02/09/2009

Doudou balistique!

Doudou-balistiqueL

 

                  J'ai déjà eu l'occasion de vous parler de mon petit -fils. Six ans. Un fameux bonhomme, celui-là. Oui, je sais, je ne suis pas objectif quand je parle de lui et surtout quand je prétends qu'il est bien mieux que tous les autres. C'est lui qui prétextait le Ramadan pour pas manger ses légumes… Il a encore eu le don de m'enthousiasmer durant la quinzaine où j'ai eu le bonheur de l'avoir en vacances.

Déjà, quand ma femme lui a signalé qu'il y avait des vilains mots qu'il ne fallait pas dire il lui a rétorqué que si on les avait inventés c'était pour les utiliser… Logique…: "Pourquoi on les a inventés, alors?"

S'agissant des objets idiots que je lui avais dessinés avec des ailes il m'a déclaré que c'était plus un aéroport mais un aérodrôle! "C'est amusant, on peut jouer avec les mots, hein papou!". Le fruit ne tombe jamais loin de l'arbre, me direz-vous, mais là je les reçois sur le crâne comme la pomme de Newton.

Hier, il a trouvé un truc qui le prédispose à une grande carrière d'ingénierie militaire spatiale… Je vous zesplic…

Sous notre grange pyrénéenne, des hirondelles viennent nicher depuis la nuit des temps! Enfin, depuis que la grange existe. C'est mignon ces hirondelles qui viennent nourrir toutes ces bouches jaunes ouvertes en losange. Mais l'autre jour ça a failli mal tourner. Mon petit-fils n'avait rien trouvé de mieux que de ré-inventer le missile balistique. Pour cela, il lançait son doudou, un petit ours mâché et remâché particulièrement dodu et mou, en l'air. Le but était d'atteindre les nids d'hirondelles… Le doudou balistique sol-air pour utiliser le langage en vigueur dans l'armée de l'air.

Je suis intervenu à temps parce qu'il était arrivé à atteindre un nid. Il était moins une. Vous imaginez… si un écologiste était passé par là à ce moment, j'étais dénoncé à la Komandantur locale et bon pour quelques années de travaux forcés en faveur des hirondelles. La frayeur rétrospective!
Et pas question de le charger lui uniquement! Non seulement, je serais responsable de ses agissements mais en plus, lorsque ma femme lui a demandé pourquoi il avait donné des coups de pied à son frère, il a répondu: si c'est moi, je ne m'en souviens pas en tout cas…

Je pense qu'il pourrait aussi être avocat ou politicien, celui-là!   *;->)

04/07/2009

Tests et comparatifs…

TestComparatifL

 

                                                Y a un truc qui m'ennuie. C'est important, je vous zesplic.

Quand vous achetez une voiture, vous vous renseignez sur les caractéristiques techniques, sa consommation, ses déjections… de CO2 etc. Normal. Quand vous achetez un frigo vous regardez sa classe de consommation. Pour acheter un appareil photo vous vous renseignez dans la presse spécialisée, vous recherchez les comparatifs avec des notes techniques etc. Pour être tout à fait sur, vous vous abonnez à Peste Achats ou ou 60 millions d'amis consommateurs. Si vous achetez une voiture vous voulez être sur qu'on a effectué des crash-tests et si vous achetez un shampooing vous voulez être certain qu'il a été testé sur des peaux de bébés vendus pour ça par des Indiens ou autres peuples que ça vous dérange moins qu'un d'ici…

Or, toutes ces choses vous servent dans une partie de votre vie seulement. Vous conduisez, puis vous vous lavez les cheveux, puis vous faites des photos, etc. Mais le politicien pour qui vous allez voter il va s'occuper de tous les aspects de votre vie: circulation routière, politique de santé, impôts, etc. Il s'agit donc de les tester, de savoir, de lire les notes techniques sur sa résistance à la vénalité, au copinage, à l'arrivisme, à la publicité mensongère… savoir si il raconte n'importe quoi ou s'il tient ses promesses, s'il a des idées visionnaires personnelles ou si il se contente de dire ce que les gens veulent entendre… Eh bien croyez le ou non, ces tests n'existent pas! Et c'est comme ça que vous voyez le gros loulou, Laurette, Ségoreine, etc. nous tordre l'existence sans vergogne.

Pourquoi ces tests n'existent-ils pas? Oh, parce que c'est de l'humain, vous dira-t-on. Mais attendez, on fait des tests assez techniques en psychologie sur les individus! Pour les engager, pour empêcher des récidives, pour les orienter professionnellement… Et pour les politiciens, rien! Ah… Je me suis demandé pourquoi. Je crois que c'est parce que la presse est complice. Ça paierait moins de publier un hors série avec les tests comparatifs des politiciens que de relater toute l'année leurs petites disputes!

Notez, en ce qui me concerne, j'adopterais la batterie de tests de Peste Achats: crash test sur des murs de béton, test de résistance à la dissolution dans l'acide sulfurique, résistance aux électrocutions, etc. Faut être sérieux avec les tests. *;->)

30/01/2009

Antimatière…

AntimatièreL

 

                            Un politicien a déclaré "il n'est pas de problème que l'absence de solution ne finisse par résoudre".

D'abord, je voudrais saluer l'honnêteté d'un homme qui parle si bien de son métier. Et sans langue de bois. Ne vous arrêtez pas encore au sens profond. Ne remarquez pour l'instant que la franchise et la clarté du propos. C'est pas tous les jours…

Ensuite, je voudrais vous faire observer la très grande modestie de cet aveu. Voilà un homme qui a compris que son action risquait d'être plus néfaste que son abstention dans la tentative d'une solution. Et pour arriver à tant de modestie il faut beaucoup d'expérience et d'introspection. Etre capable aussi d'ouvrir les yeux sans préjugés ni complexe de supériorité.

En somme, cet homme a remarqué que le cours des choses qui donne du temps au temps finit en raison de son action biologique par trouver la bonne voie. Celle-ci apparaît par tropismes successifs ou parce que la société des humains finit par trouver les meilleurs chemins. Il va de soi que le rôle du politique doit alors se limiter à poser des garde-fous.

Evidemment, on peut faire l'analyse inverse et penser que cet homme est démissionnaire. Il jette l'éponge… Il n'a pas pu ou pas su trouver les leviers qui mènent aux solutions. Vous remarquerez cependant que plus les politiques apportent des solutions, plus nous souffrons. Les Israéliens "résolvent" le problème palestinien depuis longtemps… Nos gouvernements belges n'arrêtent pas de trouver des solutions pour résoudre nos problèmes… Résultat? Aggravation!… Bush qui vient de se faire jeter à coups de babouches a "solutionné" l'Irak… on a vu ce que ça a donné!… Les Plans soviétiques ont anéanti le pays! Les technocrates mettent les terres en jachère puis doivent les ranimer quelque temps après…

Non, finalement, je crois que notre homme a raison. Le but des politiques ne doit pas être de trouver des solutions mais de veiller à ce que le pire ne devienne jamais certain! Qu'ils ne cherchent pas à se valoriser par des solutions. L'une des premières choses qu'on vous apprend à Sciences Po c'est que le rôle des politiciens n'est pas de faire le bonheur des gens mais d' empêcher les malheurs et de fluidifier les rouages de la société! L'ennui c'est que ça c'est pas médiatique et la plupart du temps ils ne voient rien venir… Et voilà pourquoi ils nous pourrissent la vie avec les meilleures intentions… CQFD?  *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Politique | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : politicien, probleme, solutions |  Facebook |

29/01/2008

Chien de con…

Chiens-de-conL


 
                Emission sur les animaux et les personnes malades, détenues, handicapées, autistes aujourd'hui... Une fois de plus, les labradors... parce qu’ils aiment rapporter, faire plaisir. Je suis toujours fasciné de voir à quel point les chiens ont été capables de s’adapter! De l’âge des cavernes au break 4X4 et aux appartements parisiens ocre rose style bonbonnière, i
ls nous ont suivi. Et ils nous comprennent sans doute mieux que nous ne les comprenons... Ils nous écoutent et communiquent avec leurs oreilles, leurs froncements de sourcils, leurs déplacements, la position de la tête, l’expression de la queue.

Une fois de plus apparaît l’importance de la relation avec l’animal qui calme le rythme cardiaque et apaise les êtres. Le chien reconstruit les soldats traumatisés, aide les médecins, les policiers qui questionnent des enfants ou cherchent de la drogue, il ré-équilibre l’enfant ou le dépressif, voire l’alzheimer. Après les chiens policiers, on a eu les chiens d’aveugles, chiens de malentendants...

Tiens, ça me donne une idée. A quand les chiens de cons? Pour empêcher de faire des conneries! Empêcher de devenir politicien, écolo, etc. Pour moi, chaque politicien devrait recevoir un chien de con.

Il faudrait choisir une race plus attentive et plus sévère que le Labrador. Un berger allemand? Je ne sais pas. Il faudrait l’éduquer pendant dix ans et ne pourrait servir que pendant trois ans parce que le traitement de la connerie demande un long apprentissage pour dépister l’ampleur des possibilités... Et comme le chien ne vit pas vieux...
Le chien de con mordrait le politicien à la main droite chaque fois qu’il voudrait faire une loi pour notre bien, lui attraperait le mollet chaque fois qu’il ferait une promesse démagogique. Il le plaquerait au sol dès qu’il envisagerait de prendre une mesure idiote. L’ennui c’est qu’il en faudrait tellement que le volume de crottes augmenterait de beaucoup. Mais sans doute pas plus que les conneries de politiciens... Hmm, à évaluer. *;->)

23:08 Écrit par Amadeus dans Con | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : chien, humour, con, politicien |  Facebook |