19/02/2009

Méditation…

MéditationL

 

                            J'ai trouvé cette photo par hasard. Je crois que je ne connais pas une autre image aussi émouvante que cette jeune-femme couchée sur le corps enterré de son compagnon rapatrié de la guerre d'Irak… Avec sa bouteille d'eau, un sac… rien que de la douleur.

J'ai pas envie d'explorer mes sentiments ni les siens. Trop facile d'écrire et de romantiser. Le sujet est, pardonnez-moi, "trop beau"… Je laisse chacun d'entre vous à sa méditation sur la mort et l'amour. Et vous verrez: cette méditation là devient prière devant le néant.

Mais peut-être puis-je laisser échapper ma révolte. Que des gens aux idées courtes s'arrogent le droit de vie et de mort pour un petit effet démagogique, pour se donner le sentiment d'être vraiment l'empereur du Monde, pour se sentir exister comme président, pour se donner le sentiment de penser et d'être visionnaire… tout ça me désole. Alors c'est devenu ça la démocratie? C'est pas mieux que la dictature? Que les plus insignifiants puissent devenir nérons? Oui, me direz-vous, mais ils sont le résultat d'un vote et ce vote vient de nous. Certes. Mais les failles du système sont telles qu'elles permettent les tromperies sur la marchandise et les rapts de valeurs et d'idées.

On a vu un président mentir et conspirer pour attaquer un pays et le détruire en prétendant qu'on allait y installer la démocratie…  Le même président auquel on a refusé jusqu'au destin tragique qui construit les légendes, comme celles de Lincoln ou de Kennedy. Il ne méritait pas les honneurs d'une tragédie. Seulement une babouche médiocrement esquivée et qui restera dans l'Histoire comme la certification de son insignifiance.

Sauf que cette insignifiance a été payée avec des vies, avec des douleurs et des renvois vers le néant.

Alors c'est ça la démocratie? Il serait sans doute temps de cesser de la vénérer comme telle. Il lui manque bien des choses encore. Comme il manque à l'humanité de réussir dans les relations humaines les performances qu'elle réussit si brillamment dans les technologies…    *:->(

03/02/2009

Comment on devient mouru?

DevenirMouruL

 

                                Ça vous a jamais frappé tous ces gens intelligents qui se prennent en pleine tronche un cancer qu'ils n'avaient pas vu venir? Tentons d'y voir clair. Voilà, il y a un petit truc qui vous gratte et vous voulez pas embêter votre médecin avec ça. Ou le contraire: vous lui en racontez tellement qu'il ne fait plus attention… Et subitement, paf, ça démange vraiment…

Votre toubib qui voit rien donne le coup d'envoi pour ferdaizexamens. Le premier spécialiste ne trouve rien, il vous passe à la radio qui vous passe au cardiologue qui se fait dribbler dans le dédale des couloirs par le néphrologue qui trouve rien non plus mais vous envoie en penalty dans le camp du spécialiste suivant qui, dans un magnifique coup de tête, vous expédie de l'autre côté du terrain hospitalier et là c'est goal! Le dernier de la chaîne trouve ce que vous avez après trois mois de zexamens et de cheminement de votre cancer… Carton rouge pour le ballon: vous! Il ne vous le dit pas mais avertit votre médecin dans votre dos pour vous laisser angoisser encore un week-end.

Votre médecin vous raconte des contes pour enfants: "tout n'est pas perdu, on a fait des progrès mieux que Sylvie Vartan, évidemment il est un peu tard, on peut jurer de rien mais j'ai de bons espoirs, il y a 50% de chances"… Bref, il était passé à côté. "Je l'avais pas vu, la médecine n'est pas une science exacte…", dit-il l'air absent. Merci l'artiste, des exemples comme ça j'en ai quelques-uns… dans mon terrier d'amis, sous terre je veux dire, que je célèbre en novembre.

C'est une particularité du cancer, ça ne vous attaque vraiment que quand on a trouvé ce que vous avez! Avant c'est sournois, après c'est galopant. A se demander pourquoi le mettre au jour! On vit mieux avant! Parce que là vous perdez vos poils, la voix, votre montre à cause de la mémoire qui s'en va aussi, et on vous fait avaler des cocktails de vitamines et de poison d'if et que sais-je, qui vont vous donner le sentiment que vous avez une rémission… de trois jours. Les infirmières que vous voyez parlent autrement: plus proche, plus maternel, plus doux… Normal, vous avez cessé d'être dangereux. C'est le signe. Là, vous avez gratté la dernière case de vos chances et vous allez disparaître subito.

Bon, j'ai plus de place mais l'histoire n'était de toute façon plus très longue… Il y a bien encore des épisodes sympas en charcuterie et avec de la morphine mais… pour une autre fois peut-être?

Surveillez-vous… Ne laissez rien passer, hein… Take care… Le médecin en a peut-être dans la tête. Mais c'est vous qui êtes dans votre peau! Pensez-y…
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : rire, medecins, mort, medecine |  Facebook |

03/11/2008

Dernières volontés...

Dernières-volontésL

 

                        Le jour où je fermerai mon parapluie, je voudrais deux ou trois choses. Puis-je vous demander d’y veiller?
D’abord, pour le corbillard, je rêve de me taper un petit 180 Km/h, voire plus. Dernière volonté. Risque? Quel risque? Déjà mort! Moi, dira le croque, mon pilote décès, que le grand cric me croque si je risque quelque chose: le porc morte bonheur comme on dit!
Ensuite, y a un truc que j’ai jamais pu faire: dormir sur le dos. Donc, s’il vous plaît, couchez moi sur le ventre. Plus pratique pour rigoler, aussi!

Attention à la sépulture. Dans notre pays, 100.000 personnes meurent chaque année. Bon... L’ennui c’est que trop peu de cercueils sont fabriqués selon les nouvelles normes antipollution et les colles ou revêtements utilisés polluent l’atmosphère durant la crémation. Quand je vous disais qu’on allait devoir trier! Cheveux, planches, os, vernis, dents, Swatch, déchets ménagers divers... Un sac de couleur différente pour chaque catégorie et une taxe recupel sur le moleton intérieur. D’ailleurs il y a un gars qui a inventé un nouveau cercueil conforme aux normes. Design style coffre à skis pour berline allemande. Toutes les matières sont recyclables. Authentique!  Vu à la télé !

Si vous voulez vraiment faire quelque chose pour la nature, il  y a le dernier chic, surtout si vous votez écolo: on vous enterre dans un sac de patates—verticalement— et on plante un arbre au-dessus qui se nourrit de vos restes politiquement corrects (re-authentique, vu à la télé). Notez que je me méfierais quand même parce que si les farines animales ont fait les vaches folles, votre dépouille pourrait bien engendrer des chênes carnivores, des saules rigolards, des pommiers ivres ou des des pruniers parkinsoniens parce qu’avec tous mes textes que vous avez lus… vous êtes à tout le moins devenus hallucinogènes! Sans compter les autres maladies avouables ou non que vous êtes seul à connaître et que je veux pas savoir...
Je me demande si le premier avril ne tombe pas le premier novembre, cette année. Ou alors...  le premier avril est resté collé au changement d’horaire d’hiver, je sais pas, mais il se passe des choses!

Personnellement, je ne veux que des légumes sur ma tombe. Pas de fleurs. C’est plus dans l’air du temps. Et je me marre déjà à l’idée que quelque écolo ira les cueillir. Avec ce que ces plantes auront sucé par la racine — moi— ils ne pourront avoir que des hallucinations ou se taper la suite de mon cancer! Et ça, je vous garantis que ça va me faire un plaisir rétrospectif ou projectif, je sais pas, mais le cas vaut, c’est le cas de le dire... d’être vécu... ou mort, je ne sais plus. Une pensée émue pour toutes les crêpes qui vont être immolées ce week-end.   *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : mort, sepulture, tombe, cercueil |  Facebook |

29/03/2008

Signez la pétition pour mon euthanasie

EuthanasieL

 
                        J'allais dire "j'ai bien réfléchi", mais comme je doute de la qualité de mes réflexions, j'ai pas voulu commencer comme ça. Je préfère entrer tout de suite dans le vif. C'est ça le problème: le vif… parce que je voudrais être euthanasié. Oh, ça ne regarde que moi, mais si vous voulez quelques justifications avant de signer… je vous les livre. Sans façon, je peux comprendre.

Voilà, j'ai appris que l'on pouvait être euthanasié en Belgique. Hugo Claus vient de profiter de l'offre dont n'a malheureusement pas pu bénéficier une pauvre femme en France. Alors, pourquoi moi qui suis apparemment en bonne santé? Au moins physique.  Je pourrais encore servir. Mais c'est ça l'ennui, je sers à rien. Pire, je suis nuisible. Il m'a fallu du courage pour comprendre tout ça, mais je suis arrivé aux conclusions qui s'imposent d'elles mêmes.

Je suis un peu comme Philippe Starck qui déclarait hier qu'il arrêtait le design parce que ça ne sert à rien. Courageux et honnête! Je suis arrivé aux mêmes conclusions. Je travaille dans le domaine de l'innovation. Je ne sers qu'à inventer des trucs dont jamais un papou n'a eu besoin! Faux besoins donc. Mais ce qui est pire c'est que je suis un type carrément nuisible. Pas seulement parce que j'écris un texte par jour pour me moquer du monde mais aussi parce que j'aime les bagnoles qui roulent bien, ce qui est dangereux pour mes concitoyens et polluant pour la planète. Et j'ai plus le moyen de me payer le luxe des radars et de l'essence à la fois.

Pire encore… je ne parle pas flamand. Ah, je sens que cette fois je vous ai ému… On approche de votre signature! En plus, j'aime le poisson, ce qui détruit les espèces et je fais pleurer les femmes. Je suis négligent dans le tri de mes déchets ménagers et je mélange allègrement les sacs jaunes avec les bleus. Je laisse couler le robinet quand je me brosse les dents… J'utilise du savon de vaisselle non bio… Je prends une douche tous les jours au plus grand mépris de la planète et de ses réserves d'eau. Je n'attache pas ma ceinture de sécurité, j'adore le bon vin, je me fous de mon cholestérol ce qui prouve que je suis un mauvais citoyen parce que je n'ai aucune considération pour mon coût social en cas d'accident vasculaire. J'aime le cassoulet ce qui détruit la couche d'ozone (on vous expliquera…). Je suis donc arrivé à la conclusion qu'il fallait m'euthanasier pour votre bien à tous que vous êtes. Je suis honnête. Persiste et signe. Alors si vous pouviez signer la pétition, ça m'arrangerait… Merci d'avance pour votre empathique compréhension. *;->)

01:17 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : humour, mort, euthanasie |  Facebook |