05/02/2009

Les sceptres Oscar et César

OSCARL

 

                        Y pas à dire, mais il y a des différences entre les Américains et nous. Je vous zesplic.

Les Américains sont cons. Ils ont un mauvais cinéma et ne font jamais de bons films. Nous, on est géniaux, et on ne fait que des bons films, la preuve: ils se vendent mal au-delà de nos frontières. Mais je suis pas venu pour vous parler de ça.

En fait, je voulais vous parler des cérémonies de remise des prix. Aux Etats-Unis les primés reçoivent une statuette qui représente un homme debout dans une position majestueuse: l’ Oscar. Chez nous, ils reçoivent une représentation symbolique de l’état de la culture et de la politique…: une compression de boîtes de conserves, le César. En or quand même, faut pas rigoler! Quand les femmes de ménage ne les jettent pas par erreur, certains comme Eddy Mitchell vendent le leur aux enchères!

Ensuite, les présentateurs sont des légendes du cinéma américain. Chez nous, ce sont deux présentateurs d’émissions de variétés qui sont pressés d’en finir, ils ont un métro à prendre à cause de la 605 qui fait des soucis. Aux Etats-Unis, les gens qui gagnent un prix en sont fiers et le montrent à tous en jubilant sans bouder leur bonheur. Chez nous, le gagnant s’excuse, suggère que c’est con mais qu’il le prend quand même et pour rassurer tout le monde, dit du mal du ministre et du Système et dit qu’il s’en fout parce que de toute façon, il l’a pas mérité et que personne peut comprendre son film.

Aux Etats-Unis, le silence se fait et le gagnant dit combien ça lui fait plaisir, il remercie l’assistance et son équipe pour lui avoir permis de vivre une merveilleuse aventure. Il a un mot d’humour et se retire dignement. En France, le gagnant doit affronter les intermittents du spectacle qui font du raffut, montent sur scène avec la demi-complicité des présentateurs (quand celui-ci n'est pas bourré comme Delarue l'autre jour à la remise des Globes de Crystal) et font un discours semi-communiste sur la situation. Puis, le gagnant parle de ses émotions qui sont en train de lui exploser l’ADN là au moment où il vous parle et, les yeux humides remercie sa maman, son papa, sa femme, son psy, son patron et ami de toujours, les financiers qui ont cru en lui malgré ses conneries, ses enfants, son chien, sa crémière et le perchiste du son qui est un ami de toujours et sans lequel….

Aux Etats-Unis ils sont rétrogrades et bêtement habillés avec des smokings et de jolies robes. Chez nous, ils sont pour la plupart mal rasés, habillés Fashion Victims issu du bon goût de chez nous et ils ont du se débarrasser de leur cravate vu que la courroie de la pompe à eau de la 605…… Mais le pire… c’est que les Américains, font plein de films qui se vendent universellement et gagnent de l’argent alors que nous faisons du comique de groupe invendable au-delà de la francophonie. Même que pour vendre aux Etats-Unis ils ont du engager des pingouins comme acteurs. Et ils ont eu un prix! Aux USA!  La Marche de l'Empereur…
Vous imaginez les Pingouins en pingouins remerciant les phoques qui se marrent comme des baleines?


Pauvre culture francophone… son Panthéon traîne décidément sur ses chaussettes…
 *;->)

07/06/2008

Gloria au lasso…

Gloria-au-lasso2L

 
                        Vous savez ce que veut dire canoniser: sanctifier, reconnaître le statut de Saint d’un défunt sous prétexte qu’il a fait des miracles. Pas des miracles comme TF1 à «Qui veut gagner des Millions», hein, des vrais!

Là, il y a une Française qui aurait été miraculée, ce qui prouve que Jean-Paul II est un saint. Quoi, quoi, pourquoi? C’est comme ça, et on la boucle!  Point! Quoi, vous n’êtes pas croyant? Ben j’y peux rien, mon p’tit père! C’est comme ça! Vous trouvez ça un peu arbitraire, que ça manque de preuves... Vous êtes difficile, hein vous! Ça ne se passe que dans l’Eglise? Oh non, pas du tout. Tiens, pas plus tard qu’aujourd’hui... Je vous zesplic.

Un matin, j’entends que Gloria Lasso est mourée. Pas énamourée cette fois comme avec ses neuf maris... mais mourée mourée. Définitivement. Vous vous foutez de l’acte de déchet de cette grosse vache espagnole à la vie sentimentale aussi agitée que celle du lapin de garenne et aux chansons post-mozartiennes, très post, hein, que cette morue soit mourue? Moi aussi. Ça fait plaisir hein d’être d’accord tous ensemble qu’on est! Ça réchauffe le sentiment grégaire, Grégoire.

Oui mais, on a tout faux! On n’a rien compris. Je vous rezesplic (c’est un mot yougoslave). Renaud Donnedieu de Vabre, vous connaissez? Non, rien à voir avec un bon café. Renaud Donnedieu de Vabre est Minustre de la Cuilture françouse. Oui oui, le remplaçant de Jack, Jack Lang... Vous voyez ça d’ici: les grandeurs de la France, la Culture Française Intemporelle, l’Exception Culturelle, bref quelqu’un qui s’y connaît. Et pas démagogue puisqu’il est même pas socialisse. Eh bien, Renaud Donnedieu de Vabre vient de canoniser Gloria Lasso qui ne l’était vraiment pas, canon! Il lui a rendu un vibrant hommage ma soeur. Un vibromassage... Bref il en a fait un vibrant fromage...

Quand ils ont appris ça, les Medici ont rappelé leur ambassadeur en France... Vinci a réclamé que la Joconde quitte le pays...

Moi, j’attends qu’elle fasse un miracle maintenant, en plus de la conversion rapide de Donnedieu de Vabre à la connerie universelle! Parce que ça c’en est déjà un fameux! Quand je pense que Napoléon a été à peine commémoré... Pourtant, lui, le droit canon, il connaissait!

Enfin, tout ça c’est ce que les Français appellent «l’exception culturelle française», je suppose!...  *;->)