien de la semaine passée qui est resté trois heures ici… J'aurai de la chance s'ils ne forent pas avec une mèche de 360 sur un marteau piqueur à travers tout le mur comme ceux de Vivaqua que j'appelle désormais des gars des eaux… 


On se plaignait des plombiers polonais qui avaient le tort d'être Polonais. Mais ils seront rapidement démodés et insuffisants. Il n'y en a pas assez. Avec les gars des eaux et les mêmes pour le téléphone et tous les autres qui dysfonctionnent dans les administrations, les hôpitaux et le reste, qu'on a ici, on va pouvoir importer massivement des Chinois! Comme dit ma fille: "si nous étions des sales gosses, attends de voir les suivants: ce sont des mutants!" On n'arrivera plus à les faire travailler. Je vois plus que les Chinois comme solution. Motivés, travailleurs, sveltes et peu gourmands en riz et en salaire, ils sont notre seul espoir désormais. 


Vous imaginez le coût économique de tous ces techniciens qui dysfonctionnent? Et le temps que je perds à faire le pied de grue pour les attendre et pour ne pas pouvoir utiliser mon système pendant qu'ils m…rdoient? Multiplié par 3,5 millions de ménages en Belgique?… 


Je sais pas ce que vous en pensez, mais moi je crois qu'on ne va plus droit dans le mur: on est passé à travers…  *;->) 


 

09:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : travail, vivaqua, telephonie |  Facebook |

23/02/2010

Le cochon n'est pas sale!

 

CochonL

 

                   Je ne sais pas si vous êtes comme moi (j'espère que non pour vous), mais je suis toujours fasciné quand je rencontre une grande idée. Quelque chose d'évident… sauf que jamais de grand jamais de chez jamais vous n'y aviez pensé. Quelque chose qui vous éclaire subitement et vous fait comprendre que vous étiez dans l'erreur depuis toujours, embourbé dans vos certitudes et habitudes. J'adore. 


Par exemple, Newton qui fait sa sieste et reçoit une pomme sur la tête… se demande subitement pourquoi la pomme tombe au lieu de monter au ciel. Il en tire sa théorie sur la gravité. 


Je dis ça parce que il y a des gens qui vous encombrent avec des théories compliquées qui ne vous apprennent rien. Non, moi ce que j'aime c'est quand c'est clair et limpide et qu'on se dit "mais bon sang mais c'est bien sur"! Là je jubile. Pas seulement pour l'idée elle-même mais pour la forme d'intelligence que cela installe dans mon cerveau. Les choses ne seront plus jamais comme avant. Un peu comme si vous installiez un nouveau logiciel sur votre Mac (pour ceux qui ne connaissent pas, c'est comme un PC mais en mieux).


Et là, cet après-midi, je conduisais en essayant d'éviter les trous dans la route et les plaques de gel sans sel, poil aux …, c'est dire si j'étais concentré, quand tout à coup à la radio, j'entends Olivier de Kersozon parler du cochon. Immédiatement, tout le monde de crier à l'horreur, aux mauvaises odeurs, à la crasse.


Oui, dit Kersozon, mais s'ils sentent mauvais c'est parce qu'on leur donne que des horreurs à manger, les pauvres! Et d'ailleurs, le cochon n'est pas sale. Il a une COULEUR salissante, c'est tout! Tiens, essayez d'aller vous promener une journée entière dans les chemins de campagne avec un costume rose clair et vous verrez l'état dans lequel vous serez!


Et voilà! Il a raison! Subitement j'avais compris quelque chose qui venait démonter mes préjugés. Soudain, je revoyais toute mon opinion sur les cochons. Et ça vient à point nommé. Donc, je voudrais apaiser enfin tous ceux qui s'entendent dire: tu "manges comme un cochon" par leur femme ou plus simplement: "tu es un cochon" par une femme qui n'est pas encore la vôtre… Désormais, vous saurez quoi répondre.   *;->)

 

09:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : cochon, kersozon, sale |  Facebook |

19/02/2010

Fisc terroriste

 

Fisc-terrorL

 

              J'arrive un peu comme les cavaliers d'Offenbach mais quand j'en sébastien une bonne, j'aime la partager avec d'autres. 


Voilàty pas qu'hier, un brave américain texan —et le terme brave n'est pas trop fort— avait des démêlés avec le fisc. Vous avez entendu ça? Non? Alors je vous zesplic avant que l'AS ne me souffle le sujet. A moins que ce soit Ben…


Voilà, le type avait quelques soucis avec le fisc américain. Pour ceux qui travaillent dans une bergerie chez qui le loup retient les impôts à la source (qui n'a rien à voir avec l'eau), le fisc c'est la petite trompe qui va de votre peau à la sangsue qui vous pompe. Et elles sont nombreuses… Mais c'est pas le sujet.


Le sujet c'est qu'il en avait marre de payer des taxes pompées par les taxidermistes américains (oui, l'appellation n'est pas aussi loufoque que vous pourriez le croire parce qu'un taxidermiste c'est quelqu'un qui vous fait la peau. Sauf que ceux ci le font de votre vivant, mais à cette nuance près, vu qu'on finit empaillé ou sur la paille…).


Et comme le type n'est pas encore frit dans l'huile bouillante belge et qu'il conserve l'énergie dans le désespoir plutôt que de suicider son cerveau en regardant Plus belle la Vie ou un match de foot anesthésiques, il a pris son avion. Oui, là-bas vous pouvez encore avoir un avion personnel. Ici c'est plus possible parce que pour décoller vous devez dépasser la vitesse auto… (auto, vous avez bien lu) … risée (oui là aussi vous avez bien lu!), ce qui est impossible. 


Il prend donc son avion, décolle, fait un joli tour en l'air de rien et va se planter directement dans la façade du fisc local! Et vlan! 


Je voudrais ici remettre en place vos cerveaux atteints par cet événement et vous apporter un support psychologique. Eh oui! Les autorités américaines se demandaient s'il s'agissait de terrorisme et elles ont écarté cette hypnothèse. Or, je suis désolé, mais il s'agissait bien d'un attentat terroriste! Sauf que cette fois, c'est le bâtiment du fisc qui s'est écrasé sur l'avion… Parce que s'ils n'avaient pas existé, l'avion ne se serait pas crashé! 


Donc, le fisc est terroriste, CQFD !   *;->)

 

18:49 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : fisc, austin, terrorisme fiscal |  Facebook |

17/02/2010

Vive les catastrophes!

 

CataL

 

                Je vous l'ai déjà dit, je ne suis pas un gentil. Y a pas de pourquoi, c'est comme ça. Par exemple, il y a des bloggeurs qui vous donnent toutes les semaines une image diva nu pied… enfin pas que les pieds, alors que moi, je vous laisse avec vos deux mains gauches. Ou droites, bon. Peu importe, j'ai lu dyslexique dans le lexique, oh et puis m'énervez pas. Vous me faites usiter des mots que je connais pas assez. Et c'est pas le sujet, je vous l'ai déjà dit dans d'autres sujets au sujet desquels j'étais pas assujetti non plus.


Revenons à ma méchanceté naturelle. Je voulais dire qu'elle n'est qu'appât pour ma rente. J'en vis! C'est vrai, j'adore foutre la m… Je suis un facteur de trouble.  Mais vous savez ce que dicte le thon? Il prétend comme ça que qui aime bien parler châtie bien son langage. Simple, non? C'est pour ça que j'adore quand les choses vont mal. J'adore quand il neige et j'attends avec des lactations aux commissures que le pays soit emmerbourbé. Si je vais au cirque, j'attends que le lion boulotte le con qui secoue son fouet en habit de Tarzan DANS la cage! Quand il y a une catastrophe, j'espère toujours que ce sera la pire, comme en Haïti ou au Tsunami. Mais pourquoi tant de méchanceté ? Pourquoi tant de plaisir à voir le monde souffrir? C'est très simple, je vous zesplic.


Pour le lion c'est clair. Il ne fait pas la différence entre un con et un génie bac plus 12. S'il se délecte à la faim du Tarzan, je suis heureux pour lui. Mais pour les autres catas, c'est par pur idéalisme que je me réjouis. C'est parce que rien ne révèle plus la beauté, la bonté et l'abnégation de nos contemporains que les catstrophes. Tiens, à Liège une maison s'effondre. Douze morts. Du coup, plus de problème linguistique, tout le monde se secoue-re. C'est beau! Ça restaure les valeurs qu'on disait partie à gogonisante! Voyez Haïti. Quand ils allaient "bien", ils pouvaient crever. Maintenant qu'ils ont une bonne cata, on va enfin s'occuper d'eux! Tout le monde y va de son grand coeur. Quand les routes sont propres et seulement cabossées, on nous fait la peau au radar et tout le monde roule comme des goujats. La neige arrive, les pouvoirs publics éteignent les radars, distribuent du café chaud et ça crée des liens!


Franchement, je vous le dis, pour que ça aille bien, il faut que ça aille mal. Et vous voudriez que je pense du mal des catastrophes? *;->)

 

09:30 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : catastrophe, accident, aide, ong, secours |  Facebook |

14/02/2010

Luge déluge…

 

Luge-délugeL

 

           Ça y est, et de un! Un connard de sportif vancouver qui se pète la tronche à 140 km/h en… luge! L'avait pas vu les radars çui-là? Et personne pour lui mettre des casse-vitesse? Ou simplement des trous dans la route comme en Daerdenowallonie?


Attendez-vous donc à ce que demain, un sauteur de trampoline passe à travers le plafond et retombe à 3 km de là… Qu'un poids et haltère laisse retomber ses masses sur le sol et provoque un tremblement de terre de l'autre côté de la planète, qu'un coureur du 100M n'arrive plus à freiner et fasse trois tonneaux dans le public en tuant 30 personnes comme la Mercedes dans les années 50, qu'un lanceur de javelot abatte un satellite GPS par inadvertance, qu'un sauteur à ski se retourne à l'atterrissage et prenne feu sur un hôtel du coin, qu'un patineur explose dans un dodécasalto en tuant du coup la conne qui patine dans ses bras avec sa queue de bunny pointée vers l'arrière sur les fesses… (oui, rien n'est plus ridicule qu'une patinette qui glisse en arrière avec ses fesses ananabolisées pointées vers la victoire…). Et j'ose pas imaginer ce que ces types peuvent faire avec des raquettes aux pieds! Vous imaginez le smash… mellow!


Non mais dites, y aurait de l'anabolisant dans l'air que ça m'étonnerait pas! Tu parles d'une performance! Dans le temps tout ça respirait l'élégance, et le fameux adage olympique: l'important c'est de partir pisss… c'est de partissiper (oui, je çé, c'est voulu). Une honnête luge descendait gentiment la pente avec des petits Nicolas dessus. Aujourd'hui ces saloperies descendent à 140 km/h… On va encore nous bassiner avec la vitesse comme facteur aggravant. Déjà que le sport c'est mauvais pour la santé… Ben oui, mon frère le plus sportif a des problèmes cardiaques et marche avec une canne à 57 ans! Il aurait fait trop de vélo… Ça risque pas de m'arriver. Enfin pas ça… 


Franchement, quel est l'intérêt d'un sport dans lequel vous descendez allongé sur une planche à 140 km/h? Ça lui épargne le coeur. Mais où est le sport? Dans la minute de silence qui a suivi? J'aurais fait une minute de silence et trois dixièmes cinq centièmes, pour le coup. Non, j'arrive pas à y croire. On vit dans un monde de fous. 


Y aurait quelque chose dans l'eau potable de papotable à raconter que ça m'étonnerait pas, tiens.  *;->)

 

10/02/2010

Là où il y a de l'hygiène…

 

SextoysL

 

Pierre Bénichou faisait remarquer ce matin que les Françaises changent de sextoy tous les ans. Comme de brosse à dents, d'après les statistiques.


Si vous ne remplacez pas la brosse à dents tous les mois et les sextoys tous les deux mois au plus, j'ose pas vous dire l'état des gencives… Mais c'est comme ça. Ça doit leur faire mal aux lèvres — celles du dessus — de demander un sextoy dans un magasin "Sextoy 'r us".


Evidemment, contrairement à ce qui se passe avec la brosse à dents, je peux imaginer que les adeptes du sextoy s'attachent à leur jouet. L'amour pour les jouets a toujours eu le vent en poupe et de là au poupon dans le ventre y a pas loin. Le comble c'est que je suis fier de moi quand je dis des conneries comme celle-là. Je dois pas être normal, à mon avis.  Mais c'est pas le sujet. Restons concentré. Sur quoi encore étais-je centré?


Ah oui! Eh bien voilà, c'est peut-être une question d'attachement, disais-je. Parce qu'un sexetoy est plus proche de l'homme qu'on le pense. Vous vous prenez une bourre pas possible, enfin le mot bourre est sans doute mal choisi ici, avec votre sextoy et il va se comporter comme un sexboy, y a pas de raison… A la fin de la tranche de rire, il va s'endormir le sexe à piles, sans jeu de mot continu ni alternatif. En panne de jus. Réaliste, non? Et puis quelqu'un qui vous donne autant de plaisir… vous l'abandonnez pas comme ça. 


Alors que la brosse à dents a un air idiot et quand son poil ne fonctionne plus bien, poil au jeu de mot, la minette le rejette. Sans état d'âme ni considération, poil au…. Ne voyez là aucune confusion possible. Si le sextoy peut éventuellement être utilisé en bouche pour un vibrant détartrage, la brosse à dent me laisse perplexe quant à un usage lustrant, surtout sans dentifrice. Parce que le dentifrice est irritant, certes, mais il donne l'haleine fraîche. Notez que ceci peut être utile dans l'utilisation a posteriori, sans jeu de mot tiré par les poils, d'un sexboy bien réel qui retrouvera alors dans la pratique du 69 le même goût mentholé. Surtout olé, sans jeu de mot taurin …


Eh oui, là où il y a de l'hygiène, il peut aussi y avoir du plaisir.  *;->)

 

09:30 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : dentifrice, sextoy, hygiene |  Facebook |

07/02/2010

Du bon usage des soldes…

 

SoldesL

 

                   J'avais un patron, appelons le Harpagon pour faire court et m'éviter un paragraphe d'explications, j'ai pas que ça à faire. Ce type campait sur place la veille des soldes pour être le premier à foncer sur les godasses trop grandes mais d'une demi pointure seulement et avec une boucle bizarre, sur la cravate que seul Lagaffe pouvait porter sur TF1, sur LA chemise avec un col de mafieux qui s'était pas vendue et pour cause, et puis la veste… ah la veste que seul un guitariste électrique pour bal du samedi soir… Je vous parle pas du manteau taillé dans un tapis d'Orient made in Hong Kong. Enfin. Il avait fait des économies. Et fier avec ça! "Regardez, j'ai acheté un soutien-gorge pour ma femme. J'ai payé un bonnet et j'ai reçu l'autre gratos! Une affaire!"


A la limite, il était honoré quand on lui disait "tu as fait les soldes?" avec un air goguenard. Il vous regardait avec mépris. Et il vous expliquait qu'il était moderne et avait su, lui, repérer les belles choses que vous n'aviez pas été capable d'identifier comme telles… Pour peu il vous aurait filé des complexes. 


Pour moi c'est différent. J'arrive toujours le dernier pour les soldes quand toutes les tailles monstrueuses qui me vont bien sont parties. Ne restent que les pulls en rose cardinal ou vert caca d'oie… Ou à grandes rayures de type GayPride. Eh bien, c'est pas grave. J'ai découvert qu'il existait des teintures! Vous achetez un pull rose et vous le reteignez en un joli bleu ciel. C'est le café et le vin qui m'ont donné l'idée. J'arrive pas à manger proprement. C'est comme ça… Donc, j'ai des taches de vin et de café sur tous les pulls, voire sur mes chemises. 


Et là vous pouvez danser sur votre tête… les lessives modernes ça vous nettoie un footballer boueux de fond en comble mais aucune, je dis bien aucune ne vous enlève la moindre tache de vin, de café ou même de frite! Alors, si la coloration peut-être si intense et si permanente, pourquoi n'eussai-je* pas essayé la teinture pour changer la couleur d'un pull en solde? Et ça marche!


Idem avec les godasses. Vous les prenez dans un horrible cuir verdache et vous reteignez brun foncé ou noir. Reste plus qu'à faire quelques troutrous avec la foreuse et une petite mèche pour faire grand style anglais. Ben quoi, faut se débrouiller un petit peu dans la vie!  *;->)


*Je ne sais plus si "eussai-je" existe dans le bottin de la langue française mais si vous avez compris, c'est encore mieux.

 

09:30 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : soldes |  Facebook |

04/02/2010

Qu'est ce que la télévision?

 

TélévisionL

 

             Imaginons un instant que l'automobile ayant été inventée, on l'ait exclusivement destinée à faire du rodéo et des courses de côte.   Imaginez qu'aujourd'hui les médicaments soient en vente libre dans les épiceries… Vous imaginez les dégâts? Oui, je sais que c'est idiot. Pourtant c'est exactement ce qui se passe avec la télé. Je vous zesplic.


Ce qui a fait la puissance de motivation de Hitler c'est la radio, un media "chaud"*. Ce qui dégrade depuis cinquante ans les cerveaux à petit feu, c'est la télé, à froid… 


Si l'on avait confié la télévision au ministère de l'éducation nationale ou de la culture dès sa sortie plutôt que de la mettre sous la tutelle des publicitaires par les PTT, on n'en serait pas là. Tout est une question de vision de départ… En bref, ce qu'ont considéré les gouvernements à l'époque de l'apparition de la télé c'est pas le contenu mais le media. Dès lors c'est comme pour les sciences: tant que quelque chose est de l'ordre du possible, on y va tout droit… Bombe A, génie génétique, pesticides, micro-ondes des émetteurs GSM, téléréalité…


Si la télévision avait reçu pour mission d'être le prolongement de l'école en allant vers la documentation et la culture, nous serions plus instruits et donc plus compétitifs sur la scène internationale et sans doute aussi plus aptes à résoudre nos problèmes intérieurs! Mais ce n'est pas ce qui a été fait! On a confié la télévision à Néron… Elle a généré ses propres produits pour décerveler les gens et alimenter la publicité. Patrick Lelay, ex-PDG de TF1 l'a dit de façon parfaitement explicite: "Ce que nous vendons à Coca-Cola, c'est du temps de cerveau humain disponible"…** 


Nous disposons donc de ce qu'on pourrait appeler un "ennemi intérieur" qui vide peu à peu nos cerveaux, insidieusement. Les effets pervers sont terribles. La culture de passivité a réduit dangereusement la lecture, qu'il s'agisse de journaux ou de livres. La culture du zap (télécommande) et de l'audimat ont déjà envahi le comportement citoyen et la démocratie: les intentions de vote fluctuent d'un jour à l'autre… On ne change plus d'opinion, on zappe. Pourtant ARTE a démontré que le modèle d'une télévision culturelle plutôt que celui du Panem et Circences ("du pain et des jeux" à Rome) était tout à fait viable…   *;->)


PS: l'alibi du journal télévisé comme information est désastreux. Un journal télévisé tient tout entier dans un quart de page de journal… Quant aux images qui valent mille mots, la plupart du temps elles comblent du vide avec des non-images de ce dont on parle.


* Le sociologue canadien MacLuhan a fait la différence entre media chaud et media froid. Le media chaud est par exemple la radio. Les commentateurs radio de match de foot s'étranglaient parce qu'il devaient décrire et tout dire. Ça chauffait! A la télé, ils sont à l'aise parce que l'on voit ce qui se passe. Les commentateurs se contentent d'avis légers. Media froid… parce qu'il y a la vision plus le son. 


**"Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. Mais dans une perspective business, soyons réaliste : à la base, le métier de TF1, c'est d'aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit. […] Or pour qu'un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c'est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c'est du temps de cerveau humain disponible". Patrick Le Lay, juillet 2004

 

 

09:30 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : television, media, macluhan |  Facebook |

01/02/2010

Chauss… help!

 

ChaussHelpL

 

            Ma femme rentre dans quelques heures et j'ai fait une gaffe. je vous zesplic. Voilà, nous avons une femme de ménage depuis vingt ans. Une femme formidable, courageuse, honnête, gentille. Nous l'avons toujours bien payée au-dessus des tarifs habituels et même que nous lui donnions ses congés payés pour les jours de fête par exemple, et même les vacances. Bref, tout le monde était heureux. 


L'ennui c'est que cette perle qui nous a démoli tout l'électro-ménager mais elle avait le défaut de son énergique talent… vient d'être atteinte à bout portant par l'âge et elle a décédé d'arrêter. Non, je voulais dire décidé de se retirer, n'anticipons pas. Et on ne retrouve pas… Donc on s'est adressé à un bureau qui importe des Polonaises, Russes et autres victorieuses du communisme passé. Mais elle n'est pas encore là.


Alors, ce matin, je prends mon sac de chaussettes, je l'emmène à la machine à laver le linge (oui, j'ai appris à faire la différence d'avec le lave-vaisselle…), je mets les chaussettes dans le lave-linge et j'attrape un bidon qui était devant, je mets le produit dans la machine et basta, comme un vrai pro.


Faut que je vous dise que je ne suis pas un passionné du lavage de chaussettes et qu' en plus je suis un grand distrait et qu'enfin j'ai toute confiance dans les aptitudes de ma française de femme qui, elle, a un sens de l'ordre hérité du sud-ouest pyrénéen d'avant l'invention du téléphone, ce qui devrait me rendre méfiant. Mais je suis distrait de chez distrait, disais-je…


Pour faire court, j'ai donc mis un capuchon d'engrais pissenlit herbicide total liquide dans mes chaussettes… Elles ont un air bizarre  qui ne satisferait même pas un écologiste… ben oui, à cause de l'herbicide. Et moi je vais pas oser les porter ces chaussettes. On ne sait pas ce que ça va faire pousser entre les doigts de pied et surtout, surtout… ce que ça va tuer… Je tiens pas à perdre un doigt de pied ou carrément la jambe. En attendant ça m'en fait une belle… 


Oui oui, je vous entends bien vous f… de moi. Mais qu'est ce que je fais avec ces chaussettes? Et tout ça est vrai en plus. Racheter des chaussettes? Vous avez vu le prix? Et ça va se voir dans le budget du ménage… Si quelqu'un a une suggestion pour que les pissenlits ne me bouffent pas par mes racines avant que ma femme ne rentre…*;->)

 

18:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : herbicide, lessive, savon, distraction |  Facebook |

30/01/2010

Eric Woerth…

 

WoerthL

 

                Le bon monsieur Woerth est ministre des finances français. Avec son air de prof de latin lui-même père de famille, on ne peut que le trouver sympathique bien qu'il ait été quand même très casté par le passage dans une grande école française…


Calme, déterminé, l'homme inspire confiance bien qu'il soit la parfaite démonstration de ce qu'expliquait Alexis de Tocqueville: un état despote qui nous violente mais de façon douce et maternelle. On vous pique tout mais c'est pour votre sécurité d'édredon social sur lequel ronfler et ne plus ennuyer personne. 


Ainsi, on a vu ce bon monsieur Woerth venir expliquer sur un ton paternel et serein, presque convaincant, que frauder le fisc c'était tricher et que ça créait des inégalités, de l'injustice sociale!


Là, je dois me pincer. Et je pense qu'il est de mon devoir d'avertir mes contemporains qui seraient un rien distraits, qu'à ce niveau  on ne peut plus voir l'impôt comme un juste partage mais comme un racket et une taille moyenâgeuse! … 


Notre bon monsieur Woerth s'en tape. Il est là pour spolier le contemporain et il a les moyens de faire appeler justice ce qui est en fait une violence épouvantable. Ces gens là n'hésitent pas à pratiquer la double, voire la triple peine: Votre patron paie pour vous employer, puis vous payez sur votre salaire, puis vous payez encore une taxe sur ce que vous achetez avec ce qui reste et si votre terrain a pris de la valeur vous allez repayer un impôt sur la fortune… 


Or, tous ces impôts ne résolvent pas les problèmes des états qui sont endémiquement endettés! Les SDF sont toujours sur le carreau… Alors? ben justement! Les SDF ne sont pas électeurs! Sous leurs pavés pas de plage. Paris plage à coups de millions c'est pour les électeurs! Bref pour faire court et parce que j'arrive au bout de ma page… ce que ce bon monsieur Woerth ose appeler justice sans rire c'est de faire financer la démagogie des politiques par la spoliation du citoyen.


Le beurre, l'argent du beurre, le sourire de la crémière et la main sous sa jupe, quoi!  Je prie pour que tout ça finisse un jour devant un tribunal de Nuremberg spécifique… *;->(

 

27/01/2010

Poupée racoleuse …

 

poupee-racolL

 

                   Je suis allé me promener chez Touilles à Russes, le grand magasin de jouets qui vient de s'implanter en Europe, à la recherche de cadeaux de Noël pour mes petits enfants. J'ai vécu une expérience étrange… 


Actuellement, la fée électronique a succédé à la fée électricité. Plus rien ne saurait être intéressant sans électronique. D'ailleurs, je crois que si les gens adorent tant les dauphins c'est parce que ces animaux ont la peau rutilante d'une carrosserie de voiture et qu'ils poussent des cris de jeux vidéo… Mais c'est pas le sujet. Le sujet c'est les ingénieurs qui bourrent tout d'électronique jusqu'aux poivrier et bientôt les rouleaux de PQ. L'ennui c'est que si les ingénieurs sont géniaux pour inventer des machins qui "peuvent" tout faire (à condition de "savoir" s'en servir), ils sont en revanche bas de plafond quand il s'agit d'inventer du sens et des perspectives humaines. L'important pour eux n'est pas de faire ce qui est bon mais de faire ce qui est possible…  


Alors, ils ont équipé leur dernière poupée de capteurs et de parole. La petite fille approche la poupée qui sent une présence et se met à parler selon le programme choisi: enfant câlin, enfant difficile, enfant qui va dormir ou qui doit manger. Plus la position off pour économiser les piles, la position démo et… tant qu'à faire, la position racolage activée dans la magasin. Je vous zesplic.


Vous vous promenez entre les murs de jouets chez Touilles à Russes et vous vous faites héler par les poupées qui sentent votre présence. Elles argumentent sur tout ce qu'elles sont capables de faire pour que vous achetiez ses charmes technologiques, ce qui fait du revendeur un proxénète et de la poupée une p… Ben oui, faut regarder les choses en face. Et c'est comme ça que je me suis fait racoler par une poupée, moi qui n'ai jamais fréquenté le bois de Boulogne que pour y promener mes petits enfants…


On peut donc raisonnablement prévoir que les ingénieurs vont vous mettre des programmes adultes dans les poupées d'ici peu… "Tu viens, chéri, je te pipe ou je te… " etc. Eh! Si il est possible de le faire, pourquoi pas? Vous verrez! Les poupées gonflables à côté de ça, …

*;->)

 

25/01/2010

Bauknecht Whirlpool…

 

BauknechtL

 

                 Sus aux entubeurs! Il y a quelques années, j'achète un lave-vaisselle programme éco qui rince (?… faudrait aller voir…) à sec ou presque, économise l'eau, l'énergie, n'émet pas de carbone ni de fuites d'eau et s'exprime poliment. En plus, il fait la vaisselle. Enfin… faisait… parce qu'il ne la fait plus depuis un mois et demi.


J'appelle un réparateur qui pour 30 euros diagnostique que la pompe principale fuit… un joint appelé bourrage pour les connaisseurs. Mais il me dit qu'il faut remplacer toute la pompe discrètement derrière le dos des écologistes… parce que Bauknecht ne vend pas le joint uniquement… Coût pièce et travail: 320 zorros… Là, vous vous dites… pour 500 j'en ai un neuf, je jette. C'est comme ça qu'on vous fait la peau et qu'on pollue la planète. 


Je vais donc sur le site de Bauknecht, trouve un formulaire à remplir qui refuse de s'envoyer. J'essaie de téléphoner au numéro "nous sommes à votre écoute et le prouvons!" et c'est…" tapez un, tapez deux, tous nos opérateurs sont occupés"… classique. Sur le site de Whirlpool où l'on me renvoie, le formulaire a pu passer. On me renvoie un mail: on vous remercie gna-gna-gna, on s'occupe de vous prioritairement. Un mois que j'attends…


Je trouve une société qui vend des pièces. 169€ pour moteur et pompe. C'est mieux que 320+… et il ne faut pas être horloger pour la placer soi-même. Je démonte pour être sur, j'emporte la pièce dans cette société qui me dit de ne remplacer que la pompe sans le moteur qui est en bon état!… Coût: 33€. Ah tiens… Je suis passé de 320 à 33 zorros… Dix fois moins! Et à peine un peu de travail simple.


Alors je tire les conclusions suivantes: 1/ Les fabricants se foutent de nous et les techniciens indépendants aussi. 2/ Plutôt que de s'intéresser aux cornichonneries habituelles, Test-Achats ferait mieux d'ajouter en grand le critère du service écologique après vente… 3/ Comme toutes les marques se valent sur le plan du non-service, il faudrait demander au vendeur des garanties sur ce point… précises hein, les garanties! Prix de toutes les pièces, délais, main d'œuvre, bref tout ce qu'on oublie de demander quand on achète. Pensez… depuis le temps que je suis marié j'ai eu l'occasion de réfléchir aux questions qu'on oublie de poser… *;->)



 

22/01/2010

Traçadébilité…

 

 

TraçadébilitéL

 

                   Au jour d'aujourd'hui vous achetez une bouteille de vin et un sigle recommande aux femmes enceintes de ne pas en boire et même de sucer le bouchon. Vous achetez un paquet de clopes et on vous menace d'un cancer kingsize… Et dans le manuel d'utilisation d'un 4X4 américain, il était recommandé de ne pas manger les pneus. Merci, on m'a averti juste à temps… J'avais déjà ouvert le pot de moutarde… Non mais ça va plus la tête?


Bientôt sur les portières des bagnoles il sera écrit en grand : rouler tue! Déjà, sur les rétroviseurs américains il est écrit "les voitures que vous voyez dans le rétroviseur sont plus grandes qu'elles en ont l'air". Des fois que vous croiriez que vous êtes suivi par les dinky toys de votre fils!… 


Et ça progresse… On vient d'inventer un grille pain qui imprime par cuisson dorée: "allez les verts" sur les tranches de pain! … Vous imaginez ça sur un steak grillé par un grill qui écrit "le cholestérol tue"!  Un parti politique français a fait des tongues qui imprimaient le nom du parti dans le sable avec la semelle… 


Notez, ça donne des idées! On pourrait imaginer un maillot qui vous imprime un code barre en bronzage sur la peau! Quand le bronzage devient lisible par les capteurs, vous pouvez entrer dans la boîte de nuit. Ben quoi, on tatoue bien les chiens!


Le pire c'est la sacro-sainte traçabilité. On doit pouvoir tout tracer aujourd'hui. Si on vous a vendu un hamburger pourri, on doit pouvoir retrouver dans quel papier il a été emballé, où vous l'avez acheté, qui l'a manipulé, quelles sont ses origines familiales, ce qu'il avait mangé la veille, qui a transporté la viande, par où il est passé et qui a tué le boeuf et quelle vie a mené le boeuf et jusqu'à l'herbe qu'il avalait et quel pesticide a été utilisé… Ouf!*


Vous imaginez la suite? Une naissance… d'où vient le sperme? A-t-il été avalé ou induit dans le droit chemin si je peux dire; qui était aux commandes du pistolet, qu'avait-il bu? Quel était le motif de la fécondation? Le consentement était-il comme le mot l'indique? Bref, tout va devenir traçable… Moi ça me fait peur! Le dieu sécuritaire dans les mains des bien-pensants est en train de nous avaler, nous et nos libertés… C'est pour ça que rien ne me fait plus peur que les gens gentils et bien intentionnés, le nouveau visage de l'intolérance!  Mais dites… et si on demandait une traçabilité par rapport aux promesses électorales?*;->)


*La traçabilité ne sert qu'à trouver un coupable mais se f… complètement de ce que le plat industriel produit soit  rempli de poisons pour la santé avant même d'être pourri!

 

 

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : tracabilite |  Facebook |

19/01/2010

Recherchons eunuques!

 

EunuquesL

 

                      Ça y est! Pour raison de sécurité on envisage maintenant d'installer des scanners qui permettent de voir les gens tout nus dans les aéroports. 


Ça ne changera pas grand chose parce que les terroristes utiliseront des chemises en fibre explosive ou avaleront une bombe avant de passer, qu'ils déclencheront en vol en tirant sur leurs oreilles, à moins qu'ils ne s'enfoncent un explosif dans l'anus qu'ils allumeront en tirant la langue. Faudra-t-il alors radiographier tous les passagers avant d'embarquer?


Tout ça ne sert à rien. Le vrai problème est politique et nos idiots du même nom sont incapables de réflexion juste et de courage tout aussi politique pour casser le terrorisme en supprimant les raisons de le pratiquer. 


N'empêche, ils ont choisi de scanner les gens. Mais vous n'imaginez pas les dégâts psychologiques du gars qui va voir tous ses contemporains à poil pour leur chercher des puces… explosives. Imaginez ce malheureux dans la rue ou rentrant chez lui, écœuré par tous les corps qu'il aura vus dans la journée! En plus, il pourrait tomber amoureux raide de l'une ou l'autre passagère et la harceler en l'empêchant d'embarquer! 


Je ne vois qu'une solution à ce problème: engager des eunuques. L'ennui, c'est qu'il n'y en a pas assez! On va donc devoir en faire… Employer les types qui ont sauté sur une mine au détriment de leur appareil génipaf risque de ne pas suffire non plus. Non, je vois qu'une solution: fabriquer des eunuques.


J'ai peut-être une idée. Sachant que les mâles se tuent plus sur la route que les femmes à cause de leur excédent de testostérone, et face à la crise qui diminue le pouvoir d'achat des mêmes, on pourrait désormais émasculer les automobilistes qui dépassent la vitesse autorisée. Ce serait bon pour la sécurité routière*, pour le porte-monnaie et pour engager les eunuques nécessaires dans les aéroports…


Quand je vous dis que j'ai que des bonnes idées pour régler les grands problèmes de notre temps!  *;->)


*On n'en est plus à une hyper-sanction près quand on voit les tarifs des amendes, la répression et l'impossibilité de se défendre ni par un vote (tous les partis se donnent la main) ni par le tribunal (on nous avrtit que de toute façon on a peu de chances d'avoir gain de cause et que le prix à payer…

 

17/01/2010

Haïti… Réfléchissons ensemble!

 

Haïti-HalL

 

                        Vous n'êtes pas sans savoir vous en taper que Haïti est très pauvre. Très-très-très pauvre. Les gens n'ont rien, ruinés par les Duvalier, Aristide, et autres bandits… Tout le monde s'en fout et c'est pas notre faute s'ils n'ont pas de Colruyt chez eux. Quelque chose a foiré qui est pas de notre faute, hein! Après tout ils ont du soleil…


Et puis voilà que la terre est en travaux au sous sol et Haïti tremble. 


Vous me connaissez, j'ai mes avis bien à moi que j'ai. Et là il y a des évidences. Parce qu' immédiatement, le monde entier se préoccupe de Haïti. Même les Belges envoient des secours. Et les Américains* et les Français et l'Europe et bien d'autres. Médecins sans cabinet, chiens sans préjugés, pompiers sans camions, flics sans radars, coiffeurs sans frontières, plombiers sans 13eme mois, tout le monde est là-bas. Pourtant y a un truc qui me tripote.


Pourquoi donc vouloir sauver tous les mourants alors qu'on les laisse mourir sans état d'âme d'habitude? C'est quoi la différence? Pourquoi vouloir aller aussi vite subitement alors qu'ils peuvent crever dans l'huile de palme sous le soleil au quotidien? Vous comprenez ça vous? Parce que après tout, si on les aidait convenablement d'habitude, ils souffriraient moins lors des catastrophes. Leurs bâtiments seraient plus adaptés, ils auraient des hôpitaux, des médecins, une police convenable pour empêcher les pillages, une contraception salutaire, etc. (la population a doublé en quarante ans). Pas assez médiatoc, la mort lente?


A moins que… Peut-être qu'on tient vraiment à ce qu'ils meurent à petit feu en mangeant de la glaise pour avoir quelque chose dans l'estomac (authentique…). A moins que ce soit la politique qui fasse obstacle à une aide substantielle convenable… 


Parce que si vous aidez un pays, il vous faut passer par une lutte politique entre aidants qui espèrent un "return on investment". Et puis il faut jouer politiquement avec le pouvoir en place qui défend ses prérogatives et son indépendance. Or, tout ça n'a plus cours lorsqu'arrive une catastrophe naturelle… A se demander s'il n'en faudrait pas plus souvent… En Belgique, je me demande si un tremblement de terre de la plaque subductive de Bruxelles qui croise celle de Hal-Vilvorde qui nous grimpe sur le dos ne résoudrait pas… enfin… je ne sais pas…  Ce que je sais c'est que, tremblement de terre ou non, les Haïtiens crèvent… et ça me révolte!


*Les Américains arrivent en force pour prévenir les débordements de boat people sur leurs côtes… et pour lustrer un peu le prix Nobel indu  dudit Obama, au bas mot ceci dit…

 

15/01/2010

Le dîner de con des blogs…

 

Diner-consL

 

              2010… que vous souhaiter encore? Une baisse de prix sur le prozac et trois pour deux viagras? Un infar pour échapper au fisc? Un tremblement de terre pour faire tomber les affreux bâtiments du parlement européen et mettre un terme au repère du ministre primeur?


Non, en fait je trouve qu'on s'ennuie ici. Ça n'a plus rien de drôle. On est tous là à pontifier et on se les gèle d'ennui. Et là, alors que je m'ennuyais je suis tombé sur un blog kitsch. Oui mais attendez. Pas kitsch bêtement kitsch comme toutes les meufs qui mettent des petites fées partout sous des pétales de rose qui tombent avec des petits coeurs et des musiques en sucre impalpable. Non non, du kitsch dur et fort… Allez vite voir ceci, tiens:

http://cotonchouchou.skynetblogs.be/

mais je vous donne le numéro du centre antipoison, on ne sait jamais: 070 245 245


Alors, comme Julie des Skynetblogs  a organisé les awards en catimini cette année, je suggère que nous organisions les nôtres. L'award du blog le plus kitsch, le blog le plus con, le blog le plus laid, le blog le plus sans humour, le plus vulgaire intellectuellement (là je sens que je peux gagner!), … 


Je suggère que les blogs VW soient épargnés. Ils cumulent le kitsch, l'humour à l'huile de vidange et les gros bras et leurs pin-up du dimanche sont pas vraiment refroidies par l'arrière et pas avec que de l'air. Trop c'est trop. Ils sont hors catégorie. De même que les randonneurs à vélo en costume lycra ver luisant avec des yeux de mouche drosophile. Ceux là ne pourraient même pas comprendre et c'est pas bien de se moquer des trisomiques. Fussent-ils à pédaliers, plus à lier que pédicules… mais bon. En revanche, une certaine Chadou qui bave des bisous à tous pourrait bien être gagnante ici aussi… Mais n'anticipons pas.


Allez, bonne chasse, venez rapporter vos moissons de blogs. Mais attention! Il ne faut rien leur dire! On fonctionne comme le dîner de cons. Aux gagnants nous écrirons des messages positifs tous ensemble pour les féliciter sans leur dire qu'ils sont gagnants du dîner de con des blogueurs pour les faire parler… mais très sérieusement! Faut pas qu'ils se doutent! On va vraiment se payer une tranche de pure férocité pour contrebalancer un rien la bienpensance écolobeurk qui nous étouffe.  *;->)

 

 

14/01/2010

Vœux prozaïques…

 

VœuxL

 

Chers tous,


Je souhaite que cet an neuf que l'on renomme dix… vous apporte plein de bonnes choses. Oui, je sais qu'il n'y a pas de raison qu'un changement d'agenda… mais enfin, c'est l'occasion de prendre de bonnes résolutions comme de gagner au loto ou de se faire un alzheimer pour oublier que van rompeuille est devenu le tocard en chef de l'Europe, le Fuhrer du consensus. Et comme vous savez, faire le con sans Sus… 


Cessez aussi d'en vouloir à votre dentiste. Le mien est un homme charmant à la poursuite d'un point G dans ma bouche, je crois… Je peux aussi vous donner l'adresse de mon enfoiré de médecin qui, bien que génial, a un aquarium affreux dans sa salle d'attente tenu par un serre-joint que je desserre rien que pour l'embêter un peu et pour qu'il cesse de me prendre de haut avec mes analyse de sang trop gorgées d'alcool ou de trucs que je savais même pas que ça existait dans mon sang. 


Parmi les bonnes résolutions, n'achetez plus de subprimes. Apprenez à faire des grimaces aux panneaux idiots qui vous font des sourires quand vous dépassez le 50 d'un km/h. Bref, profitez bien de l'année qui vient parce qu'il est question de supprimer le bonheur après 2010. Concept dépassé qui n'est plus possible d'assurer au-delà pour causes de mondialisation, de renflouement des banques et de manque de sel pour déneiger les routes.


Tout ce qu'on pourra vous proposer prozaïquement ce sont des soins palliatifs à base de Prozac qui sera mieux remboursé mais comme les amendes et taxes vont augmenter… Si quand t'avances je recule comment veux tu que… Eh bien là ils y arrivent! Et profond!


Je suis heureux que vous puissiez encore recevoir ces vœux tant que l'arrondissement Hal-Vilvorde n'est pas découpé en saucisson, même en y mettant les Gand dès que possible puisque Bruxelles s'éloigne déjà de son orbite brabançonne et vient d'être relocalisée à côté d'Anvers par les promoteurs de la Flandre*.


Et voilà le travail! Encore une chose de fête!  *;->)


 

18:00 Écrit par Amadeus dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : v ux, prozac, bonne annee |  Facebook |

11/01/2010

Marketing religieux…

 

Market-religieuxL

 

              Il ne vous aura pas échappé que l'Eglise a besoin de campagnes promotionnelles pour relancer sa boutique de temps en temps. Arte, hier soir, nous a montré que les rois mages avaient été ranimés pour promouvoir l'adoration du Christ et pour introduire un noir, symbole de l'universalité de la religion chrétienne.


Plus tard, c'est le culte de la vierge qui a été promu. Grande quinzaine du blanc vierge. Bon. Une vierge contre quarante pour les terroristes musulcons ça le fait pas mais faut pas se faire sauter non plus…  Ça a quand même un peu mal tourné parce que l'affaire des miracles a produit des vierges en sucre d'orge dans toutes les églises du 19eme. L'Eglise prétendait promouvoir l'image des femmes dans l'Eglise qui s'était montrée un rien légère sur la question de l'égalité de ces chers sexes hors orgasme.


Mais dites, ça me donne une idée. Actuellement l'Eglise est un rien en panne. Les militants disparaissent, les églises se vident, les curés font du torpédo… non, ont tord d'être pédo de plus en plus, etc. Et tout ce que Benoît 16, pape allemand trouve à faire, c'est de promouvoir Pie XII, le pape si contesté pour avoir si bien fermé les yeux devant les massacres nazis au lieu de leur chercher des crosses pontifiscales… Il a rien compris, çui-là!


J'ai une bien meilleure idée. Revenons à la crèche. La vierge a été promotionnée, les rois mages aussi, alors que ce pauvre Saint-Joseph est toujours au fond de son rôle de cocu candide… Pas terrible comme image de couple! Mais soit… Reste que deux personnages n'ont pas encore été promus: c'est l'âne pour célébrer à la fois la bêtise du monde comme valeur sure et l'idée qu'être trop intelligent conduit plus à des bugs qu'au bonheur. Et puis le bœuf! Intéressant, le bœuf pour l'Eglise! Le bœuf est castré et n'utilise donc PAS de préservatifs! CQFD! Voilà un type sympathique qui a réchauffé le pitijésus dans la crèche avec son souffle comme le white saint spirit et qui n'était pas un mâle tourmenté par sa sexualité! Génial! Je suggère donc au pape de lancer une grande campagne de vénération de l'âne et du bœuf. Les écologistes vont relayer ça. C'est écologique un bœuf parce que ça se mange et se recycle, ce qui n'est pas le cas de la sainte-vierge et de son ascenseur assomptif qui remonte miraculeusement dans la couche d'ozone!  *;->)

 

18:27 Écrit par Amadeus dans Marketing | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : vierge, creche, ane, b uf, aureole |  Facebook |

09/01/2010

Ça dandine du popotin d'éhappement

 

DandineL

 

               Quelle matinée, mes amis! Il neige. J'aime bien la neige. Ça change les sons, ça réchauffe les intérieurs, ça rend les gens marrants et ça vous fait de jolis décors comme dans les vitrines de l'Innovation des années 50 que les jeunes qui me lisent encore bien au chaud dans leurs Pampers n'ont pas pu connaître. Les pauvres.


En plus, ce matin, je suis allé patiner. Mais pas patiner comme un con avec des patins payés chers et en prenant froid! Non, je patine en voiture avec mon allemande à propulsion (ce que l'on appelle erronément traction arrière). Vous n'imaginez pas les avantages, je vous zesplic.


Vous croisez des gens qui vous toisent avec leurs bétaillères à traction avant qui passent partout sans plaisir aucun, si ce n'est celui de mépriser les Béhèmes et les Mercédès trois jours sur 365 que compte une année honnête non bissexuelle ou tile qui en compte un de plus mais c'est pas le sujet.


Moi, non seulement je m'amuse plus qu'eux pendant 362 jours, mais en plus j'ai encore plus de plaisir à patiner trois jours par an bien au chaud dans ma voiture et sans devoir investir dans des patins multicolores vulgaires. Et vous n'imaginez pas la volupté de sentir son arrière-train de dandiner, ce qui rappelle des bons vieux souvenirs dont une copine pour laquelle je faisais ça avec un immense plaisir. Mais ça non plus c'est pas le sujet et je ne voudrais pas faire de vous des voyeurs. Non, ici, ça m'évoque ces patineuses qui filent en marche arrière avec leur cul pointé et surmonté d'une queue de lapin bien ronde comme le Pampers déjà évoqué ci plus-haut sur une musique aussi éculée que la position de la patineuse. Je trouvais ça idiot à regarder mais c'est très agréable à faire, finalement. Le tête à queue ça donne des idées, d'ailleurs…


Devant la Poste, j'ai eu un problème. Plus moyen de repartir. Des jeunes précieux me toisaient en rejoignant leurs stupides tractions. Ils ne m'auraient pas aidé et pensaient: "bien fait pour ta pomme, prétentieux". J'ai donc invité le vieux à se mettre au volant de ma voiture et j'ai commencé à pousser. Du coup, par sympathie pour le vieux, des jeunes sont venus m'aider… Et hop, ça a marché. Ben quoi, faut être un peu rusé quand on a une voiture à propulsion. Mais qu'est ce qu'on rigole! Et au moins je commence bien l'année avec ma bonne foi et du positivisme!*;->)