19/09/2008

Innovations chez Balhaize

INNOVATIONL

 

                        Le Balhaize tout près de chez moi vient d'inaugurer un nouveau truc génial. Je vous zesplic.

Comme vous avez remarqué, les gens n'arrivent pas à se rencontrer dans la vie. Normal. Trop pressés, fermeture des bistrots, etc. En plus si vous draguez votre collègue de bureau vous êtes bon pour un camp de redressement si on vous attrape au jour d'aujourd'hui. Conter fleurette se dit désormais Harcèlement!

Alors chez Balhaize ils ont eu une idée géniale. Vous arrivez dans le magasin en poussant le caddie de votre condition zumaine et vous commencez à y mettre votre entrecôte, votre saucisson, les craquottes pour maigrir, la brolfiture, le Monsieur Propre fantasmatico-nettoyant, le PQ indéchirable couleur abricot, le vin du mois pour votre chimiothérapie existentielle et vous mirez les jolies dames qui font leurs courses. Ce sont celles qui travaillent pas, qui sortent le matin pour faire les courses avec un air détendu, le visage et la coiffure bien mis - elles ont eu le temps - bref, des femmes à l'ancienne qui se consacrent uniquement à elles et à leur mari. Oui mais voilà, elles s'ennuient aussi. C'est là que vous intervenez. Allez, bougez-vous!

Parce que subitement, Balhaize éteint les néons et allume un éclairage chaleureux et tamisé. La musique change et vous incite à danser. Deux rayons s'écartent, tout le monde gare son caddie au bord de la piste de danse et allez zou! Un rock pour se dérouiller et puis des slow baveux pour faire connaissance et allumer des incendies. Cinq ou dix minutes de danse toutes les demi-heures. Si vous restez au moins pour deux danses, ça vous fait des points sur votre carte Balhaize en plus! Puis, à la danse suivante, vous offrez un poireau et une botte de carottes pour entendre "ah… c'est les fleurs les plus romantiques que j'ai reçues de toute ma vie!". Pas beau ça?

Et puis après ça, vous retournez au fromage râpé, aux courgettes, à vos tomates et vous poussez à nouveau le caddie de votre condition humaine vers le mois de novembre et ses rappels morbides. Vous avez rêvé, vous rentrez tout(e) guilleret(te) Arlette.

Bon, j'ai tout inventé mais avouez que ce serait quand même pas mal, non? Allez, là-dessus je retourne pousser mon caddie, Connie…  *;->)

20/08/2008

Rien de plus si affinités!

InfidélitéL

 

                            Et si on créait un site internet de rencontre pour les illégitimes? Stop… Vous pensez déjà au péché, aux condamnations pour trahison, à l’encouragement à l’immoralité. Soit. Je ne vous en veux pas, vous avez été élevé dans l’idée que l’amour conjugal est éternel et que quiconque le rompt, rompt également un contrat indéfectible et trahit ses serments. En plus, la Société vous a élevé dans l’idée que tout devait être absolu et on vous l’a fait croire à coups d’assurances, de sécurités sociales diverses et d’assimilation au béton. D’ailleurs, ne dit-on pas que le Belge a une brique dans le ventre? Oui, sauf que je connais plus de couples foireux que de réussites de l’éternel amour. Et que que le nombre de divorces, spécialement en Belgique (3 pour 5 mariages), invalide complètement le modèle. Eh oui… Si nous regardions la réalité en face?

Il y a une centaine d’années encore, on considérait qu’aimer sa femme était une attitude très pequenot. Les rois de France et d’ailleurs, les grands de ce monde jusqu’à Mitterrand, le vertueux socialiste incapable de trahison, les papes, les artistes, les grands de la physique, de la littérature et du reste ont tous eu quelques mariages… quand ils ont poussé la vertu jusque là… On peut d’ailleurs se demander si la vertu était la seule motivation… Soit…

Sur les sites de rencontre, les gens cherchent à bétonner un nouveau couple et procèdent selon les schémas de type avantage acquis: tout ou rien, amour toujours ou rien, etc. C’est d’ailleurs cet idéal inatteignable qui génère les déceptions en cascades. On ne cherche plus du bonheur mais de l’union sécurisée. Non plus des moments de paradis mais de l’éternité au purgatoire. Non plus des bonnes fortunes mais une rente d’amour qui rapporte du 3% de bonheur… Qu’apparaisse une femme ou un homme marié sur ce site et les autres sortent leur armada de condamnation. Pourtant, il y a des milliers de personnes malheureuses qui ne voient plus clair et qui souhaiteraient vivre autre chose autrement. Sans rien promettre parce qu’ils ont vu ce que cela a donné la dernière fois. Et sans rien attendre d’éternel parce qu’ils savent que… Mais ils ne rencontrent que des adeptes du bon de leur trésor à 3% d’amour sécurisé.

C’est pourquoi je crois qu’il faudrait concevoir un site des illégitimes… Un site qui favorise la rencontre sans que ce soit dans un but lubrique mais de simple rencontre pour le bonheur de s’autoriser à se sentir vivant et humain. Et surtout rien de plus si affinités confirmées! Ben quoi, vous ne vous attendiez quand même pas à ce que je fasse l'apologie de la soudure au titane!
*;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : conjugal, mariage, rencontres |  Facebook |