08/09/2009

Détenu grippal…

Détenu-grip-L

 

                 Ça y est, j'ai attrapé la grippe à V1-V2 qui m'a atteint plein pot. Je pense que j'en viendrai à bout et pas le contraire. Mais uniquement si je survis à mon confinement, parce que je ne peux plus sortir.

Oui mais voilà, j'ai plus rien à grailler. Alors j'ai attaqué les vivres qui datent d'avant les vacances… Conserves et congélateur. Je vous zesplic.

J'ai commencé par les sardines. C'est bon les sardines. Oui mais dix ou douze boîtes, après vous prenez les portugais… en grippe! J'ai trouvé deux boîtes de soupe qui étaient tombées derrière un meuble à la cave et que je me promettais de déloger depuis 2003. C'était déjà ça de pris.

Après j'ai attaqué les surgelés. Les restes de pains d'une autre époque, jetés dans le congélo plutôt que dans la poubelle pour se donner bonne conscience. J'ai fait des mélanges improbables parce que des trucs sont soudés par le froid: une vieille saucisse d'abord cuite pour la conserver quelques jours de plus, puis congelée avant les vacances mais inséparable siamoise d' une portion de cabillaud. J'ai complété par un reste de pâtes d'il y a trois jours… Mais comme le résultat était bizarre, j'ai agrémenté avec la béarnaise Devos-Lemmens qui restait. Hmm yabon avec des pâtes!  Et au moins ça masquait le goût de la saucisse.

Là, j'attaque les épinards en branches avec des champignons qui devenaient noirs au frigo. J'ai mis de la crème vanille d'un frisko soudé à une portion de purée parce que la crème fraîche manquait… Je mange des framboises au casse-noix à la sortie du surgélateur.  Et je vous raconte pas les problèmes d'identification de tous ces restes quand ils sont à l'état de cadavre blanchi ratatiné façon Hitchcock dans les tiroirs du frigo… Il faut vraiment avoir faim! Bref j'invente la cuisine du détenu grippal.

Et ma femme dans tout ça, me direz vous. Ah, bonne question. Merci de me la poser. Eh bien ma femme considère que je suis mauvais pour accommoder les restes. Elle tient une preuve de plus de l'infériorité des mâles. Je crois qu'elle teste mes aptitudes à la survie pour quand les écolos nous contraindront au zéro-déchet… Bon, je vous laisse, je dois décongeler des suppositoires contre la toux soudés à une croquette. Délicat à utiliser sans dégel préalable. Dans les deux sens…  *;->)

 

La rentrée se traine un peu. Soyez sympa, pensez à communiquer l'adresse du Macram d'Amadeus à vos amis et relations qui ont mauvais esprit !  ;-)

Merci d'y penser!

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : sante, prevention, grippe a |  Facebook |

17/06/2009

Qu'est ce qui rend sourd? Rappel…

REND-SOURDL

 

                               Vous l'avez appris dès votre  jeune plumage, ça rend sourd… Eh bien on accumule les preuves! Je vous zesplic.

Il faut savoir que détenir du savon dans sa salle de bain augmente les risques de glisser dessus. Plus vous avez de savon, plus vous risquez gros. C'est nouveau, on vient de le découvrir. Facteur aggravant: si le savon est mouillé. Cessez de rire bêtement, il y a plein de gens qui se tuent comme ça chaque année. Comme vous, ils pensaient le savoir…

Faut pas rire avec les dangers. Tiens, le cunilingus, activité noble et raffinée s'il en est et qui apporte plein de bonheur aux désintéressés, eh bien ça peut faire des aphtes. Les médecins recommandent pas plus d'un cunilingus par an et toujours avec la même (langue), sinon gare aux papillovirus. (Ça n'a rien à voir mais je viens de constater que mon correcteur orthographique ne connaît pas le mot cunilingus. Informaticien mormon? Mais c'est pas le sujet).

Le sujet c'est la surdité. Eh bien, regardez les prescriptions des toubibs sur l'alcool. Dans le temps on vous disait "à consommer avec modération". Maintenant ils ont défini la modération: un verre de vin par semaine. Ah bon? Oui… risque de cancer. Soit Mais comment on fait alors pour être joyeux avec cette crise, mon chef de bureau, la télé, la politique, les radars, etc.? Parce que si je suis plus assez joyeux c'est le suicide qui me guette!

Sur la route on roulait comme on voulait et c'est devenu 120, 70, 50, 30… jusqu'où nous arrêteront-ils? Tiens, j'ai appris que désormais, l'Eglise ne distribuerait pas plus d'un miracle tous les quinze ans et par personne. Y aura des contrôles… Si vous êtes pris avec deux miracles à la frontière…

Mais dites donc, tout ça commence à ressembler aux produits Lite! Vous pouvez manger des yaourts maigres, du beurre sans graisse, du café sans caféïne, du cola sans coca, de la bière sans alcool, de la schnouf sans drogue, des cigarettes sans fumée, vous déplacer sans voiture (le tram!), baiser avec votre console Wii pour pas attraper le sida et servir de compost plutôt que fâcher Nicolas Hulot en vous faisant incinérer, bref, après les produits Lite, on vient d'inventer la vie Lite. Et malgré toutes ces masturbations écolo-socialo-droito-catho nous continuons à voter pour les trolls qui nous baguettent petit par les deux bouts. Vous voyez que ça rend sourd… C'était ma minute de râleur latin, vous pouvez reprendre une activité moins subversive.  *;->)

27/05/2009

Prévention…

PréventionL

 

                            Ça devait arriver! Vous savez à quoi va ressembler votre prochaine voiture avec ses mentions spéciales réglementaires. Il y aura des avis en grosses lettres à côté de la serrure de portière: "Rouler en voiture pollue et peut tuer votre prochain". Ensuite, il faudra afficher des images d'accidents mortels avec des automobilistes incarcérés, sanguinolents, en train de mourir. Ben oui, il y avait encore trop de morts sur la route, que voulez-vous. Mais c'est pas tout.

Bientôt, des étiquettes comparables apparaîtront sur vos maisons: "rester chez soi tue quatre fois plus que la route"… ce qui est statistiquement juste et vrai. A côté du thermostat de votre chauffage: "se chauffer tue la planète". Sur l'écran de votre télé quand vous l'allumerez: "regarder la télé au lieu de faire du sport réduit votre espérance de vie". Mais c'est pas tout…

Sur votre steak, les pots de mayonnaise et les œufs, au supermarché, il y aura des étiquettes: "manger gras provoque des accidents cardio-vasculaires". Avec des images de gens qui meurent dans les douleurs d'une crise cardiaque (oui, ça fait mal!). Attendez, c'est pas tout. Sur les bouteilles de vin: "boire plus d'un verre par semaine augmente votre risque de cancer".

Vous commencez à voir? On prend enfin les choses en main! On va enfin nous faire un monde plus sur et plus agréable à vivre. Pas mal, non?

Tout a commencé avec les paquets de cigarettes sur lesquels les Français vont désormais afficher des images de cancer saignants… Notez, c'est pas drôle le cancer. Mais quand même, ne sommes-nous capables que de ça pour inciter les gens à ne plus fumer alors que les substituts nicotiniques ne sont pas promus ou remboursés?… N'avons nous plus que la terreur, la taxe et la sanction pour gouverner? N'est ce pas le signe d'une inaptitude à promouvoir une société de valeurs et d'enseignement? Je me demande…

Quoiqu'il en soit, si nous continuons, il n'y aura plus que les cimetières qui seront sympas sans "warnings"… Et en attendant, à quand des bulletins de vote qui indiqueront: "voter pour ceux qui vous veulent du bien va vous pourrir l'existence"…