20/12/2009

Ça patine à la pelle!

 

PELLES-ET-PATINSL

 

              Oui, bon, ça va, je suis pas parti cette année! Mais dites… On nous dit que la conférence sur le climat censée sauver la planète, a accouché d'une souris dans du jus de boudin. Bon. Mais entre nous soit dit… voilà des gens qui essaient de motiver le monde à voter contre le réchauffement de la planète en plein hiver et dans un des pays les plus froids du monde! Encore, l'eussent-ils fait au pôle nord devant des ours en perdition en train de crier à l'aide sur une plaque de verglas qui se défile sous les papattes… bon! Mais à Copenhague quand tout le monde se gerce les burnes entre le Hilton et le centre de conférences en claquant des gants… ça manque de conviction!


On va encore dire que j'ai mauvais esprit! Mais enfin, ferait-on une conférence contre la sécheresse galopante au Sahel dans une ville d'eau en maillot de bain dans un aquacenter thalassathérapie? Une conférence sur la faim dans le monde chez Fauchon ou Troisgros? Une conférence épiscopale dans un sex shop? Y en a vraiment qui pensent à rien!


Alors moi, devant le désastre de la conférence de Copenhague j'ai décidé de prendre les devants en apportant ma vision visionnaire que j'ai au gouvernement européen qui est aussi le gouvernement belge, enfin, flamand je voulais dire, avec Vanne Rompeuille*. 


Première mesure: supprimer les casse-bagnoles dans les rues.  Elles vous forcent à désobéir aux consignes qui vous disent de stabiliser votre vitesse pour consommer moins… Deuxième mesure: cesser de terroriser les gens avec l'insécurité routière afin qu'ils cessent d'acheter des 4X4 pour se sentir en sécurité. Troisième mesure: cesser d'organiser les embouteillages en réduisant les routes de quatre bandes à deux bandes, par exemple… Quatrième mesure: rouvrir les parkings devenus interdits afin que les voitures ne tournent plus en rond pendant des heures pour trouver une place… A Paris, ils avaient organisé des parkings payants près des sites touristiques. Les bus des pays de l'est n'ayant pas les moyens de payer, ils déposaient leurs touristes et tournaient dans la ville en attendant de les reprendre. Le prix du diesel était moins cher que le parking! Mais la pollution des vieux bus, je vous raconte pas…


Voilà! Votez pour moi!   Sur ce, je vous fais des bises de saison: un patin et une pelle! Encore qu'il faut faire attention à ce qu'on embrasse, vu que toutes les nanas portent la bourka avec le temps qu'il fait!


*Ça se prononce comme ça, ceci dit pour nos amis français! Comme Mastriche se prononce en fait maastrict. Oui, comme disait Coluche, c'est des noms de faux jeton, mais c'est comme ça.

 

04/12/2009

Attention aux bénitiers…

 

Attention-bénitiersL

 

                      Il y a longtemps déjà, j'écrivais ici que le seul jour où il ne faut pas jouer au loto c'est le vendredi 13 vu que tout le monde joue ce jour là, ce qui divise vos chances par ce plus grand nombre! CQFD et simple à comprendre! Eh bien c'est la même chose avec la dévotion.

Je vous zesplic…


Avec la grippe Hn Hennin ou quelque chose comme ça que j'entends parler (j'écris moderne…), il y a ceux qui disent que si le vaccin n'est pas bio ils n'en veulent pas… Bon. Puis il y a ceux qui disent "mouchez vous dans votre coude, lavez-vous les mains chaque fois que vous changez de chaîne télé et ne parlez plus aux autres, surtout s'ils ont mauvaise haleine". Dont acte. Mais il y a des petits malins qui se présbytèrent dans les églises pour prier dieu de les protéger contre le virus… Et que font-ils? Ils trempent leur main dans le bénitier pour se signer et se ramassent tous les germes des virus de tous les pécheurs qui les ont précédé! Une vraie soupière à microbes… et à péchés!. On est loin de l'eau miraculeuse!


Alors, certains qui perdent pas le nord, ont trouvé la solution: des pochettes individuelles avec de l'eau bénite inside. L'eau vient de Lourdes en droite ligne. Un plus! Vous déchirez la pochette, humectez vos doigts et hop, vous vous signez. Sans microbes! 


Si vous voulez communier, pas de problème! Il y a des distributeurs automatiques. Pour 1 euro, vous avez une hostie parfumée à la vanille ou à la mangue avec des fibres bio qui sont bonnes pour votre transit intestinal. Pas mal, non? Mais il faut se confesser avant. Et là aussi c'est moderne. Plus question de cracher votre haleine dans l'oreille d'un curé. Beurk! Non, vous utilisez votre téléphone portable.


Un numéro 900 facturé 1 euro la  minute. Y a pas intérêt à avoir une trop longue liste de choses à avouer! Pour le reste vous retrouvez les procédures habituelles: pour un péché véniel tapez un, pour un péché mortel tapez deux. Pour retrouver votre virginité tapez sur la touche undo. Mais attention! Si vous faites trop souvent le même péché vous  ramassez un bonus malus négatif et votre forfait-péchés ne va plus suffire. Ça chiffre vite avec la vie que je mène! Là, je risque l'exclusion… J'écris trop de bêtises!  *;->)


PS: Un ami français me demande si nous connaissons en Belgique la folie des files pour vaccination contre la grippe justine H1N1…

Ben non… Cherchez l'erreur… en France ou en Belgique?

 

18:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : france, grippe, vaccination, escroquerie, superstition |  Facebook |

01/12/2009

Les droits du robinet!

 

robinetL

 

                    Je voudrais ici plaider la cause des robinets. Trop de robinets sont en effet maltraités. Cela peut sembler anodin. Et pourtant…


Beaucoup de robinets ne sont pas épongés après avoir servi. L'eau stagne et laisse des traces de calcaire après séchage, ce qui ternit la brillance du métal chromé. Certains laissent même des traces de savon. Quant à ceux qui ouvrent le robinet avec des mains noires et ne le nettoient pas après usage, je n'en parlerai pas mais je vous laisse imaginer la torture pour le robinet. Même Brigitte Bardot ne laisserait pas faire une telle chose.


Vous pensez peut-être que j'ai décrit là les pires des horreurs. Eh bien, détrompez-vous. Le pire est à venir. Beaucoup de gens ferment mal le robinet, ce qui le fait goutter et accumule du tartre calcaire dans sa bouche. Mais le pire du pire c'est que certains croient bien faire en tordant le cou du robinet à fond! Là, les dégâts sont monstrueux. D'abord parce que l'usager suivant risque de ne pas arriver à le rouvrir. Ensuite, parce que le cœur même du robinet est atteint: son cuir est écrasé et ne pourra plus jamais garantir une bonne fermeture du robinet.


C'est à cause de toutes ces exactions qui nuisent à la vie du robinet et parce que je suis un type comme ça: sensible et empathique, que le sort des robinets m'a ému. Je voudrais donc vous inviter à militer avec moi pour les droits des robinets. Ces robinets sans lesquels on ne boirait plus que du vin et sans lesquels nous serions sales et mal rasés. Pensez-y! Le robinet, c'est le futur de notre humanité. Ne dit-on pas que les peuples qui ne disposent pas de robinets sont parmi les plus mal lotis du monde? N'a-t-on pas vu des Papous s'attacher un robinet au bout d'une ficelle autour du cou pour arborer LE signe de civilisation enviable parmi tous? 

Je vous le dis, mes bien chers frères, le robinet est mal traité alors qu'il est notre présent et notre futur. Il nous faut militer pour qu'il accède à des droits constitutionnels et incompressibles! 


Pourquoi je vous raconte tout ça? Parce que c'est le 20eme anniversaire des droits de l'enfant et que cela n'a rien changé ou presque! Notre société croit qu'en écrivant des lois on va faire exploser l'hypocrisie et résoudre les problèmes. Comme Pons Pilate… …qui s'en lavait les mains… sans robinet! *;->(

 

29/11/2009

Putain d'automne…

 

PutainL

 

          Je sens que je vais encore me faire des amis… Il me tombe encore une question qui dérange dans ma cage à idées occipitale. Je me demande pourquoi nous trouvons la nature belle? Pour une œuvre d'art j'ai les réponses, mais pour la nature… 


Je me promenais récemment dans le superbe parc du château de la Hulpe. L'automne flashait de toutes ses couleurs sous un soleil sans défaut. (j'aime quand je deviens lyrique…). Ma femme regarde trois arbres jaune, roux, roses et verts: "C'est magnifique ces couleurs" dit-elle.  Certes, certes, dis-je. Mais on verrait une femme avec ces couleurs là on trouverait ça d'un tel mauvais goût qu'on la traiterait de  p…… ! 


Vous allez encore dire que je suis de mauvaise foi. Je sais. Mais quand même, c'est pas faux, non? Mettez une robe rose avec un chapeau roux et des chaussures vertes dans le style Zézette du film les Visiteurs et vous allez entendre un peu les commentaires… Etrange, non? Eh bien dans la nature vous trouvez ça beau! Deux poids deux mesures… 


Pire, quand vous regardez un arbre, toutes ces branches désordonnées, tordues, sans aucune réserve et on trouve ça beau! Et les insectes, les mouches, beurk! Pourtant ça a de jolis yeux, les mouches. Et un corps très coloré, puisque vous aimez ça. 


Plus mystérieux encore: à l'état de sac vous le trouvez beau, mais à l'état naturel le crocodile vous sera vraiment antipathique… Bref, nous ne sommes pas logiques. Notez, ça on le savait déjà. 


J'en déduis que nous sommes forcés de trouver ça beau. Ben oui, il n'y a rien d'autre! Ou alors, peut-être que nous nous laissons impressionner par le foisonnement des couleurs et la variété des formes. A moins que ce soit les écologistes qui nous aient travaillé le cerveau parce que les humains ont toujours considéré la nature comme menaçante! Sinon je vois pas. Oui, je vous sens venir: si je trouve ça beau c'est parce que j'aimerais les p… ?  Eh bien non, même pas! 


Ce que vous pouvez être négatifs, vous alors!  *;->) 


 

18:33 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : automne, couleurs, putes |  Facebook |

24/11/2009

L'eau…

 

L'eauL

 

 

Saviez-vous que l'eau de Paris a déjà été bue 7 fois lorsque vous la consommez? Ça doit faire un peu moins en Belgique mais comme on recycle aussi, il y a de fortes chances pour qu'elle ait été bue quelques fois avant que vous ne la consommiez avec délice comme une fontaine de jouvence…


Moi j'y touche plus en tout cas. Vous imaginez ça? On peut m'expliquer qu'elle a été filtrée dans du sable fin, aérée, évaporée, refroidie, désinfectée, chlorée, bénie par le curé, qu'il n'y a plus aucune cystite dedans… moi je veux être le premier à la boire après qu'elle soit tombée d'un nuage. Point!


Je préfère encore boire de la bière ou du vin. Ça au moins ça n'a pas été bu trois fois avant que vous vous en rafraîchissiez. Pour la bière je suis moins sur vu qu'ils pompent de l'eau du robinet, d'un gros robinet mais quand même… Mais enfin, là au moins, l'alcool désinfecte un peu les choses. 


Vous me direz que lorsque je vais à l'hôtel, des centaines de gens ont dormi là avant moi et que ça n'a pas été très désinfécté, sauf les draps qui l'ont été avec de l'eau… bue sept fois? 


J'arrive plus à m'enlever ça de l'idée. Quand je me douche, j'ai l'impression qu'on est en train de me… sur la tête! Pour la septième fois en plus! Je commence à me demander si c'est une bonne idée de me laver tous les jours. On comprend mieux le concept de nettoyage à sec du coup. Ou ma chienne qui se léchait le poil. Plus sur. Mais plus difficile pour nous. Il y a des parties qu'on n'atteint pas. Et que j'ai pas envie d'atteindre d'ailleurs. 


Mais il y a un truc qui m'effraie. Quand je vois les progrès faits en matière de recyclage, je me dis que si l'eau a été bue sept fois, le plastique de la bouteille a été recyclé combien de fois? Et qu'est ce qu'on a pu écrire comme horreurs sur le papier recyclé sur lequel j'écris? Et quel compost on a bien pu mettre sur les fraisiers… Beurk!


Il y a quand même une idée qui m'effraie. C'est que si l'eau que vous buvez a transité 7 fois dans votre cuvette de WC, j'espère qu'ils ne recyclent que ça… A moins que ce ne soit déjà fait par ce qu'on appelle l'industrie de l'agro-alimentaire"?…? Au secours!   *;->)

 

18:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : recyclage, l eau |  Facebook |

22/11/2009

Trente ou cinquante ans?

 

Trente cinquanteL

 

                      Je sais que vous aimez rigoler, alors je vais vous en raconter une bien bonne.


Vous savez qu'avec le vieillissement de la population, on a un problème: trop de morts. Alors vous vous dites comme ça que de toute façon, vous préférez vous faire calciner que ronger par les bestioles et autres bactéries. 

Oui mais, l'incinération produit du CO2 et là c'est le beau Nicolas qui vous fait des gros yeux! Vous n'allez quand même pas participer à l'effet de serre pour échapper aux vers bio! Ne fuyez pas votre statut biodégradable, pour une fois. Bon…


Oui mais quand même, ça en fait beaucoup à biodégader, vous ne trouvez pas? Pas que je veuille incinérer que… insinuer que vous êtes en surcharge pondérable mais quand même…  Il existe une solution, mise au point par les Musulmans: enterrer verticalement. Faut creuser plus profond mais moins large. Kifkif. Et on en met plus au kilomètre. A la limite, ça me dérange pas, l'humain préfère la station debout, non? Et en creusant verticalement on peut parfois trouver du pétrole. C'est peut-être pour ça que les Arabes en ont trouvé autant… 


Ah, mais justement, il y a un autre problème. Plus délicat. Je vous zesplic. Vous n'êtes pas sans refuser d'ignorer et même de savoir, parce que nous sommes tous comme ça, que nous bouffons des kilos de saloperies. Légumes non bio, viandes aux antibiotiques, vins tous frelatés avec des pesticides auxquels les insectes deviennent beaucoup plus vite résistants que nous. C'est ça le problème. Dans le temps il fallait 30 ans pour que votre squelette soit bien propre et acceptable dans un musée. Mais aujourd'hui les insectes, vers et autres bactéries font la fine bouche. Ben oui, mettez vous à leur place! Pas cons les insectes! Ils mangent pas n'importe quoi. Et sans lire les étiquettes! Résultat, il faut maintenant occuper le cimetière 50 ans pour vous dégrader plus encore que nous le sommes déjà… Eh oui, problèmes digestifs des bactéries qu'on fait souffrir avec tous les produits chimiques qu'on a avalés. Pauvres bêtes. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, vous aurez bientôt la SPA sur le dos pour souffrances infligées aux petites bêtes. Sans compter les cinglés de "stop gavage point com" qui vont tomber sur le râble de vos descendants. 


Alors moi j'ai choisi: je me ferai envoyer vers une autre galaxie avec une fusée.   *;->)

 

18:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ecologie, enterrement, bacteries, biodegradable |  Facebook |

20/11/2009

Jour de deuil européen…

 

Deuil-européenL

 

                    Ah, les amis, lorsque Fabius a flingué la Constitution Européenne, j'étais consterné. Rappelez-vous. Ce sinistre personnage avait manipulé les esprits sur l'obsession sociale. Aujourd'hui, c'est l'ensemble de mes espoirs en la Raison humaine et ce qui me restait d'espérance dans les institutions et dans la politique qui vient d'exploser en vol. Je vous zesplic…


Lorsque Jacques Delors, qui avait réellement fait avancer l'Europe avec une équipe de gens remarquables, a quitté la présidence de l'Europe, les grands pays ont soufflé… Ouf! Il est parti! Ils se sont concerté pour que plus jamais ne soit président européen un type brillant qui grandirait l'Europe et limiterait donc les prérogatives des dirigeants locaux…


Ils se mirent en quête d'un médiocre (1)… Ou au moins, d'un type qui chercherait le consensus plus que l'innovation et la vision du futur. Le premier nom qui sortit fut Dehaene… notre sinistre sanglier. Mais les Anglais s'y opposèrent… Ils le trouvaient trop actif et donc dangereux. On prit un calme luxembourgeois dont la commission éclata en vol à cause d'Edith Cresson… On eut droit à Prodi, un Italien pas trop futé. Baroso fut appelé ensuite du Portugal. Un vrai pâle type, celui-là et non dérangeant. Un valet des chefs d'états. 


Cette fois-ci, il s'agit vraiment d'un président tel que voulu par le traité de Lisbonne, version édulcorée de la constitution Giscard. Blair a été proposé mais tout le monde l'a trouvé trop actif et donc dangereux… Ecarté. Suivaient quelques autres personnalités. On choisit le plus médiocre du lot, poussé par les Allemands et même par les Français qui se foutent de la francophonie, ne comprennent rien à l'horreur de la situation belge et n'ont rien vu qu'un médiocre (3) qui convenait à la situation en choisissant Van Rompuy. Les Anglais le trouvaient trop médiocre… mais ils ont lâché le morceau en échange d'un autre poste pour eux. Et voilà comment l'Europe sera donc dirigée par un obscur petit rongeur de francophonie, un médiocre aux yeux de rat et aux lèvres fines et cruelles à la goebels, un étriqué du QI, dont le frère est un des pires extrémistes flamingants du pays (2)…  


Giscard écrivait récemment quand il a appris que Van Rompuy risquait de passer: "que ceux qui vont voter ferment les yeux et imaginent leur candidat face aux dirigeants chinois, américains ou japonais avant de prendre leur décision…". Ils ne l'ont pas fait… Pauvre Europe…  *;->(((


(1) Je tiens cette information d'un proche de Delors auquel je disais mon inquiétude quand Dehaene avait été pressenti pour la fonction…


(2) Je suis francophone. Je n'avais rien contre le Flamand Karel Van Miert qui fut  excellent Commissaire à la concurrence en son temps. Mais les Belges ne laissent pas que des bons souvenirs à la Commission: Louis Michel, aussi appelé le gros loulou, fut un désastre et détesté de toutes ses équipes.


(3) On ne dit pas médiocre en diplomatie. On parle d'aptitude à obtenir un "consensus". Comme disait Marc Moulin: faire un con sans Sus? C'est Sus qui va pas être contente! Mais Van Rompuy est consensuel en surface pour mieux tordre le cou aux francophones en sous main…

 

18/11/2009

La peine maximale…

 

Peine-maximaleL

 

           Vous avez entendu ça? La Belgique loue des cellules de prison aux Hollandais qui en ont trop! C'est bien le seul pays à avoir trop de prisons et pas assez de prisonniers!… Notez on peut comprendre que les délinquants veuillent pas y aller…


Vous avez déjà mangé en Hollande? Si vous ne trouvez pas une table de riz indonésienne, c'est terrifiant. Même dans le restaurant de direction d'une grande entreprise j'ai été mis à la tartine et au verre de lait avec du fromage de Hollande. Là encore ça allait, mais enfin pour un restaurant de direction… Le pire c'est quand ils se mettent à cuisiner! Là ils peuvent égaler les Anglais qui, comme chacun sait, ont une haine féroce de tout aliment de qualité. Cuisiner ne sert chez ces gens qu'à détruire les ingrédients et à vous les rendre désagréable au goût et à la consistance. Mais c'est pas le sujet. Le sujet c'est les prisons hollandaises louées par la Belgique.


Ce qui est intéressant c'est que désormais, il y aura une gradation de plus dans les peines. Imaginez une sentence: "vous êtes condamné à 10 ans de prison". Le type hausse les épaules, il s'en tape. Il va retrouver ses bons copains et apprendre de nouvelles techniques de voyou. Faut bien se recycler de temps en temps et en plus, il sortira après cinq ans… Surtout si il est pédophile. Les autorités ont hâte de le relâcher…


Mais maintenant ce sera bien fini. Ah vous vous en foutez, dira le juge. Eh bien, vous ferez votre peine dans une prison… hollandaise! Et toc! dira-t-il avec un sourire sadique.


Là, le délinquant se liquéfie! Bouffer de la tambouille de prison c'est déjà pas drôle mais hollandaise en plus, ça c'est inhumain. Nooon, pas ça, s'écriera-t-il! Je veux bien faire une tâche d'utilité publique, nettoyer les égouts de la prison, tout ce que vous voudrez mais pas la Hollande. Et c'est pas tout… il va devoir apprendre à se tordre la gorge et à péter avec sa bouche comme disait Desproges… 


Croyez moi, s'il y a bien un aspect dissuasif à la délinquance c'est bien la prison en Hollande avec la bouffe et leur prononciation. Et si ça ne suffit pas on les enverra en Angleterre. Personne ne peut résister à leur cuisine. Il y aurait eu des morts…   *;->)

 

16:42 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : gastronomie, prisons, cuisine |  Facebook |

12/11/2009

Adolphe et Napoléon

Napoléon-AdolpheL

 

                     Un jour, ma fille nous a annoncé la naissance de notre deuxième petit-fils. Bonheur. Puis elle a annoncé le prénom… Bardaf! Victor! Mon arrière-grand-père s'appelait Victor. Son frère s'appelait Adolphe…

Et voilà! Les prénoms disparaissent et reviennent par périodes. Les mouvements sont si précis que les marketiciens s'en servent pour cibler les tranches d'âges! Et ça va devenir de plus en plus facile! Une grand-mère qui s'appellera Mégane sera forcément née entre 1995 et 2005. Un garçon Obama sera forcément né le jour où Barak a cassé la sienne pour devenir président. Puis ça disparaît et ça revient.

Mais… il y a deux noms qui reviennent pas! Napoléon… Vous en connaissez beaucoup, vous? Et des Adolphe?… Vous appelleriez votre enfant Adolphe? Dur dur, non? Notez, ce qui est intéressant c'est que ça en dit long sur 'opinion qu'on peut avoir de Napoléon par rapport au père Adolf…

En tout cas, je suis inquiet. Parce qu'après Michel Daerden, vous oseriez encore choisir ce prénom? Ni Louis… qui cumule, lui… Michel et Louis! Ces malheureux prénoms n'auront plus aucune chance!  Et Laurette… Déjà comme ça… mais après celle que nous connaissons, vous lui voyez une longue descendance à ce prénom, vous? Dur, non? Herman… déjà c'est pas un prénom que j'aurais choisi. Et ça connote un peu invasion teutonne, non?

Georges après Bush… ça vous dit encore quelque chose? Et Monica? Vous oseriez? Vous imaginez les commentaires grivois? Impossible d'affubler votre fille de ce prénom, désormais. Dommage, parce que c'est joli, en soi. C'est comme Philippe et Laurent. Deux jolis prénoms mais bon, soit… Non, franchement, la liste de prénoms portables se réduit de jour en jour, je crois.

Regardez le temps qu'a mis Jules pour revenir sur la scène après la disparition de Jules César. Notez, je venais de baptiser ma fille Emmanuelle qu'une Hollandaise se mettait à orgasmer au cinéma dans un fauteuil en osier… Mais enfin, ça a fini par s'oublier. Et après tout, un prénom qui fait fantasmer c'est quand même mieux qu'un prénom qui vous donne envie de vous pendre!  *;-<)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : prenoms, napoleon, hitler |  Facebook |

09/11/2009

Faites demi tour dès que possible!

Faites-demi-tourL

 

                           Il y a huit jours et sans être enceinte (que je sache) ma femme a émis l'envie soudaine brutale et intense de visiter la mer du nord française. La côte d'opale. Dimanche soir, la météo prévoyait un temps mitigé mais clément pour le week-end suivant. Mardi, la météo révisait ses pronostics et prévoyait un week-end maussade. Mercredi elle alertait: mauvais week-end venteux… Jeudi on nous annonçait un remake du déluge! Mais ma femme est taureau. Et pyrénéen encore comme taureau! J'ai dit souvent que si les Ardennais ont la tête dure, les Pyrénées sont beaucoup plus hautes que les Ardennes!

Nous voilà donc partis contre le plein gré de mon su et nous nous arrêtons chez des amis très agréables du côté d'Arras. Jusque là le week-end était réussi. A cinq heures nous les avons quittés pour aller vers la mer: Berck. Beurk par la pluie! Parce que nous nous enfoncions dans la tempête. La chambre d'hôte était parfaite. Mais nous étions seuls… Pas un autre touriste! Sinistre… Au Resto, pareil. Seuls! Biens soignés, ah ça oui! Mais seuls! Le GPS hurlait: faites demi tour immédiatement. Pas con celui-là!

Ce dimanche, le déluge a insisté. Les paysans mettaient leurs bêtes dans des bateaux pour se tirer… Brouillard, brumes, pluie, vent… Enfin, nous avons pu nous réfugier dans un Chopi qui vendait du vin bien moins cher que chez Delhaize d'après ma femme… Sauf qu'avec le prix du carburant… Mais enfin. Une heure gagnée de perdue. Toujours ça de pris… Puis un marché au poisson. Huîtres, tourteaux, cabillaud, beaucoup moins cher d'après ma femme… si on compte pas le prix du carburant, je disais entre mes dents… Puis refuge dans un restau. Prix valable sans le prix du gazoil… Ben oui, faut tout compter!

Le GPS disait tout le temps "faites demi tour immédiatement" depuis la veille, ce que je criais haut et fort également. A Ambleteuse quand ma femme a voulu voir la mer mais que la mer était derrière la brume, elle a finalement accepté de nous écouter! On a donc fait demi tour immédiatement. Et retour Bruxelles par une route extrêmement encombrée, avec ralentissements, arrêts, quatre clignotants, et cela jusque dans Bruxelles même!  Bref, pas terrible, le week-end, le plus mauvais depuis ma naissance si l'on excepte le temps passé avec les amis.

Mais le prochain sera super! Le pinard, le poisson et tout ça sans embouteillages ni dépenser un litre de carburant…! Ça va être génial!
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : week-end, gps, faites demi tour |  Facebook |

06/11/2009

Témoins de j'y vais pas et église de scatologie…

TémoinsL

 

                   Coup de sonnette. Kesako? Deux individus avec des mallettes et l'air bonasse convaincu.
- Bonjour Monsieur, est ce que vous pensez parfois à dieu?
- Oh que oui! Tiens, pas plus tard que la semaine passée je…
- Ah, connaissez vous notre magazine "la tour prends garde, le Seigneur t'appelle et t'entends toujours pas?…".
- Oui, évidemment, je vous attendais! Trop heureux que vous soyez enfin là.
- Ah ben vous au moins ça fait plaisir de vous parler!
- Je vous en prie… si je peux dire!
- Etes-vous déjà témoin de Jé…
- Noooon! Pas encore et ça m'intéresse les gentils organisateurs de Java! Tiens, pas plus tard que la semaine passée je me suis converti au bouddhisme. Il y a un mois j'ai pris le protestantisme aussi et j'étais déjà abonné au catholicisme! Je suis quelqu'un de très ouvert, vous savez, je me convertis à toutes les religions. Je ne veux en manquer aucune. Je veux être un humain complet. Semaine prochaine j'ai un meeting de présentation de la scatologie ou quelque chose comme ça. Paraît que même Tom Cruise en fait partie! Génial! En plus ils font des promotions en ce moment. Moins 20% sur les livres pendant les premiers trois mois. Et vous?
- Euh, c'est à dire que…
- Vous faites des promotions, là? Si vous avez une offre spéciale intéressante, je prends tout de suite! Tenez, regardez, j'ai tous les Pokemons de la Sainte Vierge. Je les ai eus avec de la pâte à tartiner chocolatée. Super, j'en ai acheté beaucoup mais je suis grand-père et mes petits enfants vont en manger. Vous savez, je suis prêt à donner mon sang pour les autres…
- Ah, ben ça ça va pas être possible parce que chez nous la transfusion n'est pas autorisée…
- Ça fait rien, j'ai aussi de très bons vins qui feront l'affaire. Est ce que vous avez quelque chose contre les partouzes dans votre religion?
- Partouzes?
- Oui, l'amour tous zazimuts, belzebut! Aimez vous les zuns les zots*! Le partage total et souverain, l'amour sans limite de son prochain. La sexualité écologique et naturelle qui peuple le monde de créatures divines!
- Viens, Josette, c'est un cinglé.
- Mais attendez, je suis une créature de dieu, j'ai droit à votre respect et compassion! 
Raté pour eux…  Pauvres pingouins jobaba. Mais qu'est ce j'ai ri!  *;->)

*Pour nos amis français, ZOT en flamand signifie fou, con…

03/11/2009

Opiniâtreté contrariée…

OpiniâtretéL

 

                       Après des siècles d'obscurantisme, nous étions tout près du but. Et bardaf, tout s'est effondré. Je vous zesplic.

Dans le temps, les femmes étaient voilées. Il y a cinquante ans, dans les Pyrénées et plus encore en Espagne, elles ressemblaient carrément aux muslmanes à bourka. Surtout en période de deuil.

Et puis, avec la guerre 14/18, les femmes ont du remplacer les hommes dans les industries. Elles en ont conclu qu'elles pouvaient aussi voter, les suffragettes! Je vois pas le rapport mais la logique féminine a ses raisons que… etc. Droit de vote. Ensuite, elles ont voulu l'égalité. Les ennuis commençaient. Et c'est là qu'on s'est dit, rappelez-vous, que l'émancipation était une jolie chose et que dès lors on allait en profiter. Vous vous souvenez de cette discussion autour d'une bière un soir au bistrot?

On a donc proposé, sous prétexte d'égalité, que les femmes portent des maillots plutôt que de se baigner tout habillées! Elles ont marché. Puis on a raccourci un peu les maillots. Brigitte Bardot et Marylin Monroe, Jane Mansfield etc. ont fait des carrières grâce à leurs maillots! C'était bien parti. Ensuite on a inventé le bikini. Ben oui, le tissu entre les deux n'était pas vraiment nécessaire. Après, les femmes ayant toujours envie d'en montrer plus, on a inventé le monokini. Après on est passé au string. On touchait au but. Enfin, ce fut la nudité intégrale. Restait à transposer dans la vie courante et plus seulement sur les plages. On a inventé le pantalon taille basse associé au T-Shirt trop court et hop!  voilà que le nombril apparaissait, le décolleté étant déjà largement acquis.

Tout allait donc dans le bon sens par ce travail qui nous a pris des générations quand… bardaf… les beurrettes sont entrées dans le jeu avec leurs bourkas et autres machins. Et voilà que notre grand programme de déshabillage est ruiné. Et du coup, nos femmes se rhabillent progressivement…

Notez, Guy Bedos disait que les gens sont tellement laids qu'il faudrait leur mettre des housses. C'est peut-être pour ça, les bourkas. Mais pour nos femmes à nous, c'était une bonne idée de les déshabiller, non?… Pas besoin de housses!   *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : string, maillot, nudite, burka, voile islamique |  Facebook |

31/10/2009

Souvenir de Provence…

Souvenirs-provenceL

 

                         L'été passé, en passant par la Provence, ma femme voulait rapporter un souvenir. Faut vous dire que ma femme veut toujours ramener des souvenirs.

Généralement elle les oublie dans la poche de la portière de voiture et je retrouve le souvenir fondu et bien collé au fond. Souvenir… Ou alors, elle les laisse dans les plis d'un guide touristique à moins qu'elle les range à la cave et qu'on ne les retrouve que lorsque la date de péremption… Elle ramasse aussi des fleurs, des cailloux, des chardons qui s'accrochent dans le tapis de sol du coffre de la voiture… bref les souvenirs c'est la spécialité de ma femme. Et l'infection de la bagnole. Parce que la caractéristique des souvenirs de ma femme c'est de … se faire oublier sauf les nuisances! Surtout si ils fondent au soleil comme le nougat…

Mais là, en Provence, elle voulait absolument un souvenir. A Aigues Mortes elle voulait quelque chose de typique… Aïe. Ça c'est le pire. J'ai suggéré des coquillages de la plage… Comme elle les oublie dans la voiture, j'arrive à limiter les dégâts. Parce que la nappe toile cirée avec des olives de Provence… Joli sur le marché avec l'assssent qui se promène…  mais parfaitement cornichonnesque à la maison! J'ai suggéré un santon de Provence. Coloré, sympa, pas encombrant et remisable dans un coin de la maison. Et cassable par une femme de ménage standard. Mais ça ne suffisait pas. Elle voulait de jolis tissus typiques de la région. Et nous voilà dans un magasin rempli de tapis, nappes, draps de lit, mouchoirs, serviettes, tout rien que provençal… Je craignais le pire!

Ma femme explore toute la boutique, en palpant les tissus et en les déployant avec l'aide de la commerçante provençale en robe de Provence. Déjà ça, ça aurait du me mettre la puce à l'oseille…

La voilà donc qui décide d'acheter des tentures. Des mètres de tissu à caser dans le coffre. C'est pas la place que ça prend le problème mais les menaces dès que j'y touche ou dépose quelque chose à côté… Dessus, j'oserais pas. Trop risqué!

Je me suis donc intéressé au tissu, tant qu'à faire… Et quelle ne fut pas ma surprise en rencontrant les étiquettes d'instruction de lavage de constater que ce tissu venait d'une fabrique… chinoise pour le compte d'une société… belge! Ouf! C'était pas tombé loin… On est revenu d'Aigues Mortes sans autre souvenir que ce que je viens de vous raconter!

*;->)

17:15 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : provence, souvenirs de vacances |  Facebook |

28/10/2009

Sidinternet…

SidinternetL

 

                                 Les week-end ne me valent rien. Voilà que mon cerveau m'a de nouveau fatigué. Et comme je suis lent d'esprit il peut pédaler des heures avant de percoler une idée la plupart du temps loufoque. Quoique… Quoique cette fois, il m'a sorti un truc qui n'est pas faux, je vous zesplic.

Voilà, dans les années 80, qu'est ce qui est apparu? On peut lever le doigt mais on n'en profite pas pour faire les pitres, d'accord? Sinon j'arrête tout de suite. Oui, toi, au fond du Luxembourg… Le Sida? Oui, bonne réponse. Alors, c'est quoi la caractéristique du Sida? Oui, il tue mais à part ça? C'est une maladie auto-immune, un virus qui trompe vos défenses et en profite même pour prospérer. Qui a dit "comme l'Etat ou les banques"? C'est toi, Charles Roi? Tu sors! Comment? Je m'en tape que ton père soit socialiste wallon, tu sors. J'ai même pas peur et NON, je n'ai pas besoin d'une nouvelle maison avec piscine.

Eh bien, l'internet fonctionne un peu de la même façon. Il a été conçu par l'armée qui voulait un réseau qui ne puisse pas être interrompu. Vous envoyez un message de Bruxelles à Ostende mais pas de bol, les écolos viennent de faire péter la ligne téléphonique. Avec le téléphone c'est fini. Ça passe plus. Mais le principe de l'internet c'est de découper l'information et de la passer par petits paquets intelligents bien fermés. Si ils rencontrent un obstacle, ils rebroussent chemin et s'en vont vers leur destinataire par une autre voie même s'ils doivent y aller par Tokyo! Quand tous les petits paquets sont arrivés dans votre Mac par des voies différentes, ils sont vachement contents de se revoir et votre ordinateur les remet dans le bon ordre. Génial.

Mais comment voulez-vous que les Etats ou la police arrête ça! Ça a été conçu pour que rien ne puisse l'arrêter! Comme le virus du sida. Impossible de bloquer une frontière, ça passera par une autre. Bref, plus rien ne s'oppose à ce qu'une conscience planétaire et non plus nationale s'impose. On pourrait même imaginer des Etats internet qui se créeraient d'après leurs citoyens où qu'ils soient et non plus par la géographie. Qui a dit, comme avec le pape? Qui ça?… Encore une remarque et j'arrête! Je poursuis. On s'organiserait entre nous et on se révolterait contre nos états locaux! Vous imaginez le capharnaüm? Tout devient possible. Qui a dit "Surtout le pire"… Bon, j'arrête! Qui a dit "ça tombe bien?". *;->)

13:00 Écrit par Amadeus dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : internet, sida, civilisation |  Facebook |

25/10/2009

Macraméthérapie

MacrametherapieL

 

                       Faut que je vous raconte un truc. Ce matin, alors que mon cerveau était encore en train de booter et l'écran pas encore allumé, la RTB parlait d'hippothérapie, du latin Hip hop qui veut dire canasson et du vieux flamand Vanbever qui veut dire sale con si mes renseignements sont exacts. C'était quoi la question avant que vous me forciez à faire de la généalogie du vocabulaire?

Ah oui, l'hippothérapie qui soigne les enfants par les cheveux. A ne pas confondre avec la poulothérapie qui les soigne en allant visiter un poulailler, le gynécée des coqs. C'est vrai, on ne dit pas coquailler mais poulailler. Vous en pensez ce que vous voulez. Pas confondre non plus avec la canithérapie qui ne consiste pas à manger ses semblables mais à caresser un chien. Tout ça vient à la suite de la thérapie par les plantes, la saladothérapie phytoplantaire, l'opérathérapie qui traite les délinquants par l'assistance aux séances de répétition de l'orchestre, la pédalothérapie qui guérit de l'automobilite, l'aromathérapie qui ferait même démarrer des motos russes, la respirothérapie qui a une action relaxante sur le coccyx, etc. etc.

Ben oui… Si vous dites aux gens de manger des légumes pour leur santé ils s'en tapent. Si vous appelez ça carotthérapie, les gens se bourrent de carottes. Simple, non? Idem pour le sport et tout le reste. Mais surtout, on est devenu tellement dégénéré qu'on ne peut plus aller spontanément vers ce qui nous ferait du bien: manger des fruits, caresser un chien, respirer les odeurs de la ferme pour développer des anticorps, etc. Mais si vous dites à des parents: faites les respirer dans une ferme, ils ne vous croient pas. Appelez-ça lisierthérapie et ils y courent!

Laisser dériver les gosses à s'éclater les oreilles en MP3 avec pour toute sagesse l'apprentissage du nique ta mère, produit de tels désastres qu'un psychologue a eu l'idée d'emmener une bande de sales gosses aux répétitions de l'opéra pendant des semaines. La délinquance a chuté en vrille! Et pratiquement plus de récidives! Ils ont appris le travail, la passion de la perfection, le temps humain de l'artisanat. Toutes ces choses jetées avec l'eau du bain de la Civilisation…  Tsss… *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : therapies, modes |  Facebook |

23/10/2009

Un tantinet…

TantinetL

 

                    Vous et moi avec les têtes de pomme qu'on a, suffit qu'un rambo sécuritaire standard vous voie sans votre ceinture de sécurité pour qu'il vous colle un PV. Bardaf. Il n'en va pas de même pour tout le monde…

Tiens, Polanski. Il a un peu niqué une gamine mineure contre son consensus de plein gré (Coluche se serait marré un moment avec le mot consensus, vous pensez pas? Marc Moulin disait que faire un consensus ne devait pas faire plaisir à Sus… diminutif de Suzette à Bruxelles). Puis il arrosé la minette de pognon pour qu'elle retire sa plainte avant de fuir les USA dans une cavale dorée. Il a joué la montre pour la prescription… A propos de montre c'est la Suisse qui l'a rattrapé.
Mais des voix s'élèvent: un tel artiste… on ne le met pas en taule.  Et pourquoi donc pas sivouplaît? Un viol c'est un viol, non?

Parmi les défenseurs, la voix de ce bon monsieur Mitterrand. Ceux là ils ont tous tout faux, dans la famille. Quand c'est pas le président et ses frasques extraconjugales, amicales ou politiques et son fils qui escroque l'Afrique ou sa femme qui défend Fidel Castro, c'est ce bon Frédéric Ministrrand qui se fend d'un livre sur sa sexualité un tantinet… comment dire… Non, tantinet c'est suffisant. Mais rassurez-vous, il ne s'agissait que d'amour. Et de souffrances… Vous n'imaginez pas la souffrance d'être un homosexuel sensible à la persécution et d'avoir assez d'argent pour céder à ses bas instincts satisfaits à Bangkok ou ailleurs. Pauvre Frédéric. Qu'est ce qu'il a du souffrir. Surtout si il se faisait fouetter! Va savoir… En tout cas, maintenant, il a cette teigne d'extrême droite à Lepen sur le dos… Plus les socialistes qui ne lui pardonnent pas d'avoir vendu son nom à la droite!

Mais voilà, aujourd'hui, il suffit de dire que l'on est artiste et l'on peut tout faire. Pratique, non? Notez, j'ai une idée pour Polanski et Frédéric: on les exile tous les deux sur une île du Pacifique et je veux pas savoir ce qu'ils font ensemble. Comme ça ils auront le tourisme, le sexuel, les transgressions et tout le reste.

Et qu'un tsunami les emporte!  *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : medias, artistes, art, paf, polanski, mitterrand |  Facebook |

20/10/2009

Où vont les filles?

Les-fillesL2

 

                  Faut que je vous parle d'un problème embêtant pour les femmes. Voilà: les femmes ont trusté le terrain de l'occupation mentale des zoms pendant de longues années,… siècles et même millénaires, n'ayant pas peur des mots. Vous connaissez les femmes! Elles ne vous lâchent pas les baskets comme ça. Eh bien c'est pas si sur… Je vous zesplic.

Un jour vers 1900, alors qu'elles vaquaient (quoi, "à leurs occupations"? On n'est pas obligé d'ajouter "à leurs obligations" chaque fois qu'on utilise le verbe vaquer qui vient de "vacher" en allemand qui signifie fairesondevoirsansprécipitationmaisavecconsistanceetraison. Oui, je sais, leurs mots sont parfois longs, pas ma faute). Donc, alors qu'elles vaquaient à leurs occupations, les femmes ont vu débouler les voitures. Subitement elles allaient devoir partager le temps d'occupation mentale avec les bagnoles qui ont très tôt passionné les mecs. Pas au point d'oublier les femmes. D'où le joli titre de ce magazine  "Culbuteurs*, le magazine des zoms et des moteurs". Mais les femmes avaient encore leur place auprès de leurs tarzans quand la voiture était au garage, surtout la nuit…

Un autre jour que les femmes vaquaient (elles vaquent beaucoup), est arrivée l'informatique. Et ça, ça a drôlement changé le paysage! Parce que là, la passion envahit jusqu'à la nuit. La part d'occupation du terrain mental chez les zoms se réduisait encore.

Tout ça ne serait rien si il n'y avait des conséquences gênantes. Comme les femmes se révoltent avec leurs méthodes traditionnelles dans le registre: "t'as vu l'heure pour aller te coucher? T'as pas bientôt fini de perdre ton temps sur cette machine?", etc,. les mecs deviennent franchement homos par paquets et ne veulent plus de leur lessive ordinaire même pour deux barils au lit. Enfin, vous voyez ce que je veux dire, je suppose, parce que je suis plus très sur de mon côté. (Quant à Axe, mon Synt-patron, y a longtemps qu'il a démissionné). Les mecs tombent homos les unes derrière les autres. Alors je pose la question… Ne serait-il pas temps pour vous, les filles, de vous signaler à Yann Brutus Arguments et son hélico pour le sensibiliser?  Ou comptez-vous vraiment nous lâcher les baskets mais sans retour cette fois? J'angoisse!   *;->)

*Le culbuteur était une pièce qui inversait le mouvement vertical venant du villebrequin pour actionner la soupape. Deux par cylindre. Comme son poids induisait une inertie, il limitait la vitesse de rotation du moteur, raisonpour laquelle on l'a remplacé par l'arbre à cames. Et la came c'est autre chose!

13:19 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : macho, informatique, culbuteurs |  Facebook |

16/10/2009

L'enseignement par le biodégradable…

MajusculesL

 

                     Vous savez comment on fait un sac plastique biodégradable? C'est très con, je vous zesplic.

Les bactéries n'aiment pas le plastique. Comme vous n'aimez pas non plus manger du plastique, encore que vous soyez capable de manger beaucoup d'autres saloperies qu'on vous vend pour de la bonne alimentation roulée sous les aisselles comme des doubitchus. Si vous connaissez pas les doubitchus, revoyez votre DVD du Père Noël est une ordure, un grand classique qui restera comme un monument du XXeme siècle. Je ne le répéterai pas.

Donc, les bactéries n'aiment pas le plastique. C'est à cause de ça qu'elles ne mangent pas les sacs plastiques et que, donc, ils ne sont pas biodégradables dans la nature. Pour les forcer à dégrader le plastique, on a conçu des molécules plastique dans lesquelles il y a de l'amidon. Ben oui, comme pour vous! On mélange de l'huile de palme hypercholestérolémiante sous l'appellation "graisse végétale" et vous avalez parce que ça a le goût du chocolat! Vous flinguez votre système cardiovasculaire mais c'est pas grave, vous avez acheté…

Les bactéries voient une belle molécule d'amidon bien sucrée et hop! Ils vous l'avalent… avec la molécule de plastique et le tour est joué! Ils recyclent le tout. Font pas le détail! Comme vous avec le chocolat Côte d'Or et d'autres… Y sont pas les seuls! Surveillez les étiquettes, je tiens à vous garder comme lecteur!

Ma femme veut faire apprendre à recopier les majuscules à mon petit fils en lui faisant recopier… des poèmes! "Regarde le joli poème". Mais mon petit fils s'en tape son poétique coquillard. J'ai donc conseillé à ma femme de lui faire recopier des gros mots ou des bêtises marrantes! Là, il va faire comme les bactéries! Il va avaler les bêtises marrantes avec les majuscules! Et Hop! Il aura appris les majuscules.

C'est quand même pas compliqué l'enseignement! Surtout pour des garçons! Suffit de les entraîner sur un terrain de transgression et c'est gagné! Pour les filles c'est l'inverse! Apprenez leur des conneries et elles vous rétabliront l'ordre du monde. En apprenant les majuscules! Comme les mecs! Même mieux! Simple, non?   *;->)

11/10/2009

Consommateurs de culture…

Consommateurs-de-cultureL

 

                    Il y a une expression qui revient de plus en plus souvent dans les bouchées double langage des ministres: il faut que chacun puisse consommer de la culture. Arrêtons-nous une minute parce que l'expression n'est pas anodine.

Il y a dans le concept de consommation, l'idée du passage. Je mange, j'avale et pour le reste je vous renvoie à l'expression chère à Pierre de Coubertain: l'important c'est de partir pisser, voire plus… Bref, la chose avalée vous fait plaisir au palais, vous donne éventuellement une idée de satiété et puis basta: éli-mi-nez!

C'est donc une vision de la culture comme "avoir" et pas comme complément de l'Etre. Or, la culture n'est pas quantitative, elle est qualitative en ce sens qu'elle fait grandir l'être. L'érudition pure est quantitative. Mais lorsqu'elle est bien choisie, elle vous améliore qualitativement parce qu'elle vous apporte des structures nouvelles de raisonnement, de pensée, de vision du monde.

Oui mais voilà. La culture qui mène à l'Être est un produit à faible valeur et faible taxe ajoutées. Il est donc bien plus intéressant d'en faire un produit commercial, un produit qui se contente de l'Avoir… Les commerçants ont groupé dans le même fnac les livres de Kant et les disques de Johnny Haliday. Culture! Appellation jamais contrôlée d'origine… Le même terme d' "auteur" étant utilisé pour le créateur de la Recherche du Temps Perdu ou celui de la Danse des Canards, il fallait le protéger!  En fait, il ne s'agit que de protéger le commerce des multinationales qui s'enrichissent en vendant la corde de Marx pour les faire pendre. On trouve ainsi la promotion de nique ta mère et autres incitations œdipiennes ou non dans les "œuvres" de ces "auteurs".

Et voilà, la boucle est ainsi bouclée. La culture devenant n'importe quoi, on peut la consommer et donc en faire un produit commercial.
Et si ça ne vous plaît pas, c'est le même prix!

C'est pourquoi je suis contre la loi HADOPI, contre la protection de ceux qui ruinent l'idée même de culture en en faisant un produit de consommation. Qu'importe que les "majors" disparaissent. Ce sont des vendeurs de plastique et rien d'autre! Si le plastique n'est plus nécessaire pour vendre de la musique, tant pis pour eux et basta! Et je compte bien sur internet pour ruiner une mauvaise pratique qui s'est installée et qui nous tue la Culture Être au profit de celle de l'Avoir!

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : lang, bozar, barbarie, culture, albanel |  Facebook |

08/10/2009

L'informatique est elle un système à bilan positif?

INFORMATIQUE-L

 

                         Nous sommes comme ça. Qu'un truc nouveau apparaisse et nous voulons être les premiers à plonger. Mais est ce toujours un bien? Disons tout de suite que je fais la différence entre les effets pervers et la "bottom line" comme on dit en entreprise. La ligne de résultat final qui est bénéficiaire ou non. Par exemple, le médicament a des effets pervers mais si son bilan global est plus positif que négatif… bah… on supporte. En revanche, si le fait de prendre ces médicaments vous fait accoucher d'enfants difformes…

Dans le même ordre d'idée, je vous propose de nous intéresser un instant à l'informatique. Fascinant l'informatique. Génial! Presque miraculeux. Mais à quel prix?

D'abord, rien que la gestion du spaghetti de fils, câbles et rallonges à doubles prises en-dessous de votre table vous ferait regretter de vous être équipé.. Après, les installations de nouvelles versions peut vous faire perdre des jours de votre précieuse Existence… Ensuite, les pitreries des incompatibilités et les dysfonctionnements impactent directement votre système nerveux. Gravement! Avec FaceBook vous vous soumettez directement à BigBrother! Vos navigations sur internet réduisent vos temps de sommeil et accroissent votre chance d'être piraté… Et tout ça pour quoi? Quelques mails, un jeu? Un album photo avec Picasa? Une recette de carottes aux poireaux sur Internet? Me lire…, développer votre obésité par excès de sédentarité? Franchement… entre effets pervers et effets carrément nocifs, qu'en pensez-vous? Et c'est pas tout!

Les radars-prétextes de sécurité pour vous vider les poches et les comptes en banque -un racket d'état-, les hackers qui vous piratent 178 millions de cartes de crédit, les erreurs qui vous demandent de payer avant de rouspéter, les courriers qui vous appellent "cher sexe" suivi de votre nom parce que le préposé n'a tapé ni madame ni monsieur à la rubrique sexe…, les répondeurs "tapez un, tapez deux, tapez trois…" etc . les acharnements avec menace de saisie si vous ne payez pas la facture de 0 euros qui vous a été envoyée, la perte vertigineuse de vos informations…

Bref, pertes de temps abyssales, flicage, cornichonneries kafkaïennes, soupes de câbles, obésité et piratage, l'informatique n'est pas un outil de bonheur qui vous fait gagner du temps. C'est une machine à rendre des choses possibles dont les effets pervers et les nuisances dépassent probablement les bienfaits…   *;->)

05/10/2009

C'est quoi avoir de la chance?

Pas-de-chanceL

 

                        Aujourd'hui je vais vous parler de la chance. Et de la malchance, forcément. Vous vous dites comme ça "l'euromillion ce sera de toute façon pas pour moi, inutile de jouer…" Jusque là, je vous rappelle la pub: 100% des gagnants ont tenté leur chance. Si vous ne la tentez pas… Quoique, quoique, même quand je la tente, je gagne pas. J'ai essayé, pas plus tard que la semaine passée. Pire, la chance est tombée sur un type que je connais même pas. Doit pas être génial celui-là. Comme quoi… l'argent n'est pas moral. Il chançonne n'importe qui.

Enfin, vous vous dites qu'après tout, par rapport aux SDF ou aux malheureux qui meurent de faim dans le monde, y a pas à se plaindre. Effectivement. Ça remotive après l'immense déception de l'euromillion qui est allé dans la poche de ce crétin, appelons-le comme ça si vous voulez bien désormais, qui a peut-être des tendances pédophiles que ça m'étonnerait pas, tiens, mais je veux pas être mauvaise langue.

Je disais donc que vous vous estimez finalement dans un pays de cocagne. Et moderne! Avec plein de radars. Eeeet m…, je recommence à déprimer… Parce que pays de cocagne, pays de cocagne, je veux bien moi, mais y a quand même des trucs où on n'a pas eu de chance.

Tiens, par exemple: ces nuages gris et lourds. Joli pour les peintres tourmentés mais pas pour jouer dehors. Et que dire du mauvais goût de la majorité des habitants de ce pays pour les couleurs noir et jaune par exemple, qui vont pas du tout ensemble.

Mais surtout, il y a un truc où on a complètement manqué de chance. C'est nos immigrés. Les Américains, ils ont eu les Mexicains. Un peu bruyants mais sympas. Et puis ça vous fait des fêtes, des jolies couleurs et des tacos et plein de trucs marrants à manger et ils portent leurs enfants sur le dos comme des mignons Koalas. Nous on a le couscous. C'est bon le couscous. Mais c'est tout. Tiens, si on avait importé des Brésiliens en masse, on aurait eu plein de jolies filles plantureuses en bikini avec des bracelets dorés sur des chevilles bronzées qui auraient dansé dans les stations de métro et dans les rues! Au lieu de ça, côté filles, on a ramassé celles avec des housses noires! Je vous dit, on manque de bol dans ce pays.  *;->)

11:50 Écrit par Amadeus | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : belgitude, chance, carnaval, rio |  Facebook |

01/10/2009

Ruut… bonheur!

RuutBonheurL

 

                             Comment ça, vous connaissez pas Ruut Verhoeven? Pas personnellement, je comprends, mais rien qu'à son nom vous aurez déjà compris que c'est pas l'inventeur du makoulele à trois cordes! Ah, vous voyez que vous en savez déjà plus que ne pensiez, rien qu'avec le nom. On continue? Ruut… Plutôt Zotlandais, non? Sérieux oui, drôle, j'en doute avec un nom pareil. Ah ben voilà, ça s'appelle des préjugés de ma part. Parce que Ruut Vermachin, lui, des préjugés il en a pas. Je vous zesplic.

Ce brave Ruut a essayé de déterminer le pays où l'on était le plus heureux. Obstetriquement, hein, pas avec des impressions et des préjugés subjectifs comme j'ai moi. Et quel est le pays gagnant? Je vous le donne en mille et vous pouvez le garder aussi mille fois, d'ailleurs… Vous voyez pas? Vous donnez vos glandes au chat? Bon. Eh bien the Winner is l'Islande! Je comprends mieux maintenant pourquoi vous étiez tous en vacances en Islande cet été. Apparemment j'ai loupé quelque chose, là… Mensurations du bonheur: 69/81,5 (69 années de bonheur pour 81,5 de vie) en Islande. Ah, la morue surpasse la bouillabaisse, non? Puis vient la Suisse. Le chocolat sans doute (65/81). Dans la liste on trouve aussi l'Autriche, la Suède, la Finlande, le Danemark, la Norvège… le Canada et le Mexique en 10eme place… Ça sent pas les statistiques manipulées, tiens, ça… Notez, le racket et les enlèvements contre rançon à tous les coins de rue ça peut apporter du piquant à l'existence et créer du bonheur… Luxembourg, Zotlande, Irlande… Colombie (à mon avis l'enquêteur avait fumé de la pure, là), Nouvelle Zélande… La Belgique (57/78) vient après l'Espagne et le Costa Rica, quand même. Je m'en serais douté. Ensuite, Allemagne, USA puis France…, le pays de la bonne cuisine, du vin, du tourisme et de toutes les gloires sociales et avancées des droits de Lomme, pourtant! (52/82).

A voir le nombre de pays nordiques en tête on se dit que les critères de bonheur choisis sont ruutement pas les nôtres: climat…, charme des restos, etc… Mais il y a un critère intéressant qui me laisse perplexe: c'est la différence entre nombre d'années de vie et nombre d'années de bonheur  dans son étude. En Suisse l'écart est de moins de 16 ans tandis qu'en Belgique il est de 21 ans! Ce qui signifie que, quelque soit le taux de bonheur… il y a un purgatoire! Il est de 30 ans en France! 35% d'années à se faire c… pour atteindre le nirvana français! Ça laisse rêveur. La question c'est de savoir quand? L'enfance? La vie active? Ou après? Je pencherais bien pour penser que c'est durant la vie active avec taxes et radars, tiens… *;->(

Source: l'Internaute
Ruut Verhoeven, statistiques du bonheur, Bonheur en France,


LE BONHEUR CONSERVE
Le Quotidien du Médecin du 28 Août rend compte du travail du sociologue hollandais Ruut Verhoeven qui a synthétisé une trentaine d'études menées chez des personnes saines ou malades. Se sentir heureux est associé à une longévité augmentée de 7,5 à 10 ans, un facteur aussi puissant que l'absence de tabagisme.
L'auteur s'étonne en conclusion de son article que l'investissement dans les techniques d'aide au bonheur à l'école, par coaching spécialisé, dans les media soit si faible, "une carence du marché, étant donné le nombre de gens qui ont le sentiment qu'ils pourraient être plus heureux".

28/09/2009

Paparazzots

PaparazzotsL

 

                             Vous avez certainement reçu ces bêtises du net dans lesquelles on vous pose des questions comme "pourquoi n'arrive-t-on pas à se lécher le coude" ou "pourquoi si les boîtes noires d'un avion sont les seules choses qui résistent à tout, on ne fait pas tout l'avion dans le même métal"?

Eh bien moi aussi, j'ai une question de ce type, mais elle donne à réfléchir.

J'entendais ce midi que lors du suicide de Brigitte Bardot, que les secours étaient arrivés après les paparazzis! Vous voyez ça d'ici. C'est la nuit, les ambulances ont des sirènes et gyrophares et ils arrivent après les parasitazzis qui n'ont même pas été appelés. Comme pour Lady Di ! Ça interpelle, non?
Autre chose: on lit de temps en temps des interviewes de criminels ou de terroristes en fuite. La police ne les retrouve pas mais le journaliste y arrive! Or, la police dispose d'interpol, d'équipes de flics bien entraînés, d'indics, de plein de techniques et… ben non, ce sont les journalistes qui arrivent les premiers et qui veulent pas donner leurs sources en plus. A votre avis, si on avait lâché des paparazzis dans la cave à Dutroux, vous croyez qu'ils seraient passés à côté des malheureuses jeunes filles?

C'est tout ça qui m'a donné une idée. Plutôt que d'avoir des flics qui trouvent rien d'un côté et des secours qui arrivent en retard… pourquoi ne pas fusionner les professions?

Les sauveteurs seraient à la fois conducteurs d'ambulances, secouristes et paparazzis. Ils prendraient des photos super et soigneraient la personne dans les meilleurs délais avec le prix de vente des photos Economique pour la sécu. En plus, en cas de litige, les photos parleraient! Idem avec les flics et les journalistes. Ils devraient être flics et reporters. L'un mènerait l'enquête et retrouverait les bandits et le type qui a reçu une formation de flic utiliserait ses radars pour les retrouver. Voilà une meilleure cause que de pourrir la vie des automobilistes, non?

On sait depuis longtemps que la "cross fertilization", la fertilisation par croisement des compétences, est efficace en médecine, en physique, en chimie, etc. Et pourquoi pas entre police, paparazzis et soins d'urgence? C'est pas une bonne idée, ça?   *;->)

PS: pour nos amis français, ZOT signifie idiot en flamand… mais fait partie du langage populaire des Bruxellois.

12:39 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : police, enqueteurs, journalistes, paparazzis |  Facebook |

17/09/2009

Des nouvelles de Drosophile Shimano

DrosoL

 

Vous vous souvenez de Drosophile Shimano? Mais oui, c'est ce gars qui s'était allumé parce que j'avais dit du mal des cyclistes irresponsables qui se croient à l'abri de toute signalisation routière. Il avait un peu déraillé en se trompant de selles lorsqu'il me lança que je le faisais ch…

Eh bien je l'ai revu tout à l'heure par hasard en train de brûler un feu rouge tout en pratiquant un bras d'honneur vers les automobilistes. Il avait ses yeux de mouche fumés, sa tenue en lycra jaune, vert pomme et violet, ses godasses de donneur de sperme et son short en charbon actif. Ah, j'oubliais le casque Bonux en polystirène protubérant qui a toujours l'air de tenir sur le crâne comme s'il portait son cerveau au-dessus de sa tête.
 
Sacré Drosophile. Il me fera toujours rire, tiens. Notez, c'est sympa de sa part de faire le pitre en rue sur un vélo alors que personne ne le paie pour ça. Non seulement il risque de se faire écraser, mais en plus il respire les gaz d'échappement et il porte gravement atteinte à sa prostate et à ses facultés de reproduction, ce qui manque pas de selle. Qu'il ne se reproduise pas est une bonne chose, me direz-vous. Certes. Ça lui enlèverait son caractère exclusif. Mais de là à ce qu'il laisse sa santé en rue pour nous faire rigoler, là… je suis admiratif.

J'essayais comme ça, par pure curiosité, d'imaginer son petit chez lui. Je l'imagine vivant dans un deux pièces cuisine avec son vélo accroché au-dessus de la télé pour pas prendre trop de place. Dans l'évier de la cuisine, une chambre à air en réparation et une gourde en rinçage. Sur la cheminée, à côté du thermo, ses trophées au Beau Vélo de Ravel… Quelques chambres à air et pipettes sur la table basse et un tube néon pour vous charmer tout ça.  Un portrait de lui en tenue drosophile à côté d'une jeune gourde en robe de mariée avec du rouge à lèvres qui a débordé au coloriage. Et la télé calée sur eurosport. Sans parler du petit coussin sur le canapé pour soulager ses fondements tant mis à mal par la selle…

Vous voyez, Drosophile Shimano a une vie passionnante et très engagée. Il s'endort en suçant sa roue tous les soirs en pensant qu'il contribue à soulager la planète. Pauvre Drosophile. Bah, il faut de tout pour faire un monde, hein. Si vous voulez le voir en pipette et en os, il sera sera là à Bruxelles dimanche et sans voitures pour son heure de gloire écoloromantique avec tous les religieux de la pompe à mélo écologique. et l'organisation Beau Ras le Bol de Vélo *;->)

 

PS: j'adore le vélo mais je ne suis ni grégaire, ni carnavalesque, ni écologiste primaire.

13/09/2009

Plaidoyer pour un Humanerism…

HumanerismL

 

                              On nous promettait BigBrother pour 1984. Il a pris un peu de retard mais rassurez-vous, il est bien arrivé! Cette fois, ça y est. Pour ceux qui n'ont pas la couleur, je rappelle que BigBrother est le personnage du roman "1984" de Georges Orwell. Le Grand Surveillant qui fait de nous des êtres fliqués et sous contrôle dans un état policier. On y est.

Sur la route les radars vous espionnent et vous sanctionnent automatiquement sans intervention humaine. La nouvelle génération qui arrive va contrôler votre distance de sécurité avec la voiture qui est devant vous… Sanctions à la clé!

Les GSM, les cartes de crédit vous localisent et vous suivent à la trace. Les nouvelles poubelles équipées de puce contrôlent désormais le poids de vos déchets pour contrôler votre obéissance aux écologistes… et vous taxer, sanctionner…

Pour contacter une banque, une assurance ou autre… tapez un, tapez deux, etc. Et si vous arrivez à parler à un humain, il est à Tiziouzou, n'a jamais vu un blanc autrement qu'avec un fouet et il est enfermé dans un faisceau de procédures déshumanisées.

Dans les supermarchés et les autoroutes on vous prie désormais de faire le travail vous-même pour scanner et payer, ce qui déploie encore plus de simili-flics de sociétés de sécurité qui engagent des rambos bizarres et primaires… Après la Société de Services, le service tertiaire, voici la Société Do-it Yourself…

Les Allemands ont créé la prime de pension réduite pour les fumeurs, vu que… C'est beau la science statistique, non? Déjà que c'est Bismark qui avait inventé la retraite pour les vieux en prévoyant que les ouvriers paieraient pour les autres vu qu'ils mouraient plus jeunes… Ils sont bons les Allemands!

Après le consumerism, il va être urgent d'inventer le Humanerism… pour restaurer l'humain.  Parce qu'enfin, qui aura les moyens de s'acheter ce qui est produit quand tout le sera par des robots? Et où vont nos libertés?… Nous sommes bardés de mécaniques de régulation qui pissent du dysfonctionnement partout et de plus en plus confinés dans un état binaire: j'ai le droit, j'ai pas le droit… Point.

17:52 Écrit par Amadeus dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : humanerism, robots, big brother, radars, gsm |  Facebook |

08/09/2009

Détenu grippal…

Détenu-grip-L

 

                 Ça y est, j'ai attrapé la grippe à V1-V2 qui m'a atteint plein pot. Je pense que j'en viendrai à bout et pas le contraire. Mais uniquement si je survis à mon confinement, parce que je ne peux plus sortir.

Oui mais voilà, j'ai plus rien à grailler. Alors j'ai attaqué les vivres qui datent d'avant les vacances… Conserves et congélateur. Je vous zesplic.

J'ai commencé par les sardines. C'est bon les sardines. Oui mais dix ou douze boîtes, après vous prenez les portugais… en grippe! J'ai trouvé deux boîtes de soupe qui étaient tombées derrière un meuble à la cave et que je me promettais de déloger depuis 2003. C'était déjà ça de pris.

Après j'ai attaqué les surgelés. Les restes de pains d'une autre époque, jetés dans le congélo plutôt que dans la poubelle pour se donner bonne conscience. J'ai fait des mélanges improbables parce que des trucs sont soudés par le froid: une vieille saucisse d'abord cuite pour la conserver quelques jours de plus, puis congelée avant les vacances mais inséparable siamoise d' une portion de cabillaud. J'ai complété par un reste de pâtes d'il y a trois jours… Mais comme le résultat était bizarre, j'ai agrémenté avec la béarnaise Devos-Lemmens qui restait. Hmm yabon avec des pâtes!  Et au moins ça masquait le goût de la saucisse.

Là, j'attaque les épinards en branches avec des champignons qui devenaient noirs au frigo. J'ai mis de la crème vanille d'un frisko soudé à une portion de purée parce que la crème fraîche manquait… Je mange des framboises au casse-noix à la sortie du surgélateur.  Et je vous raconte pas les problèmes d'identification de tous ces restes quand ils sont à l'état de cadavre blanchi ratatiné façon Hitchcock dans les tiroirs du frigo… Il faut vraiment avoir faim! Bref j'invente la cuisine du détenu grippal.

Et ma femme dans tout ça, me direz vous. Ah, bonne question. Merci de me la poser. Eh bien ma femme considère que je suis mauvais pour accommoder les restes. Elle tient une preuve de plus de l'infériorité des mâles. Je crois qu'elle teste mes aptitudes à la survie pour quand les écolos nous contraindront au zéro-déchet… Bon, je vous laisse, je dois décongeler des suppositoires contre la toux soudés à une croquette. Délicat à utiliser sans dégel préalable. Dans les deux sens…  *;->)

 

La rentrée se traine un peu. Soyez sympa, pensez à communiquer l'adresse du Macram d'Amadeus à vos amis et relations qui ont mauvais esprit !  ;-)

Merci d'y penser!

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : sante, prevention, grippe a |  Facebook |

04/09/2009

Une belle mort !

Retour-natureL

 

                                Je voudrais revenir un instant sur le terrible drame de la disparition de Nicolas Hulot et Yan Pollux Bertrand en hélicoptère l'autre jour au-dessus du territoire des Papous, lesquels les ont mangés à la petite cuillère après les avoir dépecés et cuits en brochettes sur le feu sacré des ancêtres.

D'abord, et malgré tout le respect que nous devons à leurs familles tribales écologistes, je voudrais dire que le drame est très relatif. Pensons un instant, mes très chers frères, à Molière dont la mort inopinée en scène a été décrite comme l'ultime preuve de son génie et l'hommage glorieux du Théâtre à son meilleur serviteur. Quoi de plus déshonorant pour un général que de mourir dans son lit… Que n'a-t-on glosé à propos de John Glenn, le premier cosmonaute américain, lorsqu'il s'est cassé une jambe en glissant sur la savonnette de sa baignoire? Inversement, vous qui avez une vie bien rangée, vous détesteriez mourir au combat ou d'une crise cardiaque pendant que vous vous surpassez pour votre patron! Soyons honnête!

Alors, rétablissons un peu les valeurs. Quelle plus belle mort pour les deux papes de l'écologie que cet hélicoptère abattu inopinément par un vol d'oiseaux migrateurs qu'il tentait d'éviter par respect de la nature? Quelle mort plus romantique et glorieuse que d'avoir été récupérés par des hommes si proches de la nature qui ont tout à nous apprendre selon les mots mêmes de Nicolas Hulot dans son dernier film? Quel plus beau destin que cette cérémonie culinaire sur le feu ancestral? Quel plus beau sanctuaire que l'estomac de ces gens qui ne chassent et ne mangent que pour vivre? Quel accès plus direct avec le recyclage et le retour à la nature que le retour au sol par les crottes d'humains chimiquement purs? Comment rêver d'une plus belle fin d'écologiste?

En vérité, je vous le dis, ils eussent été fiers de savoir comment la mère nature les a rappelés à eux. Et si heureux de savoir que le sort a immortalisé et divinisé leurs personnages emblématiques de la grande régression écologique. Ils l'avaient bien mérités ceux qui pouvaient, à l'inverse de nous, polluer la planète, les terres et les peuplades avec leurs héli-co2 en reversant sur l'autel de l'écologie  la plantation de quelques arbres pour se faire pardonner leurs vertueux méfaits…  *;->)

02/09/2009

Doudou balistique!

Doudou-balistiqueL

 

                  J'ai déjà eu l'occasion de vous parler de mon petit -fils. Six ans. Un fameux bonhomme, celui-là. Oui, je sais, je ne suis pas objectif quand je parle de lui et surtout quand je prétends qu'il est bien mieux que tous les autres. C'est lui qui prétextait le Ramadan pour pas manger ses légumes… Il a encore eu le don de m'enthousiasmer durant la quinzaine où j'ai eu le bonheur de l'avoir en vacances.

Déjà, quand ma femme lui a signalé qu'il y avait des vilains mots qu'il ne fallait pas dire il lui a rétorqué que si on les avait inventés c'était pour les utiliser… Logique…: "Pourquoi on les a inventés, alors?"

S'agissant des objets idiots que je lui avais dessinés avec des ailes il m'a déclaré que c'était plus un aéroport mais un aérodrôle! "C'est amusant, on peut jouer avec les mots, hein papou!". Le fruit ne tombe jamais loin de l'arbre, me direz-vous, mais là je les reçois sur le crâne comme la pomme de Newton.

Hier, il a trouvé un truc qui le prédispose à une grande carrière d'ingénierie militaire spatiale… Je vous zesplic…

Sous notre grange pyrénéenne, des hirondelles viennent nicher depuis la nuit des temps! Enfin, depuis que la grange existe. C'est mignon ces hirondelles qui viennent nourrir toutes ces bouches jaunes ouvertes en losange. Mais l'autre jour ça a failli mal tourner. Mon petit-fils n'avait rien trouvé de mieux que de ré-inventer le missile balistique. Pour cela, il lançait son doudou, un petit ours mâché et remâché particulièrement dodu et mou, en l'air. Le but était d'atteindre les nids d'hirondelles… Le doudou balistique sol-air pour utiliser le langage en vigueur dans l'armée de l'air.

Je suis intervenu à temps parce qu'il était arrivé à atteindre un nid. Il était moins une. Vous imaginez… si un écologiste était passé par là à ce moment, j'étais dénoncé à la Komandantur locale et bon pour quelques années de travaux forcés en faveur des hirondelles. La frayeur rétrospective!
Et pas question de le charger lui uniquement! Non seulement, je serais responsable de ses agissements mais en plus, lorsque ma femme lui a demandé pourquoi il avait donné des coups de pied à son frère, il a répondu: si c'est moi, je ne m'en souviens pas en tout cas…

Je pense qu'il pourrait aussi être avocat ou politicien, celui-là!   *;->)

29/08/2009

Le bonheur de ma chérie…

Bonheur-chérieL

 

                        Le bonheur est un idéal de pourceau, disait Einstein. Réfléchissez et vous verrez la profondeur de cette pensée… Mais c'est pas le sujet. Le sujet c'est le bonheur version ma femme.
Ma femme a une conception du bonheur qui dépasse de loin celle des bouddhistes. Vous vous souvenez que pour les bouddhistes, suffit de ne plus avoir envie pour ne pas vivre frustré. C'est ça le bonheur. Un peu comme Coluche: dites nous ce que vous voulez, on vous apprendra à vous en passer. Pareil pour ma femme, sauf qu'elle, c'est encore mieux. Je vous zesplic.

Nous passons quelques jours chez des amis français qui ont une superbe et très grosse demeure ancienne, pratiquement un château, près de Cahors dans le Lot. Des centaines d'hectares… Trois dépendances dont chacune serait une belle maison de campagne en soi… Ma femme: eh bien je leur laisse! Tu imagines l'entretien? La toiture… Et les vols… Et les problèmes d'héritage? Dieu merci, c'est pas pour moi. Rassure toi ma chérie, c'est pas à nous!

Plus tard, nous passons un après-midi chez des amis à Toulouse. Là aussi, piscine, très belle et grande maison dans un joli parc. Ma femme: tu as vu ces arbres? Ça doit leur mettre plein de saloperies dans les gouttières! Et l'entretien! Et puis cette terrasse couverte, tant qu'à l'avoir aussi grande, elle est pas pratique, je préfère pour eux que pour moi. Rassure toi, ma chaigrie, c'est pas pour toi! Tu y as échappé! J'y veille!

On visite une propriétaire récoltante dans le Minervois. Courageuse, heureuse de son métier et de vivre dans les vignes ensoleillées. Ma femme: Eh bien, avec ce soleil, et les maladies de la vigne, les touristes, le travail que ça représente et tout ça, c'est pas pour moi! Mais ma chichie, rassure toi, nous n'avons pas non plus de vignes!

Un après-midi, dans le soleil des Pyrénées, nous croisons un joli petit cabriolet décapotable. Ma femme: j'en voudrais pas! Pour se ramasser des coups de soleil, avoir froid en hiver et se faire voler par des malfrats qui percent la toile… Du calme, ma chutenvrille, nous n'avons pas de coupé décapotable. Et tu vois, tu es pleinement heureuse grâce à moi: je n'ai pas de château, pas de vigne, pas de décapotable et pas de jolie maison toulousaine avec une belle piscine ombragée! T'en as de la chance, hein! Elle en a de la sagesse, hein ma femme!

Je commence à comprendre pourquoi elle m'a préféré à Alain Delon ou Georges Clooney, mais du coup je me pose des questions sur moi…
 
*;->)

25/08/2009

Ils s'en tapent!

S'en-tapentL

 

- Allo…, vite, c'est pour signaler un accident qui s'est passé juste devant nous qui…
- Bienvenue au service des urgences médicalisées de l'autoroute. Pour nous signaler un accident, tapez un, pour obtenir des conseils, tapez 2.
- 1
- Pour cet accident, si la personne est consciente, tapez 1. Si elle est inconsciente, tapez 2.
- 2
- Pour un ou plusieurs bras ou jambes cassés, tapez 1. Pour un traumatisme du tronc, tapez 2. Pour un traumatisme du crâne ou de la face tapez 3.
- 3
- Si la personne saigne, tapez 1. Si elle ne saigne pas tapez 2.
- 2
- Si la personne est inconsciente mais qu'elle respire, tapez 1. Si elle ne respire plus ou difficilement, tapez 2.
- 2
- Vous avez choisi l'option 2. Si la personne est de religion catholique tapez 1. Si elle est protestante, tapez 2. Si elle est de confession juive, tapez 3. Si elle est muslmane, tapez 4. Pour tout autre religion, tapez 5.
- 1
- Merci d'avoir communiqué cette information, un opérateur catholique va prendre votre appel… Nous nous occupons de votre appel… Merci de patienter… Nous nous occupons de votre appel… Tous nos prêtres correspondants étant occupés et les morgues saturées, veuillez rappeler plus tard. Nous vous remercions de votre confiance…

Vous n'y croyez pas? Moi non plus je ne croyais pas que France Telecom fut déjà devenu BigBrother de la sorte, que les autoroutes n'ont pratiquement plus d'humains aux caisses, que le monde se déshumanise à grande vitesse. Et pourtant, entre radars et automates, Big Brother est bien là! Et les commissions informatiques et libertés ou autres organismes n'y ont vu que du feu… Ils ne se rendent même pas compte des implications de tout ceci. Ils n'ont aucune vision intégrée de ces nouvelles technologies en rapport avec la morale, la Société et les droits de l'Homme. Et plus simplement: quand les gains de productivité seront tels qu'ils élimineront tous les emplois et salaires, qui pourra se payer les produits des robots?   *;->)