19/01/2010

Recherchons eunuques!

 

EunuquesL

 

                      Ça y est! Pour raison de sécurité on envisage maintenant d'installer des scanners qui permettent de voir les gens tout nus dans les aéroports. 


Ça ne changera pas grand chose parce que les terroristes utiliseront des chemises en fibre explosive ou avaleront une bombe avant de passer, qu'ils déclencheront en vol en tirant sur leurs oreilles, à moins qu'ils ne s'enfoncent un explosif dans l'anus qu'ils allumeront en tirant la langue. Faudra-t-il alors radiographier tous les passagers avant d'embarquer?


Tout ça ne sert à rien. Le vrai problème est politique et nos idiots du même nom sont incapables de réflexion juste et de courage tout aussi politique pour casser le terrorisme en supprimant les raisons de le pratiquer. 


N'empêche, ils ont choisi de scanner les gens. Mais vous n'imaginez pas les dégâts psychologiques du gars qui va voir tous ses contemporains à poil pour leur chercher des puces… explosives. Imaginez ce malheureux dans la rue ou rentrant chez lui, écœuré par tous les corps qu'il aura vus dans la journée! En plus, il pourrait tomber amoureux raide de l'une ou l'autre passagère et la harceler en l'empêchant d'embarquer! 


Je ne vois qu'une solution à ce problème: engager des eunuques. L'ennui, c'est qu'il n'y en a pas assez! On va donc devoir en faire… Employer les types qui ont sauté sur une mine au détriment de leur appareil génipaf risque de ne pas suffire non plus. Non, je vois qu'une solution: fabriquer des eunuques.


J'ai peut-être une idée. Sachant que les mâles se tuent plus sur la route que les femmes à cause de leur excédent de testostérone, et face à la crise qui diminue le pouvoir d'achat des mêmes, on pourrait désormais émasculer les automobilistes qui dépassent la vitesse autorisée. Ce serait bon pour la sécurité routière*, pour le porte-monnaie et pour engager les eunuques nécessaires dans les aéroports…


Quand je vous dis que j'ai que des bonnes idées pour régler les grands problèmes de notre temps!  *;->)


*On n'en est plus à une hyper-sanction près quand on voit les tarifs des amendes, la répression et l'impossibilité de se défendre ni par un vote (tous les partis se donnent la main) ni par le tribunal (on nous avrtit que de toute façon on a peu de chances d'avoir gain de cause et que le prix à payer…