30/06/2009

Grosse déprime…

Grosse-déprimeL

 

                                            J'ai peut-être eu l'occasion de vous dire que j'ai une fille géniale qui travaille et vit à Paris avec mari et trois enfants. Nous l'avons élevée convenablement, avec des valeurs, de l'altruisme, notre culture et tout et tout. Elle est dynamique, jolie, gère sa vie de façon parfaite, elle  a une fonction d'envergure fondée sur de bonnes études et a même obtenu 17 en philo au bac. Une jolie note!

Oui, eh bien, elle a du perdre des pièces et boulons depuis lors parce que ce qu'elle vient de me dire m'a effondré pour pas mal de jours… Je vais demander une prescription double dose de Prozac à mon rebouteux. Je vous zesplic.

Bien que de famille catho, il y a longtemps que mon père a considéré que les agissements des papes, curés et autres nonnettes qui ont subtilisé l'installation de radiographie de mon grand-père… ajoutés aux découvertes de la science, justifiaient que l'on soit de culture chrétienne et de ses valeurs mais plus de ses bondieuseries. En d'autres termes, je ne vais plus à la messe, je ne crois plus vraiment en l'existence de Dieu même si je trouve que les évangiles sont une belle œuvre humaine altruiste et surtout, Amadeus ne se confesse jamais des bêtises qu'il peut dire. J'en ai trop de plaisir! Si je suis damné, vous le serez avec moi pour m'avoir lu de votre plein gré et on va se marrer ensemble en enfer.

Mais vous savez comment ça va, on continue à baptiser les enfants pour les dragées et à se marier à l'Eglise pour si jamais ça pouvait augmenter les chances de survie du couple au-delà d'une chance au grattage et une autre au tirage… Superstition ou prétexte à robe blanche?

Cela dit, c'est pas mal un beau mariage. Et ma foi, même si j'ai plus la mienne, c'est quand même notre culture et ses traditions. Raison pour laquelle ma dernière petite fille de 13 mois sera baptisée au mois de juillet. Jusque là je hausse les épaules mais si ça permet de bien manger et de réfléchir à sa propre éthique…

Et là, aujourd'hui pas plus tard qu'il y a vingt minutes en pleine arrivée des 24 heures du Mans… ma fille nous annonce au téléphone qu'elle a trouvé une belle idée pour simplifier le repas de baptême et le rendre sympa… Un grand mechoui… Etonnez-vous après ça que mon petit fils qui ne voulait pas manger son repas de midi ait prétexté qu'il faisait… le ramadan! Pauvre Europe… Un méchoui pour un baptême… Tssss   *;->)

Au mois de décembre, j'avais suggéré que les baptêmes soient comme les traitements du sida: trithérapie: catho, musulman, autre… Je crois qu'on y est!

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : bapteme, mechoui, pauvre europe |  Facebook |

24/06/2008

Erreur sur la personne…

Erreur-sur-personneL

 
                                    Il ne vous est jamais arrivé de vous méprendre? Par exemple, vous saluez chaleureusement Monsieur le Ministre et on vous pousse d'un coup de coude et de menton vers le mec riquiqui derrière… Euh, hum, c'est lui le Ministre… Gênant.

Ou le contraire. Vous vous adressez au Ministre en lui disant "pardon, monsieur, vous ne savez pas où est le Ministre?". Et c'est lui…

Moi j'en ai fait quelques unes des gaffes comme ça. Pas vous? Un jour, qu'avec une équipe de télévison j'attendais un ministre dans son bureau, j'avais un lacet défait, je me suis assis sur le bureau pour le refaire… C'est là qu'il est arrivé évidemment.

Maintenant que j'ai pris un peu de bouteille et quelque expérience dans la vie, j'en joue. Vous rencontrez Di Rupo et vous lui remettez un pourboire pour aller signaler au ministre que vous êtes là. Notez, Leterme a fait pire: il a chanté la Marseillaise au lieu de la Brabaçonne… Il y a des gens qui refusent de serrer la main de Sarkozy. Dans un hôpital, une infirmière a refusé de le saluer! Mais là, j'ai été précurseur! J'ai refusé d'aller rencontrer Laurent Fabius, Président de l'Assemblée Nationale à l'époque. Le Rainbow Warrior avait été dynamité quand il était premier ministre. Pas question que je salue cet homme là.  Je n'y suis pas allé. Bof, Cécilia Sarkozy s'est portée malade pour pas serrer la main de Bush… Et vous avez déjà remarqué comment un politicien vous serre la main? En regardant déjà le suivant… Il ne vous voit même pas.

Mais mon petit-fils est bien plus doué que moi. Très prometteur, lui, pour se méprendre sur les gens. Un jour qu'il nous accompagnait dans une église il a pointé le curé de son pouce en entrant et a demandé à sa mère: "maman, c'est lui Dieu?". Non, mon chéri, on t'expliquera…

Ensuite, pour une raison qui m'échappe de plus en plus, nous avons baptisé mon deuxième petit fils d'un an. Un lendemain de Noël. Pathétique, surtout quand il a vu approcher le pauvre vieux curé avec son gobelet d'eau et qu'il s'est débattu en criant noooon… comme celui qui va devenir castrat… Dégoupillé, le goupillon! Mais, trop tard… Baptisé à l'insu de son plein gré! Il venait de refuser de serrer la main à Dieu! Fortiche, le mioche!

*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bapteme, erreur personne |  Facebook |

30/05/2008

Tribaptême

TribaptèmeL

 
                                Ça fait un moment que nous avons remisé Dieu avec les vieux sommiers et les fauteuils de famille auxquels il manque une patte ou qu'un ressort crève au niveau du siège. Mais, vous savez comment ça va, les baptêmes c'est quand même un rituel important et voilà que  ma fille est allée fouiller le grenier pour trouver un curé encore fonctionnel. L'ennui, c'est que lui aussi a des problèmes de ressorts, de saint siège prostatique et peut difficilement quitter son sommier. Bref, je me suis proposé pour baptiser mon petit fils. Quoi, vous n'êtes pas sans savoir que n'importe qui est en droit de baptiser un enfant si il est en danger. Comme le seul fait se se présenter dans l'église branlante du village mettra cet enfant en danger de mort, je peux y aller sans prétendre être trop pharisien…

Oui. Mais vous me connaissez, j'ai des bonnes idées. Ainsi, je me suis dit que je pouvais faire mieux que le curé. J'ai donc inventé un triple baptême: chrétien, musulman et une autre religion au choix. En fait, je me suis dit qu'il fallait appliquer la recette de la tri-thérapie utilisée contre le SIDA. C'est vrai, avec une tri-thérapie, les patients se portent beaucoup mieux! Pourquoi pas un tri-baptême? Là, fini les problèmes de sectes, religions, intégrismes divers! Vous faites un tri-baptême et l'enfant est non seulement couvert vis à vis de tous les dieux qui ont cours, mais en plus on ne peut plus rien lui reprocher si il se déplace dans un pays intégriste ! C'est pas une bonne idée, ça? Plus besoin de change à l'entrée d'une contrée hostile! Un peu comme l'Euro en Europe. Plus de conversions nécessaires! Ça vaut la même chose partout.

Moi aussi, je vous connais! Vous êtes déjà en train de vous moquer de mon idée, tel que je vous vois. C'est injuste! Parce qu'enfin, n'y a-t-il jamais dans la tête d'un intégriste l'idée que, peut-être, la première injustice de mon dieu à moi aurait été de ne se révéler qu'à nous? De ne faire qu'un dieu blanc ou noir ou jaune? Rien que ça, ça devrait faire réfléchir, non? C'est indigne de l'idée que je me ferais d'un dieu! Trop injuste! Mais si vous avez les trois virus en vous? Comment voulez vous encore être intégriste? Voilà pourquoi, je suis pour l'enseignement religieux à condition que ce soit indistinctement toutes les religions à la fois.

Que ce tri-baptême soit enfin la tri-thérapie contre le fanatisme religieux…
 *;->)

23:05 Écrit par Amadeus dans Réflexions | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : humour, religion, bapteme |  Facebook |