02/06/2010

Je m'occupe de votre pension…

PensionsL

 

Faut que je vous parle d'un truc. Urgent. Les pensions. On en parle beaucoup en ce moment. A la télé, on voyait par exemple un ministre, un opposant sociaclique et un économisse. Tous ces gens débattaient autour de trois solutions possibles: puisque la pyramide des âges nous montre que le toutankamon boom exigera de plus en plus d'argent et qu'il n'y aura plus assez de cotisants… on peut 1/ diminuer les pensions… ce qui sera fait mais qu'on n'ose pas dire encore, 2/ augmenter les impôts mais ça commence à bien faire…, 3/ allonger le temps de travail, encore faut-il qu'il y en ait… sinon on va payer pour un chômeur ce qu'on ne paiera pas pour un retraité. Kifkif…

Oui mais dites… ils oublient une solution! La principale! C'est que si il n'y a plus assez de cotisants d'après la pyramide, on pourrait peut-être en refabriquer! Et je suis volontaire! Bien sur, je ne suffirais pas. Et je ne plais pas à toutes les femmes qui rêvent peut-être de quelqu'un de moins loufoque et plus intelligent. Plus beau aussi. Ben oui! Les femmes ont des goûts variés. Certaines vont même jusqu'à épouser des politiciens!

Alors, vous me connaissez un peu maintenant, vous savez que je ne suis jamais à court de bonnes idées. Et j'en ai eu une. Géniale.

Voilà, les gens adorent jouer au lotto. Ça les attire. Ils dépensent des paquets de pognon là-dedans. Ils ont bien moins de chances que de gagner un cancer auquel ils ne croient pas mais c'est au lotto qu'ils jouent! Et pas au cancer! Pourtant, celui-là, ils se l'attrapent en général sans se fatiguer. Allez comprendre!

Bon, donc, il suffirait de vendre les boites de pilules au lotto, en librairie. Mais 1% des boîtes serait bidon. Une chance au grattage, une chance au tirage … paf, enceinte! Et 1%, mais en jouant souvent, ça fait pas peur de tomber enceinte et en même temps ça repeuplerait solidement avec 12 boites achetées par an! En cas de bingosse, le couple toucherait un abonnement viagra à vie en plus. Vous imaginez les prénoms? Dans le temps, le petit dernier qu'on n'attendait plus on l'appelait benjamin et celui qu'on avait voulu on l'appelait désiré pour bien montrer que c'était pas du hasard. Là, on verrait apparaître des petits Bingo-Star, des Subito-Benito, des Euromilien, Jaquepotte-Edouard, etc.

Quand je vous dis que j'ai que des bonnes idées!  *:->)

09:15 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : pensions, escroquerie |  Facebook |

30/05/2010

Faits. Comme des rats…

 

Faits-comme-ratsL

 

Ma femme m'a traîné dans une réunion commerciale organisée par une société de conseil gantoise en résistance contre l'arnaque fiscale de l'Etat. On vous explique tout. Mais on commence par vous expliquer ce que vous allez toucher comme pension… et que si vous n'avez pas économisé et investi au moins 500.000 à 1 million d'euros, eh bien vous serez comme les SDF… Je blague pas. Ça fout les boules! Quand il a montré le portrait de Daerden comme gestionnaire du problème des pensions, l'argument était si fort que personnellement, j'ai du sortir pour aller vomir… Mais je suis un grand sensible.


Et il y a mieux! C'est que, comme l'Etat est en faillite permanente pour payer ses promesses démagogiques – entendez, ce que les polytocards ont promis pour se faire élire à tour de rôle…–, et qu'ils ont les moyens de saigner les citoyens, ils y vont tout droit. Seule chose qui les retient un peu, c'est quand les gens fuient le bateau comme des rats. Et encore…


Personnellement, après 20 minutes, je ne tenais plus. J'ai du sortir pour aller vomir.  Pincez-vous. Il y a des gens qui font une entreprise de 248 personnes, avec 14.000 clients et qui dure depuis 20 ans pour se protéger des politiciens. La société s'appelle Optima. Je suis désolé de vous décevoir tout de suite, mais à moins d'investir massivement dans la drogue ou dans la mafia, vous ne viendrez pas à bout de la cupidité de l'Etat. Vous aurez bien Didier Reynders tentant d'expliquer l'inqualifiable en jouant de ses épaules et de son petit geste de cou sur la droite pour vous faire croire que tout ça est la Raison et le bon sens sur un ton rassurant, il n'en reste pas moins qu'il s'agit là de la plus grande escroquerie humaine depuis Don saluste interprété par de Funes dans la Folie des Grandeurs. Sauf que là, c'était pour le Roy et que maintenant c'est pour payer la démagogie électorale. La seule différence: la couronne n'existe plus, elle a été remplacée par les promesses faites au peuple pour payer les délires opulents des partis. Les politiques ont cessé d'être recours et solutions pour devenir le problème en soi! On l'a vu avec les Allemands face à la crise grecque.


Le pire ce sont les gens de la base. Ceux qui croient. Ceux qui sont de bonne volonté et honnêtes, comme cette lèche-vin qui m'écrivait de façon droite et honnête. L'ennui c'est que cette candide ne comprend pas que si elle veut faire carrière, elle va devoir adhérer aux idées du parti et fonctionner à l'intérieur des compromissions (1). C'est juste une question de hauteur dans la hiérarchie de son parti… Elle applique donc les consignes en toute candeur. Je connais un politologue en vue. Et il me dit ne plus faire confiance à aucun politique! Clair, non?  *;->(((

 

1. Jacques Julliard disait qu'il ne voulait pas s'engager en politique pour ne pas devenir un "dircom".