01/10/2009

Ruut… bonheur!

RuutBonheurL

 

                             Comment ça, vous connaissez pas Ruut Verhoeven? Pas personnellement, je comprends, mais rien qu'à son nom vous aurez déjà compris que c'est pas l'inventeur du makoulele à trois cordes! Ah, vous voyez que vous en savez déjà plus que ne pensiez, rien qu'avec le nom. On continue? Ruut… Plutôt Zotlandais, non? Sérieux oui, drôle, j'en doute avec un nom pareil. Ah ben voilà, ça s'appelle des préjugés de ma part. Parce que Ruut Vermachin, lui, des préjugés il en a pas. Je vous zesplic.

Ce brave Ruut a essayé de déterminer le pays où l'on était le plus heureux. Obstetriquement, hein, pas avec des impressions et des préjugés subjectifs comme j'ai moi. Et quel est le pays gagnant? Je vous le donne en mille et vous pouvez le garder aussi mille fois, d'ailleurs… Vous voyez pas? Vous donnez vos glandes au chat? Bon. Eh bien the Winner is l'Islande! Je comprends mieux maintenant pourquoi vous étiez tous en vacances en Islande cet été. Apparemment j'ai loupé quelque chose, là… Mensurations du bonheur: 69/81,5 (69 années de bonheur pour 81,5 de vie) en Islande. Ah, la morue surpasse la bouillabaisse, non? Puis vient la Suisse. Le chocolat sans doute (65/81). Dans la liste on trouve aussi l'Autriche, la Suède, la Finlande, le Danemark, la Norvège… le Canada et le Mexique en 10eme place… Ça sent pas les statistiques manipulées, tiens, ça… Notez, le racket et les enlèvements contre rançon à tous les coins de rue ça peut apporter du piquant à l'existence et créer du bonheur… Luxembourg, Zotlande, Irlande… Colombie (à mon avis l'enquêteur avait fumé de la pure, là), Nouvelle Zélande… La Belgique (57/78) vient après l'Espagne et le Costa Rica, quand même. Je m'en serais douté. Ensuite, Allemagne, USA puis France…, le pays de la bonne cuisine, du vin, du tourisme et de toutes les gloires sociales et avancées des droits de Lomme, pourtant! (52/82).

A voir le nombre de pays nordiques en tête on se dit que les critères de bonheur choisis sont ruutement pas les nôtres: climat…, charme des restos, etc… Mais il y a un critère intéressant qui me laisse perplexe: c'est la différence entre nombre d'années de vie et nombre d'années de bonheur  dans son étude. En Suisse l'écart est de moins de 16 ans tandis qu'en Belgique il est de 21 ans! Ce qui signifie que, quelque soit le taux de bonheur… il y a un purgatoire! Il est de 30 ans en France! 35% d'années à se faire c… pour atteindre le nirvana français! Ça laisse rêveur. La question c'est de savoir quand? L'enfance? La vie active? Ou après? Je pencherais bien pour penser que c'est durant la vie active avec taxes et radars, tiens… *;->(

Source: l'Internaute
Ruut Verhoeven, statistiques du bonheur, Bonheur en France,


LE BONHEUR CONSERVE
Le Quotidien du Médecin du 28 Août rend compte du travail du sociologue hollandais Ruut Verhoeven qui a synthétisé une trentaine d'études menées chez des personnes saines ou malades. Se sentir heureux est associé à une longévité augmentée de 7,5 à 10 ans, un facteur aussi puissant que l'absence de tabagisme.
L'auteur s'étonne en conclusion de son article que l'investissement dans les techniques d'aide au bonheur à l'école, par coaching spécialisé, dans les media soit si faible, "une carence du marché, étant donné le nombre de gens qui ont le sentiment qu'ils pourraient être plus heureux".

23/09/2008

Transsexuels malgré nous…

TranssexuelL

 

                            Sale temps, hein! L'été se traîne. Je dors sous les couvertures, c'est tout dire. Ici en Belgique on avait raté le beau temps et je crois qu'on est aussi en train de rater le réchauffement climatique. Tiens, je vais vous faire dresser les oreilles et vous réveiller un peu.

Je viens d'entendre que les Français sont toujours les plus acharnés quant au nombre de relations sexuelles par semaine mais qu'en revanche, ils sont de moins en moins satisfaits. Notez, pour les satisfaire, faut se lever tôt, ou tard en l'occurrence.

Cela m'étonne parce que les Français ont inventé tout le contraire pour la cuisine où ils pratiquent la qualité et la cuisine nouvelle la portion congrue dans une assiette large et très graphique.

Et voilà que pour le sexe, ils ont inversé les valeurs. Pas de quoi susciter un guide Michelin du sexe, quoi. D'ailleurs, avec les MacDos qui croissent en nombre, ils ont aussi tendance à ressembler à Bibendum d'après les stats. Mais je suis mauvaise langue (enfin, pour ce qui est de la parole, parce que je ne vous permets pas de présumer de mes autres capacités).

L'explication donnée par le sexologue est que l'homme a su révéler la part de féminité qui croupissait en lui et que, du coup il se passe. Ou il s'en passe, plutôt. C'est vous qui voyez et rangez la virgule au bon endroit pour le coup.

Pendant ce temps, les femmes ont de moins en moins d'alibis migraines et en redemandent! Non, pas de la migraine. Mais d'ici quelques années on va trouver plein d'hommes AVEC migraine! Et leur part de féminité s'exprimant, on va assister à des viols d'hommes. Riez pas, il existe déjà une association des hommes battus en neige. L'eussiez-vous cru?

Bref, nous sommes en train de devenir des transsexuels à l'insu de notre plein gré! Jamais j'aurais imaginé une chose pareille. Mais enfin, pour les viols je suis partant. Là, on va assister à une dégringolade des plaintes, à mon avis. Enfin, je juge de cela avec ma féminité d'aujourd'hui qui sommeille encore pas mal et qui n'est pas encore celle de demain… Je m'embrouille un peu là, mais vous suiviez?

21:57 Écrit par Amadeus dans Drôle de monde | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sexualite, statistiques, francais |  Facebook |