19/01/2010

Recherchons eunuques!

 

EunuquesL

 

                      Ça y est! Pour raison de sécurité on envisage maintenant d'installer des scanners qui permettent de voir les gens tout nus dans les aéroports. 


Ça ne changera pas grand chose parce que les terroristes utiliseront des chemises en fibre explosive ou avaleront une bombe avant de passer, qu'ils déclencheront en vol en tirant sur leurs oreilles, à moins qu'ils ne s'enfoncent un explosif dans l'anus qu'ils allumeront en tirant la langue. Faudra-t-il alors radiographier tous les passagers avant d'embarquer?


Tout ça ne sert à rien. Le vrai problème est politique et nos idiots du même nom sont incapables de réflexion juste et de courage tout aussi politique pour casser le terrorisme en supprimant les raisons de le pratiquer. 


N'empêche, ils ont choisi de scanner les gens. Mais vous n'imaginez pas les dégâts psychologiques du gars qui va voir tous ses contemporains à poil pour leur chercher des puces… explosives. Imaginez ce malheureux dans la rue ou rentrant chez lui, écœuré par tous les corps qu'il aura vus dans la journée! En plus, il pourrait tomber amoureux raide de l'une ou l'autre passagère et la harceler en l'empêchant d'embarquer! 


Je ne vois qu'une solution à ce problème: engager des eunuques. L'ennui, c'est qu'il n'y en a pas assez! On va donc devoir en faire… Employer les types qui ont sauté sur une mine au détriment de leur appareil génipaf risque de ne pas suffire non plus. Non, je vois qu'une solution: fabriquer des eunuques.


J'ai peut-être une idée. Sachant que les mâles se tuent plus sur la route que les femmes à cause de leur excédent de testostérone, et face à la crise qui diminue le pouvoir d'achat des mêmes, on pourrait désormais émasculer les automobilistes qui dépassent la vitesse autorisée. Ce serait bon pour la sécurité routière*, pour le porte-monnaie et pour engager les eunuques nécessaires dans les aéroports…


Quand je vous dis que j'ai que des bonnes idées pour régler les grands problèmes de notre temps!  *;->)


*On n'en est plus à une hyper-sanction près quand on voit les tarifs des amendes, la répression et l'impossibilité de se défendre ni par un vote (tous les partis se donnent la main) ni par le tribunal (on nous avrtit que de toute façon on a peu de chances d'avoir gain de cause et que le prix à payer…

 

24/05/2008

Pompiers mauvais œil…

 
PompiersL
 
                        Je voulais vous dire… attention au service des pompiers. C'est vrai, en ces temps où les directives, normalisations et autres fascinations sécuritaires pleuvent dru, vous découvrez subitement qu'il est désormais interdit à un ouvrier de monter sur une échelle! Il faut un échafaudage. Vous imaginez que le lobby des échafaudeurs, auprès de la CE a été supérieur au lobbyiste des échelles… Bon, assez perdu de temps, je vous raconte.

Qu'est ce que je vois-je aux infos de ce midi?: un pompier qui fonçait à cent dix plutôt qu'au 90 autorisé pour éteindre un feu, a été flashé par un radar automatique et mis à pied par sa hiérarchie pour avoir refusé de ralentir devant le radar. Intéressant, non? A pied, sans échelle et sans échafaudage comme dit la chanson… sans pantalon.
On peut facilement se projeter dans le proche futur et imaginer que les pompiers alertés vont devoir ranger leurs affaires, emprunter les escaliers plutôt que la glissière, vérifier l'état des pneus et des phares avant de partir, respecter les distances de sécurité avec les autres usagers de la route, cesser de traverser aux feux rouges, éteindre leur sirène aux abords des hôpitaux, repeindre leurs camions en gris discret et respecter le trente à l'heure à l'abord des écoles, même pendant les vacances. En plus, à l'arrivée, le pompier va devoir se débarrasser de ses échelles et appeler une société d'échafaudages… Ensuite, pas question de gaspiller l'eau! Il va falloir fermer le robinet entre deux foyers! C'est précieux l'eau. Déjà quand vous vous brossez les dents, mais si en plus vous en consommez pour les incendies, où va-t-on?

Autant dire que votre bicoque a le temps de mijoter à grand feu.

Alors, je me permettrai un conseil: si votre maison brûle, n'appelez plus les pompiers. Le bon réflexe c'est de rapporter votre maison au service après vente ou de l'apporter vous-même chez les pompiers et faites la file, poliment. Ou alors, au lieu de construire n'importe où, installez là à côté d'une caserne. C'est plus prudent. Mais vérifiez quand même qu'une directive n'empêche pas les pompiers d'intervenir chez leurs voisins, ce qui pourrait être interprété comme un insupportable favoritisme…

On marche sur la tête à force de directives, d'écologie primaire et de terreur sécuritaire…

18:00 Écrit par Amadeus dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : humour, pompiers, securitaire |  Facebook |

25/04/2008

Les anges sécuritaires…

Anges-sécuritairesL

 
                    J’ai toujours aimé démonter les réveils pour voir comment ils fonctionnent. Tout petit, j’avais ouvert celui qui expédiait mon père au travail tous les matins. Mais l’exploration était destructrice, ce que je n’arrive pas à faire quand je démonte les mécanismes pervers de la Société… Le démontage ne suffit pas à la destruction!

Ainsi, pour le moment, on a vu apparaître une nouvelle religion, pire qu’une secte. Rappelez-vous que nous avons déjà eu la religion chrétienne qui s’est beaucoup essoufflée lorsqu’est apparue la religion Science et Progrès qui est en train de s’essouffler à son tour juste au moment où on peut bourrer les gadgets de fonctions qui donnent le sentiment qu’on peut enfin marcher sur l’eau. Comme un retour au Paradis Terrestre!…
Entre les deux, on a eu droit à la religion Lois, Justice et Démocratie mais il y a du plomb dans le gaz…

La nouvelle religion s’appelle Angélisme et Sécurité. C’est lié. On ne fait pas l’ange pour avoir l’air con mais pour se mettre à l’abri. Si je suis gentil, rien ne peut m’arriver, mes parents me l’ont promis… Plus j’ai des bons sentiments, plus je bêle de belles idées avec les autres plus je me sens à l’abri. Utile, en ces temps troublés! Et si je suis très très très gentil, je me sens en Droit d’exiger que mon abri sécuritaire soit très très très absolu!

L’ennui c’est que la sécurité absolue n’existe pas et que plus on fait l’ange sécuritaire moins on vit bien. Je vous zesplic: l’intensité de la vie se mesure à sa rugosité, voire au flirt avec la mort. Celui qui escalade l’Everest en hiver se fait souffrir et prend des risques mais la mémoire arrange ça et produit des souvenirs et un goût d’exister intenses et heureux. Alors que le lisse de la vie produit des poireaux qui oublient vite les heures de transat au soleil avec Cosmopolitan…

Mais il y a pire, c’est que si la sécurité nous enlève la vie, elle introduit ses effets pervers: le syndrome de Big Brother qui, sous prétexte d’espionner les méchants est obligé de se méfier de vous aussi! Souriez vous êtes filmés… contrôlés et sanctionnés.
C’est pour cela que nous sommes rançonnés sur les routes et que l’on vit dans un home pour vieux organisé. Fruits aseptisés, files aux caisses, paperasse administrative, sanctions, excès de sévérité qui veut faire rendre gorge au moindre mauvais…

Voilà pourquoi, une fois par jour au moins, j’essaie d’être méchant! A bon escient… L’ennui c’est que c’est toujours avec vous! Mais comme pour être heureux il faut de la rugosité…  *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : humour, securite, securitaire |  Facebook |

04/12/2007

J’ai eu la peur de ma vie…

Mother
Hier, nous sommes allés promener avec ma fille, son fils de quatre ans. Je suis parti en toute innocence dans cette promenade à Tervuren. Je profitais du soleil et m’amusais de la petite main de mon petit-fils dans la mienne. Sympa.

Ouais… sauf que ma femme et ma fille n’ont eu de cesse de radiographier l’environnement façon James Bond qui utilise un détecteur où tout est vu en vert et noir avec des petites cibles qui font bip bip quand elles touchent un objet de leur puissante vision. Et là, tous ces arbres innocents, des parapets ornés, ces marches d’escalier douces pour faire descendre de longues robes du passé, ces innocents sapins, cet étang de 30 cm de profondeur, ces petits graviers blancs, tout était en train de clignoter orange, rouge avec des flashes «danger» en grand. J’étais terrorisé!
Tout ce que je faisais s’appelait danger. Dès que je voulais jouer un rien avec mon petit-fils, les deux femmes me traitaient de fou dangereux inconscient, preuve que j’étais bien un homme! Moi qui en cherchais une depuis longtemps, elles l’avaient trouvée!
A les croire, il fallait grillager tout ça et nous faire suivre par une unité de réanimation de la croix rouge. On ne sait jamais. Bref, mes femmes sont atteintes par la grippe sécuritaire

J’ai fini  par l’enlever, mon petit-fils, et à m’enfuir avec lui dans le sous bois pour que cet enfant puisse expérimenter le plaisir d’être un peu Tarzan cinq minutes. Parce qu’après, les nanas vont lui jouer Jane et s’en détourneront si il sait pas faire Tarzan un chouillat! Faut penser au futur de ce gosse parisien qui sait à peine galoper à force de se cogner à la nounou ou aux grilles du square. Je l’ai ramené un peu crotté mais avec des joues bien roses et un moral de superman.

Rentrés à la maison, je me sers un café, j’attrape une bouteille de lait dans le frigo et m’en verse un peu. Ma femme voit ça, elle tombe en offusquement! J’avais pris le lait du petit. Ah? Oui et alors, c’est du lait, non? «Mais non, malheureux, c’est du lait de croissance». Là, j’ai vraiment paniqué, parce qu’avec mon mètre nonante, j’ai craint le pire et j’ai foncé au centre anti-poison!

Y pas à dire mais on est complètement devenu marteau avec le dieu sécuritaire… On va tous finir vaches folles avec les radars, la sécu et le reste! *;->)

Cher lecteur. J'écris à "l'aveugle" tant que vous ne vous manifestez pas. Un simple vote quel qu'il soit suffit pour me dire que vous avez lu… Et c'est complètement anonyme. Merci d'y penser. N'hésitez pas non plus à commenter! Plus on est de fous… ;-)

 

15:43 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : securitaire |  Facebook |