04/05/2010

Transplantations…

 

TransplantationsL

 

La transplantation d'organes est une bien belle avancée qui permet de réparer des vivants avec des morts ou avec des généreux donateurs qui ont trop de pièces, comme un rein ou un cerveau qui sert pas trop par exemple. Il y a pas mal de gens qui ont survécu grâce aux transplantations. Evidemment, il vous faudra des produits anti-rejet toute votre vie, mais soit, on avance. Et ça marche partout. Vous pouvez prendre un accessoire chez un Chinois et le transplanter chez un Liégeois sans problème. On parle même de transplanter des valves cardiaques de porc sur des humains! Comme vous savez, on ne trouve pas vraiment les liens de l'Homme avec le singe mais avec le cochon, tout indique que… Enfin, c'est vous qui voyez, mais il n'y a pas de chaînon manquant de ce côté là. Donc, on peut transplanter à tout va, ça marche toujours. Quoique… Quoique…


Oui, parce qu'en Belgique ça risque de coincer. Je vous zesplic.


Imaginez par exemple un chirurgien qui doit remplacer, disons, au hasard… une langue qui aurait été brûlée par une soupe trop chaude, on dirait. Riez pas bêtement, ça arrive. Manque de bol (pas normal non plus avec la soupe… pour ceux qui suivent), le malheureux chirurgien ne dispose qu'un d'un donneur francophone. Karamba! C'est raté. Surtout si le receveur (non, pas ceux dont on arrachait la flèche de tram dans les années 60) vient de BHV. Mettez vous à sa place! S'il implante sans rien dire, ça finit toujours par se savoir. Et là, bonjour les dégâts, poursuites judiciaires, etc! S'il le propose au Flamand avant de commencer, il risque de se faire assassiner sur place pour peu que le Flamand soit un rien chatouilleux au niveau des papilles linguistiques. 


Ça vous fait rire? Moi pas! Pensez ne serait-ce qu'un instant au désarroi psychologique de notre ami flamand. Difficile à vivre sans assistance psychologique. Surtout si le francophone était syndicaliste wallon… Pire! Le langage ça vous déforme les organes. Raison pour laquelle on a supprimé les speakerines sur les chaînes de télé flamandes en premier. Elles avaient toutes la bouche très abîmée. Pas sur que la langue d'un wallon puisse entrer dans une bouche flamande non plus! Et si ça entre, n'y-a-t-il pas danger qu'il se mette à revendiquer une 59eme semaine de congé? 


Non, franchement, je crois que les transplantations ça va pas être évident en Belgique…  *;->)


 

14/01/2009

Une solution pour Israël…

SolutionIsraelL

 

                    Vous en avez pas marre de ce coin du monde qui agit comme une bougie d'allumage d'instabilité mondiale, vous? Et de tous ces gens qui se massacrent en suivant leurs saintes écritures de part et d'autre? Ça commence à bien faire, non? Ne me demandez pas de prendre parti. Je suis comme vous: compassion pour les Juifs et ce qu'ils ont vécu, absence de racisme mais aussi… je me demande pourquoi Israël se comporte - et ce malgré ses exaspérations bien compréhensibles - comme un état qui torture, dixit Georges Steiner, lui-même grand intellectuel juif. Comme il est temps d'en finir et que j'ai que des bonnes idées comme vous savez, j'ai une solution à proposer.

Attendu que rien ne résoudra plus les relations de ce couple de peuples en divorce dépassé, je suggère que nous utilisions les techniques modernes pour en finir une fois pour toutes.

Vous connaissez les Cloisters à New York? Les Américains sont venus acheter des cloîtres romans et gothiques en Europe et les ont démontés et reconstruits brique par brique à NYC. La technique fonctionne bien. Il suffit de faire la même chose. Je vous zesplic.

On démonte le mur des lamentations et on le délocalise en Arizona où les USA offrent une terre aux Juifs. Ils s'entendent bien et il y a de l'espace là-bas. Puis on émigre le peuple vers l'Arizona. Et hop, problème résolu! Les Juifs auront tôt fait d'y planter des agrumes et de développer des entreprises. Et c'est grand l'Arizona. Et très vide! La moitié de la France pour dix fois moins d'habitants! Ça laisse de l'espace aux Juifs et aux autres, non? Et là au moins ils n'auront plus de problèmes! C'est pas bien compliqué tout ça! Suffit de le vouloir!

Je m'étonne toujours que d'aussi simples et bonnes solutions soient si peu considérées. Tiens, ça me donne d'autres idées du coup. Et si on démontait la Grand Place un de ces jours, le mannekenpis et l'atomium et qu'on allait se délocaliser, nous tous francophones, quelque part dans un joli pays du sud de l'Afrique, là où il fait bon? Vous imaginez la tête des Flamands qui se réveillent sans nous un beau lundi matin? Ils pourraient tout rebaptiser Vlaams Grond. Génial, non? Tout le monde vivrait heureux! Et là, pour le coup, il y aurait du travail et même des mines pour les Wallons! Je vous le dis: j'ai que des bonnes idées dans ma tête!  *;->)

ps: oui, je sais… peut-on rire de tout? … C'est quand même mieux que de pleurer…

18:51 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : flamands, israel, juifs, belgique, guerre |  Facebook |

01/02/2008

En route vers Zorg!

Vlaam-hemelL

                        J’adore les Flamands. J’aime leur humour primesautier. Evidemment, parfois, leur esprit reste coincé sur un truc et il faut une petite tape derrière les oreilles pour décoller l’adhérence. Plus qu'une petite tape d'ailleurs. Par exemple, ils ne se sentaient plus chez eux dans certaines communes périphériques bruxelloise du fait de l’augmentation du nombre de frankophons auxquels ils ont quand même vendu leurs terrains. Alors ils ont inventé un truc: c’est de la terre flamande! Oui, dites vous, mais je l’ai achetée, voici mon titre de propriété et c’est un vrai Flamand qui me l’a vendue!… Non non, c’est du vlaamse grond, de la terre flamande. Point à la lijn. Pour toujours.

L’ennui (pour eux), c’est que la terre s’en fout! On a d’ailleurs cessé d’envoyer des cosmonautes flamands dans l’espace, on ne tient pas à avoir des problèmes dans le futur! D'ici qu'on se retrouve avec une lune estampillée vlaamse grond…!… Riez pas! C’est arrivé au ciel: Vlaamse Hemel! L’aéroport de Zaventem ne pouvait pas s’appeler Brussels Airport! C’était Nationaal ou Zaventem! Du coup, Charleroi a appelé son aéroport Bruxelles Sud! Géniaux, les Carolos, pour une fois! Et qui ressemblait à un aéroport de province maintenant?…  Donc, les Flamands se sont dépêchés de rebaptiser Zaventem, Brussels Airport parce qu’ils ont senti le danger!

Eh oui, c’est ça la carence neuronale. Imaginez que nous allions explorer l’espace. On arrive sur une planète et les habitants vous en chassent en vous expliquant «Zorglub Grond»… D’ailleurs, qui nous dit que ce n’est pas déjà arrivé? Des extraterrestres seraient venus ici, seraient tombés sur des Flamands et auraient été renvoyés dans l’espace! Vlaamse grond! Buiten! Prochain rendez-vous: dans un milliard deux cents millions d’années!… Eh… Oui, ça peut arriver: vous faites un voyage, congelé pendant 10.000 ans, vous arrivez sur la planète terre et vous tombez sur des petits malins en train de peindre leurs panneaux en noir et jaune ou de barioler les noms des villes… Déception! Vous rangez vos ballotins de pralines que vous aviez emportés pour faire plaisir, vous remontez dans votre soucoupe volante et zouh! Retour congelé vers Zorg… L'ennui c'est que nous on est coincés ici et qu'on peut même plus dépasser le 50 sur les routes. Alors vous imaginez, une soucoupe volante pour s'enfuir!… *;->)

16:25 Écrit par Amadeus | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : flamands, humour |  Facebook |

14/01/2008

Le vrai sens des mots…

LibertéLL

 
                 Je suis assez consterné par la pauvreté de votre vocabulaire. Surtout, je crois que vous ne comprenez pas le vrai sens des mots. Oh, je ne vous en veux pas. Disons que le marketing dénature les concepts, la bienpensance vous fait dire malcomprenant pour con ordinaire et les verlans achèvent le travail.

Mais quand même. Allez, je prends un mot au hasard. Tiens, "provocation". Qu'est ce que c'est pour vous qu'une provocation? Un doigt se lève au fond de la classe. Comment? Ah, oui, ça vient de provoquer qui veut dire irriter quelqu'un pour le faire réagir. Bien. Très bien, même.
Un autre mot au hasard: recensement. Que veut dire recensement? Qui sait? Toi? Oui, c'est ça, un dénombrement de personnes. Et à quoi ça sert? Eh bien, par exemple, à mieux prendre en compte les réalités d'un groupe humain.  Ainsi, un recensement des Belges permettrait de mieux savoir combien il y a de gauchers. Intéressant, ça les gauchers. Avec cette information, les fabricants de ciseaux peuvent vous en faire le nombre proportionnel de paires nécessaires. Riez pas, j'en ai acheté par erreur… je savais pas. Mais c'est très logique et utile quand on est gaucher si j'en juge par les difficultés que j'ai à utiliser cette paire pour gaucher!

Cela dit, attention aux faux amis. Le faux ami est un mot qui croit qu'il veut dire ce qu'il veut dire mais c'est pas ce que ça veut dire. Vous suivez? Là aussi, un exemple. Pour un Flamand, un recensement n'est pas un dénombrement de personnes ni un moyen de mieux reconnaître une réalité sociale dans le but de pratiquer une meilleure démocratie. Non, pour un Flamand, un référendum est une pro-vo-ca-tion. Vous proposez un referendum pour voir qui parle quoi et où dans ce pays et on vous répond: "provocation". Ceci témoigne d'une perception moins archaïque de ces mots comme vient de nous en donner en exemple un politicien flamand qui réagissait à une demande bien naturelle d'un autre politicien francophone de procéder à un recensement de la population autour de Bruxelles pour gérer des réalités plutôt que des fantasmes…

Notez, c'est intéressant parce que ça veut dire deux choses: d'abord, que malgré tous leurs efforts, il y a de moins en moins de gens qui parlent flamand. Il suffit d'aller au salon de l'auto ou tout autre salon pour s'en apercevoir. Les fabricants font, selon les statistiques officielles 35% de catalogues en français et le reste en flamand. Or, après deux jour il n'y a plus un seul catalogue en français. Ils lisent pas les Flamands? Ou alors… ils diminuent en nombre!
Ensuite, ça vous montre l'esprit d'ouverture et leur désir de démocratie dans le respect des droits du citoyen…

Enfin, tout ça pour vous montrer que votre vocabulaire laisse à désirer. Mais heureusement que je suis là pour vous donner le vrai sens des mots!  *;->)

12:22 Écrit par Amadeus | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : flamands, mots, humour |  Facebook |

15/12/2007

Prenez des cours de wallon accélérés…

AlgemeenL

 
                        Plutôt que de regarder 24 heures Chrono en grignotant des trucs plein de sel ou de sucre mauvais pour les dents, vous feriez mieux de suivre un cours de wallon accéléré. Très accéléré. Je vous zesplic.

Notre pays qu'on a qui est plein d'héroïsme, d'inventivité mais où l'anticyclone de l'intelligence a du mal à chasser les perturbations de la bêtise, sera bientôt scindé d'une façon ou d'une autre. Oui, je sais, on évitera d'ouvrir la boîte de Pandore afin que les Gallois, Basques et autres agités autonomistes régressifs n'aillent pas balkaniser toute l'Europe. Mais on trouvera un compromis à la Belge avec garde alternée de la dette public ou un truc comme ça. Et là, nous Bruxellois, on va se retrouver avec les Wallons.

Or, en vertu du fait que les peuples contigus se disputent rapidement—il n'y a qu'à voir ce qu'on a vécu avec les Flamands, les Kosovar avec les Serbes, les Basques avec les Espagnols, les Pygmées avec les Catalans, les Américains et l'Irak… non, là je m'égare, mais enfin—, on devrait pas tarder à avoir des problèmes. Les Wallons vont exiger qu'on parle wallon à Bruxelles et dans les écoles, ils vont éradiquer le français dans les administrations, peindre les poteaux de feux rouges en jaune et rouge (ce qui est déjà mieux que les sinistres jaune et noir…), scinder les arrondissements électoraux et imposer leurs patois comme langue universelle. Riez pas, c'est ce qui nous est arrivé avec un autre patois, celui des Flamands.

Donc, un de ces jours on va venir vous contrôler pour voir si vous parlez wallon. Votre carte d'identité sera en wallon, vos papiers administratifs, tout en wallon! La tour de Babel aura encore progressé vers la schtroumpfisation du monde. C'est ça la régression… Revenir de Galilée à Copernic… dans un grand élan vers Cro Magnon avec les écologistes primaires (pas les vrais et sérieux).

Bon, allez, je vais cesser de vous faire peur. Les Wallons ne sont pas comme ça. Ils ont leurs défauts, voire leurs tares profondes comme à Charleroi (ma famille vient de là…), mais ils sont fondamentalement bons et savent, eux, que créer un Algemeen Beschaafd* Wallon n'aurait pas de sens!

*;->)

*Algemeen Beschaafd Nederlands est la tentative d'unification rassemblement des patois en une langue cohérente. Ceci dit pour les lecteurs français!  ;-)

19:10 Écrit par Amadeus | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : wallons, flamands, belgique, humour |  Facebook |