19/01/2010

Recherchons eunuques!

 

EunuquesL

 

                      Ça y est! Pour raison de sécurité on envisage maintenant d'installer des scanners qui permettent de voir les gens tout nus dans les aéroports. 


Ça ne changera pas grand chose parce que les terroristes utiliseront des chemises en fibre explosive ou avaleront une bombe avant de passer, qu'ils déclencheront en vol en tirant sur leurs oreilles, à moins qu'ils ne s'enfoncent un explosif dans l'anus qu'ils allumeront en tirant la langue. Faudra-t-il alors radiographier tous les passagers avant d'embarquer?


Tout ça ne sert à rien. Le vrai problème est politique et nos idiots du même nom sont incapables de réflexion juste et de courage tout aussi politique pour casser le terrorisme en supprimant les raisons de le pratiquer. 


N'empêche, ils ont choisi de scanner les gens. Mais vous n'imaginez pas les dégâts psychologiques du gars qui va voir tous ses contemporains à poil pour leur chercher des puces… explosives. Imaginez ce malheureux dans la rue ou rentrant chez lui, écœuré par tous les corps qu'il aura vus dans la journée! En plus, il pourrait tomber amoureux raide de l'une ou l'autre passagère et la harceler en l'empêchant d'embarquer! 


Je ne vois qu'une solution à ce problème: engager des eunuques. L'ennui, c'est qu'il n'y en a pas assez! On va donc devoir en faire… Employer les types qui ont sauté sur une mine au détriment de leur appareil génipaf risque de ne pas suffire non plus. Non, je vois qu'une solution: fabriquer des eunuques.


J'ai peut-être une idée. Sachant que les mâles se tuent plus sur la route que les femmes à cause de leur excédent de testostérone, et face à la crise qui diminue le pouvoir d'achat des mêmes, on pourrait désormais émasculer les automobilistes qui dépassent la vitesse autorisée. Ce serait bon pour la sécurité routière*, pour le porte-monnaie et pour engager les eunuques nécessaires dans les aéroports…


Quand je vous dis que j'ai que des bonnes idées pour régler les grands problèmes de notre temps!  *;->)


*On n'en est plus à une hyper-sanction près quand on voit les tarifs des amendes, la répression et l'impossibilité de se défendre ni par un vote (tous les partis se donnent la main) ni par le tribunal (on nous avrtit que de toute façon on a peu de chances d'avoir gain de cause et que le prix à payer…

 

06/02/2009

Enterrons les fées…

Enterrer-feéesL

 

                        Dans le temps, les lignes électriques et téléphoniques étaient apparentes. Je me souviens avoir vu une petite église romane pleine de charme dont le porche était défiguré par un mètre carré de ciment qu'un cornichon avait égalisé sur la jolie pierre pour planter un soutien de ligne… L'électricité était une fée et à ce titre elle avait tous les droits. Un peu comme Nicolas Hulot aujourd'hui pour l'écologie… Actuellement, les lignes des fées téléphoniques et électriques sont pour la plupart enterrées. A tel point que lorsqu'on va dans des pays où ce n'est pas le cas, on est surpris de revoir ces horreurs oubliées.

Dans le temps, quand je me promenais dans de jolies avenues c'étaient de jolies avenues. Et puis sont apparues quelques plaques pour indiquer le nom du village, puis un panneau prioritaire et puis un panneau de limitation de vitesse, puis deux, puis des casse-vitesse et des radars s'il le faut… Aujourd'hui, la signalisation ultrasécuritaire est devenue épouvantable et nous massacre les plus belles avenues comme le reste.

J'emprunte entre les quatre bras et Woluwé à Bruxelles, un tronçon de l'avenue de Tervuren (voulue par Léopold II) qui serpente joliment en pleine forêt de soignes. A l'endroit où les promeneurs traversent cette route, on a vu apparaître quelques bandes blanches sur le sol et un panneau invitant à ralentir. Actuellement, on vous demande de ralentir 800M avant avec des panneaux de chaque côté de la route, multipliés tous les cent mètres et finalement un véritable affichage de guerre avec bandes fluo qui vous massacre tout le paysage autour du passage protégé. Personne à l'administration n'a perçu le ridicule de cette débauche de signalisation. Il y a plus de poteaux que d'arbres… La situation est tellement désespérée qu'un humoriste excédé est allé déterrer un des poteaux et l'a jeté dans un arbre…

L'obsession compulsive de sécurité est en train de nous étouffer plus sûrement que le réchauffement de la planète qui m'a coûté cher en chauffage domestique ces derniers jours, cela dit… La fée sécuritaire est partout au point que nous ne voyons plus combien elle est devenue sorcière. Laide dans le paysage mais laide aussi dans nos portefeuilles, dans les contraintes et mâchoires administratives en tout lieu. Un jour, j'espère que quelqu'un se réveillera et que, à l'instar des poteaux de la fée électricité, nous pourrons enterrer cette fée sécuritaire ensorcelante et respirer à nouveau…
*;->)

25/04/2008

Les anges sécuritaires…

Anges-sécuritairesL

 
                    J’ai toujours aimé démonter les réveils pour voir comment ils fonctionnent. Tout petit, j’avais ouvert celui qui expédiait mon père au travail tous les matins. Mais l’exploration était destructrice, ce que je n’arrive pas à faire quand je démonte les mécanismes pervers de la Société… Le démontage ne suffit pas à la destruction!

Ainsi, pour le moment, on a vu apparaître une nouvelle religion, pire qu’une secte. Rappelez-vous que nous avons déjà eu la religion chrétienne qui s’est beaucoup essoufflée lorsqu’est apparue la religion Science et Progrès qui est en train de s’essouffler à son tour juste au moment où on peut bourrer les gadgets de fonctions qui donnent le sentiment qu’on peut enfin marcher sur l’eau. Comme un retour au Paradis Terrestre!…
Entre les deux, on a eu droit à la religion Lois, Justice et Démocratie mais il y a du plomb dans le gaz…

La nouvelle religion s’appelle Angélisme et Sécurité. C’est lié. On ne fait pas l’ange pour avoir l’air con mais pour se mettre à l’abri. Si je suis gentil, rien ne peut m’arriver, mes parents me l’ont promis… Plus j’ai des bons sentiments, plus je bêle de belles idées avec les autres plus je me sens à l’abri. Utile, en ces temps troublés! Et si je suis très très très gentil, je me sens en Droit d’exiger que mon abri sécuritaire soit très très très absolu!

L’ennui c’est que la sécurité absolue n’existe pas et que plus on fait l’ange sécuritaire moins on vit bien. Je vous zesplic: l’intensité de la vie se mesure à sa rugosité, voire au flirt avec la mort. Celui qui escalade l’Everest en hiver se fait souffrir et prend des risques mais la mémoire arrange ça et produit des souvenirs et un goût d’exister intenses et heureux. Alors que le lisse de la vie produit des poireaux qui oublient vite les heures de transat au soleil avec Cosmopolitan…

Mais il y a pire, c’est que si la sécurité nous enlève la vie, elle introduit ses effets pervers: le syndrome de Big Brother qui, sous prétexte d’espionner les méchants est obligé de se méfier de vous aussi! Souriez vous êtes filmés… contrôlés et sanctionnés.
C’est pour cela que nous sommes rançonnés sur les routes et que l’on vit dans un home pour vieux organisé. Fruits aseptisés, files aux caisses, paperasse administrative, sanctions, excès de sévérité qui veut faire rendre gorge au moindre mauvais…

Voilà pourquoi, une fois par jour au moins, j’essaie d’être méchant! A bon escient… L’ennui c’est que c’est toujours avec vous! Mais comme pour être heureux il faut de la rugosité…  *;->)

18:00 Écrit par Amadeus dans Drôle de vie | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : humour, securite, securitaire |  Facebook |

22/04/2008

Plus c’est sécurisé, plus j’ai peur…

Plus-c'est-sécuriséL

                            Je suis un type candide... Ce matin, ma femme m’a laissé un pot de confiture ...
Sur l’emballage: «Confiture préparée à la main»... ah, y en a qui sont faites avec les pieds? Savais pas... «Avec du vrai sucre»... Tiens... «et des vrais fruits cueillis sur l’arbre»... Ah, il en existe donc de faux, cueillis sur des champs de pétrole?... "cuisiné en bassine ouverte”.

Ah bon? Fallait que la bassine soit ouverte? Y a des escrocs de la bassine fermée? Savais pas.  L’ennui c’est que chaque fois qu’on m’annonce une nouvelle chose naturelle, cela induit chez moi des idées de méfiance que je n’avais pas jusque là! Cela nous laisse imaginer que toutes les autres confitures sont faites avec des carcasses de mouton recyclées, des casseroles en uranium appauvri et des pelleteuses pour touiller dans la confiture...
Stade suivant du discours marketing: “fait avec de l’huile de coude et des mains encore terreuses en casserole avec des poignées en cuivre et des vrais fruits qui ont poussé sur des vraies branches en bois sur un arbre élevé sans acide chlorydrique dans un terre faite de terre sans Dioxine et sans lisier”. Stade ultime: «cuisiné avec amour sincère certifié aux normes CEE...». Comme disait l'épouse d'un ami lecteur très cher à propos du Coca-Lite sans caféine ni sucre: "il n'y a rien… c'est juste de l'eau sale"! Perspicace, elle!

Vous imaginez? ! Y a de quoi tourner terrorisé, non? Surtout quand vous lisez que vous mangez cette confiture à vos risques et périls et qu’aucun recours devant le tribunal de Nuremberg ne sera accepté... En chambre d’hôtes en Italie, notre adorable hôtesse nous a offert un merveilleux petit déjeuner avec SON gâteau cuisiné avec ses jolies mains, SES traditions et SA confiture faite avec le souci de bien faire et SES valeurs familiales. Mais elle ajoute: ça j’ai pas le droit de vous le donner. Légalement, je ne peux vous proposer que ceci: petits pots alu avec languette collée, pains mous sous emballage plastoc. Règlement X201874Y4k3nn2Z...

Un jour à Los Angelès, j’achète un bidule électronique dans un magasin. Je donne ma carte de crédit et le gars me dit: “regardez, je prends un document devant vous, je passe votre carte devant vous, je détruis le papier carbone devant vous pour qu’on ne puisse pas l’utiliser pour vous voler de l’argent derrière vous, ... etc”. J’étais terrorisé! Du coup, je me demandais ce qui allait encore m’arriver... Il venait de m’apprendre des trucs auxquels je n’avais jamais pensé et du coup j’en craignais mille autres que ma modeste imagination ne pouvait pas même envisager!

Mais là où je suis resté vraiment perplexe, c’est devant cet emballage de préservatifs vu à Hossegor: “Préservatifs testés électroniquement”... Ah... Avec une gégène? Comme au bon vieux temps? La caissière -qui n’avait pas participé au test- n’a pas pu me dire ce qu’ils avaient testé ni comment.
Putain! ... On va tous finir vaches folles!
*;->(

18:00 Écrit par Amadeus dans Société | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : humour, normes, ce, securite |  Facebook |