14/05/2009

Nounou Ramadan!

NOUnou-ramadanL

 

                  Il fait un peu froid pour un printemps… C'est peut-être une raison de plus pour se réchauffer en court-circuitant un peu les idées. Je vous zesplic.

Ma fille qui vit et travaille à Paris avec sa petite famille par les hasards de l'existence et de son mariage, a vu défiler quelques nounous pour ses enfants. Il y a les bonnes et les moins bonnes, voire les détestables. Elles sont Ivoirienne, Marocaine, Algérienne, et ont toutes un point commun: elles aiment les enfants. Ça oui. Rien à dire.

Evidemment, il faut faire avec les particularités… mais mon deuxième petit fils n'a pas eu à se plaindre d'avoir été porté sur le dos d'une plantureuse ivoirienne pendant qu'elle pilait la purée sans manioc ! En revanche, les nounous qui se passent des permis d'exister en France de l'une à l'autre vu qu'elles sont toutes les mêmes noires pour un administratif franco-white… ça a mal tourné le jour où elles se sont disputées… Mais soit.

En ce moment, c'est une Marocaine, adorable mama qui vénère les gosses. Rien à dire. En plus elle fait le couscous comme personne! Divin! Enfin, Aladin ou quelque chose comme ça. Jusque là ça va. Le problème c'est le ramadan. Non pas que ça l'épuise ou rien de négatif. Non. Simplement, du fait du ramadan qui tombe au mois d'août, elle va rester plus longtemps au Maroc pour vivre tout ça en famille. On peut comprendre. Mais du coup, ma fille n'aura plus de nounou pendant cette période. Et elle se plaint! C'est là que je suis intervenu. Vous me connaissez, j'adore rendre service avec des bonnes idées.

J'ai recommandé à ma fille et mon beau-fils de se convertir. Oui, changer de religion. D'abord parce que ça permettrait de ne plus faire de confiture de dates, pour faire bonne figure. Et il n'y a pas que des inconvénients! Le ramadan c'est carême la journée et carnaval fiesta tous les soirs! Ah là… c'est grand ! Ça permettrait de combiner Vacances et Garderie… Et comme ma fille est sans religion en ce moment, ça tomberait bien!

Vous vous dites que j'exagère une fois de plus. Détrompez-vous! A midi, le mioche de trois ans ne voulait pas manger son plat. Motif: "je fais le ramadan, je mangerai ce soir, comme Bouchra (la nounou)"! Authentique…

Y a pas à dire, mais l'intégration ça finit par marcher, même si c'est pas dans le sens qu'on envisageait…  *;->)

29/08/2008

Fräulein Internet…

Fraulein-péruvienneL

Ce n'est plus un secret pour personne, j'ai épousé mes vacances avec ma femme. C'était une offre groupée. Un mariage, les vacances avec. Pour toute la vie. Oui, vu que ma femme est pyrénéenne. Très.

Et qu'est ce qu'il y a dans les Pyrénées? Oui, des montagnes, mais quoi encore? Exact, Lourdes! Lourdes, ses apparitions de boutiques souvenirs, les miracles commerciaux, notamment la fortune familiale de Douste Blazy gagnée à la sueur des pélerins avec les bougies qu'ils achètent, le château, les saintes vierges en plastique opalin dont la tête se dévisse pour les remplir d'eau bénite, enfin tout le folklore que vous savez. Moi, j'évite cet endroit autant que possible. Ce ne l'est pas toujours, possible.

Cet été (enfin on l'appelle comme ça, mais ça n'a rien à voir avec la météo, c'est les dates qui comptent), ma fille et son mari nous confient les enfants pendant une dizaine de jours. Un job à plein temps. On les adore mais on aime aussi pouvoir se reposer un peu sans devoir les suivre au millimètre pour qu'ils ne mélangent pas les lapins de clapier à clapier en explosant les lois de Mendel, qu'ils ne sucent pas les boîtes à tuer les fourmis (hmmm… le sirop!), qu'ils ne desserrent pas le frein à main de la voiture vu que les terrains sont un rien pentus vers la rivière à truites pyrénéennes, etc. Vous commencez à voir?

Donc ma fille a trouvé une nounou pour veiller sur eux pendant les vacances. Sur internet. Une Péruvienne. 29 ans, elle finit ses études d'archéologie et d'histoire de l'Art pendant deux ans en France. A sa place j'aurais été travailler sur un chantier de fouilles, tant qu'à faire, mais soit… Cette brave fille, appelée erronément jeune-fille au père - je vois pas ce que j'ai à faire là-dedans - surveillait les enfants sans trop les animer. Le week-end, pour son jour de relâche, elle m'a demandé de la conduire au train qui va à Lourdes, ce que je fis.

L'ennui c'est qu'elle est revenue malade… et qu'à partir de ce moment là, elle était au lit notre post-colombine péruvienne. Et on a pu se la soigner. Pour le coup c'est elle qui est devenue lourde… Les gosses dans les clapiers, le congélateur dévalisé de ses cornettos choco cachés dans le bac à linge propre dès qu'ils nous ont vu arriver… , la bagnole à deux doigts d'un plongeon, etc. Bref j'ai suggéré qu'on renvoie notre Inca… pable péruvienne à Lourdes pour achever le travail. Ça n'a fait rire personne… Ça n'arrive qu'à nous des trucs comme ça. Une nounou pour s'occuper des gosses et on se retrouve avec deux fois plus de travail. Elle a fini par avouer que ce job n'était pas pour elle et a déclaré forfait quand elle a été sur pieds. Ah j'vous jure… les bonnes affaires d'internet… L'an prochain ce sera un fräulein en bonne et due forme ou une gouvernante anglaise laide et efficace. Et plus de shopping par internet!
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nounou, garde des enfants |  Facebook |