19/02/2009

Méditation…

MéditationL

 

                            J'ai trouvé cette photo par hasard. Je crois que je ne connais pas une autre image aussi émouvante que cette jeune-femme couchée sur le corps enterré de son compagnon rapatrié de la guerre d'Irak… Avec sa bouteille d'eau, un sac… rien que de la douleur.

J'ai pas envie d'explorer mes sentiments ni les siens. Trop facile d'écrire et de romantiser. Le sujet est, pardonnez-moi, "trop beau"… Je laisse chacun d'entre vous à sa méditation sur la mort et l'amour. Et vous verrez: cette méditation là devient prière devant le néant.

Mais peut-être puis-je laisser échapper ma révolte. Que des gens aux idées courtes s'arrogent le droit de vie et de mort pour un petit effet démagogique, pour se donner le sentiment d'être vraiment l'empereur du Monde, pour se sentir exister comme président, pour se donner le sentiment de penser et d'être visionnaire… tout ça me désole. Alors c'est devenu ça la démocratie? C'est pas mieux que la dictature? Que les plus insignifiants puissent devenir nérons? Oui, me direz-vous, mais ils sont le résultat d'un vote et ce vote vient de nous. Certes. Mais les failles du système sont telles qu'elles permettent les tromperies sur la marchandise et les rapts de valeurs et d'idées.

On a vu un président mentir et conspirer pour attaquer un pays et le détruire en prétendant qu'on allait y installer la démocratie…  Le même président auquel on a refusé jusqu'au destin tragique qui construit les légendes, comme celles de Lincoln ou de Kennedy. Il ne méritait pas les honneurs d'une tragédie. Seulement une babouche médiocrement esquivée et qui restera dans l'Histoire comme la certification de son insignifiance.

Sauf que cette insignifiance a été payée avec des vies, avec des douleurs et des renvois vers le néant.

Alors c'est ça la démocratie? Il serait sans doute temps de cesser de la vénérer comme telle. Il lui manque bien des choses encore. Comme il manque à l'humanité de réussir dans les relations humaines les performances qu'elle réussit si brillamment dans les technologies…    *:->(

18/02/2009

La voiture du futur!

VoitureFutureL

 

                            Faisons un rien de prospective. C'est pas tous les jours, surtout qu'on a le nez dans le guidon de notre quotidien. Voilà, je me demande à quoi ressemblera la voiture du futur. Et pour cela, rien de tel que de percevoir dans quel environnement elle se mouvra.

D'abord, la voiture du futur aura de très grosses roues avec de gros dessins de pneus pour amortir le passage des casse-vitesse qui seront généralisés et dont la hauteur sera d'un mètre cinquante. Les roues seront rétractables pour moitié afin de pouvoir prétendre au statut de deux roues, seuls véhicules qui seront admis en vile.

Ensuite, nos voitures fonctionneront sur piles mais des éoliennes sur le toit permettront de récupérer l'énergie dépensée, surtout en décélération. Des pédaliers seront installés aux places des passagers pour l'efficience énergétique.

Les pare-brise seront blindés pour se protéger contre les écologistes verts qui seront devenus très très agressifs, les vitres ne pourront pas être abaissées et des hygiaphones seront présents avec tiroirs mobiles puisque chaque rue aura son péage. Un système de vérins permettra de garer la voiture à la verticale parce que le parking se paiera au mètre dans les rues.

Les sièges seront tous éjectables pour sauver les passagers en cas d'accident. Ils se déclencheront dès que le véhicule dépassera 15 Km/h afin de préserver des vies.

Côté design, la carrosserie sera toujours noire et anguleuse afin de garantir la furtivité des voitures comme pour les avions furtifs qui échappent ainsi aux radars ennemis. Les moteurs seront placés sous la caisse pour ne pas laisser de trace thermique et dans le pare-choc arrière, des leurres (rapidement interdits par la loi) permettront de dévier les missiles déclenchés par les radars automatiques.

Enfin, les voitures seront équipées de cales en bois qui se déploieront sous la carrosserie afin que la voiture puisse rester de longues années sans rouler puisque de toute façon, les voitures ne pourront plus quitter leurs places de riverains… Il sera obligatoire d'acheter une voiture pour faire tourner l'économie mais interdit de l'utiliser. Simple et efficace comme programme!

Allez, j'incite tous les designers automobiles à se mettre au travail… En attendant, il faut supporter qu'on tue l'automobile d'un côté et qu'on la subsidie d'un autre… Allez comprendre…
*;->)

16/02/2009

Satellitepopette!

SatellitepopetteL

 

                            Ça y est! C'est arrivé! Deux satellites sont entrés en collision dans l'espace! Vous avez vu l'espace qu'il y a dans l'espace? Plein! C'est plein de vide comme on dirait à Bruxelles. Non mais pire que ce que vous imaginez! C'est VRAIMENT plein de vide et immense. Eh bien il y a deux cons qui sont parvenus à se rentrer dedans. Faut le faire, hein! Y zavaient manifestement forcé sur le propergol liquide ces deux là. Sortez les petits ballons… Notez, ici quand je vois les gens se garer, je pense souvent qu'ils seraient capables de faire trois tonneaux rien qu'en se faisant un créneau à 0 à l'heure…

Pour ceux qui viennent de se lever et dont les neurones n'ont pas encore atteint leur masse critique suite à une dissipation tardive des brumes matinales, je vous donne un coup de pouce…
Pensez d'abord que quel que soit le plein de vide que vous leur donnerez, les cons arriveront toujours à se rentrer dedans. Et on est nombreux à être cons…

Ensuite, la vitesse n'a eu aucune influence là-dessus parce qu' enfin, ces trucs sont sous la surveillance permanente des radars et ça n'a servi à rien! Et vlan! Pas mal l'argument, non?

Et puis je me demande comment ils vont faire pour la déclaration "à l'amiable" dans l'espace. Surtout que c'est un vieux satellite russe qui a cogné un tout nouveau satellite de luxe américain. Ils sont pas heureux les Américains! Les Russes s'en foutent. Perte totale… En ce moment les morceaux redescendent sur le Texas!

Quoi qu'il en soit, tous ces satellites se mettent sur la même orbite et il y a 400.000 débris qui flottent dans le vide. Ça va des écailles de couleur d'un millimètre qui vous traversent la carrosserie (30.000 Km/h quand même…) aux gros morceaux de fusées porteuses, plus les satellites en fin de service. L'espace est devenu une poubelle… Qui va les descendre? Pas moi en tout cas!

En plus, il faudrait régler la circulation au fond des mers maintenant.  Deux sous-marins trop furtifs ont échappé à leurs radars et viennent de se rentrer dedans! Un peu comme si ma télé défonçait le lave-vaisselle. A quand une collision entre un sous-marin et un satellite? Là, quand même il y a moins de risques. Comme si la politique belge risquait de percuter l'intelligence… *;->)

15/02/2009

Le cul et les oreilles…

Cul-oreillesL

 

                        Il y a cinq ans, j'ai voulu remplacer les enceintes de ma chaîne Haute Fidélité. Je me suis fixé un budget et j'ai commencé à chercher. Après avoir parcouru quelques auditorium et beaucoup lu sur la question j'avais fixé mon choix sur deux superbes produits dont les critiques disaient le plus grand bien et après écoute j'ai acheté deux enceintes magnifiques et au double de mon budget… Caprice… Plaisir de la volupté d'un son tellement présent. Bah, on ne fait pas des folies tous les jours. Et c'est quand même pour pas mal d'années de plaisir.

Arrive un ami. Il admire les enceintes et en demande le coût par curiosité. Une fois que je l'ai eu ranimé, il s'étranglait: quoi? T'y as payé ce prix là? Mais tu es fou! Tout ça pour du bruit!
Je commençais à complexer et je me suis mis à réfléchir. Eh oui c'est de l'argent. J'ai donc cherché à motiver mon achat en lui disant que j'aimais beaucoup la et même les musiques, mais aussi la qualité, le fruité des sons et des harmoniques, choses qui disparaissent absolument avec les chaînes standards. Mais ça n'a pas suffi et je suis passé pour le dernier des cinglés. Mais vous savez comment ça va, une fois que le cerveau se met en route, il devient difficile de l'arrêter.

Un jour que je rendais visite au dit ami, il m'a montré son nouveau salon. Il venait de s'acheter deux superbes canapés en daim et deux fauteuils la semaine d'avant. J'ai admiré, puis en ai demandé le prix. Le total valait bien plus cher que mes enceintes! Et là, c'est venu tout seul: quoi? Tu as payé ce prix là? Mais c'est effrayant! —"Oui, me dit-il mais qu'est ce qu'on est bien assis! On s'y sent bien, et toi tu as bien acheté tes enceintes!". Et c'est là que je suis devenu féroce…

Mais mon vieux, tu me traites de fou mais je te signale que tu viens de dépenser plus d'argent pour ton cul que pour tes oreilles! Plus d'argent pour t'avachir que pour te cultiver!

Eh oui, c'est ça la vie. On dépense souvent plus d'argent pour ses bassesses que pour les hauteurs… Ça fait réfléchir, hein! Vous trouvez pas?   Bon… je crois que je vais encore me faire pas que des amis avec ce texte…
*;->)

14/02/2009

Les trois petits cochons…

Trois-petits-cochonsL

 

                        Il était une fois trois petits cochons qui voulaient se loger. L'un avait construit une maison en paille et les autres s'étaient moqués de lui. "Comment? Mais à la moindre intempérie le vent va t'éclater ta baraque et tu vas te retrouver ruiné et nu comme un ver! Prends exemple sur nous. Nous sommes des gens sérieux, nous construisons en dur de telle sorte que le vent n'ait pas prise sur nous". Mais le petit cochon à la maison de paille ne voulut rien entendre et il acheva son travail en apposant une jolie plaque avec le nom de sa maison.

Le deuxième petit cochon construisit une maison en bois ce qui laissa les voisins perplexes. "Tu es sur que ça va tenir?". Mais le petit cochon menuisier charpentier érigea sa maison de bois avec une jolie plaque devant la porte. Elle avait fière allure!

Il y avait bien longtemps que le troisième petit cochon avait construit sa maison. En brique. On avait ri de lui en disant qu'il avait une brique dans le ventre. Puis, il mourut et ses trois enfants se chamaillèrent l'héritage en indivision.

Et puis, un jour, un Italien nommé Benedetti arriva et souffla sur la maison de paille qui s'effondra et partit ailleurs avec le vent. La jolie plaque qui portait le nom bizarre de Société Générale disparut dans le désastre.

Quelques années plus tard, une tornade venue d'Amérique souffla si fort sur la maison de bois qu'il n'en resta rien! Sa jolie plaque qui affichait fièrement le nom de Fortis, s'envola en tournoyant au-dessus de la Hollande et de la France avant de retomber sur la tête du deuxième petit cochon. Ouf! Les malheurs étaient passés.

Or, quelque temps après et contre toute attente, une simple brise effondra la maison de briques sur la tête des fils héritiers du troisième petit cochon . Ils avaient voulu changer les murs intérieurs de place sans égard pour les murs porteurs. La toiture gisait sur la plaque "Belgique-Belgïe" et l'on fit du boudin avec les restes des occupants… Un régal pour la France et la Hollande.

Quand j'étais enfant on me racontait l'histoire des trois petits cochons et on me racontait aussi que la Belgique était un pays solide, plein de bons sens et de stabilité… Mais quand je vois les têtes des administrateurs des banques et celles des ministres, je mélange les cochons, les hommes de paille, la langue de bois et les "briques" perdues…  *:->(

11/02/2009

La titrisation de la connerie…

TitrisationL

 

                            Dans ma série des trucs qui f… les boules, je dois vous en raconter une bien bonne. Vous risquez de faire des cauchemars cette nuit mais fallait pas venir fourrer votre nez ici!

Vous savez désormais ce qu'est un subprime. On prend un crédit qui sera jamais remboursé, on vous le met avec un cocktail de bons crédits, d'actions et de bons assaisonnements et on revend ça, puis on le "titrise" (on en fait un titre de bourse). Et hop, plus personne ne voit ce qu'il y a dedans. Et dedans il y avait plus de pourri que de bon, mon trésor… On appelle ça des produits toxiques. C'est tout le principe du recyclage. On fait des sacs plastiques avec des molécules d'amidon et de plastique mêlées. Les bactéries croquent l'amidon et avalent le plastique (toxique) en même temps! Hop, recyclé, le plastoc. Eh bien la même chose existe pour les idées qu'on veut nous faire avaler! On a titrisé la connerie et les abus de pouvoir. Je vous zesplic.

On invente de jolis titres comme la Mobilité par exemple. Le concept est joli. Ah, on va enfin mieux circuler… Mais si à l'intérieur de ce concept global on vous met un petit peu d'amélioration des routes on vous met surtout plein de pourritures comme l'élimination des parkings, l'élimination de la voiture en ville par péages parcmètres, les casse-vitesse, les radars et le reste. Et nous, on avale le subprime Mobilité avec ses pourritures. Globalement c'est un joli concept mais en fait c'est un produit toxique! Capito?

C'est pas le seul. Depuis que les politiques ont compris le truc, ils vous ont inventé plein de jolis titres:  la Mondialisation (l'ouverture et la paix pour mieux nous ruiner…), la Diversité (une façon d'induire le communautarisme sous une présentation altruiste…), le Developpement Durable (qui va nous retomber sur le croupion de même nom… oui, le râble), le bio-carburant (qui ruine les pauvres), et c'est pas fini. Des concepts comme ça on vous en invente tous les jours! Au niveau national, mais aussi au niveau européen supranational, etc. Et c'est ainsi qu'un parti politique est toujours un produit toxique parce qu'il vous oblige à voter pour un paquet qui contient des trucs pourris.

Comme les subprimes nous retombent aujourd'hui sur le museau, il n'arrête pas de pleuvoir des titres pourris sur nos existences. Quand je vous disais que vous alliez mal dormir cette nuit avec mon blog toxique que j'ai ! Bon, ben je vous laisse réfléchir là-dessus comme dirait Gustave Parking… *;->)

10/02/2009

Le syndrome de Stockholm…

Syndrome-StockholmL

 

                        Lorsque des gens sont pris en otages, ils adhèrent peu à peu aux thèses de leurs ravisseurs. Cette surprenante découverte a reçu un nom: le syndrome de Stocholm.

Ce phénomène ne se limite pas aux prises d'otages explicites. Il apparaît également avec ce qu'on a coutume d'appeler l'Art Actuel et qui n'est rien d'autre qu'une cornichonnerie et une escroquerie de très grande envergure. Tout le monde peut s'en rendre compte avec son simple bon sens.

Toutefois, comme il est arrivé dans le passé que des érudits eux-mêmes passent à côté d'œuvres qui s'avérèrent de grandes révolutions artistiques 30 ou 50 ans plus tard, nos élus et autres notables fortunés, se laissent entraîner à épouser les thèses d'une intelligentsia d'escrocs. Le public qui n'y comprend rien non plus se culpabilise alors et cherche à comprendre un art abscons en se flagellant pour y arriver… Syndrome de Stockholm!

Cela va très loin. Le dimanche après-midi dans l'émission de Durant sur la 5eme chaîne française, apparaît un de mes anciens profs: Pierre Sterckx qui avant d'être un vieux monsieur pétillant fut un merveilleux professeur auquel je dois beaucoup. Mais il a été contraint de vendre son âme au diable pour durer… Il fait aujourd'hui l'apologie des cornichonneries avec un indéniable talent d'illusionniste. L'oiseau est emmazouté dans le syndrome de Stockholm.

On va jusqu'à me dire que mon avis c'est mon avis et qu'il n'engage que moi et mon goût personnel. Je fais alors remarquer que si un restaurant proposait des crottes de souris assaisonnées de savon pour vaisselle et accompagnées de débris de paillasson, nous aurions tôt fait de refuser d'en manger! Et ce ne serait pas une question d'avis personnel! Idem pour une musique qui proposerait de nous déchirer les oreilles avec des sons incongrus et stridents sans rythme. Il existe en effet des limites naturelles à ce que notre langue ou nos oreilles peuvent supporter. Ce n'est pas le cas pour les yeux… Et une représentation explicite peut toujours être soumise à un raisonnement… logique ou non ou à tous les délires. Voilà pourquoi les escrocs de l'art actuel se moquent du monde et nous en culpabilisent! En plus!

Vous ne comprenez pas l'art actuel? C'est que vous n'êtes pas encore touché par le syndrome de Stockholm… En d'autres mots, vous êtes encore sain d'esprit.   *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Art | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : art actuel, bozar, critique d art |  Facebook |

09/02/2009

Ça fout les boules

Boutique-terreL

 

                Prenons un peu de recul. On voit bien que l'intelligence, ça a échoué. C'était pas mal vu quand même. On abandonnait les poils et la queue et on gagnait en grosseur du cerveau. Avec tout ça on allait voir ce qu'on allait voir. Oui, eh bien ça n'a pas marché.

Nous voilà au sommet de la pyramide alimentaire, de la pyramide de l'intelligence et tout au-dessus de la pyramide du tas de déchets pollutifs! La science nous a donné la bombe atomique, les obus à fragmentation, les mines et tout ce qu'il faut pour se dégénérer, détruire, polluer… Même l'air. Et même les ondes qu'on voit pas! Il paraît qu'il y a 400.000 débris qui gravitent dans l'espace abandonnés par les satellites et qui menacent tellement les nouveaux qu'il faut en tenir une carte précise… Même dans l'espace! Déjà! Et là, pas moyen de descendre les poubelles!

A ce stade j'espère que les inspecteurs sanitaires intersidéraux ne vont pas se pointer tout de suite parce qu'ils fermeraient immédiatement la boutique terre!… ou je m'y connais pas. C'est vrai, je m'y connais pas, mais il me semble… Pas à vous? Et c'est pas la pollution de l'air qui m'inquiète le plus… mais celle de nos esprits qui dégénèrent à tout berzingue. D'ailleurs… la lecture d'Amadeus ne me dit rien de bon sur votre état mental… Vous vous en rendez compte de ça?

Notez, il y a peut-être un espoir… rappelez-vous, de temps en temps un météorite fait un reboot du système vie sur la terre. Extinction… Les dinosaures ont reçu un météorite dans la tronche et ils ont cessé de faire les malins. Nous, on va même pas en avoir besoin: on va s'extincter tout seuls, comme des grands. C'est ça l'Evolution: être capable de se supprimer sans aide extérieure. Endogène, qu'on appelle ça.

Ce sera merveilleux pour les autres! Les animaux, les oiseaux, les plantes vont tous pouvoir revivre dans l'épanouissement et la paix. En fait, avec nous, l'Evolution est allée un pas trop loin… Fallait s'arrêter à temps, la terre! A moins que ce soit notre évolution humaine qui soit pas terminée. Le chien ou le chat ou la souris ou les tigres sont arrivés à maturité de leur évolution et ils sont parfaits! Les plantes aussi. Il n'y a que nous qui avons un air inachevé -surtout côté cerveau- et avec la médecine la sélection naturelle ne permet même plus d'évoluer. On garde tout… Juste assez malins pour tout détruire… mais rien au-delà. Ça fout les boules hein, vu comme ça…
*;->)

08/02/2009

La guerre de feu le vrai…

GuerreFauxL

 

                            Je rends visite à ma couturière et admire quelques beaux livres dans sa bibliothèque. Elle rit et ouvre… un bar caché derrière les imitations de livres…  Elle me sert un Canada Dry. Ne craignez rien, il n'y pas d'alcool… Et en plus c'est un Lite! Subitement une grenouille croasse dans l'appartement… C'était le téléphone… Je descends, reprends ma voiture et trouve un PV sous l'essuie glace. Examiné de plus près, c'était une publicité…  Je manœuvre en marche arrière et me fait klaxonner par un camion de 20 tonnes… Je sursaute jusqu'au plafond… ah, non, une Fiat 500… La Guerre du Faux* comme dirait Umberto Eco. Notez, le trompe l'œil c'est pas nouveau. Mais ce qui est nouveau c'est que les choses soient carrément autre chose.

Tout a commencé avec l'énergie qui nous a permis de ne plus dépendre du jour et de la nuit ni du muscle ou du vent…

Avec la télé, le téléphone, la radio et la voiture, l'avion, ce sont les distances qui sont devenues virtuelles…

Avec l'invention du plastique la forme a cessé d'être dépendante de la matière. En 1958, les visiteurs de l'expo58 étaient fascinés par l'extrusion devant eux de petites galettes de plastique avec le logo de l'événement. Dans la foulée, c'est tout le design qui est parti en vrille: pieds de table inclinés en défi à la pesanteur et à la résistance des matériaux! formes chewing-gum, libération!

Puis, avec la pilule, les mœurs ont été libérés. Une révolution des esprits… Avec la sécurité sociale… je vous laisse conclure.

Avec l'informatique, c'est carrément tout le réel qui semble être passé à la trappe tant qu'il ne nous rattrape pas! On aurait pu penser qu'il n'était pas possible d'aller plus loin… On se trompait!

Avec les subprimes et leur titrisation, on a vu que les banques elles-mêmes pouvaient partir en fumée! Avec Leterme on a presque vu celui de la Belgique… etc.

Bref, je perds mes repères. Comment élever et structurer des gosses dans un pareil environnement? On va bientôt plus oser approcher une jolie femme de crainte que ce soit un travesti! Drôle de monde, hein…
*;->)

*Pour ceux que cela intéresse:
ECO, Umberto. La Guerre du Faux. Le livre de poche, 1985.
Lire aussi:
BARTHES, Roland, Mythologies. Seuil, 1957.
Les deux sont passionnants pour apprendre à décoder notre temps…

18:00 Écrit par Amadeus dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : eco, barthes, le faux, mythologies |  Facebook |

07/02/2009

Les voyages forment la jeunesse

Voyages-jeunesseL

 

                            Rien de tel que les voyages pour apprendre quelque chose. Oh, c'est pas nouveau, hein. Que du contraire! Les Compagnons faisaient un tour de France pour apprendre leur métier. Ils revenaient avec une belle expérience. Imaginez un couvreur. Le type apprenait à faire tous les types de toitures qu'on rencontre en France! Ils te vous faisaient des clochers torsadés etc.

Plus près de nous, il y a le programme européen Erasmus qui permet aux jeunes européens d'aller étudier dans les universités d'autres pays. Génial. Personnellement, j'ai poussé mes enfants à aller se frotter aux autres loin et même très loin. Formateur, je peux vous dire. Vous comprenez mieux les autres! Ça vous fait comprendre plein de choses!

Comment voulez-vous comprendre la mentalité d'un coiffeur si vous n'avez jamais coupé les tifs d'un type qui a une sale gueule? Ou d'une jeunette qui vous fait des émotions embarrassantes quand vous lui massez la nuque… Tiens, imaginez que pour devenir ministre, il faille travailler d'abord comme éboueur pendant une année. Il y en aurait moins et ils apprendraient à vivre avec un salaire contre-indiqué et dissuasif pour l'achat d'une Mercedes…

Mais il y a un truc qui me passe par la tête. Vous avez vu la Marche de l'Empereur. J'ai pas la place pour vous raconter le film mais ces malheureux vivent dans un froid pire que de canard, ils marchent en rang comme des prisonniers pour aller tourner en rond leur œuf entre les pattes en se serrant les uns contre les autres jusqu'à ce que leur femelle revienne… si elle n'a pas été bouffée par un phoque… L'horreur absolue de mère nature. J'ai regardé la moitié du film et j'ai du arrêter pour pas faire des cauchemars la nuit. J'étais mort, là. J'en pouvais plus. Eh oui, j'ai un petit cœur sensible. Je maudissais le Créateur, j'enrageais, j'aurais voulu leur payer le chauffage central… Pourquoi je vous raconte ça? Eh bien parce que si l'on envoyait nos écologistes vivre une année avec les pingouins pousser un œuf avec les pieds par moins trente ou quarante degrés, on les verrait dans un tout autre esprit quand ils reviendraient. Ils seraient pour le réchauffement des pôles, pour le coup! Eh oui… les voyages forment… à condition de bien choisir son voyage… *;->)

06/02/2009

Enterrons les fées…

Enterrer-feéesL

 

                        Dans le temps, les lignes électriques et téléphoniques étaient apparentes. Je me souviens avoir vu une petite église romane pleine de charme dont le porche était défiguré par un mètre carré de ciment qu'un cornichon avait égalisé sur la jolie pierre pour planter un soutien de ligne… L'électricité était une fée et à ce titre elle avait tous les droits. Un peu comme Nicolas Hulot aujourd'hui pour l'écologie… Actuellement, les lignes des fées téléphoniques et électriques sont pour la plupart enterrées. A tel point que lorsqu'on va dans des pays où ce n'est pas le cas, on est surpris de revoir ces horreurs oubliées.

Dans le temps, quand je me promenais dans de jolies avenues c'étaient de jolies avenues. Et puis sont apparues quelques plaques pour indiquer le nom du village, puis un panneau prioritaire et puis un panneau de limitation de vitesse, puis deux, puis des casse-vitesse et des radars s'il le faut… Aujourd'hui, la signalisation ultrasécuritaire est devenue épouvantable et nous massacre les plus belles avenues comme le reste.

J'emprunte entre les quatre bras et Woluwé à Bruxelles, un tronçon de l'avenue de Tervuren (voulue par Léopold II) qui serpente joliment en pleine forêt de soignes. A l'endroit où les promeneurs traversent cette route, on a vu apparaître quelques bandes blanches sur le sol et un panneau invitant à ralentir. Actuellement, on vous demande de ralentir 800M avant avec des panneaux de chaque côté de la route, multipliés tous les cent mètres et finalement un véritable affichage de guerre avec bandes fluo qui vous massacre tout le paysage autour du passage protégé. Personne à l'administration n'a perçu le ridicule de cette débauche de signalisation. Il y a plus de poteaux que d'arbres… La situation est tellement désespérée qu'un humoriste excédé est allé déterrer un des poteaux et l'a jeté dans un arbre…

L'obsession compulsive de sécurité est en train de nous étouffer plus sûrement que le réchauffement de la planète qui m'a coûté cher en chauffage domestique ces derniers jours, cela dit… La fée sécuritaire est partout au point que nous ne voyons plus combien elle est devenue sorcière. Laide dans le paysage mais laide aussi dans nos portefeuilles, dans les contraintes et mâchoires administratives en tout lieu. Un jour, j'espère que quelqu'un se réveillera et que, à l'instar des poteaux de la fée électricité, nous pourrons enterrer cette fée sécuritaire ensorcelante et respirer à nouveau…
*;->)

05/02/2009

Les sceptres Oscar et César

OSCARL

 

                        Y pas à dire, mais il y a des différences entre les Américains et nous. Je vous zesplic.

Les Américains sont cons. Ils ont un mauvais cinéma et ne font jamais de bons films. Nous, on est géniaux, et on ne fait que des bons films, la preuve: ils se vendent mal au-delà de nos frontières. Mais je suis pas venu pour vous parler de ça.

En fait, je voulais vous parler des cérémonies de remise des prix. Aux Etats-Unis les primés reçoivent une statuette qui représente un homme debout dans une position majestueuse: l’ Oscar. Chez nous, ils reçoivent une représentation symbolique de l’état de la culture et de la politique…: une compression de boîtes de conserves, le César. En or quand même, faut pas rigoler! Quand les femmes de ménage ne les jettent pas par erreur, certains comme Eddy Mitchell vendent le leur aux enchères!

Ensuite, les présentateurs sont des légendes du cinéma américain. Chez nous, ce sont deux présentateurs d’émissions de variétés qui sont pressés d’en finir, ils ont un métro à prendre à cause de la 605 qui fait des soucis. Aux Etats-Unis, les gens qui gagnent un prix en sont fiers et le montrent à tous en jubilant sans bouder leur bonheur. Chez nous, le gagnant s’excuse, suggère que c’est con mais qu’il le prend quand même et pour rassurer tout le monde, dit du mal du ministre et du Système et dit qu’il s’en fout parce que de toute façon, il l’a pas mérité et que personne peut comprendre son film.

Aux Etats-Unis, le silence se fait et le gagnant dit combien ça lui fait plaisir, il remercie l’assistance et son équipe pour lui avoir permis de vivre une merveilleuse aventure. Il a un mot d’humour et se retire dignement. En France, le gagnant doit affronter les intermittents du spectacle qui font du raffut, montent sur scène avec la demi-complicité des présentateurs (quand celui-ci n'est pas bourré comme Delarue l'autre jour à la remise des Globes de Crystal) et font un discours semi-communiste sur la situation. Puis, le gagnant parle de ses émotions qui sont en train de lui exploser l’ADN là au moment où il vous parle et, les yeux humides remercie sa maman, son papa, sa femme, son psy, son patron et ami de toujours, les financiers qui ont cru en lui malgré ses conneries, ses enfants, son chien, sa crémière et le perchiste du son qui est un ami de toujours et sans lequel….

Aux Etats-Unis ils sont rétrogrades et bêtement habillés avec des smokings et de jolies robes. Chez nous, ils sont pour la plupart mal rasés, habillés Fashion Victims issu du bon goût de chez nous et ils ont du se débarrasser de leur cravate vu que la courroie de la pompe à eau de la 605…… Mais le pire… c’est que les Américains, font plein de films qui se vendent universellement et gagnent de l’argent alors que nous faisons du comique de groupe invendable au-delà de la francophonie. Même que pour vendre aux Etats-Unis ils ont du engager des pingouins comme acteurs. Et ils ont eu un prix! Aux USA!  La Marche de l'Empereur…
Vous imaginez les Pingouins en pingouins remerciant les phoques qui se marrent comme des baleines?


Pauvre culture francophone… son Panthéon traîne décidément sur ses chaussettes…
 *;->)

04/02/2009

Curable!

                      CurableL

 

                        Il y a de plus en plus de cancers curables, dit un spécialiste et je suis d'accord. Ils le sont dans les deux sens du terme: soit par la médecine, soit par le religieux du même nom, celui-ci assurant le service après-vente des plombiers seringueurs avec son goupillon dégoupillé pour vous envoyer six pieds sous vers. Et c'est pas des alexandrins ceux là!

Notez, c'est de notre faute. Le magazine 7 sur 7 vient de calculer que le surpoids cumulé des Belges était de 45.000 tonnes… Etonnez-vous après ça qu'on soit malade… Evidemment, si on avait mangé 45.000 tonnes de moins, on serait en meilleure forme mais l'économie irait moins bien. Enfin, je suis pas sur parce qu'il y a quand même une grande partie qu'on achète en promotion, trois pour deux, raison pour laquelle on est en surpoids de 30%, sans doute. Ça correspond, non?

Mais bon sang mais c'est bien sur! Ce sont les promos qui nous font grossir! Le marketing! Ah, mais attendez… Si on mangeait du brocoli et des sardines on irait mieux, paraît-il. Or, on ne voit JAMAIS de promotions sur ces produits là!… C'est qu'il y a carrément une mauvaise intention derrière tout ça. Ou alors je m'y connais pas… ce que j'admets volontiers, d'ailleurs dès que je connais un sujet j'arrive plus à dire assez de bêtises. Vous me lisez grâce à ma vaste ignorance, mais c'est pas le sujet.

Le sujet c'est le cancer et mes quarante cinq mille tonnes tombées des essieux avec les promos et le marketing. Que faire?

Eh bien, il faut danser en costume folklorique hospitalier pour manifester contre le cancer. Mieux, faisons grève contre le cancer. Mieux encore: une grève sauvage. Sans prévenir! Et vlan! Ça va ch… ! Et si ça suffit pas, on va se révolter contre le marketing. Tiens, trois grèves pour le prix de deux Comme à la SNCF. Mais je me demande, du coup… Et si l'anorexie était la riposte des couturiers face au marketing bourratif? Parce que ça fait un moment qu'ils  nous montrent des mannequins charnus comme des trognons avec leurs poires de malades. Je comprends mieux, maintenant.

Ce qui me fascine toujours, c'est qu'il y a finalement plein de logique dans ce monde!    *;->)

03/02/2009

Comment on devient mouru?

DevenirMouruL

 

                                Ça vous a jamais frappé tous ces gens intelligents qui se prennent en pleine tronche un cancer qu'ils n'avaient pas vu venir? Tentons d'y voir clair. Voilà, il y a un petit truc qui vous gratte et vous voulez pas embêter votre médecin avec ça. Ou le contraire: vous lui en racontez tellement qu'il ne fait plus attention… Et subitement, paf, ça démange vraiment…

Votre toubib qui voit rien donne le coup d'envoi pour ferdaizexamens. Le premier spécialiste ne trouve rien, il vous passe à la radio qui vous passe au cardiologue qui se fait dribbler dans le dédale des couloirs par le néphrologue qui trouve rien non plus mais vous envoie en penalty dans le camp du spécialiste suivant qui, dans un magnifique coup de tête, vous expédie de l'autre côté du terrain hospitalier et là c'est goal! Le dernier de la chaîne trouve ce que vous avez après trois mois de zexamens et de cheminement de votre cancer… Carton rouge pour le ballon: vous! Il ne vous le dit pas mais avertit votre médecin dans votre dos pour vous laisser angoisser encore un week-end.

Votre médecin vous raconte des contes pour enfants: "tout n'est pas perdu, on a fait des progrès mieux que Sylvie Vartan, évidemment il est un peu tard, on peut jurer de rien mais j'ai de bons espoirs, il y a 50% de chances"… Bref, il était passé à côté. "Je l'avais pas vu, la médecine n'est pas une science exacte…", dit-il l'air absent. Merci l'artiste, des exemples comme ça j'en ai quelques-uns… dans mon terrier d'amis, sous terre je veux dire, que je célèbre en novembre.

C'est une particularité du cancer, ça ne vous attaque vraiment que quand on a trouvé ce que vous avez! Avant c'est sournois, après c'est galopant. A se demander pourquoi le mettre au jour! On vit mieux avant! Parce que là vous perdez vos poils, la voix, votre montre à cause de la mémoire qui s'en va aussi, et on vous fait avaler des cocktails de vitamines et de poison d'if et que sais-je, qui vont vous donner le sentiment que vous avez une rémission… de trois jours. Les infirmières que vous voyez parlent autrement: plus proche, plus maternel, plus doux… Normal, vous avez cessé d'être dangereux. C'est le signe. Là, vous avez gratté la dernière case de vos chances et vous allez disparaître subito.

Bon, j'ai plus de place mais l'histoire n'était de toute façon plus très longue… Il y a bien encore des épisodes sympas en charcuterie et avec de la morphine mais… pour une autre fois peut-être?

Surveillez-vous… Ne laissez rien passer, hein… Take care… Le médecin en a peut-être dans la tête. Mais c'est vous qui êtes dans votre peau! Pensez-y…
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : rire, medecins, mort, medecine |  Facebook |

02/02/2009

Timbré

TimbréL

 

                        Il y a un truc qui me terrorise dans l'existence, c'est le facteur. Ici, c'est une grande blonde jolie jeune fille sur sa mobilette. Ça devrait faire passer la pilule! Eh bien non, je reste terrorisé Je vous raconte comment ça se passe.

Il va être 11 heures. Mon rythme cardiaque s'accélère, je commence à devenir moite. Je n'arrive plus à me concentrer. J'attrape des tics nerveux et la souris de mon ordinateur m'énerve. Je …ate des …ouches sur le clavier. Le taux d'erreurs monte en flèche jusqu'au moment où j'entends la légère pétarade de la mobilette. Alors je monte un rien la radio pour couvrir le bruit. Mais pas trop pour être sur de ne pas le rater… Et c'est d'abord le grincement du frein que j'entends à des maisons d' avance. Un rien… mais je l'entends. C'est fou ce que j'ai l'ouïe fine dans ces cas là, des millions de fois plus fine que quand ma femme me parle! Je me demande…

Puis, j'observe sans me faire voir si la postière est devant ma maison… Oui… va-t-elle déposer sa mobilette et venir vers la maison ou s'en prendre simplement à la boîte aux lettres. Dans les deux cas, j'angoisse, le cœur est dans la zone rouge du sur-régime. L'horreur. Puis elle s'en va et je décompresse un peu. C'est là qu'il va falloir faire preuve de courage et aller vers la boîte… L'ouvrir… ne pas regarder ce courrier tout en ne ratant rien… Puis ouvrir dans un acte de courage surhumain les enveloppes des lois sociales et autres assurances, taxateurs, TVA, administrations diverses et variées qui risquent de ruiner ce que j'ai gagné le mois passé! D'un coup, comme ça, par pur droit de cuissage de l'électeur… comme les Seigneurs du passé s'arrogeaient le droit de "cuisser" les jolies soubrettes ou paysannes qui leur plaisaient… Tiens, c'est une idée ça… Après tout ce qu'elle m'a fait vivre comme angoisses, je devrais peut-êre essayer ça avec ma postière! C'est quand même mieux que de lui envoyer un chien et ses crocs! Enfin tout est relatif parce que je n'ai jamais été un amant très doué… et même j'aurais été un très mauvais violeur, mais quand même… il y a un début à tout! Qui n'essaie rien n'a rien… Tant va la cruche à la boite qu'elle pourrait bien se prendre un oblitéré, recommandé ou non!

Bon, assez fantasmé. Jamais je n'aurais osé vous parler de mes troubles obsessionnels compulsifs du courrier si je n'avais découvert que… nous sommes nombreux dans ce cas là et de plus en plus nombreux. C'est peut-être de là que vient l'expression " timbré"…
*;->)

18:07 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : poste, courrier, facteur, angoisses, nouvelles |  Facebook |

30/01/2009

Antimatière…

AntimatièreL

 

                            Un politicien a déclaré "il n'est pas de problème que l'absence de solution ne finisse par résoudre".

D'abord, je voudrais saluer l'honnêteté d'un homme qui parle si bien de son métier. Et sans langue de bois. Ne vous arrêtez pas encore au sens profond. Ne remarquez pour l'instant que la franchise et la clarté du propos. C'est pas tous les jours…

Ensuite, je voudrais vous faire observer la très grande modestie de cet aveu. Voilà un homme qui a compris que son action risquait d'être plus néfaste que son abstention dans la tentative d'une solution. Et pour arriver à tant de modestie il faut beaucoup d'expérience et d'introspection. Etre capable aussi d'ouvrir les yeux sans préjugés ni complexe de supériorité.

En somme, cet homme a remarqué que le cours des choses qui donne du temps au temps finit en raison de son action biologique par trouver la bonne voie. Celle-ci apparaît par tropismes successifs ou parce que la société des humains finit par trouver les meilleurs chemins. Il va de soi que le rôle du politique doit alors se limiter à poser des garde-fous.

Evidemment, on peut faire l'analyse inverse et penser que cet homme est démissionnaire. Il jette l'éponge… Il n'a pas pu ou pas su trouver les leviers qui mènent aux solutions. Vous remarquerez cependant que plus les politiques apportent des solutions, plus nous souffrons. Les Israéliens "résolvent" le problème palestinien depuis longtemps… Nos gouvernements belges n'arrêtent pas de trouver des solutions pour résoudre nos problèmes… Résultat? Aggravation!… Bush qui vient de se faire jeter à coups de babouches a "solutionné" l'Irak… on a vu ce que ça a donné!… Les Plans soviétiques ont anéanti le pays! Les technocrates mettent les terres en jachère puis doivent les ranimer quelque temps après…

Non, finalement, je crois que notre homme a raison. Le but des politiques ne doit pas être de trouver des solutions mais de veiller à ce que le pire ne devienne jamais certain! Qu'ils ne cherchent pas à se valoriser par des solutions. L'une des premières choses qu'on vous apprend à Sciences Po c'est que le rôle des politiciens n'est pas de faire le bonheur des gens mais d' empêcher les malheurs et de fluidifier les rouages de la société! L'ennui c'est que ça c'est pas médiatique et la plupart du temps ils ne voient rien venir… Et voilà pourquoi ils nous pourrissent la vie avec les meilleures intentions… CQFD?  *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Politique | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : politicien, probleme, solutions |  Facebook |

29/01/2009

Merci!

MerciL

 

                        170.000 blogs… Et voilà que vous avez élu le Macramé en Environnement Hostile parmi les trois premiers de la catégorie humour. Tout ça c'est à vous que je le dois! A votre amicale fidélité, à votre goût pour les idées loufoques et, n'ayons pas peur des mots, votre amour des conneries écrites! Vous avez coulé le bronze de mon Oscar… Enfin, je suis un peu ému mais vous voyez ce que je veux dire…

J'ai une pensée spéciale pour Tony qui m'a inscrit de force dans la compétition et pour Loo, notre grande gagnante de la catégorie humour, qui  a été la plus fair-play et la plus attentionnée des concurrentes. Merci Loo.

Merci à Skynet et à Caroline! Mais surtout au cornichon administrateur du site RDV qui m'a viré en estimant que ce n'était pas le lieu pour écrire…! C'est grâce à lui que j'ai fait un blog!

Je voudrais aussi remercier ma mère sans laquelle je n'aurais pas été là pour écrire tout ça ainsi que mon professeur de première année primaire qui m'a appris à écrire. Et puis tous ceux qui ont primé mes rédactions à l'école. Je dois aussi penser à mon coiffeur qui m'a beaucoup encouragé en me recoiffant le moral dans les moments de doute. Merci aussi à Elio di Rupo, Anne Marie Lizin, Van Rompuy premier minustre belge, et autres grands personnages politiques qui m'ont offert de si beaux sujets d'inspiration et tant d'autres qui, en ridiculisant si bien l'espèce humaine ont stimulé mon imagination, jour après jour.

Je suis sur d'en oublier. Je remercie aussi ma chienne d'avoir bien voulu écourter ses sorties pour me laisser le temps d'écrire. Merci à toutes les administrations qui ont éperonné mes coups de sang. Ensuite, je serais bien ingrat de ne pas remercier mon dentiste témoin de Jéovah qui a su m'évangéliser quand j'avais la gueule ouverte,  mon médecin qui essaie de m'assassiner avec l'aide des sociétés pharmaceutiques, merci à mon carwash d'avoir veillé à la propreté de ma voiture même s'il arrache régulièrement mon rétroviseur, à mon chauffagiste qui a su faire remarcher mon chauffage en cette période de grand froid, à mon volailler pour évider les poulets parce que j'ai horreur de ça. Merci aux fabricants de barres chocolatées et aux producteurs de Haut-Médoc sans lesquels je n'aurais pas eu l'inconscience de poster toutes mes textes! Bref, merci à tous.

Maintenant, il ne me reste plus qu'à attendre les appels de Spielberg pour devenir riche!   *;->)

18:56 Écrit par Amadeus dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : skynetblogs, awards, merci, blog humour, gagnant |  Facebook |

28/01/2009

Diogène

tonneauL

 

                            Le philosophe grec qui vivait dans un tonneau et cherchait un homme avec sa lanterne en plein jour était un cas… Un ami lecteur me rappelle qu'il regrettait qu'on ne puisse pas satisfaire sa faim comme son appétit sexuel: par une masturbation!

C'est probablement pour toutes ces caractéristiques sympathiques et amusantes que mon père décida que notre premier chien, un cocker bleu de Rouen, s'appellerait Diogène, Dio pour les intimes. Mon jeune frère demanda si quand il vieillirait on l'appellerait Dio-vieux?  Ça tombait sous le sens… il aurait un tonneau.

Voilà donc mon père revenir tout fier avec un vrai beau grand tonneau dont il enleva l'un des bouts. Il plaça le tonneau bien en vue dans le jardin et appela le chien.

Le cocker est un chien agréable qui a néanmoins son caractère. Il s'en vint donc pour savoir ce qui nous occupait. Mon père lui montra le tonneau avec un large sourire: allez, va dans ton tonneau, Diogène!

Mais le chien ne l'entendait pas de ses longues oreilles… Il regarda le tonneau, puis mon père, puis à nouveau le tonneau et puis nous avec un regard tellement triste que nous restâmes perplexes… Mon père dit que le chien ne comprenait pas sa chance et nous proposa de le forcer un peu à découvrir son bonheur immobilier. Immobilier n'est d'ailleurs pas le bon terme parce que dès qu'on tenta de faire entrer Dio dans le tonneau, celui-ci se mit à rouler… Raté! On stabilisa l'immeuble et on rattrapa le chien pour tenter de l'enfourner dans le tonneau où il ne pourrait que bonifier… Mais pas possible: le chien freinait des quatre pattes. Il résistait. Quoi? Moi qui dispose d'un confortable panier, je devrais accepter d'aller loger là-dedans? Hors de question! On jeta un biscuit, puis deux au fond du tonneau mais Dio nous regarda avec un air amusé, l'air de se demander si on le prenait pour un con!

C'est alors que j'eus la grande idée: tout le monde pousserait le chien vers le tonneau… et je le renverserais sur le chien! Mais la situation était peu satisfaisante et mon père libéra le chien et fit un lieu de compost avec le tonneau… Et c'est comme ça qu'on passa de la philosophie à l'écologie… forcés et contraints! *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : residence, chine, niche, diogene, tonneau, desobeir, habitat |  Facebook |

27/01/2009

Les sacs des femmes…

Sacs-femmesL

 

                            Faut que je vous parle du sac des dames… Une femme n'est pas complète sans sa sacoche. C'est devenu tellement complémentaire qu'on devrait les greffer. Notez, c'est arrivé aux kangourous…

Lorsqu'une femme a besoin de ses clés, vous la voyez retourner son sac comme un terrier avec ses papattes de devant en tenant la poignée dans la bouche. Généralement les clés sont bien au fond. Normal, c'est lourd des clés, donc ça coule au fond. Mais le fin du fond est atteint depuis que les téléphones portables sont arrivés. Je vous zesplic.

Un téléphone sonne dans un magasin, par exemple. Vous voyez une femme distinguée et placide, plonger frénétiquement dans son sac, prendre une attitude contorsionnée pour arriver à tenir l'équilibre sans-filiste téléphonique, racler le fond du sac avec ses ongles rouges alors que la moitié de ses clés lui sortent de la bouche pour avoir les mains dégagées et VICTOIRE, elle trouve son téléphone.

C'est exactement à ce moment précis qu'il cesse de sonner. Les concepteurs de téléphones portables ont calculé la longueur du temps de sonnerie en observant une femme chercher son téléphone. Par sadisme, ils ont limité ce temps au moment où la femme le trouve. Bon, nous les mecs ça nous fait rire, mais quand même, c'est pas très gentil, ça. Ces enfoirés d'ingénieurs auraient pu par exemple faire sonner la sonnerie deux fois, puis attendre trente secondes avant de resonner. Un peu comme le flash qui vous envoie un éclair pour que vos yeux se ferment et qui prend ensuite la photo. Mais non… rien de tout ça.

Et je ne vous ai pas tout dit. Normalement, c'est pas une femme mais plusieurs qui plongent dans leurs sacs, vu que plusieurs ont la même sonnerie! Il y a donc celles qui sortent des téléphones silencieux parce qu'on les appelait pas et celles qui en sortent un silencieux parce qu'il a fini de sonner! Allez savoir!

C'est pourquoi, je suggère de créer un téléphone qui serait un sac à lui tout seul. Comme un gros couteau suisse, si vous voulez. Il ferait téléphone, vibromasseur (en mode silencieux-conférence), rouge à lèvre, ciseaux pour les ongles, lime, porte-monnaie, porte-feuille, appareil photo, etc.
Notez, c'est bien dans ce sens que vont nos objets d'aujourd'hui. Ça va arriver. C'est juste une question de quelques mois de patience… mais je ne voudrais pas rater le jour où les femmes parleront à leur sac, l'oreille collée contre lui! Je me sens bien inutile, du coup…
*;->)

26/01/2009

Tickets-psy…

Ticket-PsyL

 

                    Et voilà, je peux pas quitter le monde des yeux plus de deux secondes, qu'il fait que des bêtises. Notez, ça nourrit cette chronique, mais quand même!

Hier j'entendais qu'une Française avait croqué une barre chocolatée et que la bouche pleine, elle avait découvert dans l'emballage qu'elle venait de gagner un voyage dans l'espace! Elle a immédiatement recraché la barre mais… trop tard. C'était déjà gagné! Salle blague! Heureusement, elle a pu donner son cadeau à son mari qui est prêt à y aller, lui… Vous imaginez ce type parmi les cosmonautes? "Tiens, t'es nouveau? On t'a jamais vu à l'entraînement… Tu es docteur en quoi?" et l'autre de répondre: "non non, j'ai gagné ça en achetant une barre chocolatée". Pas crédible! Ils vont te le virer vite fait, le chocolanaute.

Aujourd'hui, j'apprends qu'en France, les entreprises vont délivrer, non plus seulement des tickets restaurants mais des tickets Psy…
Et pourquoi pas des tickets-médicaments, tickets-pain, tickets spectacle, tickets-obsèques, tickets…, d'ailleurs ne dit-on pas de quelqu'un qui plaît qu'il a un ticket avec Josiane?  Non, vraiment, là j'ai un mot à dire! (c'est pas tous les jours…  ;-)

D'abord, pour les tickets restaurants, vous savez quand vous devez y aller. Vous avez faim! Ça motive à les dépenser. Mais pour les tickets psy… La plupart des gens qui devraient consulter s'estiment normaux et sains d'esprit… Qui va les motiver? Mais c'est pas tout.

On constate que les magasins acceptent de plus en plus les tickets restaurants. C'est un peu devenu une seconde monnaie. Je vous laisse imaginer où les gens qui s'estiment en bonne santé psychique vont aller dépenser leurs tickets psy… A la foire?  Oui, c'est évidemment une possibilité. Mais allez dans un magasin échanger des tickets psy… Pas glorieux ça. "Oui, mais je suis guéri"… Pas crédible. On vous regarde de travers…

Non, j'imagine que la plupart des bénéficiaires passeraient de la gare de la foire du midi à la gare du nord* pour les dépenser chez ces dames… Là au moins, c'est anonyme et vous vous remonteriez plus le moral qu'avec un psy, non?  Enfin… c'est juste une idée, hein… En tout cas c'est pas ce qu'on peut appeler un ticket-modérateur…
*;->)

* Pour nos amis lecteurs français: à Bruxelles, les abords de la gare du nord accueillent chaque année au mois de juillet une grande foire alors que les environs de la gare du midi ont été traditionnellement le lieu de maisons spécialisées…

18:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : psy, tickets-psy, peripateticiennes |  Facebook |

25/01/2009

Réformons les élections…

Elections-L

 

                            Mac Luhan disait que le média EST le message. Il  démontrait ça avec un match de foot à la radio versus la télé. A la radio, le commentateur n'a que le son pour tout vous décrire et il s 'étrangle tant il doit parler vite pour tout relater. Intensité! A la télé, le commentateur se contente de dire "belle passe de machin… oui… " etc. avec des silences ou un commentaire détendu puisque vous voyez à l'image ce qu'il ne doit plus rien décrire. C'est donc le media radio ou télé qui détermine le message, son enthousiasme, son degré d'objectivité, etc. C'est la raison pour laquelle Hitler passait si bien à la radio… malheureusement!

Il en va de même pour les élections. C'est l'arrivée de Van Rompuy qui m'a donné l'idée. Si au lieu de voter avec un crayon pour remplir des cases on vous donnait une Kalachnikov, vous voteriez pour les mêmes ou vous "écarteriez" les petits démagogues qui nous pourrissent l'existence? Et eux-mêmes, se risqueraient ils encore à leur démagogie de bas étage ou prendraient-ils enfin les choses au sérieux? Avec une Kalachnikov, vous pourriez vous exprimer et laisser parler vos sentiments. Ce serait nettement plus explicite et vous auriez l'impression que votre vote a servi à quelque chose plutôt qu'une chance sur dix millions comme un vulgaire spermatozoïde de la fécondité démocratique. Vous perdriez ce sentiment d'injustice et de nullité de votre acte citoyen.

Au total, il y aurait beaucoup moins de ministres et peu se battraient encore pour avoir le pouvoir! Les gouvernements coûteraient nettement moins cher! Moins de voitures de fonction et tout à l'avenant. Même les socialistes hésiteraient! C'est dire!

Notez, distribuer des Kalachnikov à tout le monde n'est pas sans inconvénient. C'est cher et il y a des gens qui tirent mal. Balles perdues… Mais déjà, sans aller jusqu'à la Kalachnikov, si au lieu de voter POUR avec un crayon, on pouvait voter uniquement CONTRE, ce serait déjà nettement mieux et ça soulagerait: quand vous auriez eu rempli toutes les cases CONTRE vous vous seriez défoulé un peu!

Parce qu'enfin, on vous propose des brochettes de politiciens, aucun ne vous plaît mais vous vous résignez à voter pour celui que vous considérez comme le moins mauvais à vos yeux… Voter blanc? Inutile… Alors? Oui, finalement, je suis pour le système de vote inversé: contre les gêneurs et non plus POUR un moindre mal… Parce qu'en ce moment, c'est vraiment le moindre bien… *;->)

24/01/2009

Vive Obama

 

ObamaniaLH

18:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : obama, gag, vive obama, humour, president, usa |  Facebook |

23/01/2009

A bas le sport!

A-bas-sportL

 

                            Ecartez vous, je vais rugir. Déjà quand j'étais gosse, je me footais du ballon rond comme de colin tampon. Je papotais avec des copains dans la cour de récré mais on s'attrapait des ballons dans le g… ce qui me rendait fou furieux.

Après ça a été mon frère qui écoutait ce braillard de Luc Varennes qui commentait des matches de foot sur le téléviseur en s'étranglant.  Un comble! Puis il suivait le tour de France avec ces suceurs de roue et de fesses qui s'exprimaient comme des primates à pédales. Puis il y a eu les jeux olympiques et des obsédés du centième de seconde qui gâchaient leur vie et leurs muscles à coups d'anabolisants. Et la réponse de l'entraineur est-allemand à un journaliste qui s'étonnait que sa nageuse avait une grosse voix: et alors? Elle est pas ici pour chanter mais pour nager!… Ou cet entraîneur de foot qui déclarait sérieusement: c'est pas de sens qu'on aille en quart de finale si on ne peut pas arriver en huitième de finale…

Maintenant c'est autre chose: le foot sur Europe1, le sport sur toutes les chaînes, et les myriades de désœuvrés qui écoutent et regardent des commentateurs débiter des banalités à longueur d'interview. J'en peux plus. Je sature complètement. Mais comment se débarrasser de cette nuisance sonore, de cette réduction de la taille encéphalique?

Un jour que j'étais assez déprimé, j'ai essayé de regarder en me disant que j'allais me passionner. Je me suis passionné, c'est vrai: c'était un match au Heyzel où les hooligans ont tué un paquet de malheureux italiens… Une autre fois, toujours déprimé, j'ai décidé de flinguer mon cerveau en regardant un match de foot. Je l'ai dit à mes lecteurs: ce soir je me suicide en regardant un match de foot. Eh bien, il s'est trouvé un débile pour me demander ce que je voulais dire! Je lui ai demandé s'il se fichait de moi ou s'il était à fond les manettes de ce qu'il pouvait faire intellectuellement. Il a encore moins compris… Pierre Desproges disait d'ailleurs que les footballers avaient un quotient intellectuel égal à leur température annale!

Non, franchement, le sport c'est bien tant que ça lutte contre le cholestérol, mais même là je serais enclin à penser comme Churchill à qui on demandait la clé de sa longévité et qui répondit: "no sport".  *:->)

22/01/2009

Extrapolations transfrontalières…


ExtrapolationsL

                J'ai pas épousé une Française impunément… On lit la presse française, on mange français aux heures françaises, on regarde donc les infos télé françaises. Nettement plus amusantes que les infos belges, tristes à se flinguer avec leurs "longues figures" et les têtes de nos singes rhesus ministres polytocards.  

Oui mais voilà, il faut aussi la météo. Et là c'est assez spécial. Je vous zesplic. On regarde tous les jours la météo française et on extrapole pour la Belgique en regardant le haut de la carte française. On fait ça depuis des années. On regarde où les nuages s'arrêtent et où commence le soleil si c'est d'ouest en est. On extrapole les températures, s'il va pleuvoir et le reste.

Oui, je sais, c'est idiot. Quoique… Quoique… Vous savez, la météo c'est toujours incertain. Alors un peu plus ou un peu moins… Et puis regarder la Belgique avec l'impression d'en être sorti et même d'être en vacances… c'est agréable. Evidemment, faut pas exagérer! Si ma femme avait été Espagnole, on aurait probablement regardé TVE espagnole et leur météo. Là, j'avoue que pour extrapoler ça devient franchement grand écart avec la Belgique. Raison sans doute pour laquelle je n'ai pas épousé une Espagnole. N'empêche, notre système ne marche pas si mal que ça. On se trompe jamais de beaucoup. Et comme de toute façon c'est la météo qui a reçu le grand prix de l'humour en Suède l'année passée…

Seulement vous me connaissez un peu, maintenant et je n'en reste jamais là. Une chose en amenant une autre et devant mon désespoir chaque fois que je regarde les informations au Journal Télévisé belge, je me suis dit que ce serait pas mal d'extrapoler aussi pour la politique! On regarde Sarkozy et on se demande ce que va faire le premier ministre qui est allé au pouvoir avec un flingue dans le dos: "t'y vas ou on te bute?". On regarde Carla Bruni. Et on extrapole pour savoir ce qu'a peut-être fait le Reine ou Flupke ou Laurent… Mais j'avoue que ça marche beaucoup moins bien que pour la météo avec la France. Raison pour laquelle on a fini par commander une antenne satellite. On va la recevoir bientôt.

Pour extrapoler à partir de la télé de l'Ouganda. Ça va beaucoup mieux marcher à mon avis pour la politique belge.   *;->)

21/01/2009

Migraines…

MigrainesL

 

                    C'est l'histoire d'un mec… qui va au zoo. C'est chouette le zoo. C'est l'été et il se promène avec sa femme en lèchant une crème à la glace. C'est bon les crèmes à la glace. Sa femme est plutôt mignonne et légèrement vêtue. Ben oui, il fait chaud. Elle porte une minijupe et un joli décolleté, elle est bronzée à point. Ni trop ni trop peu. On zy voit des petits poils qui paraissent blonds sans l'être au soleil sur le cuivre léger de la peau. Franchement, avouez que je ne ménage pas mes efforts poétiques pour vous décrire la scène! Elle porte de jolies chaussures très découpées. Quelques bracelets fins un rien bling bling mais ça va, rien de franchement vulgaire. Oui, finalement, je dirais qu'elle est vraiment mignonne et même sexy dans sa petite robe noire rebondissante là où on s'y attend.

Ils flânent un peu devant les perroquets colorés comme pour un 14 juillet et s'amusent de les voir écouter et bouger la tête comme s'ils comprenaient ce qu'on dit. Et puis voilà la zone des dromadaires et de ces chameaux à l'air ironique. Une belle journée, quoi. Oui, je sais, c'est un rien long mais ne cassez pas mes effets avec des empressements intempestifs. Je dois tenir jusqu'au bas de la page, raison, enfin l'UNE DES raisons pour lesquelles j'y vais doucement.

Et puis voilà la zone des gorilles. Marrant les gorilles. Puissants, dominants, intelligents comme deux Schwartzeneger, ils sont impressionnants quand ils se frappent la poitrine. Et leur tête en noix de coco. Seul truc pas terrible: les fesses à l'air… Mais enfin. Nous, on a presque tout à l'air… Et c'est là que le visiteur remarque que le gorille semble sensible aux charmes de sa femme, dis donc. Mais non, arrête tes bêtises dit la femme. Non, je t'assure, tu lui plais! Meuh non, arrête. Et le gars remonte un peu la jupe de sa femme pour voir! Et c'est tout vu, le gorille s'excite de plus en plus. Le type tire un peu sur le décolleté de son épouse et fait tomber l'une des bretelles de la robe sur le bras. Le gorille est au comble de l'excitation au grand dam de la dame. Et là, le type pousse sa femme dans l'enclos des gorilles en lui disant: "tiens, va lui expliquer que t'as mal à la tête, maintenant".

Oui, bon, je sais, c'est pas d'un raffinement extrême. Pourtant, c'est exactement ce qui vient d'arriver à Van Rompuy, actuel premier minustre belge qui préférait pourrir la vie politique plutôt que d'aller au pouvoir…  On peut d'ores et déjà lui promettre de sérieux maux de tête!   *;->)

18:00 Écrit par Amadeus | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : van rompuy, migraine, premier ministre |  Facebook |

20/01/2009

Le coin des bonnes astuces…

CoinAstucesL

 

                    Dans la série des petits trucs qui rapportent sans se fatiguer, je vais vous en suggérer un qui marche bien et qui va vous faire économiser de quoi faire quelques bons repas en vacances. En plus c'est moral, vous allez voir.

L'autre jour je conduis ma vieille maman de 84 ans et demi en clinique et comme elle est désormais plus agile de la langue que des genoux, elle parle… Sans arrêt. Et si je réponds pas je suis un mauvais fils. Si je réponds, c'est encore pire: je comprends rien à rien. Inutile de vous dire qu'à ce rythme, mon esprit doit se concentrer très habilement et que la conduite de mon automobile en est altérée.

On arrive au parking de la clinique et sans faire attention, j'emboîte le pas au gars qui vient de prendre un ticket de parking. Résultat: je suis passé sans ticket! Lorsque j'ai réalisé mon erreur il était trop tard…Je me précipite donc à la guérite où trône un enfoiré proche du primate et il ne veut rien entendre: il faut payer 25 zorros comme si j'avais perdu mon ticket*. Je lui réponds quelque chose où il est question d'un usage vulgaire de sa mère et je retourne dans ma voiture. Mais dis donc me dis-je… si t'es entré comme ça… tu peux en sortir de la même façon! Et voilà! J'ai attendu qu'un cochon de payant glisse sa carte payée dans la machine, la barrière s'est levée et hop, j'ai démarré en même temps que lui! La machine, trop stupide, n'y a vu qu'un seul véhicule et a donc attendu avant de rabaisser sa barrière! Sauvé!

Du coup, je me suis dit comme ça en mon moi-même que j'ai: pourquoi payer encore un parking ou même une autoroute? Au péage d'autoroute, si vous passez avec une Smart ou une Cadillac avec une remorque, le machin attend que vous soyez passé! Le tout c'est de bien démarrer en même temps que la voiture devant vous et hop, le tour est joué. Sur la distance de Bruxelles à la côte d'azur, vous économisez quelques bons repas! Evidemment, faut passer là où il n'y a pas d'humain. Les portiques réservés aux cartes de crédit par exemple. Mais avouez que ça vaut le coup!

Et c'est moral en plus, parce que tous ces péages sont d'innommables pompes à fric. Les péages d'autoroute m'ont coûté plus cher que le carburant entre le sud de la France et ici. Vous trouvez ça normal? Faut se défendre, citoyen, contre les racketteurs et les bandits de grands chemins désormais au Pouvoir… dans les parkings, vous payez le double pour 61 minutes au lieu de 60. Ils empochent sans sourciller. Ils ont le droit et nous… on se laisse tondre!

Cela dit, venez pas vous plaindre chez moi si vous avez pas démarré assez vite à la suite de la voiture qui était devant vous, hein…! Là c'est le coup de bambou assuré. Bon ben, l'Amadeus nouveau est arrivé! Pour 2009. Ça promet…  *;->)

PS: j'oubliais de vous dire: ma mère était très fière de son fils, pour une fois!

18:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : peage, rackett, autoroutes, parkings |  Facebook |

19/01/2009

Rends moi mon rein

ReinL

 

                     Donner c'est donner, reprendre c'est voler. On connaît tous ça. Il y en a un qui ferait bien de méditer. Parce qu'il est en train de nous faire un clash pas possible entre progrès scientifique et régression mentale. Je vous zesplic.

Il était une fois un couple américain qui s'amourinait beaucoup. Passionnés, amour toujours, je te croquerais encore plus crue que nue… etc. Le vrai zamour en taille XXL. Ils se marièrent. Oui mais voilà, après quelques années de bonheur, elle tombit malade et eut besoin d'un p'tit rein. Pour une greffe. C'est là que son amour toujours fit don
à sa dondon d'un des siens. Romantico, no? En plus, comme ils étaient compatibles, eh bien ça a marché.

L'ennui c'est que quelque temps après, ils commencèrent à être moins compatibles, à se mésentendre, puis à franchement se détester ce qui les conduizut au divorce. Et voilà, vous avez tout compris… La dame décida de le quitter. Qui allait avoir la garde du rein? Parce que lui a réclamé son du!  Si c'est pour vivre ensemble, je te le laisse mais si tu t'en vas avec un autre, rends moi mon rein!

Pas question, lui dit la dame. Viens le chercher si tu oses. Non, dit l'ex-donneur. Tu me le rends ou alors tu me donnes un million et demi de dollars. Compte là-dessus, bois de l'eau claire, dit Alizée (elle s'appelait pas dialysée mais c'est plus drôle), et elle s'assit sur son rein, enfin, façon de parler. Tu m'avais pas dit que je devrais le payer!  Donner c'est donner, reprendre c'est voler.

Et voilà… Belle moralité! Notez, ça risque d'aller loin cette affaire si le juge américain qui va devoir s'occuper de ça, donne raison au mari… Connaissant les juges ils sont encore capable de proposer une garde alternée! Et dans les cas de divorce avec enfants: Je te laisse la garde des gosses, mais rends moi mon sperme! Vous imaginez? Tous les débordements deviennent possibles. Rendez moi le coeur de mon père! Vous en faites mauvais usage! Mais je ne l'ai plus, je l'ai cédé à mon cousin qui en avait besoin. Moi, j'ai reçu celui de ma concierge qui est décédée l'an passé et qui m'allait mieux. Prouve le moi, ahuri.

Franchement, il va falloir faire attention avec tous ces poumons, ces foies et autres abats qui se promènent dans la nature!   *;->)

PS: histoire authentique… Non non, PS, ça veut dire simplement Post-Scriptum… Et c'est quand même authentique.

17/01/2009

Les dégoûtés…

DégoutésL

 

                                                Vous achetez un paquet de clopes et on vous dit en typographie énorme (par rapport aux clauses des compagnies d'assurances qui, elles, sont écrites en minuscule…) que fumer tue. Bientôt aussi sur le vin… Et sous les spots de télé pour des chocolats: manger sainement, évitez les graisses, etc. Bref on vous casse votre plaisir de vous consumer en tant qu'être vivant pour éviter que votre "coût social" n'entrave les grands projets d'Etat pour votre Bonheur idéal: protection, taxation, sécurisation…

Mais dites, vous avez déjà réalisé à quel point nous étions entrés en régression de tout ce qui fait la vie? Réduire votre consommation de flagollets pour éviter que vous émissionniez du CO2… idem avec votre chauffage, votre auto et même votre cheval qui pète pas que la santé…

Mais il y a pire! Je rencontre un ami qui s'occupe des taxes communales et qui me dit, consterné, qu'il se fait eng… à longueur d'année par les malheureux tondus du fait de la goinfrerie fiscale des élus qui veulent se faire bien voir et n'ont pas de courage politique… Mais il exécute le citoyen parce qu'il faut bien vivre… Allez lui en vouloir!
Un ami scientifique m'avoue que si lui ne fait pas les recherches dans son domaine bactériologique qui conduit à la fois au capitalisme effréné des entreprises pharma et à un apport certain à la guerre bactériologique… un autre le fera. Il préfère donc le faire lui-même…  Un ami cadre est désespéré et consterné par ce qu'il fait comme manipulations des esprits avec le marketing. Un ami lobbyiste du sel est très conscient du mal qu'il fait pour la santé mais se fâche quand on en parle et préfère protéger SES enfants contre le sel… Un autre est ouvrier dans le tabac… mais si c'est pas lui c'est un autre… Un fonctionnaire de l'Etat est consterné par ce qu'il fait. Un banquier est écœuré de devoir dire non à des gens dans les ennuis… Un politique estime son adversaire mais ne peut faire autrement que le flinguer chaque fois qu'il ouvre la bouche… Un porte parole politique de mes lecteurs s'avoue dégoûté par les gens qu'il sert mais… Un journaliste sait qu'il fait du mauvais boulot mais il faut bien vendre… Bref, tout le monde est dégoûté mais continue pour le faire à la place d'un autre… ou parce qu'il faut bien vendre et gagner sa vie avec une pince à linge sur les narines… Tous sont dégoûtés mais tous promeuvent et font avancer un schmilblik de plus en plus répugnant… Moi-même avec Amadeus, je me demande…

Moralité: on va dans le mur de façon sure et certaine parce que chacun pousse sur un dangereux accélérateur alors qu'il n'y a plus personne qui maîtrise le volant!  Porterons-nous tous bientôt une étiquette: "me fréquenter nuit aux autres"? Surtout ne pensez pas à ce que je viens de vous dire, vous pourriez passer une mauvaise journée… *;-)

PS: Merci aux votants pour le Macramé… pas tellement en environnement hostile, finalement!  ;-)


16/01/2009

Les blogueurs parlent aux blogueurs…

BlogueursL

 

                    Il y a quelques jours je vous demandais d'aider le Macramé en Environnement Hostile à gagner les Skynet Blogs Awards. Vous avez été nombreux à m'écrire pour me dire "c'est fait" ou "je ne veux plus jamais voter, mais pour toi…" etc. Franchement, ça me touche et je vous en remercie, surtout ceux qui veulent aller plus loin. Trop loin, parfois…

Je souhaite particulièrement remercier B… Ton idée de créer un virus  qui pourrisse et élimine mes concurrents est bonne. C'est sans doute la meilleure de celles que j'ai reçues. Mais fais attention quand même de pas effondrer tout Skynet et moi avec. Et puis, est ce vraiment fairplay? Du haut de tes quatorze ans, tu me sembles prometteur toi. Tes parents sont au courant?

Merci aussi à T… Mais dis à ton ami sicilien que ceci n'est quand même pas à prendre trop au sérieux. Caroline, des Skynetblogs me semble sympa. Je resterais à l'écart des armes à feu. Et même des armes blanches. Je n'aime pas le sang. Ne te vexe pas, hein. C'est juste un avis.

Je suis très touché aussi par ta proposition, P… L'idée de faire intervenir ton amie politicienne wallonne serait certainement très efficace par dessous la table. Mais elle est en convalescence. Et puis tu sais, ça finit toujours par se savoir, tout ça…

Quant à M… je crois que ton idée d'aller te promener chez ces gens avec ta grippe n'empêcherait pas directement les gens de voter ni leurs sites de fonctionner… Idem pour l'idée de V… Et puis le sabotage des voitures peut être dangereux pour les autres aussi. Surtout avec ta proposition de scier la direction.

La revente de Skynet à BNP Paribas sans l'avis des petits actionnaires risque de nous retomber sur le bec, D… Et je ne pense pas que ça puisse se faire dans les délais. Sans compter que cela n'altérerait pas non plus les votes et la présence de mes concurrents.

A mon lecteur basque, je demande instamment de renoncer. Il comprendra. Je suis contre la violence. Quant à ce lecteur américain, même chose qu'à notre ami basque. Gardez vos missiles de croisière et votre uranium appauvri.

Merci à tous, cependant. Je comprends que toutes ces "solutions" procèdent de très bons sentiments. Mais vous savez, y a pas que les sentiments dans la vie! Et ceci n'est qu'un concours amical…  Enfin… je conseille quand même à mes concurrents de se méfier, d'éventuellement fermer leur blog définitivement et de partir quelques jours en vacances. C'est pas que je veuille vous impressionner mais ça me semble quand même plus prudent. … *;->)

15/01/2009

Lipodiesel…

LipodieselL

 

                Rappelez-vous il y a quelques mois je vous disais que grâce à la liposuccion il allait être possible de manger, liposucer et injecter directement les graisses dans les enfants biafrais… Ça résoudrait notre problème et le leur. Sans passer par les vilains qui détournent les aides alimentaires. J'étais à nouveau en-dessous de la réalité…

Le Dr Bittner de Beverly Hills est spécialisé en liposuccion… Il a fait plus de sept mille opérations. Oui mais voilà… Comment se débarrasser des graisses? Mais bon sang mais c'est bien sur! En les utilisant comme… biocarburant! Du lipodiesel!  je blague pas, allez voir son site: lipodiesel.org

Il fait rouler son ""Ford Explorer et le Lincoln Navigator de sa compagne (et une Lincoln ça… suce pas come une Lupo…) au moyen de biocarburant produit avec les résidus graisseux de ventres, fesses et cuisses d’humains. “J’en ai plus qu’il ne m’en faut, car la majorité de mes patients me demandent d’utiliser leur graisse comme carburant, dit-il. Comme ça, ils se débarrassent de leurs poignées d’amour tout en aidant à sauver la planète.” ""

Génial, tous les mots y sont: bio, santé, amour, protection de la planète… Génial, non? En voilà un qui a le sens de l'à-propos! Vous imaginez? Vous partez en vacances avec votre conjoint(e) et vous bafrez et bouffez tout ce que vous pouvez. Et puis en sortant du resto… hop! une petite liposuccion et vous avez de quoi vous rendre au resto suivant! C'est proche du mouvement perpétuel, non? Et c'est sympa pour la bagnole qu'elle profite un peu du foie gras et de toutes les bonnes choses que vous avalez. Si vous faites un rot au Chambertin dans le réservoir avant de partir, les accélérations vont être bonnes! Un dernier petit pet de méthane pour la route dans le carburateur et votre voiture va péter des flammes. Et c'est BI-O ! C'est Nicolas Hulot qui va être content. Ça au moins ce sont des gens qui pensent écologie et qui crachent pas dans la soupe, enfin, vous voyez ce que je veux dire.

Ils vont plus la ramener les Princes Arabes et leur bête sale pétrole qui pue! Fini, le luxe, les palais qui dégoulinent d'or… les pistes de ski à Dubaï! Terminé aussi pour les Russes qui dégazent nos nerfs avec des coupures intempestives! On a enfin la solution aux problèmes énergétiques de la planète pour le futur… Reste une inconnue: les taxes vont-elles se déplacer du pétrole à la bouffe?… *;->)


Les sites…
http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=93207
http://www.lipodiesel.org/
Sur son site le Dr Bittner dément avoir un jet privé qui vole avec des graisses lupocucées! Quand même! Faut pas exagérer! Il est en fuite en Amérique du sud pcq il est interdit de reconditionner des restes humains!