20/10/2009

Où vont les filles?

Les-fillesL2

 

                  Faut que je vous parle d'un problème embêtant pour les femmes. Voilà: les femmes ont trusté le terrain de l'occupation mentale des zoms pendant de longues années,… siècles et même millénaires, n'ayant pas peur des mots. Vous connaissez les femmes! Elles ne vous lâchent pas les baskets comme ça. Eh bien c'est pas si sur… Je vous zesplic.

Un jour vers 1900, alors qu'elles vaquaient (quoi, "à leurs occupations"? On n'est pas obligé d'ajouter "à leurs obligations" chaque fois qu'on utilise le verbe vaquer qui vient de "vacher" en allemand qui signifie fairesondevoirsansprécipitationmaisavecconsistanceetraison. Oui, je sais, leurs mots sont parfois longs, pas ma faute). Donc, alors qu'elles vaquaient à leurs occupations, les femmes ont vu débouler les voitures. Subitement elles allaient devoir partager le temps d'occupation mentale avec les bagnoles qui ont très tôt passionné les mecs. Pas au point d'oublier les femmes. D'où le joli titre de ce magazine  "Culbuteurs*, le magazine des zoms et des moteurs". Mais les femmes avaient encore leur place auprès de leurs tarzans quand la voiture était au garage, surtout la nuit…

Un autre jour que les femmes vaquaient (elles vaquent beaucoup), est arrivée l'informatique. Et ça, ça a drôlement changé le paysage! Parce que là, la passion envahit jusqu'à la nuit. La part d'occupation du terrain mental chez les zoms se réduisait encore.

Tout ça ne serait rien si il n'y avait des conséquences gênantes. Comme les femmes se révoltent avec leurs méthodes traditionnelles dans le registre: "t'as vu l'heure pour aller te coucher? T'as pas bientôt fini de perdre ton temps sur cette machine?", etc,. les mecs deviennent franchement homos par paquets et ne veulent plus de leur lessive ordinaire même pour deux barils au lit. Enfin, vous voyez ce que je veux dire, je suppose, parce que je suis plus très sur de mon côté. (Quant à Axe, mon Synt-patron, y a longtemps qu'il a démissionné). Les mecs tombent homos les unes derrière les autres. Alors je pose la question… Ne serait-il pas temps pour vous, les filles, de vous signaler à Yann Brutus Arguments et son hélico pour le sensibiliser?  Ou comptez-vous vraiment nous lâcher les baskets mais sans retour cette fois? J'angoisse!   *;->)

*Le culbuteur était une pièce qui inversait le mouvement vertical venant du villebrequin pour actionner la soupape. Deux par cylindre. Comme son poids induisait une inertie, il limitait la vitesse de rotation du moteur, raisonpour laquelle on l'a remplacé par l'arbre à cames. Et la came c'est autre chose!

13:19 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : macho, informatique, culbuteurs |  Facebook |

08/10/2009

L'informatique est elle un système à bilan positif?

INFORMATIQUE-L

 

                         Nous sommes comme ça. Qu'un truc nouveau apparaisse et nous voulons être les premiers à plonger. Mais est ce toujours un bien? Disons tout de suite que je fais la différence entre les effets pervers et la "bottom line" comme on dit en entreprise. La ligne de résultat final qui est bénéficiaire ou non. Par exemple, le médicament a des effets pervers mais si son bilan global est plus positif que négatif… bah… on supporte. En revanche, si le fait de prendre ces médicaments vous fait accoucher d'enfants difformes…

Dans le même ordre d'idée, je vous propose de nous intéresser un instant à l'informatique. Fascinant l'informatique. Génial! Presque miraculeux. Mais à quel prix?

D'abord, rien que la gestion du spaghetti de fils, câbles et rallonges à doubles prises en-dessous de votre table vous ferait regretter de vous être équipé.. Après, les installations de nouvelles versions peut vous faire perdre des jours de votre précieuse Existence… Ensuite, les pitreries des incompatibilités et les dysfonctionnements impactent directement votre système nerveux. Gravement! Avec FaceBook vous vous soumettez directement à BigBrother! Vos navigations sur internet réduisent vos temps de sommeil et accroissent votre chance d'être piraté… Et tout ça pour quoi? Quelques mails, un jeu? Un album photo avec Picasa? Une recette de carottes aux poireaux sur Internet? Me lire…, développer votre obésité par excès de sédentarité? Franchement… entre effets pervers et effets carrément nocifs, qu'en pensez-vous? Et c'est pas tout!

Les radars-prétextes de sécurité pour vous vider les poches et les comptes en banque -un racket d'état-, les hackers qui vous piratent 178 millions de cartes de crédit, les erreurs qui vous demandent de payer avant de rouspéter, les courriers qui vous appellent "cher sexe" suivi de votre nom parce que le préposé n'a tapé ni madame ni monsieur à la rubrique sexe…, les répondeurs "tapez un, tapez deux, tapez trois…" etc . les acharnements avec menace de saisie si vous ne payez pas la facture de 0 euros qui vous a été envoyée, la perte vertigineuse de vos informations…

Bref, pertes de temps abyssales, flicage, cornichonneries kafkaïennes, soupes de câbles, obésité et piratage, l'informatique n'est pas un outil de bonheur qui vous fait gagner du temps. C'est une machine à rendre des choses possibles dont les effets pervers et les nuisances dépassent probablement les bienfaits…   *;->)

20/02/2009

Traitement de texte et paix des ménages…

Traitement-texteL

 

                            Dans notre grande série sur les espèces en voie de disparition, je voudrais vous parler des secrétaires. Oui, ces femmes pimpantes qui vous maternaient au bureau, prenaient vos rendez-vous, empêchaient les gêneurs de passer, décrochaient votre téléphone, tapaient votre courrier et classaient les choses bien en ordre ce que j'ai toujours été incapable de faire. De plus, elles dispensaient un parfum plus ou moins délicat, arrosait votre plante verte et ajoutaient au standing de votre profession. Eh bien, elles ont disparu ou presque! Cerise sur le gâteau, elles assuraient le renouvellement des gênes dans la diversité, bien au-delà de votre reproduction familiale standard… Cette dernière fonction ressuscitait les libidos en panne.

Et comme c'est elle qui gérait votre agenda, vous n'aviez pas trop à vous préoccuper des alibis pour vos absences ni de vos horaires tordus. La fonction secrétariale  avait joliment remplacé les courtisanes spécialisées du passé et assuraient donc la pérennité des systèmes matrimoniaux complexes.

Evidemment, de temps en temps, par distraction ou revanche selon ce que vous leur aviez promis, elles s'arrangeaient pour faire exploser votre ménage. Rappelez-vous l'assistante du médecin dans "La vie est un long fleuve tranquille" qui s'était vengée en intervertissant les berceaux des bébés…

Mais comme vous savez nous vivons de plus en plus dans une société où tout est sécurisé, contrôlé, vérifié, certifié et les mots de passe empêchent désormais les mots doux des passes…

Et c'est ainsi qu'on a vu arriver des vendeurs encostumés de sombre avec des machines miraculeuses: les traitements de texte! Argumentaire: plus besoin d'une secrétaire pour vous tout seul! Elle peut désormais assurer la frappe pour deux personnes. Puis, avec les PC, elle a carrément disparu. Vous tapez votre courrier… comme un grand! Vous gérez (?) votre agenda et vous classez (…?) vos affaires vous-même!  Vous faites des PowerPoints au jardin d'enfants. Et depuis lors, c'est comme avec le GPS: on connaît la parfaite, l'ennuyeuse, la morale, la monstrueuse paix des ménages…
D'où l'invention de fesse book!
*;->)

28/07/2008

Automatic save…

UndoL

 

                                En dehors du Dreft liquide et de l'iPod, c'est quoi pour vous les plus grandes inventions de tous les temps? La roue avant que les radars n'existent? Le téléphone avant qu'il soit portable? L'antibiotique avant le Sida? La télévision avant TF1 et RTL? Oui, tout ça c'est très bien, mais aucune de ces inventions n'a la classe d'une machine à vous téléporter ou à voyager dans le temps. Ça ce serait classe pour le génie humain! Plus que le flic à couper le beur à coups de crosse ou la gomme à mâcher anti-tabac! Je vous zesplic…

Dans la vie, dès que vous laissez tomber un verre, il est cassé et la colle n'y pourra pas grand chose. Défiguré, le verre. Vous tuez un administratif obtus qui l'a bien cherché et vous regrettez: trop tard. En taule!… Vous regrettez la cuite de la veille… Gueule de bois… Vous mentez à votre belle-mère? Impossible de revenir en arrière, il faut expier. Et des expiateurs qui ont fait le voyage à Jerusalem à plat ventre pour se faire pardonner, il y en a eu.  Parce l'Eglise avait inventé la confession, le regret et le pardon. C'est déjà ça, mais ça ne vous permet pas d'effacer le passé! Il reste dans votre casier  judiciaire que vous avez dans votre conscience! D'autres avaient inventé la gomme, mais la gomme ça laisse toujours une trace, surtout si vous avez un peu appuyé sur le crayon d'erreur!

Eh bien, figurez vous que la plus grande invention de tous les temps vous l'avez chez vous, dans votre ordinateur, même si vous l'avez acheté chez Carrefour. C'est la fonction Undo… Je vous zesplic.

Avec la touche undo, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, nous pouvons revenir complètement sur nos erreurs! Undo et fini! Parti, pfouittt, oublié comme si ça n'avait jamais existé. Génial.  Vous avancez dans le temps mais vous pouvez toujours revenir en arrière. Ça me laisse toujours pantois. Extraordinaire. Et je me prends à rêver d'un monde où on pourrait boire comme quatre et bouffer de la fine cuisine jusqu'à s'en faire péter la panse et puis… undo! Oups! On a eu le plaisir mais sans les inconvénients. Vous fricotez grave avec votre belle soeur, vous prenez un pied pas possible et puis… zou, undo, hop, fini! Oublié. Mais vous avez eu le plaisir!  Vous piquez du pognon à la banque, vous partez en voyage, vous vivez le paradis et puis au retour, hop… fini! Undo. Vous vous mariez mais ça marche pas terrible… Clic! Undo! Et basta pour  les avocats, la mauvaise foi et le reste.  Undo! C'est pas génial, ça? Vous avez mangé du cassoulet et vos humeurs vous échappent en public… Hop! undo!… Les autres ont eu le plaisir et vous, pas la honte! Ou le contraire, c'est vous qui voyez.

Eh oui, la fonction Undo nous laisse mettre un pied dans cet au-delà où le temps des bêtises est réversible… Et c'est bon… Malheureusement nous ne sommes pas aussi évolués que les ordinateurs et nous vivons plutôt sous le régime de l'automatique save… en permanence… Pauvres de nous!
*;->)

30/06/2008

A bas les mots de passe!

A-bas-mots-de-passeL

 
                                    Dans le temps j'aimais la vie, je trouvais les femmes mignonnes en hiver et craquantes en été, j'aimais le parfum des fleurs, le bon vin, regarder un bon film à la télé. Et puis, vous me connaissez, j'aime donner mon avis sur tout et sur rien comme tout beauf qui se respecte et j'y vais de mes commentaires sur les sites internet.

Oui mais voilà… depuis lors on a inventé la sécurité, les mots de passe, les pseudos et les machins dans lesquels il faut recopier des lettres… Pour votre compte en banque, je comprends, mais quand il s'agit d'un site n'importe quoi je ne comprends pas pourquoi il faut multiplier les sécurités.

Jusque là, les seuls mots de passe que j'avais eus à prononcer me servaient à dégrafer le soutien gorge de la dame à qui je les prononçais. Et là, pas besoin de pseudo! Et même, plus le mot de passe était différent du précédent, mieux ça dégripait les relations. Après, vous savez comment ça va, une fois que vous avez le code, la dame ne vous pose plus la question à chaque visite! Pas de "un instant je vérifie votre code secret". Pas de risque d'être enfermé dehors…

Avec les sites à la con qui vous demandent des codes, des pseudos, des mots de passe, et j'en repasse, eh bien vous ne vivez plus parce qu'une  fois, le mot de passe est déjà pris et vous devez en choisir un autre que vous oubliez de noter et la fois suivante, sur un forum, pour aider quelqu'un on vous jette comme un malpropre… Consternant.  Humiliant, fatigant. En attendant vous êtes enfermé dehors… Ça m'arrive tout le temps. Et puis il y a les sites qui vous demandent plus de 5 lettres et ceux qui n'en acceptent que cinq, et ceux chez qui tout est déjà pris et où vous vous retrouvez avec "moi pas le même 251", etc.

Riez pas, tous ces ingénieurs aux brillantes études sont dans la rue et au Balhaize avec vous! Fiers de leurs études et jobs alors qu'ils nous pourrissent la vie avec leur vision sécuritaire limitée et inculte au bout de leur nez! Moi, maintenant, je regarde les gens dans la rue et je me dis: ce type est peut-être le salaud  qui a créé un système de code sur un site. J'hallucine. J'en vois partout! Je perds la raison… un jour j'étranglerai un promeneur qui n'y peut rien en pensant qu'il crée des verrouillages informatiques de codes et de mots de passe. Je sens que ça vient…

*;->)