04/12/2009

Attention aux bénitiers…

 

Attention-bénitiersL

 

                      Il y a longtemps déjà, j'écrivais ici que le seul jour où il ne faut pas jouer au loto c'est le vendredi 13 vu que tout le monde joue ce jour là, ce qui divise vos chances par ce plus grand nombre! CQFD et simple à comprendre! Eh bien c'est la même chose avec la dévotion.

Je vous zesplic…


Avec la grippe Hn Hennin ou quelque chose comme ça que j'entends parler (j'écris moderne…), il y a ceux qui disent que si le vaccin n'est pas bio ils n'en veulent pas… Bon. Puis il y a ceux qui disent "mouchez vous dans votre coude, lavez-vous les mains chaque fois que vous changez de chaîne télé et ne parlez plus aux autres, surtout s'ils ont mauvaise haleine". Dont acte. Mais il y a des petits malins qui se présbytèrent dans les églises pour prier dieu de les protéger contre le virus… Et que font-ils? Ils trempent leur main dans le bénitier pour se signer et se ramassent tous les germes des virus de tous les pécheurs qui les ont précédé! Une vraie soupière à microbes… et à péchés!. On est loin de l'eau miraculeuse!


Alors, certains qui perdent pas le nord, ont trouvé la solution: des pochettes individuelles avec de l'eau bénite inside. L'eau vient de Lourdes en droite ligne. Un plus! Vous déchirez la pochette, humectez vos doigts et hop, vous vous signez. Sans microbes! 


Si vous voulez communier, pas de problème! Il y a des distributeurs automatiques. Pour 1 euro, vous avez une hostie parfumée à la vanille ou à la mangue avec des fibres bio qui sont bonnes pour votre transit intestinal. Pas mal, non? Mais il faut se confesser avant. Et là aussi c'est moderne. Plus question de cracher votre haleine dans l'oreille d'un curé. Beurk! Non, vous utilisez votre téléphone portable.


Un numéro 900 facturé 1 euro la  minute. Y a pas intérêt à avoir une trop longue liste de choses à avouer! Pour le reste vous retrouvez les procédures habituelles: pour un péché véniel tapez un, pour un péché mortel tapez deux. Pour retrouver votre virginité tapez sur la touche undo. Mais attention! Si vous faites trop souvent le même péché vous  ramassez un bonus malus négatif et votre forfait-péchés ne va plus suffire. Ça chiffre vite avec la vie que je mène! Là, je risque l'exclusion… J'écris trop de bêtises!  *;->)


PS: Un ami français me demande si nous connaissons en Belgique la folie des files pour vaccination contre la grippe justine H1N1…

Ben non… Cherchez l'erreur… en France ou en Belgique?

 

18:00 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : france, grippe, vaccination, escroquerie, superstition |  Facebook |

26/05/2009

Ça a le mérite d'être honnête…

Merite-honnêteL

 

                                     Je reviens de chez mon enfoiré de médecin avec son humour au marteau piqueur. Mais c'est pas le sujet. Le sujet c'est mon rapport à la salle d'attente.

Il existe une société qui rachète à vil prix tous les invendus des magazines hebdos ou mensuels et qui, moyennant paiement, les redistribue dans les salles d'attente des médecins, dentistes, coiffeurs, etc. Bon.

Ces magazines m'interpellent au niveau du mental qu'a pas le moral deux fois…

D'abord, comme ce sont des magazines que je ne lis jamais comme "poils de cul et mirages du monde, le magazine des têtes couillonnées et des glands de ce monde", je découvre des trucs sur nos princes qui nous gouvernent… pas ou si mal. Et quand j'apprends une nouvelle affaire d'arrière-train entre Fluptilde et Soulippe, je me passionne. Puis je tombe sur un article santé, un sur maigrir pour l'été et un sur la nouvelle Rolls, j'ai envie de tout lire mais paf! je suis interrompu au milieu de ma lecture par le toubib qui éjecte le client en cours de rechute. C'est tellement frustrant que ça me stresse quand je lis, ce qui fait monter ma tension, ce qui me vaut des traitements qui ont un effet direct et néfaste sur mes érections matinales que c'est pas le sujet non plus. Tout ça pour un article de magazine pour trisomique.

Mais c'est pas tout… Ces magazines ont un deuxième effet néfaste, c'est que vous léchez vos doigts pour tourner les pages, donc vous reléchez les doigts des autres et vous marquez votre territoire viral pour le suivant… Si le précédent lecteur vient du Mexique vous vous prenez la grippe chili con carne d'un coup, d'un seul dans votre tronche de zozo gringo. Logique.

Je me suis donc dit que j'allais en toucher un mot à mon médecin. Parce qu'on vous tape sur le crâne avec les écrans plats pour vous inciter à vous laver les mains toutes les trente minutes pour massacrer les bactéries et autres virus, mais personne ne s'occupe des magazines viraux des médecins… Sa réponse m'a un peu découragé…: "ben quoi, ça entretient mon fond de commerce, non?".
Au moins, ça a le mérite d'être honnête! Il est bien ce type. Au marteau piqueur.  *;->)

PS: je voudrais préciser à l'intention des malcomprenants que tout ce que j'écris ici est toujours très exagéré et que si je fréquente mon médecin depuis si longtemps c'est que c'est un type sympa et bon médecin. Un rien spécial, c'est vrai… mais là c'est l'hôpital qui se moque de l'infirmerie!

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : contagion, medecins, grippe, masques, hygiene |  Facebook |

07/01/2008

Grippe pas fière…

GrippeL

 
                                C’est dans la famille… Ma grand-mère déclara un jour «j’ai tout! Il n’y a rien que je n’ai pas»! Mon père était un peu dépité! C’était un cas d’hyponchondrie majeur! Mais ma mère n’est pas mal non plus. Un bobo chasse l’autre et l’ennui c’est que, lorsqu’elle a un mal réel, on met toujours un peu de temps avant de la prendre au sérieux…

Faut vous dire que ma chère vieille maman de 80 ans est une femme toujours élégante qui déclare qu’elle voit son corps vieillir mais qu’elle a toujours 20 ans dans sa tête, que rien ne change… Je suis pas convaincu. Je vous raconte.

Un jour, elle regarde par la fenêtre et voit un grand oiseau un peu recouvert de neige, qui tente de relever la tête… qui retombe. Puis à nouveau la tête se relève et retombe… Elle ajuste ses lunettes et à nouveau, l’oiseau tente de relever la tête avec beaucoup de difficulté. Elle observe le manège pendant une heure avant de se décider à appeler la maréchaussée… Elle hésite… Mais les mots lui reviennent en tête: «n’hésitez pas… si quelque chose vous semble bizarre chez un oiseau…». Comme elle habite près des étangs de Tervuren où nichent pas mal de volatiles dont des oies du Nil, elle décide d’y aller. D’aileurs, elle ne se sent pas trop bien… Et si… Elle appelle résolument!

Deux grands flics se présentent avec tout le déguisement flic plus une caisse et des gants. Ma mère les emmène à la fenêtre de sa chambre. L’oiseau relève toujours la tête pour la laisser retomber lourdement sur le sol. C’est sur, c’est un oiseau qui a la grippe aviaire! Mais les flics écartent leurs moustaches pour mieux voir et concluent qu’il s’agit d’un sac en plastique qui, soulevé par le vent, agonisait!… Pauvre sac plastique! Quelle vie! Déjà qu’ils doivent porter des tonnes de produits qui vont du yaourt à la patate mais, en plus, ils se voient méprisés dans des rôles de sac poubelle pour finir par ce supplice infini: une carcasse qui ne se bio-dégrade pas et qui erre plus de cent ans au gré du vent… Quel destin! Mais si en plus ils doivent contracter la grippe aviaire… et si en plus ma mère se met à s’occuper des bobos des sacs plastiques…

Bref, j’en ris avec elle. Mais elle ne rit pas et me dit «et si j’avais des problèmes mentaux? Tu sais, ça ne m’étonnerait pas, parce qu’avec tout ce qu’on entend sur la vache folle, et moi j’ai quand même mangé pas mal de viande…» etc. Et c’était reparti! Notez, vache folle, ça risque bien de devenir plausible… à terme! Degaulle disait que la vieillesse est toujours un naufrage… Nous aimions les mots d’enfants, il va falloir maintenant que nous aimions ceux de nos vieux parents…
*;->)

17:54 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : grippe, personnes agees, humour |  Facebook |