17/09/2009

Des nouvelles de Drosophile Shimano

DrosoL

 

Vous vous souvenez de Drosophile Shimano? Mais oui, c'est ce gars qui s'était allumé parce que j'avais dit du mal des cyclistes irresponsables qui se croient à l'abri de toute signalisation routière. Il avait un peu déraillé en se trompant de selles lorsqu'il me lança que je le faisais ch…

Eh bien je l'ai revu tout à l'heure par hasard en train de brûler un feu rouge tout en pratiquant un bras d'honneur vers les automobilistes. Il avait ses yeux de mouche fumés, sa tenue en lycra jaune, vert pomme et violet, ses godasses de donneur de sperme et son short en charbon actif. Ah, j'oubliais le casque Bonux en polystirène protubérant qui a toujours l'air de tenir sur le crâne comme s'il portait son cerveau au-dessus de sa tête.
 
Sacré Drosophile. Il me fera toujours rire, tiens. Notez, c'est sympa de sa part de faire le pitre en rue sur un vélo alors que personne ne le paie pour ça. Non seulement il risque de se faire écraser, mais en plus il respire les gaz d'échappement et il porte gravement atteinte à sa prostate et à ses facultés de reproduction, ce qui manque pas de selle. Qu'il ne se reproduise pas est une bonne chose, me direz-vous. Certes. Ça lui enlèverait son caractère exclusif. Mais de là à ce qu'il laisse sa santé en rue pour nous faire rigoler, là… je suis admiratif.

J'essayais comme ça, par pure curiosité, d'imaginer son petit chez lui. Je l'imagine vivant dans un deux pièces cuisine avec son vélo accroché au-dessus de la télé pour pas prendre trop de place. Dans l'évier de la cuisine, une chambre à air en réparation et une gourde en rinçage. Sur la cheminée, à côté du thermo, ses trophées au Beau Vélo de Ravel… Quelques chambres à air et pipettes sur la table basse et un tube néon pour vous charmer tout ça.  Un portrait de lui en tenue drosophile à côté d'une jeune gourde en robe de mariée avec du rouge à lèvres qui a débordé au coloriage. Et la télé calée sur eurosport. Sans parler du petit coussin sur le canapé pour soulager ses fondements tant mis à mal par la selle…

Vous voyez, Drosophile Shimano a une vie passionnante et très engagée. Il s'endort en suçant sa roue tous les soirs en pensant qu'il contribue à soulager la planète. Pauvre Drosophile. Bah, il faut de tout pour faire un monde, hein. Si vous voulez le voir en pipette et en os, il sera sera là à Bruxelles dimanche et sans voitures pour son heure de gloire écoloromantique avec tous les religieux de la pompe à mélo écologique. et l'organisation Beau Ras le Bol de Vélo *;->)

 

PS: j'adore le vélo mais je ne suis ni grégaire, ni carnavalesque, ni écologiste primaire.

28/07/2009

Cette fois on est sauvés!

SauvésL

 

                            Ça va être génial! On vient de découvrir qu'on pouvait faire des téléphones portables hypersophistiqués avec toutes les options pour regarder la télé, le GPS, une camera 12 millions de pixels, oui je sais, c'est pas nouveau. Ce qui est génial c'est qu'on va désormais pouvoir les fabriquer avec des feuilles mortes, des feuilles vertes, du bois de chauffage, à peine un brin de persil, quelques piments bio et moins d'un gramme de cuivre. Quant à la batterie, et c'est probablement l'essentiel: un blini, de la confiture de pommes de terre, un blini, une couche de fraises écrasées, un blini, une couche de banane écrasé, un blini, une couche de moutarde et un blini! Et le tour est joué! Batterie propre. Enfin, propre, écologiquement je veux dire,.

Je suis impressionné! Vous pas? C'est génial, non? Et c'est pas tout!

Des chercheurs affirment qu'ils vont pouvoir fabriquer des voitures plus que propres qui roulent en toute sécurité à 150 Km/h avec du bambou, des crottes de nez et quelques feuilles de chou. En plus, elles vont rouler à la pisse de chat ce qui ne va priver personne dans le tiers monde. C'est beau le progrès, hein! C'est les écolos qui vont être contents. On pourra pas dire que leur combat aura servi à rien!

Ah, c'est beau le progrès. On ne nous arrêtera pas! Et il était temps parce que c'était ça ou bien il allait falloir abandonner nos voitures si utiles qu'elles sont devenues l'un des plus grands progrès pour l'humanité. Et abandonner nos téléphones, la télé, les PC, etc. Pire: même en économisant le pétrole, il eut fallu progressivement abandonner nos modes de vie, régresser. Les écolos nous l'ont dit: travailler plus pour consommer plus? FI-Ni! Tous SPF écolos (Sans Progrès ni Fric).

Mais tout ça n'est plus qu'un mauvais souvenir depuis que Jardiniers sans Frontières a annoncé ces nouveautés.

Bon, ben je vous laisse, je vais planter de quoi me faire un écran plat et quelques DVD avec des carottes. Ah, c'est merveilleux quand même l'écologie! Mais là faut vraiment que je vous laisse, j'ai les doigts plein de confiture de brocoli à cause de mon clavier bio.
*;->)

 

*@§*% P…… je fais encore un an de plus today… Ça file…

10/04/2009

Cas de conscience…

Cas-de-conscienceL

 

                     J'ai un cas de conscience à vous soumettre. Voilà: j'ai été élevé dans l'idée que l'Etat c'était bien et que la mafia c'est pas bien. Même très mal. J'ai grandi là-dessus et même beaucoup puisque j'ai quand même atteint un mètre quatre vingt-neuf avant de me tasser un peu.

Pourquoi l'Etat c'était bien? Parce qu'il vous prenait de l'argent, certes, mais il vous faisait des routes, ramassait les poubelles, assurait votre sécurité et vous permettait de circuler librement. Pourquoi la Mafia c'était pas bien? Parce qu'elle vous prenait de l'argent, vous menaçait, se foutait des routes ce qui vous empêchait de circuler, laissait traîner les immondices…

Oui mais voilà, actuellement les choses ont légèrement changé! La mafia vous permet de trouver de la drogue, vous protège et ne vous prend qu'un peu d'argent pour ça alors que l'Etat vous prend presque tout quand on cumule impôts directs et indirects, ne vous protège plus, (que du contraire: les flics sont au moins aussi inquiétants que les mafiosi), vous empêche de circuler, vous fait payer le ramassage des poubelles en vous demandant en plus de faire le boulot du tri, crée des impôts déguisés avec les radars et vous prive de vos libertés. Et de toute façon, quand vous voyez l'état des routes wallonnes, vous ne pouvez plus prétendre que la Mafia ferait moins bien!

L'Etat enfermait les criminels pour vous protéger alors que ceux de la Mafia couraient dans les rues pour assassiner les pauvres types. Aujourd'hui, l'Etat libère les types dangereux pendant que d'autres vous menacent avec des radars et autres ustensiles…!

Alors je me demande… Si l'Etat coûte plus cher que la Mafia tout en vous faisant payer les routes et libère les criminels, je me demande si nous ne devrions pas plutôt mettre la Mafia au pouvoir. Moins chère et moins inefficace, finalement… Je me demande… Question de pragmatisme ou de real politique, je veux dire.

Bon, allez, c'est décidé, tout compte fait, je vote pour la mafia la prochaine fois! Au moins, ça vaut le coup d'essayer, non?

*;->)

21/09/2008

La vie sans…

Vie-sans-L

 

                        Hier je vous disais que j'allais avoir des difficultés pour ramener ma fille et ses trois enfants plus ma vieille mère à la gare du midi du fait de la folie collective anti-voitures dans les rues. Ma fille a trouvé un taxi qui pouvait contenir sept personnes et nous voilà partis avec deux heures d'avance… Trajet surréaliste entre les vélos et impossibilité d'emprunter des axes importants. Détours… Enfin, on a mis une heure et on y est arrivé. Retour en métro jusqu'à ma voiture laissée dans les environs d'une station hors Bruxelles.

Mais devant tout le bonheur de tant de braves gens dont le rêve ultime de nirvana est de rouler à vélo dans les rues de Bruxelles, je change d'avis! Oui, c'est une bien belle chose! Parce que, quand même, la planète a eu une belle journée dont les effets dépolluants ont été ressentis jusqu'en Chine, j'imagine. Et du coup ça m'a donné d'autres idées.

On pourrait faire un dimanche sans chauffage en hiver. Ce serait marrant, tous habillés avec des manteaux dans les maisons. Et un dimanche sans eau au robinet pour bien comprendre ce que vivent les Sahéliens. Et puis un dimanche sans dormir. Une fête de toute une nuit. Et un dimanche sans manger pour penser aux Biafrais et comprendre ce que c'est. En plus, il serait autorisé de manger au restaurant comme il était permis cette fois d 'enrichir les taxis! Et un dimanche sans bière! Ou un dimanche sans RTL ou TF1 et carrément sans télé, tiens! On reviendrait au bureau le lundi un rien moins con que d'habitude. Le dimanche sans radars pour compenser le dimanche sans voiture… Et puis un dimanche sans waterclosettes. Vous auriez le droit de vomir dans votre poubelle et c'est tout! Pour polluer moins les cours d'eau. Pas une bonne idée ça? Vous imaginez toutes ces journées de bonheur intense?

Mais je vais vous dire, le dimanche que j'attends et pour lequel je prie la Sainte Vierge tous les jours c'est un dimanche sans politiciens. Surtout ceux qui me rendent plus vert qu'eux encore et aussi ceux qui me font voir jaune et noir et enfin ceux qui me font virer tout rouge ou rose…

Que du bonheur! Vivement la vie sans la vie… C'est ça la vraie vie!
*;->)

20:46 Écrit par Amadeus dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ecologistes, ecolo, sans voiture, dimanche |  Facebook |

20/09/2008

Tortures pour tortures!

TorturesL

 

                    Ce week-end, ma fille vient avec ses enfants. Je suis aux anges! Ils sont trois les anges, d'ailleurs. La plus petite a quatre mois. Génial. Mais dimanche, je dois les reconduire à la gare du midi pour retour Paris. Et avec ma mère de 83 ans qui va passer quelques jours chez ma fille. Attendez, je sais que c'est pas passionnant pour vous, mais ça vient.

Or dimanche, les talibans verts ont décrété une journée sans voitures… Ça veut dire qu'ils se répandent dans les rues et partout sans plus respecter aucun code. Pas de voiture égale liberté totale de ne plus rien respecter! Demandez aux flics! Ils préfèrent de loin les journées AVEC voitures! En plus ils font du chiffre d'affaires avec les radars, les parcmètres et les éthylomètres. Et moi, je ne peux plus gérer le départ vers la gare à 17 heures… Impossible. Même si nous prenons tous le metro hors de la ville, comment prendre ma mère au passage? Et comment gérer trois enfants de cinq, trois et moins d'un an avec des changements de métro?

Alors hier soir, pour m'endormir, j'ai mis mon pouce en bouche et j'ai fait des rêves fantasmatiques. Par exemple, désorbiter les yeux d'un écologiste avec une pince à sucre. Lui arracher la langue avec le coupant du garde-boue de son vélo à la con. Lui enfoncer la pompe à vélo dans la rondelle arrière et le faire gonfler jusqu'à ce qu'il déraille et éclate. Lui faire avaler sa sonnette. Lui scier les jambes avec le plateau du pédalier avant, l'enchaîner pour le frapper avec sa selle jusqu'à ce qu'il crève dans un râle épouvantable! L'enterrer dans le compost du jardin ou le jeter au zoo pour le faire manger par un acteur bien écolo: un lion ou un croco et retourner à la mère nature sans émission ultime de CO2.

Ah, tiens, rien que de l'avoir écrit je me sens déjà mieux!

Parce que vous voyez, c'est joli et bien pensant d'être écolo. Mais derrière il y a une idéologie de la régression, de la liberté totale sans plus aucune règle en dehors de la mise à mort de la voiture, le mariage des homos dont sans être pour ni contre, je ne vois pas ce que ça vient faire dans le tableau, et autres ingérences dans notre vie de civilisé. Alors, etre écolgique par un comportement responsable, oui. Devenir taliban malgré moi en croyant voter pour des anges… non!  *;->(

24/08/2008

Découverte scientifique: l’enfer est froid…

Enfer-froidL

 

                            J’aurais du me méfier. C’est vrai, je suis un type sensible. Grand corps mais petit cœur fragile. Comme je suis pas trop du genre a regarder la vie des bêtes parce que j’ai eu ma dose avec Bambi et les documentaires sur les lémuriens quand j’étais gosses, j’avais échappé jusqu’ici à La Marche de l’Empereur, film qui a été plébiscité aux USA et par chez nous. C’était sans compter sur la sollicitude de Télémoustique ou d’un autre magazine qui me l’a fait acheter pour une bouchée de cougnou (je rappelle pour ceux dont la culture belge est encore insuffisante, que le cougnou est un pain aux raisins en forme de petit jésus que l’on se boulotte à Noël).

Ces vacances, j’ai donc placé le DVD dans la machine et regardé la vie de ces sympathiques oiseaux en redingote qui vivent quelque part au pôle, je ne sais déjà plus lequel du nord ou du sud. C’est le négatif de toute façon. On y voit ces malheureux partir en une longue marche de plusieurs jours vers un endroit de rencontre. Là, ils sympathisent, s’aiment et se font un gros œuf par couple dans le froid glacial (DLFG, à partir d’ici). Puis, quand la femelle est épuisée par des semaines DLFG sans manger, elle part avec d’autres vers la mer, épuisée. Le mâle prend le relais pour couver l’œuf DLFG. Il ne peut le poser sur le sol mais sur ses doigts de pieds sous son ventre, sinon l’œuf gèle… Pour avoir moins froid, ils se serrent tous les uns contre les autres mais ceux qui sont à l’extérieur du groupe immense, marchent et tournent autour du groupe avec leur œuf entre les pas DLFG sans manger pendant des semaines en attendant leur épouse… Ils tournent pour que ce ne soient pas toujours les mêmes qui supportent le vent froid. Quand les épouses qui n’ont pas été mangées par les phoques reviennent, si elles reviennent pour nourrir le petit né entre-temps, et si le petit n’est pas mort DLFG, d’autres dangers les attendent. Moi pas. J’ai sauté sur le cordon et j’ai arraché la prise. Ouf! J’étais en sueur! Un vrai cauchemar! C’est là que j’ai compris le monde.

Ces oiseaux sont des hommes d’affaires et playboys réincarnés (métempsycose) avec leurs redingote pour vivre l’enfer qui est, je vous l’annonce, froid et cruel. Il n’y a que les écologistes pour trouver ça beau et romantique et pour avoir envie de nous renvoyer dans l’horreur nature. En tout cas, je suis bien heureux que nous ayons inventé le feu! Dites, j’ai une idée: si on envoyait tous les écologistes pondre leurs œufs à bicyclette au pôle?

18:00 Écrit par Amadeus dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ecologistes, ecologie, pingouins |  Facebook |