01/12/2008

C'est quoi un Taliban?

TalibanL

 

                    Eh bien un Taliban c'est un mec qui est tellement sur d'avoir raison, qu'il est prêt à vous couper la tête si vous n'êtes pas de son avis. Par exemple, les inquisiteurs au Moyen Age vous brûlaient les jeunes filles qui leur plaisaient pas ou trop en les traitant de sorcières diaboliques.

Un autre exemple, ce sont les chevaliers Teutoniques ou nos bons croisés qui sont allés massacrer les gens à Jérusalem… Ou encore nos ancêtres qui ont massacré les protestants une certaine nuit de la Saint Barthélémy…

Les communistes ont été des Talibans. Il leur semblait que leur idéal était tellement beau et tellement juste qu'on envoyait les contradicteurs au goulag ou en asile psychiatrique! Ben quoi! Celui qui ne comprenait pas ça ne méritait pas mieux! Il ne pouvait être que fou!…

Une version lite du processus m'a été donnée par ma belle soeur socialiste. Si je suis pas socialiste c'est que j'ai pas le niveau pour comprendre ou arriver à la conclusion.

Comme vous voyez, il suffit de défendre une cause avec une telle abnégation que l'on ne peut plus douter! Puisque c'est pour un bien supérieur et pas pour votre propre intérêt! Vous vous sentez dans un droit absolu! C'est comme ça que Nicolas Hulot a pu appeler à ses pieds tous les candidats à la présidentielle. Lui ne se mouillait pas. Il ne se présentait pas. Il était simplement au-dessus de la cause des partis et de la politique. Au-dessus même de la démocratie. Normal! Si la terre explose, il n'y aura plus de démocratie possible! Et voilà pourquoi les écologistes prétendent échapper au débat démocratique et deviennent Talibans… Talibans verts!

Le pire que je connaisse est belge. Il s'agit de Patrick Smet, un petit échevillon flamand installé par hasard à Bruxelles et qui cumule l'absolutisme des Talibans verts avec une évidente limitation intellectuelle. Mais comment contrer un primaire de ce niveau lorsqu'on doit pour ça s'attaquer à un phénomène de névrose collective implanté dans l'esprit de tous… Alors l'écologie oui, mais les talibans verts, non. Pensez-y la prochaine fois que vous aurez l'intention de voter… *;0(

30/11/2008

Mauvaises nouvelles

MauvaisesNouvellesL

 

                        Si je tenais l'ignoble personnage qui nous a créés…  Parce que non content de nous avoir fait un monde de famine, de meurtres, de maladies, de guerres et de hausse des prix du pétrole, il s'est en plus foutu de nous. Je vous zesplic.

Il nous donne du carburant pour nos voitures? Merci. Mais c'est la plus horrible crasse noire et collante qu'on puisse imaginer. Il aurait pu nous offrir ça sous une forme plus directement comestible comme la banane par exemple. C'est emballé mais vite ouvert et hop, avalé. Avec la pomme c'est mieux encore: on peut boulotter l'emballage avec le contenu! Ça c'est classe comme création. Mais le pétrole, non. C'est livré loin sous terre et sale. Et en plus, ça a été donné à un tas de bédouins qui se vautrent dans la dorure et ne font en rien progresser l'humanité…

Mais revenons à l'ignoble créateur. Il nous donne un cerveau. Bon. On dit que c'est un excellent cerveau, meilleur que celui des autres singes. Oui, ben voilà, vous remarquez? Il s'est à nouveau foutu de nous: ce qu'il y a de plus proche de nous c'est pas un bel oiseau ou un beau tigre, non, c'est le singe. Et toc! Prends ça dans la gueule. Le créateur a créé le singe APRES nous, raison pour laquelle on ne trouve pas le lien dans l'évolution. Il l'a créé après nous pour nous ri-di-cu-li-ser! Sinon je vois pas l'intérêt…

Attendez, c'est pas tout. On se dit comme ça que le singe est intelligent après tout et qu'il ne s'agit que d'une instance transitoire vers le brillant humain. Supportons donc son apparence. Eh bien non… Parce que depuis qu'on sait faire de la génétique on a découvert que ce dont nous étions le plus proche c'était… le cochon, ce saucisson à roulettes gras dans le rose et rose dans le gras (je connais mes classiques), toujours prêt à se vautrer dans les épluchures, les hamburgers, la politique, le cola et toutes les saloperies de la terre. Il a un grognement épouvantable à se demander comment il arrive à séduire une compagne pour la reproduction, il sent mauvais, a un regard intelligent et vicieux… qu'on se met à se poser des questions sur nous mêmes…

Et demain, on va découvrir quoi encore sur la façon dont le Createur nous a ridiculisé… ?

29/11/2008

Le job le plus con de la terre…

Job-le-plus-conL
  

 

                            Bon, je vous sens venir. Vous pensez à des caissières de supermarché, des gardiens de musée qui déchirent votre ticket à l'entrée, du type qui nettoie les écuries… et vous avez tout faux. C'est pas que je voudrais les faire ces jobs là, mais il n'y a pas de sot métier. Enfin, je crois que j'en ai quand même trouvé un. Je vous zesplic.

Qu'est ce que vous diriez d'être appelé chaque fois qu'il y a une catastrophe quelque part? Et comment apprécieriez-vous de devoir participer à toutes les pitreries à fanfares du pays? Et si vous deviez recevoir chez vous des demi sauvages de Corée du Nord ou même Georges Bush en personne, ce qui n'est pas qu'un demi sauvage, lui… Et qu'est ce que vous diriez si vous ne pouviez même pas exprimer votre opinion? Rien! Nada!  sous peine de perdre votre job… Bien payé, mais c'est tout. On dit que c'est vous le chef mais… vous devez obéir à tous les sous-chefs, même les pires comme Leterme ou Eyskens ou Louis Michel, etc.

Eh oui, le métier le plus con de la terre c'est roi! En Belgique du moins. Mais c'est pas beaucoup mieux dans les autres pays. Seulement ici c'est à se flinguer! La seule chose que vous pouvez encore faire sans trop d'ennuis c'est des enfants naturels. Naturels ça veut pas dire qu'ils sont bio. Non, ça veut dire que vous les faites sans le protocole qui adhère et reste collé au doigt sous forme d'alliance. Parce que Laurent on peut pas dire qu'il soit bio. Enfin…

Notez, je leur en veux pas. Mais personnellement, je serais à la place de Philippe, plutôt que de me faire traiter de trisomique toute l'année, je prendrais mes affaires tant qu'il en est encore temps! Parce que le jour où la Belgique éclatera, on va leur chercher des noises, récupérer le château, les dotations diverses, reprendre les bagnoles, la couronne, etc… et on risque encore de leur demander des arriérés d'intérêt, voire même de leur couper la tête. Vous imaginez? Non, je serais à la place du roi, je prendrais les devant, je vendrais le château tant que ça m'appartient encore, je remettrais ma lettre de démission, vendrais ma couronne chez Sothebey, emporterais les bagnoles et j'irais investir dans un pays de soleil. En plus, je pourrais faire un métier qui me plaît et dire franchement cette fois, tout ce que je pense de ce tas de connards qui ont été mon peuple…
Oui, mais pour un bon plan comme ça faut pas être trisomique, hein!
Du coup, je me demande, tiens… Pauvres rois…*;-0)

18:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : roi, albert, royaute, belgique, rire, humour |  Facebook |

28/11/2008

La crise de l'automobile…

Crise-automobileL

 

                                Vous vous souvenez des charbonnages? fermés après une longue agonie sociale et économique. Et l'acier? "Rationalisé"… dans la douleur. Eh bien c'est au tour de l'automobile! Oui oui, l'automobile, la bien plus noble conquête de l'Homme que le cheval, cette merveille qui nous accompagne depuis plus d'un siècle.
Mais alors que l'acier et le charbon avaient subi une crise de concurrence internationale qui avaient eu raison de nos industries, l'automobile, elle, est l'objet d'un meurtre, d'un assassinat à bout portant.

Nos politiques s'étonnent comme des courtisanes effarouchées. Il est question d'aides massives au secteur… Les industriels sont pointés du doigt comme des incapables de l'adaptation… alors que l'automobile s'est adaptée à tout ce qu'on lui a demandé: sécurité, confort, performances, économies d'énergie, moindre consommation, etc. La vérité c'est que les politiciens abattent l'automobile dans le dos depuis des années!

Il y a la manipulation de l'inconscient collectif: la voiture première cause de mortalité… (c'est faux et de loin, mais c'est ce qu'ils ont réussi à faire croire), il y a les radars flingueurs, les permis à points, des péages sur les routes, des casse-vitesse (qui suscitent donc beaucoup de pollution), des parcmètres et parkings impayables, des réduction de couloirs de circulation, des primes à l'abandon de la voiture, des taxes de roulage, de mise en circulation, le racket sur le prix du pétrole, etc. Maintenant que tout ça a porté ses fruits, eh bien l'industrie de la voiture s'effondre… Ça vous étonne? Moi pas! Eh bien eux, les polytocards, ça les surprend. Notez, ils anticipent si peu qu'ils se ramassent tout de face dans leur bêtise. Et ils n'ont encore rien compris, ils parlent aujourd'hui d'une nouvelle taxe carbone en France!

Imaginez que l'on n'ait pas laissé s'envoler le prix du pétrole comme on l'a fait. Les gens n'auraient pas cherché à abandonner leur voiture attachée à un arbre dans la forêt… Imaginez qu'on n'ait pas rendu le centre ville impayable en voiture, on n'en serait pas à déplorer que les gens achètent de plus en plus sur internet et que les magasins attractifs s'en aillent en laissant la place aux nightshops et autres boutiques de téléphone vers le Maroc et le Burkina Fasso, non? Mais les polytocards ne pensent pas comme ça. Ils ne voient que la taxe à court terme, la répression et pensent être des visionnaires écologistes quand ils tuent tout un secteur de l'économie… Tout ça parce que au lieu de demander de nouvelles avancées à l'automobile comme encore moins de pollution et de consommation, on jette le bébé avec l'eau du bain… Mais dites moi, que ferons-nous sans autos?

Il m'arrive de rencontrer un lobbyiste de l'industrie automobile française auprès de la CE. Ce qu'il me raconte du futur de l'automobile et des dégâts pour l'économie est réellement terrorisant comme film catastrophe… *:-0(

27/11/2008

Bon débarras

Bon-débarrasL

 

                Aux Etats-Unis, un Etat prude a voté une loi qui permet l'abandon des enfants afin de réduire les interruptions volontaires de grossesse. Avortement en langage politiquement incorrect… Seulement, vous savez comment ça va, on écrit une loi mais on peut pas penser à tout… et là ils ont simplement oublié de préciser l'âge des enfants abandonnables. Et du coup… des gens rapportent leurs ados! Et ils viennent de loin d'autres états. D'ailleurs, moi-même, je me demande… mon fils de trente deux ans toujours collé ici… Trop tard pour un avortement! Mais pas pour un abandon au Nebraska, peut-être pas! 

Il y a donc des gens qui arrivent au Centre d'Adoption avec leur ado mordeur dans une boîte ou avec une muselière. Guichet, papier à signer et basta! Salut coco, on t'avait prévenu! Si on l'adopte pas dans le mois, il est piqué, je suppose. Ben quoi, y peuvent pas les garder tous!

Vous imaginez la scène familiale? Tu dis encore un mot et je t'abandonne. L'ado ne le croit pas, il vous répond mal et hop, vous le prenez par la main et vlan! L'ado pleure un peu, il hurle depuis sa cage mais ça finit par se calmer avec le gamelle du soir. Et vous, vous en faites un autre mieux réussi avec votre conjoint. Si le centre d'abandon est trop loin ou si vous partez en vacances, vous attachez votre gosse à un arbre dans la forêt et ça vous fait plus de place à l'arrière pour votre planche à voile.

Mais faudrait pas s'arrêter en si bon chemin et comme on peut pas avorter de ses parents, on devrait permettre le tri des abandons: les gosses dans les sacs jaunes, les vieux dans les sacs bruns. Voilà! Pratique, non?  Moi je trouve ça bien cette idée d'abandon. J'ajouterais même des sacs bleus pour abandonner sa femme et des verts pour abandonner les maris. Enfin, l'essentiel c'est qu'on puisse enfin se débarrasser à bas coût de tous ces foutus gosses qui nous pourrissent l'existence et sucent notre jeunesse et puis ces vieux qui font rien qu'à nous casser les pieds quand on voudrait la paix pour la retraite.

Notez, pour mon fils, depuis le temps qu'on le connaît, on y tient, finalement. Mais je me demande… je l'ai vu acheter des sacs de couleur qui m'inquiètent… *:-0(

 

PS: manifestez vous! Vous êtes très nombreux à lire Amadeus… N'hésitez pas à voter, ça m'aide ou à commenter! Merci!

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : tri selectif, abandon, societe, humour, rire |  Facebook |

26/11/2008

Bistouri et bistouquettes

BistouriL

 

                                    J'ai un ami de quatre-vingts ans. Un type plein d'humour, cuisinier hors paire, veuf joyeux et avec un appétit de bons plats et de vie que je vous détaille pas. Mais il a porté longtemps une barbe de satyre et des lunettes de tueur très aérodynamiques et teintées! Nous allons au resto de temps en temps et on se marre… Exemple.

Mon ami, appelons le Raymond, s'absente une minute à la fin du repas. Le serveur m'apporte la note et je lui dis "c'est un cas, mon ami, non?". "Oui, me dit-il, mais vous en êtes un autre!". Là, mon sang ne fait qu'un trou! Paf! Je lui réponds aussi sec: "oui, mais on a besoin de rigoler le midi parce que si vous faisiez notre boulot…". "Ah? qu'est ce que vous faites?". "Ben, nous sommes médecins légistes et si vous découpiez des cadavres toute la journée…". "Oh! me dit-il en abandonnant son sourire… et il y a tellement de travail dans cette spécialité?". "Non, mais nous faisons aussi le prélèvement d'organes". "Ah! oui, j'avais pas pensé à ça… ". "Oui, dis-je, et le Docteur Raymond a été mon patron pendant longtemps. Maintenant, il vient encore de temps en temps pour me conseiller dans les cas difficiles. L'extraction des testicules, par exemple, dont il est très spécialisé". Le type blêmissait. Il était redevenu très sérieux… "Et ça ressemble à quoi?". "Ben, vous n'en avez pas?". "Si si, pouffa-t-il de travers, mais … ". "Je peux vous en apporter un de ces jours si vous voulez, des qui sont plus assez fraîches pour être greffées". "Ah bon, on greffe des testicules?". "Eh oui… plus souvent que vous croyez… Il y a les gens qui en manquent, on peut en greffer une ou deux de plus, par exemple. Le type pète des flammes assez rapidement! Ou alors il y a les accidents de voiture qui vous les arrachent. On remplace… ou encore les transsexuels…". Le type était vert. "On peut assister à un prélèvement?". "Sans problème, dis-je, demandez au Docteur Raymond, mais vous allez devoir insister un peu parce qu'il est très modeste et discret".

Là-dessus, mon ami revient. Il a été légèrement surpris de s'entendre demander "Docteur, est ce que je pourrais assister… enfin… venir voir quand vous découpez des testicules?".

Notez, il me connaît un peu… il était à deux doigts de prendre rendez-vous. C'est encore moi qui ai du mettre fin à cette histoire de bistouris et bistouquettes! On s'ennuie pas ensemble…  *;->)

25/11/2008

Le dico de chez BIDEL

DicoBidelL

 

                            J'ai acheté un dictionnaire chez Bidel. C'est là que je fais mes courses. On me dit que tous les produits sont pas plus mauvais qu'ailleurs. Bon, ils ont tendance à remplacer l'huile d'olive par de l'huile de boîte de vitesse, la litière pour chat remplace les céréales mais c'est de la TRÈS bonne litière. Vous y gagnez d'un côté et vous perdez un peu de l'autre. De toute façon, les céréales… dans la pâtisserie on les goûte plus. Ni dans le lait chaud. La confiture est faite avec des serviettes en papier recyclées et du rouge à lèvre de récupération. Et tout est un peu comme ça chez eux. Mais globalement c'est mieux que ce qu'on dit. Et pas cher. Enfin, cher pour ce que c'est, peut-être mais pas cher par rapport aux "bons" produits élevés sous la mère.

De toute façon, pour un dictionnaire, je risquais pas grand'chose. Le papier avait l'air bon, la couverture aussi, qu'est ce que je risquais? J'ai pris le condensé, l'équivalent du Petit Larousse, si vous voulez. Eh bien ça tient ses promesses. Mais ils sont forts quand même chez Bidel. J'ai compris comment ils font pour comprimer les prix. Ils mettent autant de mots que les autres. Ça, on peut dire qu'ils ont pas mesquiné. Réglo. Non, ils ont trouvé un truc génial. Au début j'avais pas fait attention: ils ont supprimé les doubles lettres. Par exemple intentionnellement s'écrit intentionelement. C'est compréhensible et vous perdez rien. Toutes ces doubles lettres c'est un peu comme laisser couler le robinet pendant que vous vous brossez les dents! Ça sert à rien, ça coûte de l'encre, de l'énergie et ça brouille la lecture à la limite. Tiens, c'est comme les participes passés. Ça vous tourne autour du pot, un coup il faut des e et des s, un coup il en faut pas et essayez de comprendre la règle… C'est très féminin ce truc. Ça vous promène à gauche, à droite, au-dessus et en-dessous jusqu'au moment où vous poussez un rugissement pour retrouver la paix mentale. Tout ça c'est surtout des principes passés! Bidel va vous arranger ça vite fait quand ils sortiront leur grammaire bon marché.

J'entends des protestations dans le fond de la salle. Bon, dites vous bien une chose, vous pouvez pas espérer trouver un produit de luxe au prix Bidel! Il faut savoir que, forcément, quand on achète bon marché on abandonne quelque chose quelque part…

Notez, c'est pas vraiment le cas avec mon dictionnaire parce que, avec des K à la place des double C et des Y pour les ij, pour le Scrabble, ça va cartonner!  *;->)



24/11/2008

Etre piéton rend con!

Etre-pietonL

 

                        Comme vous le savonnez déjà, en Belgique, tout ce qui n'est pas autorisé est désautorisé. Les désautorisants sont partout… Et ça dégage des mauvaises ondes. Mais moi je me demandais… est ce qu'on a le droit d'éviter un piéton qui traverse en dehors d'un passage protégé ou bien doit-on l'écraser obligatoirement?

Arrêtez de rire bêtement, ma femme a évité de justesse de tuer un gars qui s'était endormi au volant sur l'autoroute et que nous avons retrouvé nous barrant la route de travers. Nous avons percuté le rail central et… les assurances considèrent que nous avons fait notre accidents tout seuls comme des grands! Donc, l'autre pas en tort! C'est nous qu'on a pu tout se ramasser! Si on l'avait tué on aurait eu droit à une cellule d'assistance psy, au remboursement de notre voiture et à un bonus bonifié…

Bon, revenons aux piétons. Vous faites marche arrière pour vous garer et il y en a toujours un qui saute derrière vos roues, venant de nulle part. Il a pas de stop, pas de clignoteur, rien. Il saute derrière vous comme ça pour le plaisir de passer en se foutant de tout. Si vous le chopez… c'est vous qui la fautez fautive! Vous n'avez qu'à voir comme un pigeon à 360°…  Idem sur la route: les piétons se jettent sur les passages cloutés. Ils deviennent pas orange avant de passer, non non, ils y vont gaiement sans prévenir. C'est vous que vous êtes fautif si vous lui offrez l'hospitalité sur votre capot. Mieux, actuellement, pour être surs que vous allez vous arrêter, ils regardent dans l'autre sens comme s'ils ne vous voyaient pas, ils virent brutalement sur la rue et zou…  Ou c'est vous qui pilez sur place ou c'est eux qui meurent sur le coup. Pas de souffrance. Et si vous l'écrasez, l'assistance psy est pour l'assureur et pour les flics.

Et les vélos? Des types bardés de trucs orange ou jaune, un casque à boudins très élégant, des lunettes d'intellectuel écologiste et des pinces à vélo. Ça te vous traverse n'importe où sans égard pour vos nerfs. Perso, j'en ai plein le bas du dos de ces kamikazes. Vous avez remarqué? Faut pas de permis pour être cycliste ou piéton! Vous pouvez y aller comme voulvoulez.

Moralité (enfin si tant est que la morale…  mais bref)… devenir piéton rend con. La preuve c'est ce qu'il fait et la deuxième preuve c'est qu'on le considère toujours comme irresponsable. Le responsable c'est vous. CQFD…

23/11/2008

Les fornithorynques

FornithorynquesL

 

                                    j'en sors plus! je sais plus où donner de la tête. Vous connaissez la dernière? Y a un mec transsexuel père et mère déjà… enceinte pour le deuxième fois. Quand je faisais des bruits bizarres, mon chien se secouait la tête. Là, je fais comme lui! Je me secoue. Je yoyote de la touffe. Je suis pas sur d'avoir bien compris. Allez, on se repasse la bande plus lentement. Un mec… transsexuel… oui, soit… enceinte… Ah… il était DEVENU un mec alors… père et mère… pour la deuxième fois!. Et… il est marié avec une femme. Donc, homosexuel en plus.

Vous trouvez pas qu'il charge un peu la barque, çui-là? Et attendez, il est allé se chercher ses petites graines au brico, je suppose. Bouturé, j'imagine, parce qu'à ce niveau d'inversions on ne parle quand même plus d'insémination…

Vous imaginez la situation des gosses? La déstructuration?… Fête des pères et des mères sur la même personne… C'est quoi le cadeau, là? Une pipe avec en sous-titre: ceci n'est pas une pipe?Vous zallucinez pas, vous? Déjà que son téléphone fait des photos, son appareil photo du film et sa caméra des photos… Oui, c'est ça, pourquoi pas un père qui fait un enfant… pendant que la mère coupe du bois pour l'hiver. Non mais ces gosses ce seront des ornithorynques ou des okapis ou que sais-je, mais ils peuvent être que des croisements entre délires créateurs!

Toutes ces idées se bousculent dans ma tête. J'ai l'impression de vivre en apesanteur. Je vois le plafond à mes pieds et le whisky du capitaine Haddock faire des bulles dans l'espace. Je me sens comme le Chevalier de Montmirail dans les Visiteurs, un genou par terre et implorant Dieu les mains jointes sur son épée! Seigneur, ils sont devenus fous! J'ai beaucoup péché, tu m'envoies un juste châtiment mais entends ma prière et mon désarroi.

Mais le plus grave c'est que ces gens ruinent mon commerce Amadeus. Concurrence déloyale. Comment voulez-vous que j'invente des trucs plus loufoques que ça? Pas possible! D'ailleurs on me traiterait de fou si j'inventais des machins pareils. Eh bien non, plus personne ne réagit… Bon, allez, moi je vais me prendre un calmant, hein, j'en sors plus, là.    *;->0

22/11/2008

Y a un truc…

Y-a-un-trucL

 

                            Vous vous souvenez de Roger Pierre et Jean Marc Tibault qui imitaient un numéro de prestidigitation? L'un des deux jouait le spectateur ch… qui n'arrêtait pas de dire "y a un truc!". Finalement le prestidigimachin lui coupait sa cravate en petits morceaux et quand le spectateur lui disait en rigolant "y a un truc"! l'autre répondait: NON!

Eh bien la même chose se passe avec les documentaires de la télé. Je regardais un documentaire sur les requins. On y voyait un spécialiste qui tâtait longuement le terrain marin avant de se risquer dans une grosse cage à barreaux métalliques à descendre parmi les grands requins blancs ivres de viande crue et de chair humaine… Tous les signes sont mauvais aujourd'hui… mais il descend quand même et on le voit, bardé de sa protection parmi les requins. Chapeau! Oui mais le cameraman? Il est aussi dans une cage? Il est protégé comment, lui? On ne vous le dit pas… Alors? Sont-ils vraiment dangereux ces requins?

Et Nicolas Hulot que l'on voit arriver essoufflé en haut d'une montagne ou déboucher dans un conduit tellement étroit dans le fond d'une grotte immergée, il fait un gros effort et vous explique que c'est un endroit où jamais la main de l'homme n'a mis le pied. Mais le cameraman est passé devant et on l'entend pas souffler et éructer, lui!

Et ce chercheur spécialiste des oiseaux que l'on voit observer les volatiles sous une bâche dans une cabane spéciale avec des jumelles alors que la caméra est au fond du nid et filme le bec qui arrive sur l'objectif! Ils font comment les cameramen? Et la carte aux trésors où l'on voit des crétins courir en hélicoptère d'un point de France à un autre… alors qu'on les filme d'en haut?

Y a un truc! Forcément! Mais lequel? Moi je commence à me demander si c'est pas Nicolas Hulot que devrait photographier le cameraman, pare que ça me semble nettement plus fortiche que ce qu'il fait lui! Notez, quand Dieuleveult a disparu, il n'y avait pas de cameraman, apparemment…

Et ceux qui suivent Sarkozy en hyperactivité dans le monde? Ils font pas mieux que Sarko lui-même? Doit y avoir un truc, je vous dis. Et si nous étions les dindons de la farce? Et Amadeus? Eh bien là, je peux vous dire, y a pas de truc! Tout est loufoque de chez loufoque!  *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tele, nicolas hulot, camera, trucage |  Facebook |

21/11/2008

Avis de meurtre…

On-achèveL

 

                            Quarante mille "hits" sur ce bog depuis un an. Je n'ose pas penser que toutes les consultations sont des gens qui m'ont lu. Mais néanmoins, le nombre de fidèles augmente régulièrement. Ces jours ci le blog a dépassé les deux cents consultations par jour. Et même largement. Moi, en dessous de cent mille je prenais ça avec mépris… mais on me dit que deux cents c'est beaucoup pour un site de râleur plumitif. Du coup, j'attrape le gros cou. Vous n'en attendiez pas moins!

Pour me rassurer je me dis que mes lecteurs sont tous des génies puisqu'ils aiment mes idées… Mais j'ai toujours été modeste à grand peine! Non, en fait la plupart des lecteurs font probablement partie du Comité de Surveillance de l'Administration du KGB de l'Etat Belge. Ils ne se signalent jamais… c'est tout dire. Ils sont là pour vérifier que je ne déraille pas trop.

Et puis il y a les quelques fidèles, ceux qui sont devenus des amis et parfois très proches! Et ça c'est merveilleux! Ça me rassure sur mon état mental. Ils sont aussi fous que moi ou pire… Ou alors peut-être qu'on est moins fous qu'on le pense… C'est vrai que je suis dépassé par la folie du réel! Tiens, on m'a expliqué longtemps que les banquiers étaient la référence en matière de gens sérieux. Vous arrivez encore à garder votre sérieux quand je vous le dis? Ils sont devenus les pires déconneurs déconstructivistes du mode! En plus, certains achètent du l'art moderne! Eh oui, ils sont devenus fous! Mais du coup les fous devraient être regardés autrement! C'est ce que je revendique. Comme dit Jean d'Ormesson: "j'ai quitté mon psy quand j'ai constaté qu'il était guéri!".

Bon, allez, je remercie donc les inconnus Comités de Surveillance du KGB belge qui me font l'honneur de me lire et surtout les amis qui me permettent de penser que peut-être… dire tirebouchonner les idées reçues est d'une utilité que l'on ne soupçonne pas au premier abord…

Néanmoins, cela fait un an qu'Amadeus fait son macramé en environnement hostile (celui du monde… pas celui des amis) à raison d'un texte par jour. Plus de quatre cents au total. Je commence à me dire qu'il va falloir que j'assassine l'Amadeus qui m'agite de la touffe! Je prépare le meurtre pour bientôt…  *;-0)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : merci, rire, critique, skynetblogs, humour, blog |  Facebook |

20/11/2008

Notre beau pays…

Wallonie-passionL

 

                Je suis lecteur de télémoustique. Cette semaine, un supplément sur la Wallonie en Automne. Joli sujet! Je me laisse donc emporter par le lyrisme. Eh oui, notre pays est petit mais beau, petit mais vaillant, petit mais plein d'ardeur, petit mais… avec plein de fêtes et d'activités intéressantes.

C'est vrai! Tous ces pays prétentieux qui vous proposent de la montagne, des mers bleues à cocotier, des châteaux à plus savoir qu'en faire le long d'une rivière, des grands canyons mais désertiques, des parcs d'attraction, plein de choses qui en jettent… Et vous savez comment sont les gens! Ils ont besoin de grimper sur l'Himalaya, de faire cinq sommets dans la journée, de traverser le Pacifique à la rame ou la Manche avec deux raquettes sur le dos, d'expier leurs péchés en refaisant le chemin de Saint Jacques à plat venre ou sur les genoux, bref, les gens vont se chercher des trucs hyper dangereux et tout ça pour qui pour quoi?… Ils ne connaissent pas la Wallonie. Or, la Wallonie a tant de choses à offrir, tiens, je regarde dans le télémoustique…

D'abord, la fête de la pomme*… Oui, bon ça va, ça c'est pas terrible. Attendez… Ah, ici: le week-end du bois*… la semaine de l'arbre*… Bon. D'accord, ça fait pas fantasmer. Je passe sur la fête du chicon,… mais attendez un instant, quoi… je cherche comme vous! Le festival de la pomme de terre, … je passe la nuit des betteraves…, les mardis du trajet en autobus…, la journée des araignées… Ah… ça peut-être que c'est plus… comment dire, plus… plus quelque chose qui se passe de plus intéressant. Non, je suis désolé de vous avoir dérangé pour rien… Je croyais que… mais non. La Wallonie ne décollera pas encore cette fois ci…

Vous me trouvez dur Oui, je sais. Je devrais me passionner pour la pousse des arbres et regarder tomber les pommes… mais ils auraient pas quelque chose de… enfin, plus… plus excitant, plus vivant, plus peps… Je sais pas moi, quelque chose qui fait vibrer, non?

Bon, allez, je m'en vais chercher un ticket pour des stupides îles à cocotier, vahinés et autres skis nautiques… Va falloir que je me rabatte là-dessus, je crois… *;-0(

*Authentique!

18:00 Écrit par Amadeus | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : pomme, wallonie, evenements, fetes, foret, passion |  Facebook |

19/11/2008

Qui veut gagner des emmerts par millions?

Couillonné-par-millionsL

 

                            j'adore cette crétine émission de qui veut gagner des millions. Mais uniquement quand ce sont des pipoles qui jouent et qu'ils ont de l'humour. Les questions sont épouvantables. Faut pas être cultivé mais il faut savoir par exemple si Crétin s'écrit avec un T ou deux, un é ou ai… Il y en a qui hésitent… Si si! Et puis on vous demande d'autres conneries du même ordre qui sont si inutiles à savoir que personne n'a enregistré et que donc… personne ne sait… Panem et circenses… Chez nous c'est Sécu et Qui veut gagner des millions. J'adore voir Jean Pierre Foucaut prendre un air renfrogné ou innocent pour dire finalement que les candidats ont la bonne réponse. Sur RTL, l'animateur se la joue à la Belge. Il fait durer le suspens  avec un air grave dans une lenteur épouvantable.

Heureusement, les sadiques qui ont inventé le jeu ont prévu des jokers. Vous pouvez réveiller un ami ou faire appel au public. C'est là que je voulais en venir. Les candidats hésitent et décident de faire voter le public sur les réponses. Alors, de deux choses l'une, ou bien ils trouvent leur public dans un asile de débiles mentaux, ou bien le public est sadique. Parce que dans la plupart des cas ils donnent avec une belle certitude la mauvaise réponse. On leur demande pourtant de ne voter que s'ils sont certains de connaître la réponse. Eh bien on trouve de tout… Vous leur demandez la plus facile des questions comme "est ce la terre qui tourne autour du soleil ou le contraire", il s'en trouvera pour affirmer que le soleil tourne autour de la terre et la terre autour de la lune. Et pas quelques uns… Affolant.

Vous vous en foutez? Oui, moi aussi. Quoique… quoique… Rappelez-vous que ce sont aussi ces gens là qui votent pour les politiciens qui nous gouvernent! Ah… vous commencez à comprendre, là? Ça vous parle subitement! Eh oui… ils sont convaincus de faire le bon choix! Ils sont convaincus qu'ils sont suffisamment informés pour voter! Ils sont clients des chaînes télé les plus abrutissantes, ils lisent rien ou les pires feuilles de choux et ils sont convaincus de défendre leurs propres intérêts tout en votant d'une façon parfaitement contreproductive pour eux-mêmes. Victimes des escrocs démagogues.

C'est ce qui a mis Georges Bush W, Poutine et Leterme au pouvoir et ce qui fait le bonheur de la gauche française…  Et nous continuons à faire appel au vote du public… ce qui est normal en démocratie et j'y tiens. Mais si on éduquait un peu mieux les gens en leur donnant le goût de la lecture, de la réflexion logique et de la dialectique?… *;->)

18/11/2008

Chasse et cour…

Chasse-à-courL

 

                On m'ennuie de nouveau. J'aimerais parfois vous dire que j'ai rien trouvé de stupide et que mon imagination n'a rien à se mettre sous la dent. Mais c'est difficile. Par exemple, aujourd'hui j'apprends que mercredi ça va être… la journée des toilettes. Non non, pas les robes en crinoline. Les toilettes! Mais non, va pas falloir vous savonner deux fois, on vous parle des, DES toilettes! Celles que vous fermez de l'intérieur. Celles dans lesquelles vous consommez le papier en rouleau de printemps, là où vous allez à pied en tant que roi, là où vous, enfin, faites un effort, quoi! Les toilettes, que diable! Vous voyez toujours pas?

En France ils ont importé les turques. C'est un exercice de haute voltige qui consiste à sortir avec des chaussures propres et un pantalon sec. Ça vous dit rien? Allez… Mais vous êtes vraiment coincés aujourd'hui! j'ai pas de bol avec des lecteurs comme ça. Pas de pot? Ah oui, merci pour ce jeu d'esprit. Pour ça vous êtes forts, tiens!

Si je vous dis que vous y avez acquis le plus gros de votre culture en lisant Gala, bien assis? Ah… je sens que ça vient, là! Pas encore? Bon, vous y avez consommé plus de pages que dans n'importe quel roman… Vous avez noirci plus de papier que dans toutes vos études. Vous y avez appris à fumer! En cachette… enfin c'est ce que vous croyiez… parce que NicolasHulot vous a repéré avec les trous que vous avez faits dans la couche d'ozone… Oh y avait pas que la cigarette! Je sens que vous peinez. Faut pas pousser, enfin quand même un peu, vous allez comprendre. Si je vous dis que c'est là que vous avez vomi la politique belge directement du tout au gosier au tout à l'égout… que c'est la seule cour dans laquelle vous ayez tiré à la chasse. Non, ça c'est mal exprimé, vous me remettez ça dans le bon sens.

Bon, ben ça va, cette fois, vous y êtes? Eh bien c'est pas trop tôt. Eh bien, il y a des mecs qui ont eu l'idée de faire une journée mondiale des toilettes. Et ça tombe pas un premier avril. C'est le 19 novembre. Tout ça parce qu'il paraît que 40% des humains n'ont pas accès aux toilettes. On parle pas de ceux qui pourraient en trouver mais qui, vu l'urgence, ne les atteignent pas. Non non, on parle de gens qui ont éventuellement un GSM, une télé mais pas de toilettes! Notez, si on se met à faire une journée sur tout ce qui manque aux gens, on va voir arriver la journée des brosse à dents, la journée du million de dollars, la journée des culottes de soie, on n'a pas fini d'en faire la liste hein! Non mais, sans blague… *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : toilettes, journee des toilettes |  Facebook |

17/11/2008

J'ai une idée pour relancer l'économie!

Relancer-économieL

 

                        Voilà, tous nos jours fériés nous plombent l'économie. Pendant qu'on s'amuse et se repose, on ne fait rien et les Chinois, eux, ils travaillent. Comme dit la chanson "si quand j'avance tu recules, comment veux-tu que je t'…". Bref, on va tous de faire dézinguer par les Chinois, les Indiens et autres peuplent qui veulent vivre comme nous plutôt que de faire sagement la révolution ou s'occuper de leurs vaches sacrées.

Oui mais voilà, toutes ces fêtes sont sympathiques et nous ne voudrions n'en louper aucune. C'est sympa les cloches de Pâques et puis Halloween et l'ascension aussi, même si on n'est pas un fervent d'aviation. Et Noël? Sympa aussi! La crèche, le bœuf et l'âne, même si on est végétarien. Et le Nouvel An. Pourquoi pas? Donc, on aime nos fêtes mais elles font perdre trop de temps. C'est pourquoi j'ai pensé à rationaliser un peu. Je vous zesplic.

Voilà, il suffirait de regrouper les fêtes sur une journée. Un peu comme la TVA avait regroupé toutes les taxes. Imaginez un petit Jésus dans une citrouille d'Halloween. Ce serait joli, non? Avec un âne, un bœuf et une sainte vierge qui pond des œufs de Pâques pendant que l'église sonne les cloches. Vous ajoutez quelques guirlandes et du Champagne pour faire Nouvel An. Et vous faites défiler le tout sur un camion de l'armée pour la fête nationale. Et quand ça passe devant la tribune officielle, la sainte vierge décolle tout droit, suivie bientôt de la citrouille du petit Jésus dans un bouquet final de feu d'artifice. Assomption et ascension… Tir groupé.

Avec une idée comme ça on gagne au moins six jours de travail plus les ponts. Ça profiterait à l'économie nationale. Si en plus vous déplacez la fête nationale au premier mai vous gagnez encore un jour sur le tout. Ça me plaît comme idée. Maintenant, chez vous, vous faites une plus belle fête puisque tout est groupé.

Quand je pense à ce qu'une telle idée pourrait rapporter à l'Etat, je me vois comme un bienfaiteur de l'humanité. Oui, je sais, vous vous trouvez pas ça génial. Pourtant, c'est une idée comme en ont tous les jours les gens qui nous "rationalisent" et "restructurent" la Société et nos entreprises. Simplement, ici, vous voyez mieux la bêtise de la solution parce que c'est plus clair à l'esprit… Mais fondamentalement… Y a pas de différence!  *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : rationaliser, rire, economie, jours feries, fetes, gestion |  Facebook |

16/11/2008

Canons et Comique…

CanonsComiqueL

 

                    Il y a des périodes qui stimulent mon mauvais esprit plus que d'autres. Celle-ci en est une… La Toussaint. J'adore. C'est pas que j'ai plus ou moins d'inspiration mais on m'apporte les énormités sur un plateau barjo.

A la Toussaint, par exemple, je vais chercher ma vieille maman chez elle pour l'emmener chez mon vieux papa qui, lui, est nettement plus mort qu'elle malgré toutes ses plaintes à elle… Mais il fallait d'abord passer par chez le boulanger pour attraper des pistolets avant qu'il n'y en ait plus. On en trouve un… il s'appelle Canons… Ça s'invente pas. Je vous parle pas de la gynécologue Sophie Soulacroupe ni du docteur Bidon. Authentique… Non non. Canons, boulanger! On a pris deux misérables et deux cartouches Senseo. Mais acheter des pistolets chez Canons… Prix: six trente-cinq… Ça s'invente pas. J'ai failli ajouter deux baba au rhum dum dum mais ma mère m'a poussé hors du magasin avant que je lui demande s'il dormait en chien de fusil dans ses moments de détente…

Bon, on va au cimetière. Je vous jure que c'est vrai. J'invente rien. La première sépulture sur laquelle je tombe, enfin, je veux dire la première tombe sur laquelle je vois le nom d'un gars: Comique! Il s'appelait comme ça! Un petit marrant, celui-là! Vous prenez une tête d'enterrement pour aller au cimetière et vous tombez nez à nez… enfin vous voyez ce que je veux dire, avec un comique! Ça déride. Tous vos efforts pour rester triste et sérieux sont ruinés en une seconde!

Mais pourquoi ça n'arrive qu'à moi des trucs comme ça? Vous, par exemple, vous entrez au cimetière et vous voyez que des choses sérieuses. Moi non. Je suis programmé pour ça. Une malédiction sans doute. Après on me dit que j'ai mauvais esprit. Mais on n'arrête pas de me provoquer. C'est quand même pas ma faute si le premier dézingué sur lequel je tombe s'appelle Alphonse Comique! Comme je vous dis! Donc, j'osais plus poser les yeux nulle part. Je regardais le ciel, la cime des arbres ou mes chaussures. J'osais plus rien regarder d'autre sous le regard réprobateur de ma mère qui, tentant de redevenir sérieuse, me dit qu'elle aimerait reposer dans ce cimetière. A ce moment là, un avion qui venait de décoller nous survole que j'ai pas pu entendre la phrase suivante. J'ai pensé qu'il valait mieux pas lui dire, mais pour ce qui est de reposer…

Ce n'est qu'à la sortie du cimetière que j'ai retrouvé mon sérieux, les pistolets et les misérables… Pas facile d'être sérieux.   *;->)

PS: j'ai changé le nom du défunt dans le texte et sur ma photo par égard pour le défunt mais c'est un synonyme… Quant au boulanger, idem. Mais je vous jure que ça change rien.
D'autre part, pour nos amis français, un pistolet est un petit pain belge qui se vendait presque une pistole au XVIIe à cause d'une taxation abusive, d'où le nom de pistolet ou petite pistole.

15/11/2008

Da chinoiserie codes…

Da-chinoiseries-codesL

 

                        Ah, entre mecs aujourd'hui. Je prierai donc les dames de s'écarter légèrement. Voilà, vous savez comment ça va. Des années et des années de mariage, ça finit par vous routiner un petit peu. Pour réactiver votre libido vous avez pas tellement le choix. C'est pour ça, quand j'ai découvert la jolie chinoise de ce restaurant j'ai flashé. Ben oui… Flashé. Et je suis revenu. Et revenu encore, d'autant plus que le lunch est excellent et très abordable. Au moins autant que la restauratrice et c'est comme ça que je me suis restauré. La libido, je veux dire, qui était en position de veille et d'économie d'énergie

Elle est grande, souriante, avec de beaux yeux intelligents, des mains fines et délicates avec des gestes très gracieux. Je me suis senti revivre avec cette hirondelle dont j'avais hâte de partager le nid et les cheveux d'ange. Oui, j'aime la cuisine chinoise et pour moi il y a certainement un lien de sensualité entre l'art de faire la cuisine et celui de vous faire vivre le piquant d'une existence qui n'a que trop connu l' aigre doux avec votre élue officielle. Celle qui vous mène à la baguette. Contre toute attente…

Il me tardait d'éprouver des sensations nouvelles, de sentir le jasmin de ses cheveux laqués, de caresser la soie de sa peau et de vivre avec elle un amour aux cinq parfums. Mais comment entrer dans un monde de volupté dont vous ne connaissez pas les codes? Comment ne pas déraper dans un univers de délicatesses orientales? C'est pourquoi, j'ai été soulagé lorsqu'elle m'a suggéré un 147. C'est à partir de là que, pour paraître au fait des choses je lui ai proposé un 124 et ce fut dé-li-cieux. Franchement ça change des habitudes! Nous avons connu des moments exceptionnels, passant d'un 83 à un 325, par exemple. Je me contentais de dire des chiffres, au hasard mais qui prenaient tout leur sens, c'est le cas de le dire, sous ses lèvres, toutes ses lèvres… Jamais je ne pourrai vous dire tout le bien qu'elle me fit avec un 737 et surtout un 747. Les ailes du septième ciel. Bref, ce fut ma plus belle nuit d'amour. Et nous avons bien ri de mes maladresses de canard interloqué à saisir ses longues jambes satinées…

Bon, vous me connaissez, je suis un rien pudique, raison pour laquelle je ne me permettrais pas d'écrire ces merveilles érotiques en toutes lettres. Mais peut-être cela vous aidera-t-il à imaginer ce qui peut se cacher derrière tous ces chiffres pudiques si je vous dis que nous avons terminé par un 69 !   *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Amour | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : amour, sexe, chinoise, torride, rire, humour, libido |  Facebook |

14/11/2008

Peindre avec les caméléons…

Peindre-avecL

 

                            Je m'en vais flairer quelques DVD dans un magasin et qu'est ce que je vois? Un DVD: Nager Avec Les Dauphins… Ça m'évoque quelque chose, saperlote. Mais oui, bien sur! Ça fait écho à Murmurer à l'Oreille Des Chevaux, Voler avec les Oies Sauvages, Danser avec les Loups, voire vivre avec eux! Saperlipopette! Y a des romantiques qui vont nager avec les dauphins et on en fait un DVD! Mazette! Je suis admiratif, là. Il y a donc une nouvelle filière commerciale exploitable. Un univers s'ouvre aux éditeurs! Je leur livre quelques suggestions pour compléter la collection et faire tourner la planche à disques juteux…

Pourquoi pas ramper avec les serpents? Trop politique? Peut-être. Ou alors Dormir Avec Une Chienne… Non, attendez, je veux pas de commentaires idiots, restons sérieux et pas insultants pour nos compagnes. Toi aussi, PS… Je ne le redirai pas. Continuons: Placer son argent avec les cigales? Fortiche ça! Apprendre le Business avec les Crocodiles? Mwoui, pourquoi pas? Pas vraiment dépaysant mais soit.  Se Masturber avec les Bonobos. Oui, enfin, chacun ses goûts, hein. Manger Avec les Américains… Oui, là aussi, faut y aller… Peu ragoûtant. Cuisiner avec les blattes. Oui… Paraît que c'est bon les insectes. Déclarer sa flamme avec un matou… Oui, mais faut pas avoir peur de sortir la nuit ni de se faire mal à la gorge. On me souffle: "Baiser Avec Les Lapins". Ah!… Pas mal ça. Y a du fantasme dans l'herbe. Vivre avec un Belge… Sans commentaire, c'est le cas de ma femme et je ne veux pas préjuger de son avis, bien que je le connaisse un peu…

Notez, il y a pire: Faire Ami Avec un Hollandais… Ou Honnête Avec Le Fisc… Ou murmurer des idées droite ou centristes à l'oreille d'un Français… mais là on entre dans la fiction et la zone de tous les dangers, n'est ce pas BH ? (sans L !).

Franchement, il y a une superbe veine cinématographique à exploiter.  Ça vous ouvre le futur! Bon, allez, je vous laisse avec: "Lire avec Amadeus"…

*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Marketing | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : marketing, dvd, rire, humour, cameleon, debile |  Facebook |

13/11/2008

Grandeur et rédemption…

RédemptionL

 

                            J'ai été très sincèrement touché lorsque Gorbatchev a perdu son épouse. J'étais admiratif de ce couple uni qui projetait une image de détermination, de force, de droiture et d'optimisme. J'ai une immense admiration pour ce qu'a su faire Gorbatchev et je le vois comme l'un des plus grands hommes de notre temps, ne serait ce que pour avoir réussi à se glisser dans le système stalinien pour arriver à le démanteler de l'intérieur. Mais il était trop grand pour l'histoire des Hommes, sans doute, il n'a pas été entendu ni aidé par nos pays et la Russie est tombée dans les mains de l'un des pires dictateurs qui soient: Poutine. Les énormes bêtises et manquements  de nos politiciens standards se suivent…

Il est un autre homme qui m'a impressionné mais de façon variable. C'est Colin Powell. Parti de rien dans le Bronx à New York, de père et mère ouvriers, il est arrivé, sans même passer par West Point, la grande école militaire américaine, à atteindre le rang de général, chef d'Etat Major de l'armée américaine. Estimé comme un stratège d'exception, il a dirigé maints conflits dont la première guerre d'Irak. Mais en 2003, il est envoyé par Bush minor junior aux Nations Unies pour apporter les "preuves" des mauvais plans de Saddam Hussein sur les armes de destruction massive. C'est là que je voulais en venir.

Le visage défait, il ment à la Communauté Internationale. Il le sait et il le vit très très mal parce que cet homme a fait sa carrière dans la droiture militaire. Il a des valeurs. Sa mortification est littéralement projetée par son visage. Il dira plus tard que ce fut une tache dans sa carrière. Toujours est-il qu'il quitte l'équipe de Bush en 2004.

Il était resté dans ma mémoire comme un humain qui avait vécu le drame d'un choix cornélien entre la loyauté au service de l'Etat ou la  la droiture d'une Vie. Je pensais qu'il avait joué et perdu. Je le voyais comme un homme à la dérive qui avait vendu son âme au diable et mal fini sa carrière.

C'est pourquoi, quand je l'ai vu rejoindre Barak Obama et lui apporter son soutien quinze jours avant le scrutin, puis pleurer d'émotion après l'élection, j'ai compris qu'il se rachetait, qu'il avait choisi la droiture, ses intimes convictions plutôt que le service aveugle du militaire à la fidélité indéfectible et irraisonnée de chien policier pour un maître. Cette rédemption m'a fait plaisir. C'est le genre de chose qui m'interdit de penser que les hommes sont tous ou inexorablement mauvais… *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : gorbachev, colin powell, redemption |  Facebook |

12/11/2008

La SMART trop courte dans le mauvais sens…

SMART-L

 

                        C'est pas pour dire mais je crois que la SMART est une erreur. Je vous zesplic.

Cette boîte à roulettes ne facilite qu'un problème: le parking. La voiture étant plus courte, vous augmentez vos chances de trouver une place.  Pour ce petit avantage, parce qu'il n'est quand même pas absolu…, vous vous promenez dans une voiture qui a presque tous les inconvénients d'une grande pour la plupart des inconvénients d'une petite… Vous y êtes à l'étroit mais vous ne pouvez pas vous faufiler entre deux voitures classiques! En cas de frontal… ce sont vos jambes qui servent de parechoc. Tant d'efforts pour si peu de résultat…

L'erreur a été de tronquer la voiture dans le mauvais sens! Si on l'avait coupée en largeur plutôt qu'en longueur, non seulement on la garerait plus facilement, mais en plus on pourrait mettre deux fois plus de véhicules sur une route!… Le passager serait derrière le conducteur et pas à côté de lui. Il existe déjà des espèces de Vespa qui disposent de deux roues à l'avant pour une meilleure tenue de route et de freinage. Mais ce sont encore des motos à enjamber et pas encore des voitures.

Je rêve d'une voiture mince pour dégager les villes. Deux places ou un adulte et deux enfants. (un peu comme la Messerchmitt dans les années 50). Elle devrait être bon marché et serait essentiellement utilisée en ville. Elle fonctionnerait à l'électricité mais disposerait d'un petit moteur d'appoint.

Evidemment, il y a des moments où vous avez besoin d'une vraie voiture. On pourrait spécifier: les routes larges seraient utilisées pour les vraies voitures et les camions de livraison et les rues pour les autres. Ainsi, vous devriez probablement abandonner votre véhicule une rue ou deux plus loin. Mais quand vous prenez les transports en commun vous devez aussi marcher un peu.  En Californie, il existe des bandes réservées aux gens qui voyagent à plusieurs et les autres n'y ont pas accès…

De plus, disposer d'une voiture mince et d'une voiture pour les longues routes, ça ferait tourner le commerce! M'est avis qu'il va falloir réfléchir à tout ça dans le futur…*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : voiture future, humour, smart, circulation, ville |  Facebook |

11/11/2008

I also had a dream…

I-had-a-dreamL

 

                    L'élection de Barak Obama est un grand événement qui va redonner espoir à des millions, voire des milliards de gens sur cette planète et en cela c'est émouvant. C'est un séisme sans précédent dans l'histoire de l'humanité. Subitement, tous les gens méprisés, qu'ils soient de couleur, de race, de classe sociale ou de religion différente, peuvent cesser de désespérer. Ils se sont mis à exister dans l'espoir.

Et l'espoir est beau. Un jeune homme de la quarantaine avec une première Lady digne de ce nom: belle, élégante, distinguée… Il y avait longtemps qu'on n'en avait pas vu une de cette classe aux Etats-Unis ni ailleurs ni bling bling.

Si la grand mère de Barak Obama avait pu le voir devenir Président des Etats-Unis… Mais comme Moïse, elle n'a pas vu le but final… Mais surtout, si Luther King avait pu voir ça.

Eh bien moi aussi j'ai fait un rêve. I had a dream… Vous me connaissez, je suis sensible au monde et aux événements. Je crois en mon étoile. Et j'ai rêvé… à l'impossible… Vous savez, ce genre de rêve qui vous soulève et vous donne du courage pour exister mieux et plus fort. Un rêve qui vous rend votre dignité et vous transcende. Le rêve qui sans vous sortir de la réalité vous donne le sentiment que vous n'êtes plus un être méprisable mais que vous votre existence a un sens et surtout, qu'elle a le droit d'être reconnue.

Ce rêve, je l'ai fait il y a longtemps déjà. Il y a des années. Mais les rêves mettent du temps à se réaliser. Ils vous laissent macérer dans votre dure condition pendant des années sans que vous sachiez trop où est la lumière ni si elle arrivera un jour.

Pour tout dire, je ne vois pas encore cette lumière et je crois, mes frères que nous allons devoir encore attendre sans nous désespérer et dans la paix. Je voudrais d'ailleurs lancer un appel pour que chacun de nous soit un exemple de paix, de tolérance et de patience. La violence ne mène à rien, mes frères et mes sœurs. Et c'est dans cet état d'esprit qu'un jour, notre rêve deviendra réalité. Pas tout de suite, ce sera encore long, très très long, mais bon…

Ah oui, j'oubliais de vous dire mon rêve: que la Belgique soit un jour dirigée par un Premier Ministre francophone, même pas noir, même métisse de mère flamande!
*;->)

10/11/2008

Vivons mieux le cancer ensemble!

VivonsL

 

                        Je me dis comme ça, vais faire mes courses à seize heures avant que les bureaux ne relâchent leurs esclaves à dix-huit heures. Je m'en vais donc chez Balhaize pour attraper un pain (ce qui reste parce que La Lorraine a brûlé…), de la noix de muscade pour mes bouchées à la reine, deux bouteilles de vin pour l'euphorie, une choucroute pour améliorer mes siestes et des yaourts pour le transit intestinal. Puis, je vais à la caisse et j'attends mon tour derrière les retraités qui cherchent le compte juste dans leurs porte-monnaie. Ça dure…

Donc, je rêvasse. Et qu'est ce que je m'aperçois-je? Une promotion pour le cancer: des sucettes kitsch avec un nœud pap' clignotant… Jusque là, bon… le mauvais goût ne connaît pas de limite. Mais là où ça devient surréaliste c'est le slogan qui va avec: Vivons mieux le cancer ensemble!

Ah, mon œil mauvais se cabre, le front se plisse et j'intrigue… Que veulent-ils dire? Qu'il faut qu'on se fasse tous un cancer par solidarité? Bof… pas pressé. Notez, pour recevoir une sucette et un nœud pap clignotant, je suis prêt à pas mal de sacrifices! Ça vous donnerait presque l'envie de faire un essai. Allez, youpla boum, tous au cancer! Ça doit être si drôle. Surtout pour vire mieux!

Je m'interroge sur ce que tout ça signifie parce qu'avec mon esprit tordu, je me méfie de mes exégèses…

Vivons mieux le cancer ensemble… Y en aurait-il qui vivent leur cancer de façon égoïste sans le partager? Y en aurait-il qui qui voulent pas le vivre mieux et se plaignent de douleurs? Culotté, mais possible… Avec tout ce qu'on voit au jour d'aujourd'hui…

Ça vaut pas la kermesse aux boudins organisée par les donneurs de sang (authentique…) mais c'est quand même assez loufoque. Je me souviens aussi de cette invitation à "l'eucharistie sera suivie d'un cocktail"… Avaient-ils bien compris le sens de l'eucharistie?…

C'est ça les publicitaires. A force de ne pas réfléchir à ce qu'ils écrivent et à positiver dans l'absurde, ils vous prennent tout à la légère. Je critique pas l'intention mais la formulation… Enfin, vous me direz que je suis un peu gonflé de me payer celles des autres!…

*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Marketing | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : pub, rire, cancer, creation publicitaire |  Facebook |

09/11/2008

Distributeur de bêtises…

DistribêtisesL

 

                        Je vous le dis souvent, je suis un type sans imagination! Je regarde et j’écoute. Ensuite j’ajoute quelques gouttes de citron mauvais esprit et le tour est joué! Vous pouvez faire ça tout seul maintenant! C’est simple!
Tiens, par exemple. Ce matin, j’entends à la radio qu’à Moscou, on vient d’inaugurer le premier distributeur automatique de caviar. Bon, si vous dormez en marchant, ça ne vous dit rien et vous n’en penserez rien. Ça entre par les narines et ça ressort par les oreilles. Ce serait dommage, non? Allez, je vous donne quelques tuyaux pour vous entraîner à dire des bêtises quand je le fais pas pour vous!

1/ D’abord, vous vous étonnez!:
Le caviar en distributeur automatique...
Vous imaginez?

2: Vous cherchez un peu: D’où vient l’idée? Des banques? Les distributeurs de caviar à côté des bancontacts locaux ou une simple option dans les distributeurs de billets existants?  «Retrait accepté»...

3/ Puis, vous exagérez carrément: Vous n’imaginez quand même pas du caviar dans des distributeurs de barres chocolatées! Ou entre une machine à préservatifs dans les toilettes et l’assiette à pourboire!
Il lui faut une distinction supérieure, à ce distributeur...

4/ Puis, vous dites ce que vous pensez vraiment et vous décrivez la réalité: Non, mais ça va plus la tête, non? des distributeurs automatiques de Champagne... des distributeurs automatiques de préservatifs, de caviar, de contraventions (oui, les radars), de journaux, de soutien aux tentateurs de suicides, de billets de chemin de fer, de pain, des distributeurs automatiques de conneries (oui, moi), de plans de la ville, et il faut se servir soi-même dans les magasins!

5/ Puis vous écrivez une connerie qui fait réfléchir...: Pourquoi pas des distributeurs automatiques de billets de banque tant qu’on y est?

6/ La conclusion: Et après ça on va s’étonner qu’il n’y a plus de travail pour personne! Alors moi j’apprends le langage binaire des ordinateurs... pour parler à quelqu’un!

Et voilà! Pas compliqué de dire des bêtises, il suffit de ne pas être parfaitement d’accord avec toutes les choses intelligentes qu’on nous propose… et hop, vous devenez distributeur de réflexions… *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : betise, rire, humour, distributeurr |  Facebook |

08/11/2008

Rapportez vos roues…

RapportezL

 

                            Des scientifiques viennent de faire une très grande découverte: le responsable de tous les maux de notre époque c'est la roue. Je vous zesplic.

La roue est la seule invention de l'homme qui n'ait pas d'abord été inventée par la nature. Même le réacteur nucléaire a été inventé par la nature! Mais la roue, non, jamais! Ramper, onduler, sauter, marcher, voler… tout ce que vous voulez. Mais la roue, niet! Nada! C'est nous qu'on l'a inventée. Le paon a bien essayé quelque choe mais c'est loin du compte.

Oui mais voilà, c'est la roue qui est la cause de tous nos maux, du casino au supplice du même nom en passant par l'automobile. C'est pour faire tourner la roue qu'on pollue, c'est parce qu'il y a des roues aux voitures qu'on peut se tuer avec. C'est parce que le vélo a des roues qu'on peut en tomber et qu'on peut faire le tour de la France pour le polluer de pubs à la con et autres drogues et CO2. Même dans vos montres c'est plein de roues qui vous stressent à longueur de temps. Bref la roue est responsable de tout.  Terrifiante invention!

C'est pourquoi, les écologistes et politiques divers qui estiment n'arriver à rien avec les casse vitesse, les taxes et autres radars, vont lancer une grande campagne: une énorme collecte des roues. Il suffira de rapporter toutes vos roues aux points de collectes qui vous seront renseignés. A vous de démonter vos magnétoscopes, machines à laver, pendules, ventilateurs etc. sans oublier votre roue de secours. Et attention, même les tables rondes seront interdites.

Des calculs ont été faits: cela va réduire de 60% la consommation de pétrole et de 85% les accidents de transport. La consommation de caoutchouc sera également réduite de 43%. Comme les douleurs chez le dentiste. C'est la meilleure action pour le protocole de Kyoto qui aura jamais été faite! Et dire qu'on n'y avait pas pensé avant! C'était pourtant bête comme chou! Il suffisait de désinventer la roue! Simple, non?

Ça vous fait rigoler? Moi pas. Parce que c'est avec des solutions simplistes qui ne regardent jamais les effets secondaires profonds comme celles de cette parabole que nous sommes dirigés… Par les écologistes évidemment, mais aussi par les autres!
*8->(

18:00 Écrit par Amadeus dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ecologiste, humour, lois, rire, nouveau reglement |  Facebook |

07/11/2008

De l’exploit à l’arnaque!

Art-naqueL

 

                    Cela fait un long moment que je me demande comment libeller mes offres et factures. Je fais un travail créatif, or les travaux immatériels ne connaissent pas de définition précise. Si j’écris réflexion cela fait un peu grosse tête et les clients auront tôt fait de me faire remarquer que si je réflexionnais si bien que ça je serais plus riche qu’eux ce qui ne semble pas être le cas.

Création c’est bien. Mais si le client est un tant soit peu imaginatif il s’étonne que vous lui facturiez une idée qui, par définition, jaillit comme un bouchon de Champagne. Peu de sueur dans tout ça... On ajoute alors le conception ou concept. Concept c’est bien. Ca laisse supposer que vous avez une alchimie intellectuelle bien documentée qui s’est mise en marche avant l’idée bouchon de Champagne et qui a permis le jaillissement du bouchon. C’est bon ça. Mais il n’y a pas toujours la place pour insérer un concept dans un processus qui semble si simple. Parce que, c’est une des difficultés de notre métier, plus ça a l’air simple, plus c’est bien fait, donc plus ca a demandé des compétences. Logique, non? Oui, mais il y a toujours un doute. Un peu comme pour Béate Slape: si elle joue si bien les salopes c’est que... elle le fait sans difficulté. Et vlan, tout est à refaire.

Il est une profession qui a résolu brillamment ce problème, ce sont les huissiers. Ils viennent chez vous bardés de papiers leur donnant tous les droits, terrorisent le gérant avec leur droit d’ingérence, vous rafflent tout ce que vous avez à deux mains en laissant tomber leur cendre sur le tapis et vous abandonnent aux griffes du Prozac. Libellé: Exploit! Un Exploit de huissier. Le travail des papes s'appelle Bulle! Mais avec ça on ne me prendrait pas au sérieux. Et comment appelle-t-on désormais le travail du banquier?… Une escroquerie?

J’ai donc décidé de remplacer ma vieille panoplie de vocabulaire par un mot net, sec, grandiose et incontestable. J’ai cherché. Pas facile. Parce que création ça vous a des airs de démiurge difficiles à dépasser. Je vous livre mon brain storming: je suis d’abord tombé sur Héroïque. Libellé de la facture: Héroïque: 1.000 euro + TVA. Ca a de la gueule, sauf le + TVA qui fait mesquin. Mais on peut faire mieux. J’ai trouvé Génie créatif. Pas mal. Mieux que civil. Mais plus prétentieux aussi et sujet à évaluation, critique, pinaillages. Trop près de l’acte. Défonce. Trop connoté drogue. Frappe publicitaire. Trop Konoté Kosovo. Prouesse. Peut laisser supposer que vous ne pourrez pas faire ça deux fois.... Haute main. Je les entends d’ici: “sur mon pognon?”  Bravoure? Trop vieux. Non, finalement, ce que j’ai encore trouvé de mieux c’est art-naque. Ça a le mérite de s’imposer et d’être plus négatif que la réalité. Par rapport à ça, le client ne peut que vous rassurer en vous disant que votre travail vaut bien mieux que ça. Et après tout les artistes font maintenant des performances!… Et quand on voit les performances…

Bon, allez, vivement ma prochaine facture!
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Marketing | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : facturation, creation, rire, agence |  Facebook |

06/11/2008

Retour à l'état sauvage…

Retour-étatL

 

                Je tapote sur le thermostat du chauffage qui s'allume pas alors que je me caille et le chauffage démarre. Mais ne s'éteint plus! Je retapote sur le thermostat il s'éteint à nouveau définitivement… Bref, le thermostat est en panne… On choisit entre surchauffe ou congélation. A propos de congélation, le frigo est en train de vivre le même réchauffement climatique que la planète… Notez, sur la planète je sais plus trop ce qui se passe parce que la télé est proche de la rupture d'anévrisme insurrectionnel électronique. Comme le transistor, d'ailleurs. Celui de la salle de bain. Le four à micro-ondes s'est éclaté la lampe. Le boiler n'a plus inventé l'eau chaude non plus ces derniers temps. L'aspirateur n'aspire plus… qu'à une vie de repos. Il a été aidé par la femme de ménage… Une cogne celle-là. Gentille, travailleuse mais cogne… Bref, tout est en train de retourner à l'état sauvage…

Et là, qu'est ce qu'on fait? Vous savez comme moi que la moutouelle de l'électro-ménager n'existe pas. Il faut assumer. Et assumer ça veut dire payer pour racheter. Oui parce que si vous essayez de faire réparer la télé par exemple, ça vous coûte un déplacement plus cher que celui de la Reine d'Angleterre à Monaco et vous avez encore de la chance si le déplacé ne vous la sabote pas pour vous en vendre une autre. Quoiqu'il en soit, il va falloir déposer votre voiture au mont de piété pour réparer la télé.

Ah, j'oubliais de vous parler du GPS. Non, il va bien, merci. Mais la batterie… Comme celle de l'iPod… Et de l'iPhone… Pour changer la batterie, faut remplacer l'objet. Mais ça au moins ça va être fini. La CE vient de prendre des dispositions pour qu'on ne puisse plus vendre un objet dont la batterie ne peut pas être remplacée sans intervention de spécialiste. Enfin! Il était temps. Notez, ce sont les consommateurs de simulateurs cardiaques qui vont être embêtés… Surtout le cardiologue. Va falloir inventer la batterie en suppositoire. Avec un GPS pour trouver son chemin… Mais c'est pas le sujet.

Donc, il va falloir racheter, disais-je avant de digresser comme toujours. Mais là je m'interroge. Si tout tombe en panne en même temps, c'est peut-être bien un signe des dieux! Peut-être qu'il ne faut pas se précipiter pour remplacer… Ben non, parce que c'est peut-être le moment de virer Tanguy qui s'accroche à la maison depuis 30 ans… et s'offrir un divorce qu'on n'avait pas les moyens de se payer parce qu'il fallait tout racheter. Là, plus de problème, tant qu'à tout changer… changeons! Il y a de l'idée, non?

Pourquoi n'y aurait-il que les électro qui pourraient retourner à l'état sauvage? Comme disait Jacques Dutronc: et moi et moi et moi?…

*;->) 

05/11/2008

Déjà douze heures…

Deja-douzeLL

 

                            …que Barak Obama a été élu et il est toujours vivant. Pas encore assassinated ni murdered. Les Américains ne sont plus ce qu'ils étaient, dirait-on. Les voilà avec un président nwâr, à moitié musulle -man, marié à une black en plus et toujours pas shot down…

Parce que voilà un type qui va redonner de l'espoir aux peuples pauvres et opprimés au lieu de leur envoyer des canons et des missiles pour créer de l'emploi et l'industrie de l'armement laisse faire. 
Les pauvres qui ont perdu leurs maisons? Il veut les aider! Et taxer les riches pour les aider. Il n'y a plus de vraies valeurs américaines, dirait-on. Si ça se trouve il va aider le Kenya avec de l'argent américain!

Quand on pense qu'un type aussi beau et maigre est une insulte à l'image de la joyeuse obésité et que MadCo ne dit rien. Pas un mot! Pas une protestation… Tsss…

En plus, il envisage de créer une sécurité sociale santé. Comme ça, juste pour éviter des drames sociaux. Et il ne se trouve pas un tueur pour le descendre? Moi j'arrive plus à comprendre…

Et Dieu là-dedans? Il a renvoyé son pasteur prédicateur, il a transformé le rêve de Martin Lutyer King en cauchemar des mangeurs de hamburgers. Il n'est même pas contre l'avortement ni capable de voir que le monde autour des USA est plein de terroristes et de terreur, comme Bush. Il ne voit rien! Il a même pas peur et il n'essaie même pas de terroriser son peuple avec le sentiment d'insécurité! Vous arrivez à comprendre vous?

Si en plus il se met à imposer la bonne cuisine, à s'entendre avec les autres pays et à cesser de faire payer la dette américaine par les autres pays du monde, il va tout foutre part terre!

Vous angoissez pas, vous? Où va l'Amérique! je crois que vous ne percevez pas bien le drame que tout ça représente pour tout le monde. Tiens, Hollywood par exemple. Qu'est ce qu'ils vont faire? Des scénarios altruistes et généreux? Ça vend pas! Ça vaut rien. Pour de bons scénarios il faut du sang, des noirs qui shootent des blancs et qui vont en prison, des avions qui se crashent sur des tours, des présidents assassinés, etc. Qu'est ce qu'on risque de s'ennuyer, dites donc… *;->)

18:15 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : barak, president, shot, assassine, menace |  Facebook |

04/11/2008

Nous sommes tous devenus des Boeings…

DevenusBoeingsL

 

                            Un jour, quand on venait d’équiper toutes les autoroutes de ces affreux éclairages oranges, ma belle soeur me dit: ‘tu te rends compte? Il y a des endroits où il ne fait plus jamais noir…». Quelques années plus tard j’entendis que la nuit noire venait d’être classée au patrimoine de l’humanité…

Entrant dans un Boeing, un soir, pour rentrer à Bruxelles, j’avais été étonné de constater qu’avant même que l’avion ne soit en mouvement, un réacteur tournait pour alimenter l’électricité intérieure et tous les équipements de l’avion. Je m’étais dit que cette machine ne s’arrêtait jamais de tourner ou que s’il fallait l’entretenir, elle devait être alimentée par cathéter électrique… Cette idée que cet engin n’était jamais au repos, jamais en attente, jamais au silence, m’avait troublé.

Evidemment, mon cœur ne s’arrête jamais de battre… Mais quand même, il y a des moments de nuit où tout semble être au repos. Où la nuit, en beaucoup d’endroits, reprend ses droits. Il y a des moments de silence et d’immobilité.

Lorsqu’adolescent, j’appris qu’il ne suffisait pas d’avoir acheté une maison pour qu’elle nous appartienne, mais qu’il fallait encore payer une taxe cadastrale, j’avais été profondément choqué. Je vivais dans l’idée que lorsqu’on rangeait sa voiture au garage, elle était comme hors jeu, au repos. Puis, j’ai découvert le péage des routes… Choqué! Puis j’ai découvert les parcmètres! Choqué! Ainsi donc, il fallait payer pour sa voiture, payer pour pouvoir l’employer au travers de ses impôts supposés payer les routes, payer une taxe de roulage…, payer pour rouler sur les autoroutes et payer pour s’arrêter! Choqué!

Aujourd’hui je sais qu’il faut payer pour exister. Il n’est plus possible d’exister sans devoir de l’argent à l’Etat… C’est ainsi que certains qui n’arrivent plus à SE payer, se retrouvent à la rue. Il n’est plus possible aujourd’hui, à une vieille femme qui ramasserait des simples dans la campagne et vivrait de sa chèvre et de quelques légumes et moutons, de continuer à vivre son autarcie sans devoir de l’argent à l’Etat… Pour le simple droit d’exister. Je suis terrifié! Nous sommes tous devenus des Boeings ou des autoroutes belges qui n’ont plus jamais droit au repos du noir…  Et on voudrait nous faire croire que l’argent n’est pas tout… Ultime cynisme? *;->)

17:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : taxes, exploitation, servage |  Facebook |

03/11/2008

Dernières volontés...

Dernières-volontésL

 

                        Le jour où je fermerai mon parapluie, je voudrais deux ou trois choses. Puis-je vous demander d’y veiller?
D’abord, pour le corbillard, je rêve de me taper un petit 180 Km/h, voire plus. Dernière volonté. Risque? Quel risque? Déjà mort! Moi, dira le croque, mon pilote décès, que le grand cric me croque si je risque quelque chose: le porc morte bonheur comme on dit!
Ensuite, y a un truc que j’ai jamais pu faire: dormir sur le dos. Donc, s’il vous plaît, couchez moi sur le ventre. Plus pratique pour rigoler, aussi!

Attention à la sépulture. Dans notre pays, 100.000 personnes meurent chaque année. Bon... L’ennui c’est que trop peu de cercueils sont fabriqués selon les nouvelles normes antipollution et les colles ou revêtements utilisés polluent l’atmosphère durant la crémation. Quand je vous disais qu’on allait devoir trier! Cheveux, planches, os, vernis, dents, Swatch, déchets ménagers divers... Un sac de couleur différente pour chaque catégorie et une taxe recupel sur le moleton intérieur. D’ailleurs il y a un gars qui a inventé un nouveau cercueil conforme aux normes. Design style coffre à skis pour berline allemande. Toutes les matières sont recyclables. Authentique!  Vu à la télé !

Si vous voulez vraiment faire quelque chose pour la nature, il  y a le dernier chic, surtout si vous votez écolo: on vous enterre dans un sac de patates—verticalement— et on plante un arbre au-dessus qui se nourrit de vos restes politiquement corrects (re-authentique, vu à la télé). Notez que je me méfierais quand même parce que si les farines animales ont fait les vaches folles, votre dépouille pourrait bien engendrer des chênes carnivores, des saules rigolards, des pommiers ivres ou des des pruniers parkinsoniens parce qu’avec tous mes textes que vous avez lus… vous êtes à tout le moins devenus hallucinogènes! Sans compter les autres maladies avouables ou non que vous êtes seul à connaître et que je veux pas savoir...
Je me demande si le premier avril ne tombe pas le premier novembre, cette année. Ou alors...  le premier avril est resté collé au changement d’horaire d’hiver, je sais pas, mais il se passe des choses!

Personnellement, je ne veux que des légumes sur ma tombe. Pas de fleurs. C’est plus dans l’air du temps. Et je me marre déjà à l’idée que quelque écolo ira les cueillir. Avec ce que ces plantes auront sucé par la racine — moi— ils ne pourront avoir que des hallucinations ou se taper la suite de mon cancer! Et ça, je vous garantis que ça va me faire un plaisir rétrospectif ou projectif, je sais pas, mais le cas vaut, c’est le cas de le dire... d’être vécu... ou mort, je ne sais plus. Une pensée émue pour toutes les crêpes qui vont être immolées ce week-end.   *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : mort, sepulture, tombe, cercueil |  Facebook |

02/11/2008

Avis important

Avis-importantL

 

                    Je voudrais vous implorer avec insistance de ne plus m'écrire pour me demander de faire un billet sur le drame de l'otarie qui a glissé sur une frite chez KwikMac et se retrouve aujourd'hui en charrette roulante. Elle fait un procès à KwikMac, distributeur de flasque food. La presse ne parle plus que de ça et vous êtes nombreux (zes) à me demander de faire un papier.

D'abord, on en a déjà tellement parlé que je ne vois pas ce que je pourrais ajouter. Ensuite, je trouve ça peu charitable de se moquer.

Pensez un instant à cette frite à laquelle on avait fait miroiter une grande carrière de star chez
KwikMac. Elle était en grand sur des posters en couleur dans toute la ville! Avec sa taille mince, son bronzage doré, nue mais infiniment belle! On ne voyait qu'elle à côté de ce gros con de hamburger avec son ventre mou et sa bave de fromage et de viande mâchée.

Et puis, la voilà qui tombe par terre et qui se fait écraser stupidement parce qu'une otarie qui regarde pas où elle met ses nageoires pleines de ketchup a glissé dessus. Et splatch… réduite en purée. Fini la carrière de star, les feux de la rampe, la célébrité, le bronzage dans la mayo avec indice de protection. Mourir sur un carrelage ultra-ciré. Je vois pas ce qu'il y a de drôle. Ça valait bien d'envoyer l'otarie dans une charrette roulante, non? Et celle-ci qui se plaint, fait un procès à la frite et lui demande cent mille zorros.

Nous suivons les Américains, surtout leurs conneries, avec quelques années de retard. Notez, pour les subprimes on n'a pas attendu dix ans… Conversion immédiate! Mais aux USA on vous fait un procès aux fabricants d'échelles pour n'avoir pas indiqué sur le dernier barreau qu'au-delà on risquait de tomber! Dans un mode d'emploi de 4X4, il était écrit qu'il ne fallait pas essayer de manger les pneus…

Mais il se trouve l'une d'entre vous pour me dire que nous sommes responsables de ce que nous laissons traîner à terre. dans les rues de Bruxelles on lâche les cyclistes à contresens au milieu de la rue! Essayez de rouspéter! Là c'est vous qui êtes en tort. Je pense qu'une personne qui n'est plus capable d'éviter une frite ne doit plus se déplacer qu'en ambulance. Qui l'a laissée sortir?… Elle risque encore de buter sur une coccinelle ou de s'étaler sur un grain de riz, à moins qu'elle tombe irrémédiablement dans la cuvette du WC ou se fasse absorber par son éponge de vaisselle! Et si demain elle se fait attaquer par son canari? Ou manger par une mouche? Que de dangers! terrible planète!

Alors, tous avec moi pour la grande manif de soutien à la frite qui s'est fait dézinguer par une otarie qui marche sur la tête…  *;->)