04/09/2009

Une belle mort !

Retour-natureL

 

                                Je voudrais revenir un instant sur le terrible drame de la disparition de Nicolas Hulot et Yan Pollux Bertrand en hélicoptère l'autre jour au-dessus du territoire des Papous, lesquels les ont mangés à la petite cuillère après les avoir dépecés et cuits en brochettes sur le feu sacré des ancêtres.

D'abord, et malgré tout le respect que nous devons à leurs familles tribales écologistes, je voudrais dire que le drame est très relatif. Pensons un instant, mes très chers frères, à Molière dont la mort inopinée en scène a été décrite comme l'ultime preuve de son génie et l'hommage glorieux du Théâtre à son meilleur serviteur. Quoi de plus déshonorant pour un général que de mourir dans son lit… Que n'a-t-on glosé à propos de John Glenn, le premier cosmonaute américain, lorsqu'il s'est cassé une jambe en glissant sur la savonnette de sa baignoire? Inversement, vous qui avez une vie bien rangée, vous détesteriez mourir au combat ou d'une crise cardiaque pendant que vous vous surpassez pour votre patron! Soyons honnête!

Alors, rétablissons un peu les valeurs. Quelle plus belle mort pour les deux papes de l'écologie que cet hélicoptère abattu inopinément par un vol d'oiseaux migrateurs qu'il tentait d'éviter par respect de la nature? Quelle mort plus romantique et glorieuse que d'avoir été récupérés par des hommes si proches de la nature qui ont tout à nous apprendre selon les mots mêmes de Nicolas Hulot dans son dernier film? Quel plus beau destin que cette cérémonie culinaire sur le feu ancestral? Quel plus beau sanctuaire que l'estomac de ces gens qui ne chassent et ne mangent que pour vivre? Quel accès plus direct avec le recyclage et le retour à la nature que le retour au sol par les crottes d'humains chimiquement purs? Comment rêver d'une plus belle fin d'écologiste?

En vérité, je vous le dis, ils eussent été fiers de savoir comment la mère nature les a rappelés à eux. Et si heureux de savoir que le sort a immortalisé et divinisé leurs personnages emblématiques de la grande régression écologique. Ils l'avaient bien mérités ceux qui pouvaient, à l'inverse de nous, polluer la planète, les terres et les peuplades avec leurs héli-co2 en reversant sur l'autel de l'écologie  la plantation de quelques arbres pour se faire pardonner leurs vertueux méfaits…  *;->)

03/12/2008

Je deviens écologiste

je-deviensL

 

                        J'étais un anti-écologiste primaire. Mais j'ai enfin tout compris. Sauf que les écolos eux mêmes n'avaient pas bien compris leur truc. Je vous zesplic.

L'effet de serre n'est évidemment que la conséquence du CO2, raison pour laquelle les écologistes nous les hachent menu! Eh! Evident. Oui mais faut pas s'arrêter à mi-chemin. Parce que le CO2 est lui même la conséquence de notre niveau technologique. Et cette technologie est la conséquence de notre volonté de progrès inconsidérée et irresponsable. Or, cette volonté de progrès est la conséquence d'une perversion de l'esprit humain qui, en perdant ses racines animales est devenu soi-disant civilisé.

Civilisé, ça veut dire qu'en échange du progrès vous êtes supposé vous conduire convenablement. Simple, non? Bon. Mais vous savez comment ça va, on l'a vu avec les banques et avec toutes les dérives humaines, dès qu'on vous donne des possibilités vous en abusez. C'est comme ça que nous nous retrouvons dépendants aux bagnoles, au pinard, à RTL, aux impôts et à la mayonnaise sur les frites, etc.

Alors moi, avec mon nouvel engagement écologiste non primaire cette fois, je propose de revenir directement à l'Etat Sauvage et animal… Là, plus question d'échanger du progrès contre des privations de libertés! Oui, me direz-vous, mais les animaux n'ont pas la médecine. D'accord, mais vous en connaissez beaucoup qui tombent malade tant qu'on les nourrit pas avec des carcasses de mouton? Et ouvrez les yeux! regardez les bonobos qui nous sont proches. Ils tombent pas malade, n'ont pas besoin de bagnoles et ils vivent sacrément heureux en se partouzant sans arrêt! En voilà qui savent profiter de leur sexualité au moins! Ça c'est un vrai progrès! Et leurs bonnes femmes font pas les mijaurées. Elles s'amusent autant que les mecs! Chez eux, faire l'amour avec une passante ça s'appelle pas un viol mais du bon temps!

Alors? Vous allez encore hésiter longtemps à devenir écologistes et à abandonner votre BM, votre Rolex, le chauffage central, les médicaments qui vous rendent malade et les téléphones portables qui vous attaquent la moumoute? Moi pas. Vive le progrès écolo. On commence quand?   *;-0)

08/11/2008

Rapportez vos roues…

RapportezL

 

                            Des scientifiques viennent de faire une très grande découverte: le responsable de tous les maux de notre époque c'est la roue. Je vous zesplic.

La roue est la seule invention de l'homme qui n'ait pas d'abord été inventée par la nature. Même le réacteur nucléaire a été inventé par la nature! Mais la roue, non, jamais! Ramper, onduler, sauter, marcher, voler… tout ce que vous voulez. Mais la roue, niet! Nada! C'est nous qu'on l'a inventée. Le paon a bien essayé quelque choe mais c'est loin du compte.

Oui mais voilà, c'est la roue qui est la cause de tous nos maux, du casino au supplice du même nom en passant par l'automobile. C'est pour faire tourner la roue qu'on pollue, c'est parce qu'il y a des roues aux voitures qu'on peut se tuer avec. C'est parce que le vélo a des roues qu'on peut en tomber et qu'on peut faire le tour de la France pour le polluer de pubs à la con et autres drogues et CO2. Même dans vos montres c'est plein de roues qui vous stressent à longueur de temps. Bref la roue est responsable de tout.  Terrifiante invention!

C'est pourquoi, les écologistes et politiques divers qui estiment n'arriver à rien avec les casse vitesse, les taxes et autres radars, vont lancer une grande campagne: une énorme collecte des roues. Il suffira de rapporter toutes vos roues aux points de collectes qui vous seront renseignés. A vous de démonter vos magnétoscopes, machines à laver, pendules, ventilateurs etc. sans oublier votre roue de secours. Et attention, même les tables rondes seront interdites.

Des calculs ont été faits: cela va réduire de 60% la consommation de pétrole et de 85% les accidents de transport. La consommation de caoutchouc sera également réduite de 43%. Comme les douleurs chez le dentiste. C'est la meilleure action pour le protocole de Kyoto qui aura jamais été faite! Et dire qu'on n'y avait pas pensé avant! C'était pourtant bête comme chou! Il suffisait de désinventer la roue! Simple, non?

Ça vous fait rigoler? Moi pas. Parce que c'est avec des solutions simplistes qui ne regardent jamais les effets secondaires profonds comme celles de cette parabole que nous sommes dirigés… Par les écologistes évidemment, mais aussi par les autres!
*8->(

18:00 Écrit par Amadeus dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ecologiste, humour, lois, rire, nouveau reglement |  Facebook |