31/10/2008

Un problème qui colle aux doigts…

HALLOWEEN-L

 

 

                        Je me fous d’Halloween comme de Colin Tampax. Rien à oranginer (oui, secouer quoi, suivez un cours particulier, éventuellement!). Que les gosses aillent s’attraper des bronchos déguisés en patates ça fait marcher le commerce, ça distrait les vieilles dames et ça draine la monnaie hors de mes poches, excellent. Ça m’est tellement j’m’en fous que j’ai même rien écrit là-dessus, mais lààà... vous allez voir. Je vous fais un come back des citrouilles...

Premier tableau: une famille bien comme il faut contre les caries de leurs enfants et qui ne se sentent pas phagocytés par les Américains sous prétexte de citrouilles. Bon...

Deuxième tableau: vous, chez vous, au calme avec votre télé et votre pouce en bouche. Le chien  se prélasse sur le dos les pattes en l’air comme tombé du plafond! Votre mari s’acharne à se trouer la main avec sa nouvelle foreuse hypertechno et votre amant vient de sauter par la fenêtre à cause de mon coup de projecteur dans votre living. Comme la vie est dure et que vous estimez que ces gens doivent travailler et que c’est à l’Etat de les aider, vous évitez de donner aux SDF en général. Bon. J’ai pas à critiquer. C’est vot’ pognon.

Troisième tableau...: on sonne! Vous vous dépliez, votre mari se saisit et arrive à trouer sa main carrément, vous vous demandez si votre amant a oublié quelque chose et, ouvrant la porte en tremblant vous vous trouvez face à face avec ... trois citrouilles hautes comme quatre pommes en train de vous tirer la langue en faisant «Bouh !». Vous êtes drôlement soulagée et vous sortez les bonbons que vous avez achetés pour vous en débarrasser!

Quatrièmement... : retour au premier tableau. La famille «bien», comme la vôtre mais en plus jeune, accueille ses bambins de retour. Ils ont des joues de hamsters pleines de bonbons et deux kilos de caries multicolores dans un sac en plastique en plus! Les parents attendris les laissent faire et sont tout fiers de leurs bambins...


Cinquième tableau: les parents confisquent la confiserie, expliquent aux enfants que c’est mauvais pour les dents et qu’il faut donner le tout à des malheureux.  Réponse des gosses: yzont pas de dents les malheureux? Les parents ennuyés...: oui, mais... enfin...
La petite: ils s’en fichent, leurs dents sont déjà en mauvais état, j’en ai vu...
Les parents: c’est pas une raison pour les abimer encore plus...

Finalement, c’est la parents qui bouffent les bonbons, les industriels sont contents, les gosses frustrés et les SDF toujours sur le carreau... J’ai pas le moral aujourd’hui!  *;->(

18:00 Écrit par Amadeus dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : con, halloween |  Facebook |

25/06/2008

Les betdits zoizeaux de Monsieur Hulot

betdits-zoizeauxL

 
                    Aujourd'hui il n'y en a plus que pour Monsieur Hulot et sa belle nature kodachrome dorée sur tranche écologique. Mais dites, vous avez déjà regardé la nature de près? Ecartez un peu le joli bouquet de fleurs qui cache l'arrière-plan et ouvrons les yeux.

Je voyais hier soir un documentaire sur les magnifiques poissons d'Afrique. Belles couleurs! Super! Mais cette merveilleuse créature vous attaque… à l'acide sulfurique! Telle autre vous arrache un bras ou une jambe sans aucun égard pour votre degré universitaire ou vos bonnes actions. Tout ce joli monde est vénéneux et venimeux.

C'est joli les petits lions, les nounours et les tigres. Les écologistes ne sont pas loin de penser qu'il suffit de donner suffisamment de tendresse béate à un tigre pour pouvoir lui confier un nouveau né en toute sécurité. Dans leurs schémas mentaux bien pensants, l'amour amène l'amour aussi sûrement que l'argent amène l'argent pour les boursicoteurs. Tout est une question de bons sentiments. Ils s'en vont Grand-Place et se mettent à donner des hugs (embrassades) à tout le monde. On s'aime tous, n'est ce pas? Tout le monde il est beau tout le monde il est gentil!

Pourtant, dans la nature, tout le monde bouffe tout le monde avec une cruauté involontaire mais intense sans vous demander votre avis. Seulement voilà, notre civilisation technicienne nous a tellement protégé de la nature et les fleurs sont si belles que tout le monde pense que nous ne risquons plus rien! Les gens grimpent sur le Mont-Blanc en bikini et tongs, on ne se lave plus les mains, on s'expose au soleil jusqu'au cancer, on élève des chimpanzés dans son living ou des crocodiles dans sa baignoire, on met le chien dans son lit et le chat sur ses genoux sans penser que s'il avait votre taille il vous boufferait! Bref, on est tellement protégé de la nature qu'on ne la voit plus qu'au travers du romantisme de Nicolas Hulot et de Yann Arthran Brutus…

Je réfute cette vague verte qui mélange romantisme et nécessités réelles. Ainsi, le réchauffement climatique est peut-être accéléré par nos activités. Mais je signale quand même que les pôles magnétiques terrestres sont en train de s'inverser… et ça je l'ai pas fait en montant la température de mon chauffage ou en démarrant premier au feu rouge… C'est pourquoi je pense qu'il est bon de modérer nos excessives négligences, ce qui est sensé, mais pas au prix d'une régression sur ce que la civilisation technicienne nous a apporté. En d'autres mots, je veux conserver ma voiture par exemple et la rendre non-polluante. Et pas lui tordre le cou comme veulent le faire les romantiques écologistes.

*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : ecologie, con, nature, hulot |  Facebook |

31/03/2008

Jean Novel, architek…

Jean-NouvelL

 
                         L'architecte Jean Nouvel, auteur de la cornichonnerie du musée dit des Arts Premiers au quai Branly (un hasard ce nom?) vient de gagner le prix Pritzker, le Nobel de l'architecture dit-on. En Belgique, Architek est une insulte depuis l'élaboration du palais de justice de Bruxelles en 1883 par Poelaert. Le temps a confirmé la justesse de l'insulte… Avec Jean Nouvel et quelques autres comme Frank Gehri, un "déconstructiviste" — un comble pour un constructeur!— à qui l'on doit le musée Guggenheim de Bilbao, ça va devenir une insulte universelle.

Eh oui, ces gens là vous font un cube, une pyramide ou une cage de verre avec deux trucs qui dépassent et au mépris de toute écologie et hop! Ils sont sacrés grands architeks… Si, comme moi, on se met à rire et à pleurer on nous explique que nous n'avons aucune compétence pour juger… certains font même des efforts pour se dire que c'est beau en contradiction avec leur propre avis. "Si je trouve ça laid, c'est que je ne suis pas capable de comprendre puisque les grands de ce monde trouvent ça bien. Il est temps que je trouve ça beau!"! Beat them or join them… dit-on anglais… Et le tour est joué…

Eh bien c'est vous qui avez raison! Tout ça n'est que star système, relations politiques, mousse et brosse à reluire les politiciens. Allons, où y-a-t-il conception originale de formes dans un cube ou une pyramide? Où est l'artisanat à dimension humaine dans les cadres de béton et les vitres? Où est l'étude des espaces dans ces cages à plateaux et cloisons amovibles? Où est la gestion de l'énergie dans les tours de verre? Où est la recherche d'urbanisme dans ces défigurateurs de ville et de trafic urbain? Bref, tous les critères objectifs techniques et artistiques relatifs à l'architecture et à l'urbanisme sont en panne! Mais ces gens là vous diront que si le peuple ne comprend pas cette architecture c'est qu'il faut changer de peuple. Au quai Branly on ignore le visiteur qui fait la file dehors dans le froid et les courants d'air. Les vitres décorées de toiles cirées relèvent du jardin d'enfant. Les espaces intérieurs sont confus et gadgetisés. Rien. Il n'y a rien à sauver et ce n'est ni drôle ni intéressant ni beau ni même audacieux… Juste une déjection supplémentaire de grand zomme politique comme la stupide bibliothèque de Mitterrand, un scandale aux yeux de tous les spécialistes… Et si encore c'était beau ailleurs que sur maquette…

Enfin, le seul intérêt de cette architecture c'est qu'elle rouille vite -voir Baubourg- et qu'elle vieillit très mal… Et en tout cas, si le prix Protzket est le Nobel de l'architecture, je suggère qu'on utilise l'invention de Nobel* pour honorer les bâtiments de ce monsieur Nouvel!  *;->)

*Pour ceux qui n'ont pas de pneus neige, je rappelle que Nobel a inventé la dynamite!

29/01/2008

Chien de con…

Chiens-de-conL


 
                Emission sur les animaux et les personnes malades, détenues, handicapées, autistes aujourd'hui... Une fois de plus, les labradors... parce qu’ils aiment rapporter, faire plaisir. Je suis toujours fasciné de voir à quel point les chiens ont été capables de s’adapter! De l’âge des cavernes au break 4X4 et aux appartements parisiens ocre rose style bonbonnière, i
ls nous ont suivi. Et ils nous comprennent sans doute mieux que nous ne les comprenons... Ils nous écoutent et communiquent avec leurs oreilles, leurs froncements de sourcils, leurs déplacements, la position de la tête, l’expression de la queue.

Une fois de plus apparaît l’importance de la relation avec l’animal qui calme le rythme cardiaque et apaise les êtres. Le chien reconstruit les soldats traumatisés, aide les médecins, les policiers qui questionnent des enfants ou cherchent de la drogue, il ré-équilibre l’enfant ou le dépressif, voire l’alzheimer. Après les chiens policiers, on a eu les chiens d’aveugles, chiens de malentendants...

Tiens, ça me donne une idée. A quand les chiens de cons? Pour empêcher de faire des conneries! Empêcher de devenir politicien, écolo, etc. Pour moi, chaque politicien devrait recevoir un chien de con.

Il faudrait choisir une race plus attentive et plus sévère que le Labrador. Un berger allemand? Je ne sais pas. Il faudrait l’éduquer pendant dix ans et ne pourrait servir que pendant trois ans parce que le traitement de la connerie demande un long apprentissage pour dépister l’ampleur des possibilités... Et comme le chien ne vit pas vieux...
Le chien de con mordrait le politicien à la main droite chaque fois qu’il voudrait faire une loi pour notre bien, lui attraperait le mollet chaque fois qu’il ferait une promesse démagogique. Il le plaquerait au sol dès qu’il envisagerait de prendre une mesure idiote. L’ennui c’est qu’il en faudrait tellement que le volume de crottes augmenterait de beaucoup. Mais sans doute pas plus que les conneries de politiciens... Hmm, à évaluer. *;->)

23:08 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : chien, humour, con, politicien |  Facebook |